LE ROMARIN COMME AIDE A LA MEMOIRE

Le romarin est une plante merveilleuse avec une tradition d’utilisation qui existe depuis des millénaires. Il y a d’innombrables utilisations dans la cuisine et en médecine à base de cette plante.

sniffinggg

Saviez-vous que le romarin a été associé à l’amélioration de la mémoire depuis la nuit des temps? Cela est vrai, et il a même été appelé la plante du souvenir à la période romantique de la dernière partie de l’ère élisabéthaine. Dans Hamlet de Shakespeare, Ophélie dit: « Il y a du romarin, c’est pour les souvenirs. » (Hamlet, iv. 5) Le romarin a également été longtemps utilisé en Europe et en Australie comme symbole pour les souvenirs lors des mariages, des commémorations de la guerre et des funérailles. [1] Dans les temps anciens, les personnes en deuil le portaient à leurs boutonnières, le brûlaient comme un encens ou le jetaient dans les fosses comme un symbole de souvenir pour les morts.

Il semble que l’usage de cette tradition du romarin pourrait en réalité exister depuis plus d’un millénaire, on retrouve ses origines dans le monde arabe à l’époque médiévale ou la science était très avancée: dans un passage du « Niewe Herball » de Henry Lyte en 1578, il existe également une version anglaise de Rembert Dodoens du traité français, il est écrit que « les arabes et leurs successeurs scientifiques disent que le romarin apporte du confort au cerveau, à la mémoire et aux sens internes, et qu’il restaure la parole et les issus à base de fleurs, comme avec du sucre, à consommer tous les jours. » [2]

En raison de son apparence ésotérique, le romarin a parfois servi sous forme d’amulette de plantes, où il était placé sous les taies d’oreiller ou tout simplement servait comme bouquet. On pensait que cette utilisation du romarin pouvait protéger le dormeur des cauchemars, et ainsi accroître sa mémoire.

Ce qui est fascinant, c’est que plusieurs études scientifiques ont également montré des résultats remarquables des effets du romarin sur la mémoire:

En aromathérapie, le rôle de l’huile essentielle de romarin agit comme un agent qui favorise la clarté mentale. Cela a été validé par l’étude de Moss, Cook, Wesnes et Duckett (2003), dans laquelle l’inhalation d’huile essentielle de romarin avait considérablement amélioré la performance de la qualité globale de la mémoire  et des facteurs de la mémoire secondaire des participants à l’étude. [3]

Plus récemment en 2012, une étude réalisée sur 28 personnes âgées en moyenne de 75 ans a montré des améliorations statistiquement significatives (en fonction de la dose) dans les performances cognitives avec l’utilisation de doses de poudre de feuilles séchées de romarin. [4]

Une autre études réalisée par Mark Moss et Lorraine Oliver à l’Université de Northumbria, Newcastle, a identifié le 1,8-cinéole (un composé du romarin) comme un agent potentiellement responsable de la performance cognitive et de l’humeur. [5]

Des études subséquentes menées par Mark Moss et son équipe ont constaté des améliorations de la mémoire jusqu’à un incroyable pourcentage de 75% par la diffusion d’huile essentielle de romarin. [6]

Maintenant si vous vous demandez: «Comment est-il possible qu’un arôme puisse améliorer la mémoire? », c’est une très bonne question.Voici une citation fascinante de l’un des articles scientifiques référencés : « Les composés volatils (par exemple les terpènes) peuvent entrer dans la circulation sanguine par l’intermédiaire de la muqueuse nasale ou pulmonaire. Les terpènes sont de petites molécules organiques qui peuvent facilement traverser la barrière sang-cerveau et par conséquent avoir des effets directs sur le cerveau en agissant sur les sites récepteurs ou les systèmes enzymatiques « [5].

Les terpènes sont des composants primaires d’huiles essentielles et ont souvent une forte odeur, ils ont également un large éventail d’arômes naturels.  Il a aussi été constaté  que le 1,8-cinéole pénètre dans le sang des mammifères après l’inhalation ou l’ingestion. [7]

Il serait intéressant de prendre du romarin pour savoir s’il pourrait favoriser votre mémoire lors de votre prochain examen, et voir si cela aide à la mémoire? Et pour vous inspirer davantage: La lavande. Dans une étude publiée en 1998 dans l’International Journal of Neuroscience, on a prouvé que le romarin augmente la vigilance mais on a prouvé que la lavande augmente lavigilance mais aussi accroît la précision dans les tests de mathématiques! [8] Et pour approfondir, la possibilité d’un mélange magique avec votre huile personnalisée pour un souvenir total!

Le romarin est très facile à cultiver dans de nombreux jardins et fournit une abondante source d’alimentation – souvent presque trop abondante! Vous pouvez couper quelques branches de romarin (il est toujours très vert), le laisser sécher sur un radiateur pendant quelques jours, puis mettre les feuilles en forme d’aiguille dans un pot prêt pour l’emploi dans la cuisine à chaque fois que nécessaire. C’est tellement aromatique et beaucoup mieux que ceux achetés en magasin.

Le romarin est un exemple d’une ancienne tradition à base de plantes qui a été validé par des expériences modernes. Le romarin est l’une des plantes médicinales les plus remarquables, et encore aujourd’hui, bien que les trésors perdus de l’ancien monde soient considérés comme faux par la médecine moderne. Si une plante a été utilisée pendant un millénaire pour un état, il semble très probable qu’il doit y avoir quelque chose. Quand allons-nous rattraper les connaissances anciennes? Quand est-ce que les traditions et les savoirs anciens vont se combiner avec la science et les connaissances actuelles ? Espérons que ce soit pour bientôt, tant que le plus de produits et d’aliments possible restent loin des OGM.

Pour en savoir plus sur les effets du romarin sur la mémoire, voici les liens de Robert Tisserand ici :

http://roberttisserand.com/2013/04/new-rosemary-memory-research/ et ici

http://roberttisserand.com/2012/03/rosemary-boosts-brain-power/


Sources:

[1] Henry Lyte “Niewe Herball”, 1578, p.264 http://books.google.com/books?id=ifxNAAAAcAAJ&pg=PA264

[2] http://www.awm.gov.au/commemoration/customs/rosemary.asp

[3] Moss M., Cook J., Wesnes K., & Duckett P. (2003). Les arômes des huiles essentielles au romarin et  à la lavande ont des effets sur la cognition et l’humeur chez un adulte en bonne santé. International Journal de Neuroscience, 113(1): 15-38. Retrieved 24March2013from http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12690999

[4] http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21877951

[5] http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3736918/

[6] http://roberttisserand.com/2013/04/new-rosemary-memory-research

[7] http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/3671550

[8] http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/10069621/

[9] http://news.discovery.com/human/life/sniffing-rosemary-improves-memory-130409.htm


Crédits: Herbs InfoESM


Voir aussi :

http://srv497.fr.nf/les-resultats-remarquables-des-effets-du-romarin-sur-la-memoire/

http://www.sante-nutrition.org/scientifiques-trouve-sniffer-du-romarin-augmenter-memoire-75/


Source : Michel / Arcturius

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s