Un physicien en colère nous parle d’énergie libre.

Un physicien en colère tenait à rendre public ce qu’il pense du monde scientifique d’aujourd’hui dans un texte qu’il a écrit lui-même. Il y parle d’énergie libre interdite et de l’escroquerie du système actuel. Il donne des liens très intéressants. Il a choisit le média alternatif et philosophique Wikistrike pour s’exprimer. Nous tenions ici à le remercier. Ce texte est important, car voilà enfin un scientifique qui ose rompre le silence, dégoûté par un système impérialiste. Vive la démocratie et l’énergie libre ! Il est notre prix Wikinobel de physique 2011.

(source : http://www.wikistrike.com/article-un-physicien-en-colere-parle-d-energie-libre-118515242.html) 

Le savoir et la technologie, comme base d’une civilisation contre la puissance des lobbys contrôlant la recherche scientifique, voilà ce qu’il faut chercher ! Ouvrons la boîte de Pandore, et mettons un terme à l’hégémonie du nucléaire, du pétrole et de toutes les autres ressources fossiles, pour échapper à leurs conséquences dévastatrices sur notre environnement, notre TERRE. Puisque quelques amis me l’ont si gentiment suggéré, au nom de la liberté d’expression, de mon mépris des Grenelle de l’environnement, de mon dégoût du nouveau cinéma – taxe carbone et MOX de Faux Cul Shima – et pour le bien être de tous, aujourd’hui, c’est l’heure du grand lavage de mains et de cerveau ! L’unique vérité est l’art de voir. Voyez par vous-même.
Je fus chercheur et docteur en physique au THEATRE de l’enseignement occidental ; ce que je sais dépasse tout ce qu’on vous a appris, et même tout ce qu’on vous a caché. C’est mon libre arbitre et ma recherche de la connaissance qui me l’ont révélé ; à jamais merci à l’esprit philosophique français et à la culture des philosophes des lumières que j’ai adoptée au cours de ma jeunesse d’expatrié.

Ce que je veux vous donner dans cet exposé, c’est une explication simplifiée des propriétés cachées de cet univers ; de sa compréhension viendra la fin de tous les problèmes de ce monde. Et viendra, enfin, la motivation profonde de changer ce monde, avec un argumentaire solide et une vision future prometteuse, qui n’existe plus dans aucun courant politique actuel, petit ou grand. Il s’agit des méthodes pour produire de l’énergie, notamment sous forme électrique et quasi gratuitement en « consommant le vide de l’univers », et quelques technologies d’armement se basant sur les propriétés réelles du vide de l’univers. Eh oui, le vide n’est pas vide : c’est un océan d’énergie invisible dans une dimension (sous-espace) que nous ne percevons pas par nos sens ni par le commun de notre technologie.
Vous pensez peut-être que le pétrole et le nucléaire sont les seules sources d’énergies qui existent, que les armes de votre armée sont les meilleures ? Vous vous trompez tous. Vous avez été trompés depuis au moins un siècle par des lobbys surpuissants, maléfiques, lesquels dirigent réellement ce monde en sélectionnant les dociles marionnettes les représentants (Bush, Obama, Sarkozy, Ben Laden, Merkel…). Lesquels, pour exemple, au début du siècle dernier, ont répondu à Nikola Tesla au sujet de son idée de générer de l’énergie électrique gratuite produite en puisant directement dans le « vide » inépuisable de l’univers, rendant ainsi cette énergie accessible en tout point du monde, sans fil : « Mais, Mr Tesla, où allons nous placer le compteur ? » Le principal actionnaire des projets de Tesla se nommait déjà JP Morgan (le fameux banquier), lequel lui a rapidement retiré tout crédit. On comprendra que cela devait permettre de continuer à exploiter les ressources fossiles et d’en tirer le maximum de profit entre amis. (1*)

Posez-vous maintenant ces simples questions : de quoi dépend une civilisation ? qu’est ce qui en fait sa puissance, sa liberté et son indépendance ? Sa culture, sa langue, ses hommes politiques, son histoire, ses religion… ? C’est beau, mais c’est du folklore ; une pure perte de temps ; un égarement nostalgique sans fin. Au fond, nous partageons tous le même ADN, nous avons tous besoin de manger, et tous besoin d’énergie pour fabriquer ce dont nous avons besoin, faire grandir notre civilisation et augmenter notre bien être, nous simplifier l’existence, et cela bien plus que d’une histoire, une religion ou une culture !

Alors, une civilisation dépend peut-être de son armée ? Eh bien non ! Elle dépend de la technologie et de la connaissance utilisée par cette civilisation, et surtout de son autonomie énergétique, donc des ressources pour atteindre cette autonomie. La clé d’une civilisation, c’est son énergie et rien d’autre. Et si demain, une ressource nouvelle devait être le vide de l’univers, alors toute civilisation qui l’utiliserait deviendrait de facto indépendante de toutes les autres ressources dont notamment le nucléaire et le fossile et indépendante de tous les lobbys contrôlant ces dites ressources. Que penseriez-vous de 1 millions de soldats rendus malades par une onde ? Ou morts ? Eh bien ils n’auraient servis à rien ! De même que tout le matériel dont ils disposaient ! Qui emporte la suprématie ? Celui qui possède le plus de connaissances, même s’il ne dispose que d’une armée réduite à l’extrême ! Comme le disait Bonaparte « l’esprit l’emporte toujours sur l’épée » : aujourd’hui cela est plus vrai que jamais.

HAARP, le soi-disant centre d’étude et de recherche atmosphérique américain situé en Alaska, est une arme en mesure de détruire toute forme de vie en quasi tout point du monde, sur une zone dépendant de l’énergie disponible, pour modifier les propriétés du vide de l’univers sur cette même zone, rendant ainsi ce même vide impropre à la subsistance de toute forme de vie ! Et aussi bien d’autres phénomènes potentiels, dont : tremblements de terre, catastrophes climatiques, rendre inopérant tout équipement électronique, mur de plasma bouclier antimissile de telle sorte que le missile serait détruit durant son trajet immédiatement après avoir été détecté, et peut-être même, pour HAARP, le dôme électromagnétique (à la façon Stargate, série dans laquelle l’énergie provient du vide) résistant aux explosions nucléaires et faisant écran à tous types de rayonnements, y compris radioactifs et électromagnétiques… Et les armes atomiques, alors ? Un cinéma de plus !  Avec une arme électromagnétique, il serait si facile de s’en protéger, et si facile de châtier à distance n’importe quelle nation du monde. Ces technologies ainsi que les sources d’énergies autonomes puisant directement dans le vide de l’univers, sont depuis des décennies aux mains des nations ; de sources sûres, les Russes les ont développées à un stade pleinement opérationnel (Krouchtchev n’a-t-il pas laissé entendre que l’URSS possédait des super-armements ?), les Américains, et quelques autres à un stade plus ou moins avancé, (bouche cousue sur les OVNI humains : ce sont les secrets militaires les mieux gardés au monde).
C’est Nikola Tesla qui a découvert expérimentalement, imaginé et développé le concept de l’arme électromagnétique, ou rayon de la mort, il en a donné le principe de mise en œuvre et les explications nécessaires à quelques nations entres les deux guerres mondiales. Le très éclairé docteur en physique, colonel Tom Bearden de l’armée US, en parle, en particulier au sujet des armes dites « secrètes » et des sources d’énergies alternatives ; je vous conseille fortement de lire son site internet en anglais : http://www.cheniere.org

Vous avez sans doute entendu parler des ovnis ; et bien sachez qu’au moins une partie de ceux-ci sont de conception humaine, et sont de simples applications de l’utilisation et de la manipulation de l’énergie du vide, qui est la seule énergie capable de produire les phénomènes propres à un OVNI (anti gravité et accélération exponentielle). Je vous suggère simplement de regarder ce brevet rédigé dans la langue de Molière sur le site de l’INPI (Institut Nationale de la Propriété Intellectuelle) :
http://fr.espacenet.com/publicationDetails/biblio?CC=FR&NR=2916316A3&KC=A3&DB=fr.espacenet.com&locale=fr_FR

Bien sûr tous les scientifiques de cette pièce de THEATRE vous diront que cela est strictement impossible. Que ce n’est que du papier… rien que de la théorie en dehors de toute réalité, de la science fiction… y compris pour les armes électromagnétiques et les méthodes de productions d’énergie puisant dans le vide énergétique de l’univers ! Alors continuons un peu.
Maintenant, considérez bien le cinéma qui est fait au sujet du programme nucléaire de l’Iran et à propos du pétrole et du contrôle des ressources fossiles partout dans le monde. Le but recherché, est de déstabiliser l’ordre politique mondial (de toute façon, déjà soumis et pourri par tous types de lobbies économiques, politiques, voir même spirituels) dans le but d’assurer l’hégémonie des USA et pays vassaux, ainsi que le modèle véhiculé par ceux-ci en le sauvant et le justifiant presque toujours par une guerre supplémentaire ; ceci, bien sûr, sous de spécieux prétextes, acceptés comme sérieux par une opinion publique manipulée (au fond, il n’y avait aucune arme de destruction massive en Irak, et Ben Laden n’est rien d’autre qu’une marionnette, agent de la CIA, et le 11 septembre un coup monté (2*) ).
Et tout ceci pourquoi ? Qui contrôle l’énergie d’une civilisation contrôle cette civilisation. En l’occurrence, il est facile de contrôler le pétrole et le nucléaire, puisque tous les deux dépendent directement de gisements localisés dans des pays, ou des zones d’influences de superpuissance ou groupements de pays se comportant comme tel ; et donc, qui contrôle les dits pays, politiquement ou économiquement, dispose de ces ressources. À l’opposé de cela, il devient impossible de contrôler des pays qui disposeraient de sources d’énergie infinies, émanant directement d’une nouvelle ressource incommensurable et disponible en tous points de la Terre ou de l’univers (ressource qui existe depuis au moins l’apparition de l’univers, ressources qui sont simplement l’application des lois réelles de l’univers, lois découvertes mais gardées secrètes aux détriments du bien être de toute l’humanité, pour que se perpétue toujours la toute-puissance de quelques lobbies, qui finalement se partagent et contrôlent ce monde (il se dit que les 100 familles les plus riches de la Terre possèdent 80% de ses ressources).

Allons, allons… Avec de l’eau du robinet et voir même votre urine, il est possible de faire des milliers de km avec tous les moteurs actuels à combustible fossiles en acceptant quelques modifications sur le système de carburation. Regardez les brevets de Stanley Meyer sur le site de l’INPI (Institut National de la Propriété Intellectuelle):
http://fr.espacenet.com/searchResults?locale=fr_FR&DB=fr.espacenet.com&ST=advanced&IN=MEYER+STANLEY+A
Il semblerait que ce brave sexagénaire de Stanley se soit effondré mort à la sortie d’un restaurant en mai 2006, empoisonné… Son buggy de démonstration fonctionnait à l’eau, et en consommait d’ailleurs très peu : certains affirment 3l/1000km, d’autres /100km ! La technologie de Stanley Meyer étant relativement simple et accessible, demandez-vous donc pourquoi aucun constructeur automobile ne la propose ?

Et avec un ou des aimants, un ou des électro-aimants, un système oscillant mécanique ou électronique, quelques composants électroniques, il est possible de produire de l’énergie électrique ou mécanique perpétuelle, sans consommer quoi que se soit (si ce n’est le vide énergétique infini de l’univers dans lequel nous évoluons et sur lequel est basé toute la VRAIE physique, celle de l’entendement et de la raison, le contraire de la fiction, des plagiats et postulats douteux d’Einstein et autres savants !).

Vous ne me croyez toujours pas, je vous suggère de lire attentivement ces quelques brevets sur le site de l’INPI et cette fois ci en français, relatifs à une technologie tout à fait accessible à quiconque : la surcapacité (rendement supérieur à 1 ou encore par exemple une machine qui consomme 1 watt pour en produire 2 ou plus) est quelques fois clairement mise en avant :
http://fr.espacenet.com/publicationDetails/biblio?CC=FR&NR=2399757A2&KC=A2&DB=fr.espacenet.com&locale=fr_FR
http://fr.espacenet.com/publicationDetails/biblio?CC=FR&NR=2363929A1&KC=A1&DB=fr.espacenet.com&locale=fr_FR
http://fr.espacenet.com/publicationDetails/biblio?CC=FR&NR=2528257A1&KC=A1&DB=fr.espacenet.com&locale=fr_FR
http://fr.espacenet.com/publicationDetails/biblio?CC=WO&NR=0152390A1&KC=A1&DB=fr.espacenet.com&locale=fr_FR
http://fr.espacenet.com/publicationDetails/biblio?CC=WO&NR=02073779A1&KC=A1&DB=fr.espacenet.com&locale=fr_FR
http://fr.espacenet.com/publicationDetails/biblio?CC=WO&NR=2006045333A1&KC=A1&DB=fr.espacenet.com&locale=fr_FR

Et plus compliqué :
http://fr.espacenet.com/publicationDetails/biblio?CC=WO&NR=2007103020A2&KC=A2&DB=fr.espacenet.com&locale=fr_FR
http://www.google.com/patents?id=uissAAAAEBAJ&printsec=abstract&zoom=4&dq=pulsed+capacitor+discharge+electric+engine
http://v3.espacenet.com/publicationDetails/biblio?adjacent=true&KC=A&date=20070523&NR=2432463A&DB=EPODOC&locale=fr_FR&CC=GB&FT=D

La liste est très longue… Par crainte de non-recevabilité des brevets, bien souvent il n’est pas mentionné dans ceux-ci les expressions prohibées : « sur-unité », « rendement supérieur à 1 », « sur-capacité », « machine perpétuelle », « boucle close »… Sérieusement, il ne faut pas contredire les lois de la thermodynamique (3*). Bien sûr, ces inventeurs, pour certains, chercheurs et docteurs es science, ne sont que des bouffons qui amusent la galerie dans la pièce de THEATRE où nous vivons. Pour tous ceux qui veulent en savoir plus, un très bon site en français qui vous apprendra comment modifier votre voiture simplement pour fonctionner à l’eau jusqu’à 50%, et par conséquent cesser de polluer, ou encore comment combiner le dioxyde de carbone (CO2) avec l’eau pour reformer du carburant, cela ne serait-il pas plus judicieux qu’une taxe carbone ? Regardez par vous-même :
http://quanthomme.free.fr/
Un autre, en anglais, très complet sur de nombreux phénomènes et machines à sur-capacité :
http://peswiki.com/

Sérieusement vous pensez que jamais les constructeurs automobiles ou les producteurs d’électricité ne furent sollicités par ces inventeurs ? Alors votre naïveté est grande ! Au contraire, ces inventeurs, dans le cas de contacts avec les constructeurs automobiles, furent sommés de se taire, ou bien encore furent assassinés comme ce brave Stanley et tant d’autres. En ce qui concerne la production d’électricité, c’est identique. Il fallait toujours consommer une ressource tarissable pour être crédible, ou encore s’aventurer dans des projets pharaoniques comme les centrales nucléaires, ou la recherche sur la fusion nucléaire mais seulement à chaud !!! Depuis des lustres, le consommateur est rendu dépendant de ce qui devrait être gratuit, étant contraint d’utiliser du carburant fossile au lieu d’eau pour sa voiture, de l’uranium, du charbon, du gaz, pour se chauffer… au lieu du vide énergétique de l’univers dans lequel nous vivons, lequel vide sans fin contient une énergie illimitée (le milieu qui se trouve entre les atomes, entre les planètes, dans tous l’univers, autrefois appelé éther, à titre d’analogie chaque centimètre cube contient assez d’énergie pour recréer toute la matière visible de l’univers visible avec le plus puissant de nos télescope, ou encore assez d’énergie pour mettre en ébullition tous les océans de la terre !).
Si vous n’avez jamais entendu parler d’énergie libre, de machines à sur-unité ou sur-capacité possédant des rendements bien supérieurs à 100%, c’est que cela vous a été dissimulé pour vous maintenir dans l’esclavage de la consommation, et vous rendre dépendant en premier de l’énergie payante, celle-ci provenant de sources tarissables comme les énergies fossiles ou nucléaires actuelles, justifiant ainsi l’impérialisme, légitimant la guerre par la crise (pétrole à 150 dollars). Le tout savamment désinformé par des médias obéissants. C’est cela qui fait donc la force de ces lobbys, et c’est vous le moteur de cette force, par l’ignorance dans laquelle ils vous ont plongé.

Maintenant, il est temps de comprendre que les lobbys maléfiques, contrôlant ce monde à tous les niveaux de sa hiérarchie, fabriquent les crises et les guerres pour vous asservir, faisant de vous les esclaves modernes ! Le travailleur idéal est celui, crédule, sur lequel ils peuvent s’enrichir de manière infinie ! Le système d’enseignement actuel est en grande partie responsable de créer en chacun ce comportement de soumission. Lui aussi est contrôlé par les lobbies, notamment énergétiques. Si vous saviez le nombre de thèses de recherche financées par Elf, EDF, et autres géants, parfois je me suis demandé si l’enseignement « public » l’était encore, ou bien s’il n’était qu’un instrument pour faire réaliser des économies aux groupes industriels, qui soumettent ainsi directement leurs propres sujets d’étude. Dans les universités, les « bons professeurs » lavent le cerveau des étudiants, ne leur donnent pas la connaissance, ni même l’indépendance d’esprit pour accueillir celle-ci. Au contraire, tout est fait pour que les étudiants ne puissent jamais l’atteindre, jamais ouvrir les yeux et voir par eux-mêmes, rarement se poser une question pertinente. Cela, sans même qu’ils s’en rendent compte, la parole du professeur étant quasi divine et son courroux terrible.

Je fus obligé d’enseigner, durant des décennies, la loi de conservation de l’énergie (3*) comme étant un principe universel et général de l’univers ! Alors que ceci n’est qu’un cas particulier : en réalité cet univers est une mer d’énergie, depuis la matière qui le compose jusqu’à son vide. Dans cet univers, sans cesse de l’énergie semble apparaître de nulle part : c’est pourquoi l’univers est en expansion ; sa matière noire manquante (supercherie de la physique), c’est l’énergie de son vide. Je fus obligé de ne jamais aborder certains prix Nobel comme Lee & Yang (4*) au sujet des théories des interactions faibles et de la non-conservation de la parité, mettant en défaut la loi de la conservation de la parité et autres lois de symétrie en physique. D’ailleurs ceux-ci et quelques autres ne sont et seront jamais mentionnés dans aucun ouvrage de physique. Les aborder aurait signifié que cette parité ou cette symétrie puisse se rompre ou ne soit pas parfaite… et que de l’énergie puisse jaillir de nulle part ! Comme la gravité par exemple ! Ou encore, c’est aussi idiot que cela, remarquons que le magnétisme d’un aimant est bien permanent, et pour autant l’aimant ne se consomme pas (au sens d’une bûche qui brûlerait pour produire une flamme, la masse de l’aimant ne diminue pas pour produire son champ). L’énergie nécessaire pour fabriquer l’aimant est des milliards de fois moindre que l’énergie constante cumulée restituée par le champ de l’aimant au cours de son immense durée de vie (estimée à plusieurs siècles).

Je fus obligé d’enseigner les fausses théories d’Einstein et de ne jamais le critiquer pour ne pas être considéré comme un vilain antisémite, en particulier dans l’esprit des meilleurs cancres de la classe. La relativité est une pure idiotie de la physique ; elle ne décrit absolument pas l’univers dans lequel nous évoluons, car tout simplement basée sur des hypothèses fantaisistes, des postulats erronés, invérifiables par ailleurs, et suggérant que la vitesse de la lumière ne peut être dépassée puisqu’étant une constante absolue : c’est archi faux et cela a trompé des générations de chercheurs et trompe encore et toujours (des expériences de laboratoires prouvent que des ondes peuvent, sous certaines conditions, se déplacer plus vite que la lumière (5*)). J’affirme aussi que toute la communauté scientifique honnête et contemporaine d’Einstein riait de la théorie de la relativité, dont Nikola Tesla et ses confrères en particulier, car Einstein affirmait, avant de se rétracter, que le vide était bien vide. Einstein, c’est l’anti « Pierre de Rosette » de la physique, une tromperie impensable, et rien d’autre.

Je fus obligé de cautionner des idées folles, comme la recherche du boson de Higgs (particule hypothétique qui serait à l’origine de la gravité). Pour rechercher celui-ci, la construction d’un accélérateur de particules comme celui du CERN a coûté 6,3 milliards d’euros (entièrement financé par des fonds publics gouvernementaux), pour finalement ne jamais rien trouver. La gravité s’expliquerait bien plus volontiers comme étant la conséquence d’une rupture de symétrie inhérente à la structure de l’atome et au vide de l’univers, l’atome ne pouvant exister dans ce vide énergétique que dans en état de pseudo équilibre entre lui-même et ce vide, duquel émane un champ uniforme ; s’exerçant sur tout atome, ce champ fait partie des propriétés physiques, à la fois de la structure de l’atome et du vide de l’univers. Avec ces 6,3 milliards d’euros, nous aurions pu changer le monde déjà mille fois, votre voiture roulerait en consommant le vide de l’univers, l’électricité deviendrait gratuite, il n’y aurait plus de stations services, de centrales nucléaires, de pylônes électriques, de pollution, et surtout plus de guerres pour courir derrières les ressources naturelles ou en assurer leur transport en toute sécurité. Pourtant, la presse du monde vous a vendu cet accélérateur de particules comme étant la solution à la compréhension de l’univers et de la matière qui le compose : il n’en est rien ! C’est au contraire s’éloigner davantage de la réalité, pour surtout ne pas confirmer la théorie de la super symétrie et tous ses développements possibles. Aussi cet accélérateur vous a été vendu par la presse internationale comme pouvant déboucher un jour sur un moyen de produire de l’énergie propre en grande quantité, c’est un mensonge ! Jamais de telles recherches ne jailliront un seul kilowatt exploitable industriellement !

Je fus obligé de mentir au sujet des phénomènes de fusion à froid (6*), de les nier, alors que ceux-ci sont bien réels et peuvent produire de l’énergie, notamment sous forme de chaleur au même titre que les phénomènes de fission des centrales nucléaires classiques, mais cette fois ci sans matériaux radioactifs épuisables comme l’uranium et en plus produisant des déchets encore plus radioactifs.

Je me souviendrais toujours du 23 mars 1989 : la « Une » du Financial Times titrait : deux électro chimistes, Stanley Pons et Martin Fleischmann, déclaraient avoir réussi à obtenir une réaction de fusion nucléaire lors d’une relativement banale expérience d’électrolyse dans de l’eau lourde. De nouveau, je fus obligé de mentir et d’expliquer que cela était au minimum une erreur d’interprétation, au maximum une farce, et surtout impossible. Pourtant, suivant l’avis de dizaines de physiciens qui ont reproduit et perfectionné l’expérience, ça fonctionne très bien avec un potentiel susceptible de pouvoir arrêter toutes les vieilles centrales nucléaires du monde ! Aucun budget pour approfondir sérieusement le sujet. Les lobbys considèrent que, seule, la fusion à chaud est possible ; aussi ils ne voudraient pas perdre trop rapidement ce qui fait leur puissance : le contrôle des ressources naturelles épuisables rendues superflues par excès de connaissance ! Martin Fleischman fut tant écœuré par la presse aux contrôles des lobbies ; mais il fut obligé, dans le regret, de se rétracter ….

Et moi, je fus obligé de suivre le programme d’enseignement à la lettre, et de choisir les sujets des thèses de mes étudiants… De qui et pour qui ? Des lobbys ignobles qui, aujourd’hui, ont précipité l’humanité là où elle se trouve, dans un véritable THEATRE en feu, très proche de son effondrement.

Dans les années 70–80, nous parlions déjà de l’énergie libre et de théories sur l’univers bien plus avancées et proches de la réalité que tout ce que nous devions enseigner ; nous fermions la porte du bureau et n’en parlions pas avec tous nos autres collègues, par crainte d’être catalogué hystérique et de ne recevoir aucun budget, d’être mutés, ou pire… Quelques-uns d’entre nous à travers le monde y ont d’ailleurs laissé leur vie, ou plus simplement furent sévèrement remis en place pour en avoir parlé en public ou encore avoir proposé des machines ou technologies qui mettraient fin à l’hégémonie de la fission nucléaire et du fossile, ou encore même avoir démontré, seulement pour la simple curiosité, que le vide n’est pas vide mais plein d’énergie !

Demain, pour vous et vos enfants, vous pouvez changez ce monde, le rendre propre, sans pollution, sans guerre, vous pouvez retrouver votre liberté, votre indépendance : CELA DÉPEND DE VOUS !

Peuples souverains, serions nous victime d’une CONSPIRATION ? Un bon PROCES pour TROMPERIE s’impose. Jugeons, sous le regard du savoir et de la technologie, le Grenelle de l’environnement et les solutions qu’il véhicule, toutes plus absurdes les unes que les autres. Jugeons la taxe carbone, ainsi que tous ces écologistes de pacotilles ne présentant que des solutions dictées par les grands groupes industriels. N’oublions pas aussi les leaders et grands actionnaires de ces grands groupes industriels, autrefois entreprises publiques, qui, je vous l’assure en connaissance de cause, maintiennent ce monde dans l’ignorance et le détruisent chaque jour un peu plus, au nom du sacro-saint principe du profit immédiat. Chassons ces démons, ces mafias, ces lobbys, leurs marionnettes, leurs organisations, leurs sectes !… Ce sont des assassins, des comploteurs, des manipulateurs, des usurpateurs… des criminels contre l’humanité, contre la paix sur Terre et contre le genre humain, bien pires eux-mêmes que tous ceux qu’ils vous présentent comme étant les pires.

Le monde dans lequel nous évoluons actuellement est une INSULTE à l’immense potentiel intellectuel du genre humain et à l’immense potentiel énergétique de l’univers dans lequel nous avons la chance d’évoluer ! Le changement s’impose partout, y compris dans l’enseignement et dans la science ; et pour que plus jamais cela ne se reproduise, partageons et rendons la connaissance publique, OPEN SOURCE, sans contrôles et censures des lobbies : un monde meilleur apparaîtra alors.

RÉVEILLEZ VOUS !… Aux armes, à vos ateliers citoyens, votre avenir et celui de cette planète vous appartiennent ! Ne les laissez point entre les mains de ces hypocrites aux sourire angélique ! Votre génie est plus grand que toutes leurs épées réunies. Le pouvoir, c’est vous, le BON PEUPLE.

Signé : un physicien en colère

—————————————————————————————————————

Notes :

(1) Il s’agit des expériences que Tesla réalise à Wardencliff, suite auxquelles il découvre que finalement ses expériences ouvrent une brèche dans le vide énergétique de l’univers et qu’il apparait alors une quantité d’énergie phénoménale semblant provenir de nulle part, une très grande quantité d’énergie devient alors disponible avec un très faible investissement énergétique, en fait l’investissement énergétique nécessaire à perturber le vide énergétique de l’univers inépuisable et présent de manière uniforme en tout point de celui-ci. Ces expériences furent arrêtées suite à l’arrêt de tout financement, les installations démontées. C’est à Wardencliff que Tesla démontre qu’il est possible de rendre disponible l’énergie du vide à grande distance de la source perturbatrice de celui-ci qui ouvre une brèche dans celui-ci. C’est l’expérience des lampes qu’il allume à plus de 20 miles de son émetteur perturbant le vide, lesquelles lampes s’allument en ‘pompant’ cette énergie rendue disponible dans le milieu ambiant par la perturbation générée. Pour faire apparaitre de l’énergie du vide il faut l’exister de manière électromagnétique en générant sur une bobine des pulses de courant continue de plus de 500 kV et moins de 100 microsecondes alors s’ouvre la porte et apparait dans ce vide un potentiel énergétique quasi infini et utilisable. Pour modifier les propriétés du vide et le rendre par exemple impropre à l’évolution de la vie il faut l’exciter cette fois avec les mêmes pulses mais avec des durées supérieures à 100 microsecondes sans toutefois dépassée une valeur limite. Dans ce cas le vide devient une arme inimaginable, Tesla parlait du rayon de la mort. Quelques brides des travaux de Tesla et les brevets relatifs à ces inventions sont disponibles sur internet.

(2) Le 11 septembre, effondrement des tours du World Trade Center. Un tel effondrement ne peut se produire que par l’utilisation d’explosifs ; les poutrelles coupées en biais comme au chalumeau que l’on voit sur quelques photos du site après l’écroulement et au cours de son nettoyage, témoignent de la présence d’explosif de découpe. D’ailleurs des traces d’explosifs ont été retrouvées sur des échantillons provenant du site. Rien que cela suffit à contredire la version officielle offerte par le gouvernement américain et ses agences de scénaristes.

(3) Lois de la thermodynamique.
a/ L’énergie d’un système se conserve, en l’occurrence l’énergie ne peut que se transformer, et il ne peut pas apparaitre en sortie d’un système donnée plus d’énergie qu’en entrée. Cela est vrai seulement à l’échelle macroscopique d’un système sans tenir compte des mécanismes microscopiques ou voir quantiques sous jacents à un système.
Hors dans le cadre de l’énergie du vide de l’univers il s’agit de phénomènes quantiques donc sous jacents à la matière et au milieu (vide énergétique) dans lequel elle se trouve.
b/ Irréversibilité des processus macroscopiques spontanés. Il n’existe pas de processus dont le seul effet serait de faire passer de la chaleur d’une source froide à une source chaude. L’évolution spontanée d’un système isolé se traduit donc toujours par une augmentation de son entropie, puisque la quantité de chaleur qu’il reçoit est nulle. Cette évolution est irréversible, car à la transformation inverse correspondrait une diminution d’entropie.
Entropie : grandeur qui, en thermodynamique, permet d’évaluer la dégradation de l’énergie d’un système. Cette loi devient désuète dans le cadre de l’étude de l’énergie du vide et des phénomènes relatifs à celle-ci, à nouveau la loi ne peut décrire que des phénomènes macroscopiques et non quantiques. De plus, même si on considérerait une machine à surcapacité qui puiserait son énergie du vide comme un système macroscopique, alors son entropie diminuerait au cours de son fonctionnement, d’ou le gain d’énergie du système.
c/ L’énergie et l’entropie ne sont définies par les deux premiers principes que par leurs variations et, donc, qu’à une constante près. Le troisième principe énonce que, à la température de 0 K, l’entropie de tous les systèmes est nulle.
Or, comme les deux premiers principes sont inapplicables dans le cadre de l’étude du vide énergétique de l’univers, ce dernier postulat perd son sens. Par constats logiques, ces lois ne peuvent donc décrire que des cas particuliers dans lesquelles il n’y a aucune interaction de la matière ou des ondes électromagnétiques avec le vide énergétique de l’univers (niveau quantique et subatomique). Dans le cas contraire ces lois ne sont tout simplement plus valables.

(4) TSUNG DAO LEE & CHEN NING YANG (résumé et implications des deux prix Nobel)
Weak interactions and non conservation of parity. Nobel Lecture, December 11, 1957
The law of parity conservation and other symmetry laws of physics. Nobel Lecture, December 11, 1957
La forte prédiction de la rupture de la symétrie par Lee et Yang et les preuves expérimentales de Wu et cie en 1957 initie une grande révolution à travers la physique, et pour cela le prix Nobel leur fut décerné. Une des preuves de la rupture de la symétrie par Wu et cie est publiée en 1957, il s’agit de la rupture de la symétrie de charges opposées, comme cela ce produit aux extrémités d’un dipôle. Cette asymétrie est utilisée par les charges et les dipôles pour extraire de l’énergie hors du champ électromagnétique du vide. Pourtant aucun traité d’ingénierie électrique ou d’électromagnétique classique ne mentionne les implications énergétiques de l’asymétrie de tout dipôle. Comme aucun traité ne mentionne que toute charge et dipôle s’épanchent librement dans une réelle et observable énergie électromagnétique continuelle, sans énergie d’entrée observable. Ainsi aucun traité implicite n’assume que tout les champs électromagnétiques, potentiels, et énergie sont librement engendrés à partir de rien d’autres que leurs charges associées à leurs sources. Non plus que la loi de conservation de l’énergie soit falsifiée, ou que la charge doit recevoir son énergie des fluctuations du vide. La rupture de la symétrie signifie que quelque chose de virtuel mais réel devient observable dans le sens de conséquences physiques qui sont à l’origine de toutes les forces de la nature. La rupture de symétrie à l’extrémité des charges d’un dipôle signifie cela, une fois que les charges sont séparées pour former un dipôle alors le dipôle (ces extrémités chargées) absorbe continuellement des quantums d’énergie provenant du vide, intégrant ces quantums en photon réels et observables, et rejetant ainsi l’énergie électromagnétique réelle sous forme de photons dans toutes les directions à la vitesse de la lumière. C’est pourquoi un aimant dipolaire (N-S) permanent, avec ses charges magnétiques opposées à ses extrémités, exhibe continuellement un champ magnétique dans l’espace l’entourant. Il y a donc un flux d’énergie électromagnétique continue extrait directement du vide et intégré en champ magnétique observable provenant de la structure même de l’aimant.

(5) La vitesse de la lumière n’est pas une constante, ni une limite.
Entre autres…

Université Berkeley de Californie, Université Technique de Vienne, des expériences de tunneling avec des lasers affichent des vitesses de l’ordre de 1.7 à 2.4 fois la vitesse de la lumière (Prof. Dr. Ferenc Krausz, Prof. Raymond Chiao).

Université de Cologne, institut de physique, Nimtz,G.: Instantanes Tunneln, Tunnelexperimente mit elektromagnetischen Wellen, Phys.B1.49, VCH Weinheim (1993) Nr.12, S. 1119-1120
Thoma, P., Weiland.T.: Wie real ist das Instantane Tunneln? Phys.Bl.50, VCH Weinheim (1994) Nr.4, S. 359-361. Des expérimentations avec des micro-ondes soumises à un effet de tunnel démontrent clairement des vitesses supérieures à celle de la lumière.

F. K. Preikschat, A Critical look at the theory of Relativity, Library of Congress Catalogue No. 77-670044. Extensive compilation of measurements of the speed of light. Clearly shows the speed of light is not constant but changes, sometimes even daily.

L’interprétation de la force de Casimir suggère aussi quelque chose qui se déplace plus vite que la lumière.

Barton, Gabrlel Physics and Astronomy Division University of Sussex, Brighten BN1 9QH, England, UR G.Barton@sussex.ac.uk. Travaux théoriques sur les aspects de la fluctuation du vide, incluant le problème de la vitesse superluminique de la lumière entre les plaques de Casimir.

Scharnhorst, Klaus Department of Physics, University of Wales Sw Singleton Park, Swansea SA2 8PP, Wales, UR T R.Scharnhorst@swansea•ac•uk Theorist, découverte de l’effet Scharnhost, la vitesse de la lumière est plus grande que c quand perpendiculaire aux plaques de Casimir.

L’hypothèse de base des théories d’Einstein – la vitesse de la lumière constante et paramètre limite – tombe littéralement à l’eau. La vitesse de la lumière n’est pas une limite physique de l’univers, la théorie de la relativité devient absurde en physique quantique.
« C’est absurde », dit Nikola Tesla.
« La théorie de la relativité est une mascarade mathématique, derrière laquelle se cache une inextricable mixture faite d’idées, de contradictions, de mensonges, de postulats arbitraires et ignorant toute logique saine  » Erich Ruckhaber

Erich Ruckhaber, Nikola Tesla To Einstein’s Theories, Rare Book and Manuscript Library, Columbia University, 15.4.1932. Entnommen aus J.T.Ratzlaff: Tesla Said, Tesla Book Company, pp. 238, ISBN O-914119-OO-1
« Une physique hybride, de contradictions et confusions fantastiques, aucun sens ! » Johann Marinsek: Rationale Physik, S. 163, dbv-Verlag TU Graz, 1989, ISBN3-7O41-O176-1
Tout est à revoir suivant de nouvelles hypothèses.

(6) Voir le Science et Vie de mai 2004 qui titre en première page ‘Retour sur l’affaire de la fusion froide’, 15 ans après les premières expérimentations on y admet enfin que la fusion froide est une réalité accessible.

———————————————————————————————————————————————

PS :

1) aucun des sites donnés en lien n’est l’objet d’une promotion de ceux-ci ; ils sont donnés à titre d’exemple et pour une meilleure compréhension du sujet, y compris dans le post-scriptum.

2) aucun des brevets cités n’est l’objet d’une promotion de celui-ci, ceux-ci sont donnés à titre d’exemple et pour une meilleure compréhension du sujet, certains d’entres eux sont aujourd’hui dans le domaine public et donc librement exploitables commercialement par quiconque.

3) pour des raisons évidentes de compréhension et de clarté de mes propos je ne puis m’étaler davantage dans la théorie et des formules, pour tous ceux qui veulent en savoir encore plus pour l’heure de l’éventuel procès :

a. un aperçu sur la violation de la symétrie et comment la science officielle s’endort
http://www.onversity.com/cgi-bin/progactu/actu_aff.cgi?Eudo=TUYhjkW&P=00000582
b. une vraie théorie de l’univers pour tout remplacer et enfin avancer
http://www.aspden.org/
c. un site très complet sur tous les savoirs qui dérangent, à consulter absolument, il s’agit d’une base de données libre sur tout les sujets aux frontières de la science, quasiment toutes les machines et systèmes à surcapacité y sont traités de manière accessible à quiconque
http://www.rexresearch.com/1index.htm
d. wikipedia à propos d’une éventuelle conspiration
http://en.wikipedia.org/wiki/Free_energy_suppression
e. un chercheur français qui a reproduit quelques brevets avec des résultats satisfaisants, notamment le MEG de Tom Bearden
http://jnaudin.free.fr/
f. Harold Aspden, sur le personnage
http://peswiki.com/index.php/Harold_Aspden
g. John Bedini, ingénieur électrique, dépositaire de nombreux brevets dont la sur-capacité est claire
http://www.icehouse.net/john1/intro.html
h. Edwin Gray, mort curieusement et prématurément pour sa voiture électrique qui tire directement son énergie du vide
http://keelynet.com/evgray/evgray.htm
i. Et de nombreuses vidéos dans youtube avec les mots clefs : – Perendev – free energy – Bedini motor– adams motor – Gray motor – Bearden MEG – Lindenman cold electricity– Schlauberger vortex – Hutchinson effect – Flynn motor – Davey’s water heater – Reed Troy motor – Tewari – Searl disk – zero point energy – Corona plasma – Joseph W. Newman Overunity Machine -…
j. E – mule une merveilleuse vidéo de presque deux heures : The race to the zero point – à conseiller pour tous ceux qui veulent voir par leurs propres yeux !
ed2k://|file|TESLA%20-%20Free%20Energy,%20the%20Race%20to%20Zero%20Point%20(Physics,%20Supressed%20Technology)%201h49min.avi|552311956|81E644CF0071DFF7F84DA18ABEAEC462|/
k. La communauté Methernica en Suisse, (je ne cautionne aucunes valeurs spirituelles et sectaires):
http://www.methernitha.com/Francais/francais.htm
l. Le professeur russe Kanarev (head of the Chair of Theoretical Mechanics of the Kuban State Agrarian University) dont la cellule électrolytique atteint un rendement de 5000 %, encore en vie car russe et en Russie
http://guns.connect.fi/innoplaza/energy/story/Kanarev/
m. Beaucoup d’autres sites existent à vous de réveillez votre curiosité …
n. De nombreux ouvrages sont librement téléchargeables dans sur les sites www.scribd.com etwww. 4shared.com, à vous de les trouver avec les bons mots clefs.

4) Je ne suis pas d’origine française et je ne m’exprime pas dans ma langue natale, pardonnez d’éventuelles fautes d’orthographe, de grammaire et mes tournures de phrases parfois trop longues.

5) Merci de m’avoir lu ! Bonne continuation et bonne chance à tous dans votre combat pour la vérité, la justice et la liberté.

————————————————————————————————————————

(source de l’article : http://www.wikistrike.com/article-un-physicien-en-colere-parle-d-energie-libre-118515242.html)
(corrections et adaptation : Michel) 

7 thoughts on “Un physicien en colère nous parle d’énergie libre.

  1. Bonjour,

    le monsieur parle d’energie libre, de la theorie du tout…. tres mise en exergue ces dernieres anees par nassim haramein…. qui est l’auteur de cet article ?

    J'aime

  2. Bonjour,

    Ce physicien semble sûr de lui. Je lui propose donc de joindre la résistance qui le protégera et mettra à la disposition de tous cette énergie libre dont il indique avoir les moyens de les mettre en œuvre.

    Merci de lui transmettre mes coordonnées de manière à mettre en œuvre ceci.

    Cordialement,
    AvL

    J'aime

  3. « et que de l’énergie puisse jaillir de nulle part ! Comme la gravité par exemple ! Ou encore, c’est aussi idiot que cela, remarquons que le magnétisme d’un aimant est bien permanent, et pour autant l’aimant ne se consomme pas (au sens d’une bûche qui brûlerait pour produire une flamme, la masse de l’aimant ne diminue pas pour produire son champ). L’énergie nécessaire pour fabriquer l’aimant est des milliards de fois moindre que l’énergie constante cumulée restituée par le champ de l’aimant au cours de son immense durée de vie (estimée à plusieurs siècles). »

    Je me suis arrêté là. Un physicien qui confond force et énergie n’est pas un physicien.

    J'aime

    1. GrosLapin s’attache à piquer sur la première brèche possible et démonte aussi sèchement que bêtement l’une des premières personnes publiant de précieuses informations au détriment de l’encouragement d’un projet aussi logique que vital pour toutes les populations dans le monde sous l’influence de quelques individus défendant leurs intérêts. Je trouve ce genre de commentaire comparable à un raisonnement trop simple et omettant de ce fait le minimum d’attention et d’hésitation légitime dont il faudrait toujours faire preuve face à une proposition. Encore plus lorsque cette proposition porte sur l’amélioration de la vie de presque tous les hommes par le biais d’une logique des plus rationnelle. C’est dommage alors parlons de cette page un maximum et tchaos !

      J'aime

      1. Avant d’en parler, il vaudrait mieux s’assurer que la proposition peut réellement apporter quelque chose.

        Trop de propositions par le passé se sont avérées des erreurs, des arnaques ou encore des propositions égocentriques infondées.

        Donc, normal de remettre en doute.

        Il suffit pour cela que le dit physicien vienne répondre à la critique par la contre critique qui rendra la critique caduque réellement.

        C’est la démarche scientifique naturelle !

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s