vient de paraître

 

vient de paraître aux éditions Academia-Harmattan :

FISTERRA BLUES

carnet d’initiation d’un chemineau de Compostelle

— cahier de méditation —

FISTERRA BLUES - COUV

préface : Marie-Claire Regniers

illustration de couverture : Pauline Cliquet

commentaires géo-biologiques : Landvaettir


Vieux de plus d’un millénaire dans la forme où nous le con­naissons, le pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle n’a jamais autant attiré l’attention. Si d’aucuns le considèrent comme un itinéraire culturel, d’autres se l’approprient comme un haut lieu de randonnée sportive. Cependant, cette épreuve d’endurance, longue, et qui peut encore être incertaine, est toujours avant tout une façon d’aller à l’extrême limite d’une quête de soi.

Pour affronter le quotidien du chemin, abandonner toute forme de confort et rompre avec ses habitudes, il s’agit de savoir se préparer physiquement et mentalement. Savoir tenir bon quand le corps vous lâche ou que l’esprit vous distrait de votre quête. Savoir aller jusqu’au bout en gérant ses efforts dans les moments difficiles. Savoir apprécier les instants de bonheur, de détente, de rencontre et de communion.

Poète, sculpteur, musicien et photographe de talent, Michel Cliquet est parti sans appareil photo, son but n’étant pas de recueillir un énième reportage sur les nombreuses étapes qui abritent des joyaux architecturaux ou étalent des merveilles de la nature. Juste un crayon pour annoter scrupuleusement son cheminement spirituel en solitaire.

Un ami géobiologue, pratiquant le shiatsu, l’a guidé tout au long de la route afin qu’il puise force et soutien à travers des lieux énergétiques. Il l’a aussi aidé à distance quand la fatigue ou la douleur était trop prégnante.

Ouvrons cette chronique de voyageur singulier aux attributs reconnaissables depuis le Moyen-Âge, avec son bourdon, sa besace et son chapeau à large bord. Laissons-nous porter au jour le jour dans le silence des routes caillouteuses, au fil des longues étapes souvent éprouvantes qui débutaient dans le froid du petit matin. Laissons-nous imprégner de toutes les sensations physiques éprouvées qu’il décrit si bien. Partageons ses moments lumineux avec les hôtes de passage, ses efforts soutenus tout au long d’un itinéraire rythmé par les tampons de la crédenciale et sa solitude lorsque, démuni, il manquait d’eau ou de nourriture.

« La grande leçon de ce chemin a été de m’inculquer la capa­cité de lâcher prise, confie-t-il. Lâcher prise signifie ne plus retenir ce qui tente de me fuir, ne plus être enchaîné à rien ni à personne, afin de pouvoir offrir en cadeau aux choses, aux événements, aux êtres aimés, une liberté totale : aimer c’est offrir sans réserve la liberté d’être. » La voie de Compostelle lui a permis d’entrer dans ce détachement total, d’en prendre conscience et d’illuminer à jamais les jours à venir.

Marie-Claire Regniers


cet ouvrage est désormais disponible chez l’auteur, ou auprès de votre libraire

et peut également être commandé chez l’éditeur
à l’adresse ci-dessous au prix de 18,55€ :

http://www.editions-academia.be/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=50433


BON DE COMMANDE :

 Précommande

One thought on “vient de paraître

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s