APPEL À LA RAISON lancé au grand public

une lettre des professeurs MONTAGNIER & JOYEUX


Chers Amis de la Santé

Aujourd’hui plus de 7500 professionnels de santé ont signé l’Appel à la Raison refusant l’obligation aux 11 vaccins avant 2 ans : 

https://www.11vaccinsobligatoires.com

Chaque jour de nouveaux signataires rejoignent cet Appel au bon sens, scientifiquement argumenté. Ce ne sont pas des Fake news !

Nous rappelons avec force, que nous ne sommes pas contre les vaccins, mais contre l’obligation vaccinale de plus en plus précoce et contre la présence dans la plupart des vaccins de l’adjuvant aluminium.

Il est important de savoir que la ministre de la santé a été assignée par 3055 personnes devant le Conseil d’État, lesquelles demandent la suppression de l’adjuvant aluminium dans les vaccins, en laissant le cas échéant la possibilité d’utiliser des adjuvants alternatifs non toxiques tel que le phosphate de calcium.

La ministre devait répondre avant le 15 janvier 2018. À ce jour il n’en est rien.

Il semblerait qu’elle cherche à opposer 4 arguments :

  • nous consommons tous les jours des doses bien plus importantes d’aluminium par voie orale, sans danger cela est vrai, car nous l’éliminons à 99,9% par voie digestive. Mais le confondre avec l’aluminium injecté par voie intramusculaire avec les vaccins est une grave contre-vérité, car la diffusion dans l’organisme des nourrissons de l’aluminium, à partir du muscle vers les os, les reins et le cerveau n’est pas sans danger.
  • il s’agirait d’un problème franco-français, alors que les travaux démontrant les dangers de l’aluminium dans les vaccins ont été publiés au niveau international et que l’équipe anglaise du Pr Christopher Exley a découvert et publié en 2017 la présence de quantités anormales d’aluminium dans le cerveau des personnes autistes décédées.
  • la couverture vaccinale en France serait en baisse, alors que selon les chiffres annoncés « les objectifs de la loi de santé publique sont atteints chez les enfants âgés de 24 mois ».
  • elle n’aurait reçu aucune plainte sur ce sujet au niveau national et international ! Les actions en justice et les pétitions ne comptent-elles pas ?

Les familles attendent que les laboratoires re-fabriquent de DTP sans Aluminium qui a fait ses preuves et refusent la vaccination contre l’hépatite B à un âge où il n’y a aucun risque sauf si l’un des parents est porteur du virus de l’hépatite B. Seul le médecin référent peut en juger.

Nous recevons beaucoup de demandes tant des professionnels que du grand public pour diffuser cet APPEL au grand public en lui proposant de le signer.

C’est donc à toutes les familles que cet APPEL est proposé.

Lisez-le, faites-le lire autour de vous. 

Si vous êtes professionnel de santé et que vous ne l’avez pas signé, si vous êtes en accord avec nos propositions signez seulement l’APPEL des professionnels.
Pour accéder à l’appel des professionnels, cliquez-ici.

Si vous appartenez au grand public et que vous avez bien compris les dangers des 11 vaccinations abusives des nourrissons, signez cet Appel à la raison.

Face à la propagande actuelle, réagissez et résistez.

Pr Henri JOYEUX                        Pr Luc MONTAGNIER
Publicités

CANCER DU SEIN chez les hommes ?

un article de Gabriel Combris


Chère lectrice, cher lecteur,

Dire que je n’avais RIEN VU !

Malgré un suivi méticuleux de l’actualité de la santé, l’information m’était littéralement passée sous le nez…

Heureusement, les laboratoires Cellinov ont rappelé dans une lettre d’information récente les risques liés à la prise de Finastéride, un médicament utilisé pour soigner l’hypertrophie bénigne de la prostate (HBP) ou encore la calvitie [1].

8-finastc3a9ride-1

Le Finastéride peut en effet entraîner :

  • Des troubles psychiatriques sévères : troubles de l’humeur, dépression allant jusqu’aux tendances suicidaires
  • Des troubles sexuels durables : diminution de la libido, problèmes d’érection, troubles de l’éjaculation. 

Mais accrochez-vous bien car il y a encore plus grave.

L’Agence nationale de sécurité du médicament indique que des cas de cancers du sein ont été observés chez des hommes traités au Finastéride.

Des cancers du sein chez l’homme ! Alors là, c’est le pompon, la double peine dans toute sa splendeur : non seulement ce traitement fait pousser les seins des hommes, et comme si ça ne suffisait pas, il les expose à un risque sérieux de développer un cancer !

Bienvenue dans le monde à l’envers.

Du côté de l’agence de sécurité du médicament, on n’a pas l’air de trop s’en inquiéter puisque l’organisme public s’est contenté d’une simple « mise en garde » et que ce médicament reste commercialisé.

Tout juste indique-t-elle que « Le traitement par Finastéride devra être interrompu devant tout symptôme psychiatrique ».
Pour ceux que ce genre de réponse satisfait, vous pouvez arrêter la lecture ici.

Pour les autres, je vais quand même me permettre de rappeler qu’il existe aussi des traitements naturels sans effets secondaires, notamment en cas d’hypertrophie bénigne de la prostate (HBP), et que compte tenu des effets absolument sidérants du Finastéride, on voudra peut-être commencer avec eux…

Lire la suite

Les vaccins sauvent des millions de vies?

« Les vaccins sauvent des millions de vies ! », nous assène-t-on…

Ah ? Pour l’instant, il semblerait surtout qu’ils tuent (en faisant gagner beaucoup d’argent à certains) !

frenesie-vaccins

À chaque fois que je lis des témoignages de parents dont les enfants sont décédés à la suite d’une vaccination, et généralement après d’atroces souffrances, un sentiment de dégoût et de révolte vis-à-vis de nos responsables politiques et des partisans de « vaccins-à-tout-prix-et-quoi-qu’ils-contiennent » me bloque la respiration, me noue le ventre et la colère me gagne : je les ai crus, je leur ai fait confiance et je me suis vacciné et j’ai fait vacciner mes enfants et ma vie aurait pu devenir un enfer !

Pourquoi ? Réellement ?

Lire la suite

Un remède simple contre la dépression saisonnière ?

Un article de Jean-Marc Dupuis


Chère lectrice, cher lecteur,

« Januar und Februar sind die gefährlichsten Monaten des Jahres in Berlin », m’avait déclaré un soir, dans un croassement inquiétant, un camarade étudiant de l’université de Berlin. (« Les mois de janvier et de février sont les plus dangereux à Berlin. »)
Comme beaucoup d’étudiants allemands, il était déprimé et habité de pensées suicidaires, aggravées par la saison.

Courte histoire de ma vie à Berlin

J’ai passé à Berlin les plus belles années de ma jeunesse.

C’est la seule capitale d’Europe où les parcs, les forêts, occupent plus de place dans le centre-ville que les habitations.

On n’y circule pratiquement qu’à vélo, on se baigne (tout nu pour les locaux…) dans les lacs et étangs.

C’est vraiment la « Natur », comme on dit là-bas.

Problème, Berlin est très à l’est et au nord de chez nous.

L’hiver, la lumière est grise. La nuit tombe dès 3h30 l’après-midi !!

On vit à la lueur des réverbères. Un crachin tombe sur des avenues sinistres : Karl-Marx Allee… Alexanderplatz… Rosa-Luxemburg Strasse, hantées de silhouettes courbant la tête sous le poids de l’absurde, se faufilant entre les immeubles rebâtis trop vite après guerre.

Mais comme étudiant, cela ne me dérangeait pas. Au contraire, cela m’a motivé pour travailler très sérieusement dans les bibliothèques de l’Université, où j’ai fini par obtenir la meilleure note aux examens : 1.0 (« eins coma null »). En Allemagne, plus votre note est faible, mieux c’est, la plus mauvaise étant 5.0 !

La grande fierté de Berlin

La principale perspective de Berlin est la « Tour de la télévision » (Fernsehturm).

C’est une flèche futuriste en béton, ornée d’une boule de miroirs comme l’Atomium de Bruxelles, construite sur ordre de Moscou en 1969.

Il fallait montrer que la ville de Berlin-Est était entrée, elle aussi, dans la modernité !

 

La Fernsehturm, à droite sur la photo, est une des principales fiertés architecturales de Berlin. Elle orne la fameuse Alexanderplatz et c’est le monument le plus visité de la ville.

Bref, tout ça pour dire que les personnes qui n’ont pas un bon moral ou qui manquent de motivation peuvent quand même facilement déprimer à Berlin.

Mais ce n’est pas facile chez nous non plus. Après l’excitation de Noël, du réveillon, la dernière part de la galette des rois, il faut tenir le coup jusqu’au retour des beaux jours. Et c’est long.

Sans surprise, c’est la saison des dépressions. Le manque de lumière déclenche même un syndrome reconnu par la médecine appelé « dépression saisonnière », qui touche 10 % de la population.

Voici les solutions naturelles que j’aurais dû à l’époque conseiller à mon camarade berlinois. J’espère qu’il ne lui sera pas arrivé malheur entre-temps. Mais, malheureusement, je ne connaissais pas, alors, ces remèdes. Lire la suite

Mystérieuse disparition d’un prix Nobel de médecine

un article de Gabriel Combris


Chère lectrice, cher lecteur,

C’est à peine croyable.

Il y a quelques mois, le monde entier apprenait l’existence de Madame Tu Youyou, une chercheuse chinoise récompensée par le prix Nobel de Médecine 2015 pour ses découvertes sur… une plante antipaludisme et anticancer : l’armoise annuelle (Artemisia annua) !!

Mais très vite, aux « bravos », acclamations et autres « standing ovations » de circonstance s’est substitué un étrange silence.

Recevant une aussi prestigieuse distinction, n’importe quel autre lauréat enchaînerait les conférences aux quatre coins du monde, les interviews, les dédicaces, les échanges avec ses pairs pour continuer à promouvoir sa découverte et en faire bénéficier des milliers de malades.

Mais dans le cas de Tu Youyou… c’est une autre histoire.

Depuis l’attribution de son prix Nobel : plus rien ! C’est comme si elle avait disparu de la circulation.

Il suffit d’aller jeter un œil sur la fiche Wikipédia pour comprendre que la chercheuse n’intéresse plus personne.

Lire la suite

Faire son propre thé blanc maison

• Un article de Jean-Marc Dupuis


Chère lectrice, cher lecteur,

C’est la mode du thé blanc et je vous recommande d’en boire.

On le fait à partir de feuilles et de boutons de fleurs cueillis juste avant de s’être complètement ouverts. Ils sont alors recouverts de fins cheveux blancs. C’est pourquoi on parle de « thé blanc ».

Moins fermenté que le thé noir ou vert, il est plus riche en antioxydants.

Mais avant de vous indiquer tous les avantages pour votre santé du thé blanc, permettez-moi un rappel général sur le thé.

Vous avez peut-être un théier dans votre jardin, sans le savoir

Lire la suite

L’HOMÉOPATHIE en danger ?

Un article de Gabriel Combris.


NON AU DÉREMBOURSEMENT
des traitements
homéopathiques !

Signez la pétition

Chère lectrice, cher lecteur,

Le 29 septembre 2017, les autorités de santé ont déclenché une offensive sans précédent pour supprimer l’homéopathie.

Le Conseil scientifique des Académies des sciences européennes a remis ce jour-là un rapport réclamant le déremboursement de l’homéopathie [1].

Motif invoqué ? Sa prétendue « inefficacité » :

« Il n’existe, écrivent les auteurs du rapport, aucune preuve, scientifiquement établie et reproductible, de l’efficacité des produits homéopathiques – même s’il y a parfois un effet placebo. »

Vous allez voir dans un instant que ce verdict repose sur des données mensongères et incomplètes, mais qu’importe… « quand on veut tuer son chien, on l’accuse d’avoir la rage » dit le dicton.

Et ça a marché !!!!

Les médias officiels, qui vivent largement des publicités payées par les laboratoires pharmaceutiques et les institutions étatiques, ont accueilli ce projet de déremboursement avec enthousiasme, sur le mode « il était temps » :

« Au mieux un placebo et un gâchis de fonds publics », écrit Le Figaro au sujet de l’homéopathie [2]  [3].

« L’homéopathie ? Pas plus efficace qu’une pilule de sucre », assène Sciences & Avenir [4]  [5] .

« Chercheurs et médecins alertent sur cette pratique très en vogue », s’inquiète Le Parisien [6].

Et les citoyens français dans leur ensemble sont priés de comprendre le message : l’homéopathie n’est pas « scientifique », personne au ministère ne sait vraiment comment ça marche, elle doit donc être déremboursée.

Mais il ne faut PAS ÊTRE DUPE !

Lire la suite

Les BENZODIAZÉPINES & l’explosion de démence


Les benzodiazépines sont commercialisées depuis 1960 et sont depuis massivement prescrites par les généralistes. La classe des benzodiazépines, c’est le grand classique de l’insomnie et de l’anxiété. 134 millions de boîtes de benzodiazépines ont été vendues en France en 2010. 3,5 millions de personnes de plus de 65 ans — soit un tiers de cette tranche d’âge — en prennent systématiquement.

Mais voilà qu’à présent est publiée sur le site du British Médical Journal (BMJ), une étude alarmante qui établit un risque élevé de démence chez les personnes prenant régulièrement des benzodiazépines. Bernard Bégaud, professeur en pharmacologie à l’université de Bordeaux, qui dirige le département de pharmacovigilance, et le professeur Jean-François Dartigues, neurologue, également à Bordeaux confirment ce risque par une étude en estimant que ce sont — par an, en France — de 16.000 à 31.000 malades supplémentaires qui sont atteints d’Alzheimer ; et ce chiffre augmente régulièrement… et chez des personnes de plus en plus jeunes. Le nombre de personnes démentes sur la planète (inclus maladie d’Alzheimer) est évalué à 35,6 millions.

Lire la suite

Vaccins : APPEL À LA RAISON

Vous avez dit Onze vaccins ?

Appel urgent aux personnels et professionnels de santé

frenesie-vaccins

La nouvelle loi, une erreur grave de santé publique


Chers collègues, chères consœurs, chers confrères

La nouvelle loi qui impose 11 vaccinations aux enfants est une grave erreur de santé publique. Elle a été amplement évoquée par la presse. 

Nous, professionnels de Santé, prescripteurs et/ou vaccinateurs sommes engagés par la loi sur une voie qui pourrait se retourner contre certains de nos propres patients, contre notre profession, et contre nous-mêmes. 

Vous allez comprendre pourquoi. Cet Appel souligne des éléments importants sur le sujet. Lisez-le attentivement avant d’accepter de le signer. 

Nous ne sommes pas contre les vaccins : nous sommes opposés aux vaccinations systématiques et trop nombreuses avant l’âge de 2 ans.

Ces pratiques exposent les petits enfants à des complications, car leur système immunitaire n’est pas prêt à recevoir tant d’agressions antigéniques. 

C’est ainsi que l’on peut craindre : 

  • Des morts subites du Nourrisson, même si elles sont rares ;
  • Des maladies auto-immunes chroniques graves et handicapantes dans les années suivantes particulièrement du fait de la présence de quantités trop importantes de l’adjuvant aluminique dans la composition de la plupart des vaccins ;
  • Des risques de cancers particuliers, des os, des muscles, des cartilages… que sont les sarcomes, extrêmement graves chez des adolescents et adultes jeunes, détectés déjà chez les animaux recevant des vaccins avec l’adjuvant aluminium.

Vous êtes personnellement concerné si vous êtes :

  • Médecins et Chirurgiens généralistes ou spécialistes,
  • Internes des hôpitaux quelles que soient les spécialités,
  • Étudiants en médecine, pharmacie, kinésithérapie,
  • Pharmaciens d’officine ou d’industrie,
  • Sages-femmes, infirmières-infirmiers et autres personnels de santé
  • diplômé ou en formation.

Si vous appartenez au grand public, hors des professions de santé, n’hésitez pas à proposer ce texte à ceux qui vous soignent. Ils sont plus que jamais concernés et responsables.

Cet Appel est lancé par deux professeurs de médecine :

   
Pr Luc Montagnier
Prix Nobel de Médecine pour la découverte du Virus de l’Immunodéficience Humaine
Pr Henri Joyeux
Prix International de Cancérologie pour ses travaux en Nutrition


Voici 3 décisions d’une extrême gravité.

  • Tout enfant né en France à partir du 1er janvier 2018 doit désormais obligatoirement recevoir avant ses 2 ans onze vaccins, contre trois auparavant.
  • Les enfants non-vaccinés n’auront plus accès aux établissements d’accueil collectif à compter du 1er juin 2018.
  • Les parents réfractaires ne relèvent plus désormais du Code de la santé publique, mais du Code pénal relatif à la santé de l’enfant qui prévoit une peine beaucoup plus lourde : deux ans de prison et 30.000 euros d’amende.

Lire la suite

Ces ouragans qui menacent notre santé

un article du Dr Jean-Pierre Willem 

willem


Chère amie, cher ami,

L’ouragan Irma qui s’est abattu début septembre sur les Antilles est d’une puissance jamais enregistrée sur l’Atlantique.

Mais ce monstre météorologique n’est pas qu’un record dans l’histoire climatique planétaire.

La plupart des spécialistes s’accordent à dire que ce cyclone hors normes est annonciateur d’autres phénomènes similaires : on s’attend à ce que les cyclones les plus violents soient encore plus intenses.

Des zones aujourd’hui épargnées pourraient être touchées à l’avenir.

C’est un premier avertissement : que ceux qui ont des yeux voient, que ceux qui ont des oreilles entendent…

Hélas, des ouragans d’un autre type se préparent.

Ils risquent de s’abattre sur notre santé à tous.

Quid de l’alimentation issue de l’agriculture chimique et de l’industrie alimentaire ? Et que dire des toxiques et des métaux lourds qui sont partout ? Et je ne vais pas lister ici tous les autres polluants…

Lire la suite

quels sont les dangers de l’ALUMINIUM ?

un article du professeur Henri Joyeux


ob_dbc405_alu

À propos de l’Aluminium

On me trouve partout : dans l’eau, dans nos casseroles, dans les canettes de boisson, les emballages de type Nespresso, les barquettes en aluminium… Je suis aussi bien sûr dans vos papillotes qui libèrent de l’aluminium si elles enrobent des aliments acides ou gras — en particulier, donc, les produits animaux –— mais également dans vos déodorants, anti-transpirants, gels douche, crèmes pour le corps et, curieusement dans vos vaccins…tandis que les vaccins vétérinaires n’en contiennent plus !

L’aluminium a fait l’objet dès 2003, en France, d’un rapport très complet de l’Institut de veille sanitaire [1].

C’est la première fois que je parle en mon nom propre, ”Aluminium”. En général les chimistes m’appellent par mon petit nom, « Al ». À travers ces lignes, je vais vous aider à y voir clair et à être plus prudents encore que les meilleurs médecins, quand vous me verrez sur la notice d’un médicament ou l’enveloppe d’un vaccin.

Lire la suite

assassinat de Ann Boroch, naturopathe

source : http://www.sante-nutrition.org/celebre-auteur-holistique-travaillant-contre-big-pharma-a-ete-retrouvee-morte/


Une célèbre auteur holistique, travaillant contre Big Pharma, a été retrouvée morte


La célèbre auteur holistique, naturopathe et chercheuse Ann Boroch a été retrouvée morte à Los Angeles jeudi, alors que la communauté des médecins qui cherchent à opérer en dehors des limites de Big Pharma continue d’être décimée. Elle avait 51 ans.

Ann Boroch

Ann Boroch, l’auteur de Healing Multiple Sclerosis et The Candida Cure, était célèbre pour s’être guérie de la sclérose en plaques à l’âge de 24 ans et sans symptôme pendant plus de 20 ans.

Boroch était également franche sur de nombreux sujets, y compris les dangers de la vaccination, et elle faisait activement campagne pour que les gens prennent le contrôle de leur vie et rejettent les produits invalidants de Big Pharma en faveur de la guérison naturelle. Elle croyait que l’éducation est l’outil le plus important pour guérir l’esprit et le corps.

Sa mort soudaine et inattendue a laissé sa famille et ses supporters dans un tel état de choc que sa cousine Lisa a dû confirmer sur Facebook que les nouvelles étaient malheureusement correctes.

Lire la suite

Lettre au Pr Agnès Buzyn, ministre de la santé

10524353


2 lettres du Professeur Joyeux au Professeur Agnès Buzyn, ministre de la santé,


À propos des 11 vaccins obligatoires et tout ce que ce que l’on doit savoir sur l’Autisme, la Sclérose en plaques et l’Aluminium


Voici ma première lettre


Madame la Ministre, chère collègue,

Sur la chaîne télévisée France 2 puis à l’Assemblée nationale, vous avez tenté de convaincre la semaine dernière, le grand public puis les députés afin qu’ils acceptent l’obligation vaccinale de 3 à 11 vaccins dès leur plus jeune âge à la 6ème semaine du nourrisson.

Vous voulez faire passer cette obligation de gré ou de force par la Loi.

Vous allez beaucoup trop vite ! Auriez-vous les mêmes conseillers que Marisol Touraine qui vous a précédée ? Il est certain que vous avez repris le dossier des vaccins sans avoir le temps de comprendre et d’entendre la révolte qui gronde, créée et entretenue par les deux ministres qui vous ont précédée, à un point tel que certains refusent de se faire vacciner. Lire la suite

Vaccin Hépatite B : ce qu’on ne vous dit JAMAIS

article-victime-vaccin-hb

vaccin-hc3a9patite-b-sep-cours-europc3a9enne


la lettre de Hervé Bazin
du 02-08-2017


Cher(e) ami(e) de la Santé,

Coup de tonnerre pour Emmanuel Macron et Agnès Buzyn, sa ministre de la Santé !

  • Au moment même où ils ont décidé d’obliger TOUS les bébés à être vaccinés contre l’hépatite B (et 10 autres vaccins)…
  • Et au moment où ils répètent sur tous les tons que la vaccination n’a JAMAIS d’effet indésirable grave…

… la Cour de Justice de l’Union européenne vient d’autoriser l’indemnisation d’un patient gravement victime du vaccin contre l’hépatite B.

Lire la suite

LA GUERRE SECRÈTE CONTRE LES PEUPLES (Claire Séverac)

des anti-oxydants dans votre assiette…

Stress oxydant : méfiez-vous de cet agresseur dont vous ignorez tout…


la lettre du Dr Dominique Rueff 

Chère amie, chère ami,

Lorsque vous appliquez une peinture protectrice sur une charpente métallique, c’est pour la protéger de la rouille car l’oxygène et ses dérivés risquent à terme de l’abîmer.

C’est exactement ce qui se passe dans notre organisme quand il est en bonne santé : nous respirons et nous vivons grâce à l’oxygène. Mais lorsqu’on respire des produits dérivés de l’oxygène, ils peuvent aussi se retourner contre nous si leur production n’est plus régulée par les antioxydants.

Ces dérivés de l’oxygène, c’est ce qu’on appelle les radicaux libres [1].

Lire la suite

à propos du GLYPHOSATE

glyphosate-chemical-formula-2

la lettre de Xavier Bazin


Cher(e) ami(e) de la Santé,
Vous ne le connaissez peut-être pas très bien… seulement de nom, peut-être…

… mais le glyphosate, lui, vous connaît intimement.

Si on faisait le test, on en trouverait dans votre sang, dans vos urines [1] [2], comme on en a trouvé dans les urines de José Bové, pourtant grand consommateur de « bio »…

Tout récemment, 30 personnalités se sont portées volontaires pour tester leurs urines… avec un résultat effarant : 100 % d’entre elles étaient contaminées au glyphosate, avec une concentration de 1,25 microgramme par litre en moyenne. [3]

On a même découvert que certaines marques de bières allemandes contenaient plus de 300 fois la dose de glyphosate autorisée dans l’eau potable ! [4]

MALADIE DE LYME : le traitement interdit en France

Chère lectrice, cher lecteur,

Alors que la maladie de Lyme, véhiculée par les tiques, est en pleine explosion (jusqu’à 235 cas pour 100’000 habitants dans certaines régions françaises), les autorités sanitaires ont interdit la mise sur le marché d’un remède 100% naturel.

ILS ONT TOUT FAIT POUR VOUS PRIVER DE CE REMÈDE 100% NATUREL

Mis au point par un pharmacien spécialisé en phyto-aromathérapie, ce traitement est un mélange d’huiles essentielles à haut pouvoir bactéricide composé de sarriette, de sauge officinale, de camomille sauvage, de girofle, d’origan, de cannelle et de niaouli. Il est capable d’agir directement sur la bactérie Borrelia, responsable de la terrible maladie de Lyme.
Et pourtant.
Malgré son efficacité redoutable, ce remède a été INTERDIT de commercialisation en France. A cause de cette décision, ce sont des milliers de patients qui continuent de souffrir de la maladie sans pouvoir se procurer le traitement.
Autorisé de l’autre côté du Rhin, il est accessible aux patients allemands et à une poignée de Français bien informés qui savent où le trouver.

On veut nous vacciner de force, pendant que Sanofi rachète un labo US de vaccins spéciaux…


L’édito de Charles SANNAT


Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,

Comme vous avez dû en entendre parler, le gouvernement veut vous piquer massivement au mépris de toutes les inquiétudes légitimes qui entourent de telles doses massives d’injections, en particulier sur de très jeunes organismes.

Ce cocktail vaccinatoire est une pure folie en termes même intellectuels.

La vaccination a été un progrès fabuleux dans le domaine de la santé. Telle n’est pas la question.

Le principe de la vaccination est une merveilleuse découverte, mais encore faut-il se souvenir du principe de base, qui consiste à stimuler le système immunitaire en injectant “un peu” de maladie !!

Nous en sommes très loin désormais, et Lire la suite

MACRON a-t-il un pacte secret avec les labos ?

114258918

Tout est expliqué dans cette vidéo (lien cliquable).

Bien à vous,

Eric Müller
Santé – Nature – Innovation

PS : Il s’agit d’une vidéo dérangeante qui risque d’être censurée à tout moment.


Les informations de cette lettre d’information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de cette lettre d’information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.


Néo-nutrition est un service d’information gratuit de Santé Nature Innovation (SNI Editions).
Pour toute question, rendez-vous ici.

Service courrier : Sercogest, 44 avenue de la Marne, 59290 Wasquehal – France