Le dirons-nous assez?

Dans sa dernière note d’information, l’association America’s Frontline Doctors (AFLDS) a mis en garde contre la capacité des protéines spike issues des vaccins expérimentaux de thérapie génique COVID-19 à

1) traverser la « barrière hémato-encéphalique » en provoquant des lésions neurologiques,

2) être « excrétées » par les vaccinés, provoquant des maladies chez les enfants et les adultes non vaccinés, et

3) provoquer des saignements vaginaux irréguliers chez les femmes.

https://francemediasnumerique.com/2021/05/13/pfizer-confirme-que-les-personnes-vaccinees-contre-le-covid-peuvent-excreter-des-proteines-de-pointe-et-nuire-aux-personnes-non-vaccinees/

Déposez votre commentaire ici :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.