BIOPHOTONS : la lumière est vivante !

Nous apprenons de plus en plus de choses à propos de la mer électromagnétique dans laquelle nous nageons tous, grâce aux efforts de scientifiques décidés.

Les noms de certains de ses effets peuvent être inconnus pour nous, mais les effets par eux-mêmes sont bien connus de chacun d’entre nous. Deux de ces effets sont appelés « biophotons » et « ions ». 

°

Les biophotons sont des émissions minuscules de lumière qui sont produites et utilisées par tous les êtres vivants. Quand on mange une plante verte, par exemple, on consomme les biophotons créés avec l’énergie du soleil, utilisés et stockés par la plante à mesure qu’elle arrive à maturité. Nous, à notre tour, nous stockons ces biophotons dans l’ADN de nos cellules pour l’utiliser pour orchestrer les 100.000 réactions chimiques qui ont lieu dans chacune des 60.000 milliards de cellules de notre corps à chaque seconde. Les Biophotons communiquent instantanément avec toutes les cellules de nos corps, à la vitesse de la lumière, en suivant une vague d’énergie synchronisées qui crée une harmonie parfaite. [1]

Les fréquences biophotoniques couvrent l’ensemble du spectre de la lumière, depuis l’infrarouge jusqu’à l’ultraviolet. Chaque couleur et chaque ton vibre à une fréquence différente, stimulant des réponses spécifiques dans notre ADN. Chaque biophoton peut déclencher beaucoup de réponses différentes avant que son énergie ne soit dépensée.

Malheureusement, on ne vit plus dans l’environnement riche en biophotons que connaissaient nos ancêtres, à cause de l’ingérence dont on fait l’objet, en raison de la nourriture et de l’eau qui sont à notre disposition, ce qui minimise, ce qui perturbe ou ce qui élimine les rythmes photoniques.

Theodore D. Hall, Docteur ès science, a déclaré: « L’univers est décomposable en deux processus : l’intelligence de la transmission (information) à laquelle il est généralement fait référence quand on parle de  « l’énergie », et l’intelligence du traitement, ou « conscience ».

Tout organisme vivant est un processeur d’intelligence. « Cela signifie que nos cellules possèdent une conscience, car elles lisent, elles interprètent, et elles traitent (agissent sur) les informations transmises par les biophotons. [2]

°

eau_photonique_comparaison_bleu

Lecture Électrophotonique GDV – Biophotons et vitalité.

°

Les modèles de l’eau.

Il est important de comprendre qu’alors que toutes les molécules d’eau sont constituées de deux atomes d’hydrogène et d’un atome d’oxygène, les molécules qui en résultent ne se connectent pas toujours les unes aux autres de manière identique. Quand l’eau suit le cours sinueux et en spirale d’un courant de montagne, les molécules se connectent ensemble selon leur modèle idéal, originel. Les remous et les tourbillons sur son chemin agissent comme le « système immunitaire » de l’eau. La pureté et la vivacité de l’eau à la fin de son parcours est bien supérieure à ce qu’elle était au début de son chemin, et elle est pleine d’information qui donne la vie.

Les molécules d’eau restructurées se réalignent parfaitement pour former des clusters ou des grappes fermement maintenues ensemble, ce qui a pour effet de rendre l’eau plus dense. C’est une eau « plus mouillée », qui hydrate plus et qui fournit plus d’oxygène de manière plus efficace. Ceci est fondamental pour la majorité des personnes, qui tendent à être déshydratées de manière chronique. Boire l’eau qui convient c’est beaucoup plus important que de boire plus d’eau.

Cette eau naturellement dense est présente dans chacune de nos cellules quand on naît, et on continue à produire et aussi à ingérer ces photons à mesure que nous grandissons. Quand on a atteint la maturité, nos 60.000 milliard de cellules transportent l’équivalent de 40 litres d’eau. À mesure qu’on vieillit, le stress, les radicaux libres et les polluants déstabilisent de manière accrue les molécules d’eau de notre corps. La communication entre les cellules, l’apport en nutriments, la détoxication, et les interactions moléculaires, tout cela souffre avec l’âge. On se déshydrate ; on perd une partie de notre complément en eau, et notre peau commence à se rider.

Une des propriétés les plus inattendues de l’eau, c’est sa capacité à conserver une empreinte des substances dissoutes, comme une « mémoire ». Il a été démontré à multiples reprises que quand un remède homéopathique est dissout dans l’eau et ensuite dilué à un point auquel pas une seule molécule du remède ne reste présente, l’eau continue à être un traitement efficace. Le côté négatif de cette caractéristique, c’est que quand on essaie d’enlever chimiquement les polluants et les toxines, on laisse derrière la mémoire de ces substances dangereuses.

Seul l’acte de ré-organiser l’eau peut supprimer ces mémoires destructrices et restituer l’abondance biophotonique.

°

l’ Eau Photonique ®.

La plupart des gens ne passent pas beaucoup de temps à penser aux tourbillons, et pourtant ceux-ci sont le mouvement de la vie elle-même. Si vous regardez un bulletin météo à la télévision, vous verrez que les systèmes à basse pression tourbillonnent dans la direction opposée des aiguilles d’une montre, alors que les systèmes à haute pression tourbillonnent dans le sens des aiguilles d’une montre. Mais les vortex eux s’entrelacent en tourbillonnant sur eux-mêmes en suivant des modèles qui changent sans arrêt. Dans l’hémisphère nord, tout, depuis les cyclones jusqu’à l’eau qui sort de votre baignoire, tourne dans le sens opposé des aiguilles d’une montre. Au-dessous de l’équateur, c’est l’inverse qui se passe. Dans notre système solaire, la Terre tourne en direction opposée des aiguilles d’une montre pour faire nos jours, de la même manière qu’elle tourne en direction opposée des aiguilles d’une montre pour faire nos années.

Il est aussi intéressant de remarquer une définition supplémentaire du terme révolution du dictionnaire : un changement fondamental dans la manière de penser au sujet de quelque chose, ou de la manière de se représenter la chose.

Les unités d’eau Photonique utilisent le phénomène d’un double vortex, comme l’a décrit un naturaliste autrichien, Viktor Schauberger (1885-1958). Shauberger a dédié sa vie à la compréhension des énergies découvertes dans la Nature, et à répliquer ses constructions au bénéfice de l’humanité.

On l’appelait le « magicien de l’eau » car il a fait des découvertes si profondes au sujet de sa nature. « Il a démontré que l’eau naturelle et vivante est composée de nombreuses strates ou couches avec des variations subtiles en température et en charge électrique qui influencent le mouvement de l’eau, sa forme de déplacement et ses propriétés physiques. Il a vu l’eau comme étant une substance vivante qui a une pulsation, qui énergétise tout de la vie, à la fois l’organique et l’inorganique. » [3]

Alick Bartholomew, auteur de Nature cachée – les perspicacités effrayantes de Viktor Schauberger le déclare clairement « La liste extraordinaire de plus de quarante propriétés anormales de l’eau comparée à d’autres liquides ou à d’autres composés d’hydrogène, suggère qu’elle semble avoir été conçue pour être le ‘chef d’orchestre’ des processus complexes de la vie. » [3]

Le problème a pour origine le fait que les humains, dans leur ignorance, abusent systématiquement de la vie dans l’eau ou qu’ils la détruisent.

Quand on force l’eau à passer dans de longs tuyaux droits par exemple, ses connections moléculaires deviennent désorganisées et elle perd ses propriétés qui donnent la vie. La même chose est vraie pour l’air que nous respirons. On connait tous la différence qu’il y a entre l’état de l’air d’un bureau perpétuellement avec l’air conditionné par rapport à l’effet revitalisant quand on respire au milieu des arbres et de la végétation.

°

Les ions, chargés positivement et négativement, ont fait partie de l’air électromagnétique que nous respirons depuis que les êtres vivants on respiré pour la première fois. On vit l’équilibre naturel des ions quand on est dans les montagnes et dans les forêts, au bord de l’océan, ou près d’une cascade. On peut aussi vivre l’équilibre naturel des ions en prenant une douche d’eau chaude.

Quand au lieu de cela on allume l’air conditionné, un ordinateur ou un écran de télévision, ou même quand on conduit dans une rue dans une voiture fenêtres fermées, entre les hauts immeubles alignés, ces environnements artificiels produisent un excès d’ions positifs, c’est à dire de l’air fortement chargé qui contribue au stress, à la dépression et à la fatigue chronique.

Remarquons qu’à la fois les ions négatifs et les biophotons sont produits dans les spirales d’air frais de la Nature et c’est la même chose pour l’eau. Quand on se penche sur les faits que nos corps sont constitués de 70% d’eau, et qu’on ne peut pas survivre très longtemps sans air, on devrait réfléchir plus à la qualité de l’air et de l’eau qu’on utilise pour se renouveler.

°

eau hexagonale photonique

L’eau hexagonale Photonique.

°

La physique quantique soutient maintenant scientifiquement ce que les anciens peuples ont toujours dit à propos de l’indivisibilité de la Nature – que nos corps matériels, que nos expériences mentales, émotionnelles et spirituelles, notre planète et notre univers forment un hologramme d’énergie continu.

Heureusement, on se détourne de la médecine chimique pour se diriger vers une médecine énergétique, avec une nouvelle compréhension à propos de comment les fréquences dans nos cellules sont affectées par les fréquences dans les aliments qu’on choisit, ou des polluants qu’on endure.

Notre besoin le plus fondamental, l’eau, peut nous fournir des niveaux accrus d’énergie vitale quand ses molécules sont reconfigurées à l’image de leur état original dans la Nature, non altérées par l’interférence humaine. Dans cet état, l’eau produit de nombreuses parties microscopiques d’énergie lumineuse. Les unités d’Eau Photonique sont destinées à augmenter la disponibilité de cette eau cohérente, infusée avec la vie.

°

Sources/Références Bibliographiques :

1. The Field, de Lynne McTaggart
2. Lifting the Earth, de Theodore D. Hall, PhD
3. Nature cachée – les perspicacités effrayantes de Viktor Schauberger par Alick Bartholomew

Autres livres d’intérêt :

Living Water de Olaf Alexandersson
Living Energies, et The Water Wizard, de Callum Coats
The Vortex de David Ash & Peter Hewitt
The Great Field de John James, PhD

*******************************************

source : http://www.eauphotonique.com/les_biophotons_lumiere_vivante.htm

Publicités

Déposez votre commentaire ici :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s