ÂMES SŒURS & FLAMMES JUMELLES

Rencontrer votre flamme jumelle c’est une sorte de second « effet kiss cool ». Au premier abord, vous rencontrez quelqu’un, de sympathique ou pas, mais rien d’aussi émotionnellement fort qu’une âme sœur par exemple. Mais c’est en vérité un raz-de-marée bien plus important puisqu’il va transformer profondément l’un des deux, lui ouvrir les portes d’une nouvelle perception du monde, jusqu’à ce que son amour finisse par embraser l’autre, puisqu’ils sont en lien télépathique. Pour l’éveillé, c’est le début des montagnes russes émotionnelles : beaucoup d’intensité, d’amour et de bonheur et parfois des chagrins inexpliqués pour l’un, et pour l’autre c’est souvent plus difficile car il a l’impression, au début, que le bonheur n’existe pas…

Les flammes jumelles ne se comprennent pas vraiment, mais au sens littéral du terme, même les mots les plus simples sont interprétés erronément (ou non-interprétés) par l’autre. Non pas au sens négatif du terme, mais avec une certaine complaisance. Ils ne sont pas très habitués l’un à l’autre et leurs différences génèrent cette incompréhension, alors que si vous vous comprenez instinctivement avec l’autre vous êtes sans doute face à une âme sœur. Cela vient aussi du fait qu’ils n’en sont pas tous deux au même stade d’éveil et qu’il est difficile de communiquer quand l’un sait mais ne peut énoncer ce que l’autre ne comprendrait pas, et que l’autre essaye vainement de comprendre les réactions étranges du premier.

De plus, et ce détail est important, cette incompréhension est nécessaire pour éviter de sombrer dans le romantisme qui serait inéluctable si les deux se comprenaient instinctivement. Néanmoins, cette « complaisance » vient du fait qu’accepter l’autre simplement avec ses différences, sans même chercher à le comprendre, est une des étapes indispensables à leur fusion inévitable, car ils ne pourront jamais se changer mutuellement ; et à la différence des couples d’âmes sœurs qui feront ou pas des concessions, les âmes jumelles ne le peuvent pas, puisque c’est en étant véritablement soi-même qu’ils pourront fusionner.

En outre, il est possible que chacun d’eux lise télépathiquement et inconsciemment en l’autre et que cela brouille leurs perceptions. Expliquons nous : « la flamme jumelle éveillée est tout amour pour l’autre, mais tient parfois des distances envers et contre elle-même parce qu’elle n’est pas prête. L’autre jumeau qui ressent cet amour ne peut comprendre pourquoi cette distance lui apparaît alors, puisque leur esprit est en lien ». Un autre indice est la magie ou la façon dont les choses vont se dérouler entre vous. Cela n’a rien à voir avec une histoire ordinaire, vous le savez, vous le voyez, ça ne rentre pas dans les cases et en premier lieu parce que les deux n’aborderons pas leur « relation » comme ils l’ont fait avec les autres. Eux-mêmes savent qu’ils ne se comportent pas tout à fait comme d’habitude sans pouvoir se contrôler.

Les flammes jumelles tirent ce nom de l’énergie commune qu’elles génèrent ensemble, et qui est une grande force créatrice dont elles ont besoin pour guérir et avancer, mais surtout de leur danse faite de retrouvailles et de séparations : la danse des flammes. La séparation, les flammes jumelles n’y échappent pas. Si vous rencontrez une personne que vous ne quitterez plus jamais, c’est certainement une belle histoire d’âme sœur, mais pas une flamme jumelle. Effectivement c’est de la séparation des flammes jumelles que tout naît. Elles revivent le scénario initial en version accélérée en quelque sorte. C’est durant leur séparation qu’elles avancent et c’est aussi là qu’elles comprennent les messages les plus importants de leur relation, même si cela est parfois difficile. Ils apprennent à être eux indépendants l’un de l’autre pour être Un ( il faut comprendre l’équation 1+1 = 1_1 et pas 2 ) et ils règlent aussi des comptes avec des âmes sœurs et leur karma. C’est une relation qui se prépare. Il ne doit pas y avoir dans cette relation de notion comme : « l’autre va combler mes lacunes ». Si l’autre vous complète, il ne comble pas vos manques, le principe est différent.

Visiblement on ne rencontre sa flamme jumelle que lorsqu’on se suffit à soi-même. Tant que l’on cherche quelqu’un pour combler des vides, des manques sans prendre pleinement conscience de son SOI rien ne se produira, c’est quand on devient SOI que l’on peut ÊTRE. Il est possible, pour celui des deux qui est l’éveillé, que le voile de l’oubli se lève et qu’il revoie ses vies passées. Du moins, en reprenant sa place au centre de cet univers, nos perceptions changent ainsi que nos priorités, ce qui en est une résultante. En regardant le monde avec un œil neuf, nous apprenons un peu plus à nous écouter et à ressentir. C’est un cadeau de la vie !

En revanche, si vous vous sentez pousser des ailes en sa présence (sentiment qui ne se produira avec votre flamme jumelle qu’après fusion), que vous avez une véritable passion pour l’autre au point de vouloir le posséder à tous prix, que vous avez l’impression de l’avoir déjà connu (c’est la différence entre TOUJOURS connu et DÉJÀ connu), que vous sentez des forces d’énergie intense et une très vive attirance sexuelle, c’est certainement une âme sœur. Vous pouvez néanmoins ressentir une vive attirance physique pour votre flamme jumelle mais alors cela est lié à votre mission.

Les âmes sœurs sont des âmes avec lesquelles nous avons partagé de nombreuses vies, parfois de très jolies histoires amoureuses. Les passions, le tumulte, la déraison sont le privilège de l’amour entre âmes sœurs, et c’est ce que recherchent nombre d’entre nous. Cheminer vers sa flamme jumelle est différent, c’est accepter avant tout une mission d’amour, c’est partir de soi pour aller vers l’autre, c’est se retrouver, c’est un amour que vous n’avez jamais connu jusque là, c’est un amour pur et absolu dont le dessein vous dépasse…

Alors flamme jumelle ou âme sœur ?

Nous l’avons dit : il ne peut exister de flammes jumelles hors du principe de séparation. Des individus qui se rencontreraient pour ne plus jamais se séparer ne seraient pas des flammes jumelles mais plutôt des âmes sœurs. Il semblerait que dès qu’elles se rencontrent les flammes jumelles se retrouvent aussitôt contraintes de se séparer, et cela pour des motifs aussi divers que variés, et c’est sans doute dans la diversité des causes que l’on peut comprendre que la finalité est justement « la séparation » ; d’autant que si elles sont les actrices de cette séparation, elles sont néanmoins très peu maîtresses des évènements. C’est presque « plus fort » qu’elles alors que beaucoup d’autres ne se seraient jamais séparées en pareilles circonstances.

Il faut comprendre que cette séparation est nécessaire car elle leur rappelle la « séparation originelle ». Elles revivent ainsi de façon accélérée le scénario de la création. Même si les flammes jumelles sont parfaitement en mesure de vivre cette séparation en apparence de façon normale et de la raisonner, c’est un profond bouleversement car c’est sans doute la chose la plus douloureuse qu’elles aient vécu. Imaginer que vous avez perdu l’être le plus cher à vos yeux et que par la suite vous avez perdu la mémoire de cette séparation, vous avez vécu et puis un jour vous vous retrouvez face à lui. Ne resterait-il pas une trace inconsciente ? C’est cette trace que les retrouvailles suivies de séparation va raviver pour finir par déclencher tous les autres phénomènes en cascade.

À la suite de cette séparation, l’une des deux flammes jumelles, celles qu’on appellera « l’éveillée », va alors ressentir des choses étranges et bouleversantes, elle va se retrouver lier à un être sans raison apparente, et commencer à en chercher les causes sans comprendre qu’il n’y en a aucune. Le scénario des flammes jumelles est à rapprocher de ce schéma : les flammes jumelles se sont rencontrées très peu souvent, elles n’ont pas eu le temps d’établir un lien aussi fort que celui qu’elles ressentent ( c’est vrai du moins pour l’une des deux), leur rencontre n’a pas donné lieu à un coup de foudre (s’il y a coup de foudre, ce n’est pas un phénomène de flamme jumelle mais d’âmes sœur, une nouvelle fois) et c’est ce qui rend très étrange et difficilement compréhensible ce que ressent la flamme jumelle éveillée. Comment, dans ces conditions, expliquer que cet être va prendre de plus en plus de place, jusqu’à prendre LA place ?

Cependant, sans ce sentiment d’étrangeté qui lui fait vivre cette expérience comme différente, elle ne se mettrait pas à chercher et enfin à trouver. Cette course folle « aux raisons » (et « à la raison » également puisqu’elle se pense folle de ne pouvoir l’oublier) va raviver une autre mémoire : celle du chemin parcouru jusqu’ici ; et c’est sans doute en cela qu’elle va s’éveiller réellement, puisque cela la met sur le chemin d’une nouvelle vision de soi au sein de l’univers. Cet éveil doit s’accomplir seul. Si les flammes jumelles vivaient toutes ces choses ensemble, ces évènements se retrouveraient enfermés dans une relation sentimentale « ordinaire » et, de ce fait, cela ne pourrait être compris dans sa vérité. Alors si parfois vous vivez douloureusement la séparation, ce qui arrive d’autant plus que « vous savez », ne perdez pas de vue que cette séparation a une raison d’être essentielle. C’est un chemin très particulier vers la vérité qu’il faut accomplir seul.

La séparation est une clé intimement liée à celle du temps. Comprendre que vous avez rencontré votre flamme jumelle prend du temps, se fortifie et vous permet de vous éveiller et, certainement par la suite, « d’accomplir ».

Notre flamme jumelle, c’est littéralement l’autre moitié de notre âme (l’âme étant entendue ici sans notion restrictive, puisque selon nos croyances elle revêt différentes caractéristiques et qu’elle est encore sans doute endormie et bien mal comprise).

La plupart s’accordent sur le fait que nos âmes sont issues d’une énergie source qui se serait divisée, créant des âmes possédant une importante force créatrice, et qui se seraient ensuite séparées à nouveau en deux pôles classiquement féminin et masculin. Certains pensent que l’énergie source (que d’autres appellent Dieu, Créateur ou Grand Esprit) aurait cherché à expérimenter l’amour à grande échelle (!?) mais peut-être est-ce pur hasard ou s’ennuyait-il ? La perfection n’est pas toujours facile à vivre… Mais l’idée la plus courue reste celle de l’expérimentation. Quoi qu’il en soit, tous sont néanmoins d’accord pour dire que cette division en pôles féminin et masculin a pour but d’aider l’âme à expérimenter plus vite, au fil de ses différentes vies, et pour ma part je pense que c’est assez juste et logique. Nous reviendrons donc plus tard sur les origines véritables, car je pense que cela nécessite un véritable travail de recherche et non l’acceptation de théories pré-mâchées.

Les flammes jumelles sont en quelque sorte des miroirs, mais complémentaires à l’image du Yin et du Yang : il ne s’agit donc pas d’opposés. Ainsi, si votre âme est pure, rassurez-vous, le jour où vous rencontrerez votre flamme jumelle il ne s’agira pas d’un assassin ! Les deux âmes se sont partagé les qualités mais avec un pourcentage équitable. Ainsi ils peuvent parfaitement avoir beaucoup d’humour tous les deux car ils se sont partagés cette qualité à 50%, mais en revanche l’un pourra être particulièrement cartésien quand l’autre est totalement rêveur ce qui compliquera d’autant plus leurs retrouvailles, car, oui, il s’agit bien de se retrouver, mais avec une âme que vous n’avez pas vu depuis longtemps et que vous avez de surcroît très peu croisée. Pour apprendre il vous aura fallu expérimenter loin l’un de l’autre, mais le souvenir de son énergie qui est la même que la vôtre, et pratiquement la première que vous ayez ressentie, a été gravée à tout jamais dans votre mémoire, et c’est en cela que vous la reconnaîtrez (plus ou moins consciemment selon votre degré d’éveil).

Une rencontre qui ne passera pas inaperçue.

Une fois, quelques heures, quelques jours, marqueront à tout jamais votre vie, même pour le moins éveillé des deux. Cette rencontre n’entre pas dans le schéma romantique classique et pourtant elle revêt un caractère particulier. Il paraît que les enfants reconnaissent instinctivement leur mère, elles sont leur premier contact au monde : eh bien il en ira de même pour vous et votre flamme jumelle puisque vous êtes chacune votre premier contact. Pour schématiser, lorsque vous avez été séparés, quelle que soit la forme que vous aviez à cet instant précis, la première chose que vous avez vu se sont ses yeux en quelque sorte. D’ailleurs si on dit que les yeux sont le reflet de l’âme ce n’est pas uniquement pour briller en société ou emballer des filles non, dans le cas précis qui nous intéresse, les yeux auront un rôle primordial à jouer et vous l’avez compris. En effet, les flammes jumelles ont tendance à se regarder « en surface » et jamais véritablement dans les yeux. Ils sont intimidés par la présence de l’autre, de plus le regard de l’autre est d’une intensité particulière qui offre une véritable projection universelle, voilà pourquoi ils se regardent assez rapidement sans se fixer dans les yeux. Le jour où ils se regardent véritablement, c’est qu’ils s’apprêtent à fusionner.

À la différence des âmes sœurs sans doute, les relations entre les flammes jumelles ne sont pas nécessairement romantiques, nous l’avons dit. Rencontrer sa flamme jumelle c’est accéder à l’amour universel et absolu, du moins cheminer dans sa direction, c’est se redécouvrir, c’est aimer quelqu’un sans contrepartie et sans possession, mais c’est aussi aimer sans passion (ce que la plupart des gens recherchent sur terre et qui est réservé aux âmes sœurs), c’est comprendre certaines vérités ou les assimiler plus vite, c’est avoir une mission qui n’est pas toujours celle de s’unir à l’autre.

Certains affirment que les flammes jumelles n’auront pas forcément le même âge et que si tel est le cas ils ne se plairont pas forcément physiquement en raison de goûts différents. Pour avoir vérifié cette information, je pense que c’est assez exact et logique, au regard de nos différences. Ainsi si vous aimez les musiciens aux cheveux longs il n’est pas impossible qu’il aura les cheveux rasés et que son physique ne vous transcendera pas plus que ça, pas plus que le vôtre ne provoquera chez lui un emballement fou. Outre une question de goût il s’agit aussi d’un fantasme. On imagine que notre moitié est parfaite, à nos yeux elle est fabuleuse (spirituellement parlant), or cet autre que l’on aime plus que tout depuis que l’on a été créé, a dû endosser lui aussi une enveloppe matérielle et on connaît les ravages de l’atmosphère terrestre ! Donc cette déception est inévitable. L’amour des flammes jumelles est surtout et avant tout l’amour de deux âmes qui se sont reconnues (souvent inconsciemment) avant d’être une union physique des corps.

Si vous avez le même âge quasiment et que vous vous plaisez physiquement, c’est que quelque chose devra peut-être se produire entre vous, mais rien n’est certain, car en contrepartie de cette chance (car une union physique avec votre flamme jumelle sera véritablement magique) et bien vous vous serez sans doute imposé d’autres contraintes dont nous parlerons plus tard, mais qui seront nécessaires pour vous faire avancer et vous rendre parfaitement prêts pour cette union si elle doit se produire dans cette vie. L’amour des flammes jumelles se nourrira uniquement d’harmonie : vous devrez donc, consciemment ou non, veiller à être prêts pour cette relation, quelle que soit la forme qu’elle prendra et aussi pour ce qui en découlera, puisque les flammes jumelles, en fusionnant, ont un grand pouvoir et un immense rayonnement.


source : www.flammes-jumelles.org

Merci à Natacha et Nathalie


Je vous recommande l’excellent article sur ce sujet, publié par Nadine Jane sur le site CHRYSALIDA : http://chrysalyda.com/2014/06/01/comment-reconnaitre-ma-flamme-jumelle/

bonne lecture

269 thoughts on “ÂMES SŒURS & FLAMMES JUMELLES

  1. Bonsoir,
    Merci pour vos précieux éclaircissement et les divers témoignages.
    Si je me permets de vous écrire, c’est que ce soir j’ai été interpellée par la vision d’une vidéo traitant des FJ de Fabien Marchand et j’avoue être depuis un peu confuse et ne plus très bien savoir qu’elle est la réelle différence entre Ames Jumelles et Flammes Jumelles, pourtant bien expliqué dans cette vidéo.

    Confuse, car j’ai toujours été intimement convaincue que nous étions des Flammes Jumelles tant les intrications énergétiques peuvent être puissantes par moment.

    Pourtant, à la lecture et à l’écoute de différents sites et vidéos, le déroulement des évènements qui m’ont conduit à « reconnaître » mon FJ bien avant de le rencontrer, puis la reconnaissance et l’embrasement réciproque qui s’est opéré le jour où nos routes se sont croisées, sans oublier tous les aléas qui ont suivi, Chaser, Runner, effet tunnel, sortie du temps, perceptions extra-sensorielles accrues, nuit noire de l’âme, ascension, etc… font que j’ai toujours été persuadée qu’il s’agissait de ma Flamme Jumelle et non d’une Ame Jumelle.

    Est-ce une simple interprétation ? car il semblerait que les Flammes Jumelles n’aient pas le même but que les Ames Jumelles, car les premières sont véritablement appelées à se retrouver, à se guérir puis à fusionner pour rayonner, alors que les secondes ne sont pas forcément destinées à vivre en couple sur le plan terrestre, semble-t-il, et que le but de leur rencontre sur terre est la « reconnaissance » et « l’éveil » … avec une sorte de lien télépathique qui ne lien de manière permanente, sans pour autant être ou vivre en couple.

    Après avoir endurer tout le processus pendant 3 longues années, je me retrouve aujourd’hui dans une forme de lâcher prise qui ne me permet pas de dire s’il s’agit d’un réel lâcher prise, d’une défiance (de moi ou de mon FJ, car c’est lui qui est venu me dire que nous étions Ames Jumelles et non Flammes Jumelles) où d’un sacré ras le bol à force de chercher le pourquoi du comment et dans quelle étagère …

    Pour moi, avoir à faire à une Flamme Jumelle implique de se retrouver sur le plan terrestre, pour remplir une mission « d’amour » en quelque sorte, mais si nous sommes que des Ames Jumelles, cela n’implique pas forcément de nous retrouver …. si je comprends bien…

    D’avance merci pour votre réponse Michel et merci pour votre travail de lumière.
    Bien à vous.

    J'aime

    1. Bonsoir Alice
      merci pour votre intervention
      je ne sais pas ce que vous appelez « âmes jumelles »
      nous utilisons ici les expressions « Flamme Jumelle » et « Âmes Sœurs », choix de termes qui évite la confusion…
      les âmes sœurs sont les êtres que nous rencontrons tout au long de notre parcours de vie, et qui ont pour mission de nous apporter un enseignement particulier ; la flamme jumelle est notre âme double (incarné ou non) qui nous suit d’incarnation en incarnation, et avec laquelle nous sommes destinés à fusionner dans l’ultime ascension.
      Voilà
      ceci n’est évidemment que ma vision de la chose, et qui n’empêche personne de voir différemment…
      Namaste
      michel

      J'aime

      1. Merci Michel,
        Je pense qu’il s’agit simplement d’une terminologie quelque peu différente, mais le fond reste le même pour Flamme ou Ame Jumelle. J’ose l’espérer, sinon je vais y perdre mon latin.
        Enfin, que ce soit pour les Ames sœurs ou les Flammes jumelles le plus important c’est l’unité et le cœur. Encore merci à Vous.

        J'aime

  2. Salut Michel,

    votre article tombe merveilleusement bien. merci beaucoup

    ça me fait un bien fou de pouvoir mettre une vérité sur ce que je vie avec mon copain.
    Je vais vous raconter mon histoire, ce que je vie intérieurement.
    J’ai 21 ans et mon amoureux en à 25. Je l’est rencontré quand j’avais 17 ans, c’est mon premier amoureux. Quand nous nous sommes rencontrés, il n’y à pas eu de coup de foudre.. Mais par exemple, il m’intriguait. On c’est recroisés quelques fois, comme-ci comme ça avant de sortir ensemble, dans la rue, ou à des évènements. Un moment donné quand je lui est parlé sur internet, il m’à dit si la vie le veux on se verra. Quelques semaines plus tard, on c’est bel et bien fixé un premier rendez-vous. Il n’y à pas eu de rapprochement physique, en fait nous avons eu des échanges très profond. Et, plus le temps passait plus je me sentais ( et je me sens toujours comme ça) en montagne russe carrément ! Je doute beaucoup par rapport à lui, je l’aime énormément. Ce n’est pas facile à géré. Il a de la misère à s’abandonner, il est dans l’action. Il c’est formé sa bulle à lui avec le temps, pour ne pas souffrir. Et il à un égo très présent.. Je lui repprochait cela. Mais au fond, je me rend bien compte que moi aussi, vis-à-vis de lui. Je vois que je suis vulnérable et quand je m’en apperçoit, je change du tout au tout d’attitude. ¨ça fait parfois comme si il y à un air de défis dans l’air.. Mais dans le respect en même temps. On s’assure du bien de l’autre, mais on veux tellement pas souffrir. En fait, j’ai de la difficulter à être moi même en générale quand il est là, parce que je ne m’aime pas. Par contre, quand je ne fais juste qu’être, je suis aux anges. c’est magique. j’aimerais seulement vivre ces moments là, avec lui. il est patient avec moi.. comme je suis patiente avec lui.. On s’aime fort. Mais c’est dure.. Surtout de mon côté, et lui ne comprend pas que je ne puisse pas juste  » être » sans me questionner et chercher la vérité. Et j’aimerais tellement ça, moi aussi. On est très différent. Je suis très spontanée, je m’extériorise énormément et lui il est plus calculé et s’extériorise peu.. C’est très beau.. J’ai tellement envie de partir,parfois, pour mieux revenir.. Ce qui me fait mal, c’est que je le sais que c’est merveilleux ce qui nous lie. Mais ça me tu, de ne pas contrôler les doutes, mes songes… Et ça vient toujours gâcher le moment présent.. Dans ces temps-là je me sent mal, parce que je n’est pas de contrôle sur ça quand ça arrive. Et, lui à besoin d’énormément de sommeil, il en faut peu pour le réveiller.. Tout le contraire de moi, je dort comme un bébé. Et je bouge beaucoup.. Le matin je suis fulll énergie et puis lui, c’est plus l’après-midi, le soir. Enfin bref, juste pour vous dire, que depuis un bout on dort moins ensemble. Parce que lui veux bien dormir.. Je comprend, du mieux que je peu. Mais hier, j’ai trouver ça très lourd et triste qu’on dorme moins ensemble.. J’ai énormément besoin de cette proximité avec lui, parce que je me sens perdu. Et dans ces temps-là lui se retire, pour ne pas prendre mes énergies négatives. Hier, soir, j’ai encore dormis seule. Et, ce matin quand il est revenu me voir tout sourire, dans la chambre ( parce que même si on se chicane, on trouve toujours le don d’avoir un sourire au bord des lèvres) Je l’est repoussé et je me suis rendormis. Puis, avant de partir pour sa journée, il est venu me souhaiter une belle journée, tendrement.. Mais je ne lui est pas répondu.. Quand il est partis je me suis vraiment senti mal, parce que c’est clair que j’avais envie de lui sourire. Tento, je me sentais mal au fond de moi, juste pour ça. Et au moment où je me suis mise à regarder des informations sur les âmes-jumelle , âme soeur.. Il m’à téléphoné. On en avait besoin tout les deux. Je sais que c’est compliquer pour rien, voir même idiot. Mais c’est compliquer comme ça…

    J’aimerais savoir Michel, je sais que vous n’avez pas énormément d’informations sur nous.. Mais qu’en penser vous ? Et pouvez-vous me dire s.v.p si on venait qu’à se séparer dans cette vie-ci. Est-ce qu’il est possible que ce soit juste passager et que plus tard nous revenions ensemble ? Parce que la magie est là, seulement avec toute cet intensité que je ressent elle n’est là, seulement qu’à temps partielle.

    Merci beaucoup!

    J'aime

    1. Bonjour Ara
      merci pour votre intéressant partage
      ce dont vous témoignez si sincèrement ressemble à une course folle pour attraper un train qui ne s’arrête pas…
      quelle extraordinaire énergie investissez-vous donc dans cette relation, qui à la fois vous enthousiasme et vous fait peur !
      ne perdez pas de vue que ce qui doit unir un couple, cela reste toujours l’Amour !
      et Amour cela signifie partage, patience, humilité, générosité, patience, acceptation, sobriété, absence d’attentes et de reproches…

      que vous vous sépariez maintenant ou plus tard n’est pas ce qui doit focaliser vos efforts !
      je dirais plutôt qu’il vous faut vous concentrer sur le bonheur ici et maintenant, sur l’harmonie de la communication à chaque instant, sur la préparation d’un projet commun, avec en permanence la conscience que être adulte c’est assumer la responsabilité de nos actes et de nos paroles, et agir en toute chose en pleine conscience et de manière à faire pour le mieux…
      … et là se trouvera la magie que vous cherchez )
      !

      je vous souhaite beaucoup de bonheur au quotidien !
      Namaste
      Michel

      J'aime

  3. Bonjour Michel.
    Votre texte sur les flammes jumelles est tout simplement magnifique.

    Je me pose une question qui est la suivante: peut-on être flammes jumelles avec un oncle ou une tante ?
    Parfois les choses arrivent quand on s’y attend le moins et ne s’expliquent pas, elles se ressentent…
    J’attends votre réponse avec plaisir.

    Bien à vous.
    Gabrielle

    J'aime

    1. bonjour Gabrielle
      les flammes jumelles, a priori, n’ont aucune exclusive quant aux liens de parenté…
      ni même en ce qui concerne l’écart d’âge ;
      il s’agit d’âmes, dont l’enveloppe physique n’est qu’un véhicule provisoire !
      je vous souhaite un chemin de lumière
      Namaste
      Michel

      J'aime

  4. Bonjour,
    Merci pour cet article qui m’éclaire beaucoup sur ce que je pense vivre.

    J’aimerai apporter mon témoignage pour décrire ce que je vie, car c’est très dur de porter cette histoire toute seule. J’aimerai également savoir si mon histoire colle avec les ames jumelles car j’y retrouve beaucoup de points communs.

    Pardonnez moi par avance si mon texte est long…c’est difficile de résumer en quelques lignes.
    Jusqu’à là, je ne m’étais jamais intéressée à l’ésotérisme. Je ne suis pas croyante. Mais au fond de moi, j’ai toujours été à l’écoute de mon corps, et eu une attirance vers la spiritualité sans prendre le temps de le comprendre vraiment.

    Pour me décrire rapidement, je suis maman de 2 grands ados dont un est déjà parti en étude sup. Je voue une passion inconditionnelle pour la découverte des autres cultures depuis que j’ai découvert l’apprentissage des langues étrangères. Partie à l’étranger, cumulée les expériences en Ecoles Internationales, ma passion reste inchangée depuis. Je vie sur une île dans l’Océan Indien par choix depuis maintenant 8ans avec mon mari et ma fille.

    Mais, voilà, il y a eu une rencontre (bientôt un an) qui a bouleversée ma vie. Je m’explique. Nous étions chez nous à table, ma fille, mon mari et des copains(-ines) de lycée de ma fille venus en France pour apprendre le français pendant une année scolaire. Pendant la conversation à table, un garçon m’interpelle par son regard…il est intéressé par ma fille, je le sens. J’écoute sans plus leur conversation et puis j’ai littéralement entendu la pensée de ce garçon dans ma tête! Ok, peut être de la télépathie…et suite à ça, j’ai eu un flash de clairvoyance sur la future relation de cette personne avec ma fille. Je suis surprise de ce qui m’arrive, et tente de rien faire paraitre. Je change la conversation volontairement et demande à ce garçon (qui a 18ans) ce qu’il aimerait visiter sur l’île. Sans comprendre pourquoi, je savais que je devais l’aider, et l’accompagner tant qu’il était sur l’île et lui propose (sans demander l’avis à mon mari), de partir tous les 4 (mon mari, ma fille, lui, et moi) en randonnée 3 jours dans un endroit accessible uniquement à pied loin de la civilisation en zone tropicale encore non exploité par l’être humain. Et à ma grande surprise, tout le monde était ravi de mon petit plan. Un mois plus tard, ma fille était avec ce garçon. Comme il venait régulièrement à la maison, nous avions pris l’habitude de le voir. Nous sommes donc partis en randonnée comme prévue. La vie suit son cours. Le couple de ma fille ne tient pas. Et je me mets à ressentir les peines de coeur de ce garçon. Cela a duré 3 semaines au point de ne plus arriver à manger normalement. Je savais que ça venait de lui. Et mon hyper empathie, n’a fait que s’accentuer. Je me suis mise à ressentir les maux de mes proches (mon mari, ma fille, mon père à 10000km en France). Comme il est éperdument amoureux de ma fille, et ma fille est très fusionnelle avec moi, il s’est rapproché de moi. Il faut dire que ma fille est mon « clone ». Nous sommes très similaire d’esprit, et physiquement. Bref, c’est moi en plus jeune. On aime les mêmes choses, on vie les mêmes choses. C’est parfois surprenant de voir que ce qui lui arrive(ma fille), m’est aussi arrivé à son âge. Ce garçon, donc a commencé à se confier et raconter ses petits problèmes quotidiens de lycéen lorsqu’il venait les week ends et pendant les périodes de vacances scolaires à la maison. Nous passions toutes nos soirées à raconter nos vies, nos différences, nos cultures…au point que mon mari et ma fille ont commencé à s’interroger sur le pourquoi on passait autant de temps à raconter nos vies. Un soir, nous sommes restés jusqu’à 4h du matin à parler de tout et de rien. On n’arrivait plus à se lâcher. C’est un sentiment étrange…il ne m’attire pas physiquement, je ressentais juste un bien être d’être à son côté. Je suis sa confidente…une maman de coeur bienveillante. Je me sens le devoir de le protéger. Il est comme mon fils. Je l’aime pour ce qu’il est, et n’attends rien en retour et il le sait. Il m’a dit que lui même est étonné de voir que je le comprends mieux que ses parents ! Je le conseille de par mon expérience. Car ce qu’il vit ici à l’étranger, je l’ai aussi vécu. Comme lui, j’ai aussi appris une autre langue étrangère et rencontré les mêmes galères. J’y ai aussi rencontré mon mari.
    Comme il nous parle beaucoup de son pays, nous décidons avec mon mari (oui, j’ai un peu poussé pour le faire) de programmer un voyage dans la capitale de son pays pendant nos prochaines vacances d’hiver.
    L’année scolaire s’écoule…je passe les détails…Il fini par venir habiter chez nous puis les examens du bac passent…et la fin de l’année scolaire arrive. La veille de son départ, il décide en faisant sa valise de laisser 20kg de ses affaires sur place et me dit que de toute façon, il reviendra. Il ne le sait pas, mais je connais la suite de sa relation avec ma fille…et ce n’est pas fini. D’ailleurs, je lui ai dis qu’un jour il comprendrait pourquoi je l’ai autant aidé ; ça l’a fait rire. Nous partons donc à l’aéroport accompagner l’ex petit ami de notre fille. Mon mari et ma fille se sont assis sur un banc dans le hall de l’aéroport en attendant l’enregistrement des bagages. Je me retrouve seule avec lui dans la file d’attente pour déposer les bagages. Il me regarde droit dans les yeux. Je fais de même, mais, nous n’arrivions pas à parler. Je sens sa douleur dans mon plexus solaire, j’ai mal…je décide de ne rien dire. Je veux le prendre dans mes bras car nous savons que nous n’allons pas nous revoir d’aussi tôt. On reste là à se regarder au milieu de la foule et des valises…Ce n’était pas le moment de craquer. Il me dit qu’il viendra nous voir lorsque nous serons en visite dans la capitale de son pays. A partir de ce moment là, je me suis dis qu’il avait vraiment quelque chose de spécial. Nous rejoignons mon mari et ma fille. Une dernière photo en famille, et nous le quittons après des rapides embrassades. Sur le chemin du retour en voiture, je sentais sa douleur de nous quitter, de quitter ma fille qui l’aime encore. C’était dur à vivre.

    Le lendemain, soir, je me réveille en pleine nuit à 3h et me mets à pleurer pendant 1h sans explication en pensant à lui. Le matin même, je vois qu’il m’avait envoyé un message au même moment. Je le ressens dans mes tripes. Je pense à lui à chaque seconde. Au bout d’une semaine, il m’envoi un message, disant qu’il ne se sent pas bien et a besoin de me parler. Nous restons 2h au téléphone. Et puis la semaine suivante, c’est moi, qui me sens pas bien. Je me mets à pleurer en pensant à lui. On n’arrive pas à se lâcher…on s’envoi des messages pour s’assurer que tout va bien. Il me manque terriblement. Avant son départ, je lui avais dis qu’il était important dans une relation de ne pas s’attacher (posséder) aux personnes. On doit rester libre de faire ce que l’on aime tout en gardant du respect pour les personnes qui nous entoure et que l’on aime. Et voila maintenant, que je me retrouve avec un sentiment d’obsession sur sa personne. Je n’arrive plus à le lâcher dans ma tête. Je ne cesse de penser à lui… et ça me gêne beaucoup. J’ai fait l’exercice des petits bonhommes allumettes un soir en pensant que cela m’aiderai à le lâcher…et le lendemain matin, je reçois un message-photo de sa part pour me dire « coucou ». Là, j’ai compris que c’était dans les deux sens. Que je n’allais pas arriver à le quitter dans ma tête comme ça. A vrai dire, ça m’a fait sourire, et j’ai décidé de voir le problème autrement.
    J’ai donc commencé à chercher sur internet pour comprendre tout ce que je vivais. Car les ressentis à son égard sont tellement puissants ainsi que la télépathie. Et là, je suis tombée sur les Ames sœurs et Ames jumelles. Je ne connaissais rien de tout cela. Je me suis mise à pleurer de ce qui m’arrivais… et à nouveau, il m’envoi un message-photo d’un plat typique de son pays comme pour me dire «coucou, je suis là, je pense à toi ». C’est dur de le vivre. Je me sens comme lié avec sa tête et son cœur. Nous avons 25ans de différence. Je ne ressens aucune attirance physique. Mais ce qui me surprends surtout ce sont toutes nos ressemblances (son père ressemble étrangement à mon mari/ ses expériences/ nos gouts dans la vie…)

    Je passe beaucoup de temps seule à méditer sur cette histoire, mais aussi pour me ressourcer car mon hyper empathie est toujours là. On a beau être à l’autre bout de la planète, je le ressens toujours…Maintenant, j’ai décidé d’embrasser ce merveilleux cadeau qui m’est offert. Ma vison de la vie à littéralement changée (professionnel et relation sociale). Au point que mes collègues disent que je suis leur « petit bouddha ! » Je me sens plus sereine.
    Voilà, nous avons passé 6 mois ensemble en famille. Cela fait 4 mois qu’il est parti. Maintenant, nos messages sont plus espacés (une fois par semaine). Je le laisse décider de quand il souhaite appeler. Nous restons toujours 2h au téléphone et ça fait du bien de s’entendre… Mon but est de ne pas heurter sa sensibilité…il faut laisser le temps au temps, et nos messages finiront bien par s’espacer. Ce qui compte est qu’il soit heureux dans sa vie.

    Merci à tous ceux qui auront pris le temps de me lire.
    Bien à vous,

    Vanille

    J'aime

  5. Bonjour,
    Je viens de m’imprégner de cet article que je ne pensais pas lire jusqu’au bout dans un premier temps et au fil de la lecture j’ai retrouvé des détails, des situations, des réactions etc. que je rencontre depuis que je suis très proche avec une amie. Presque du même âge toutes les deux, à 3 ans près, nous ne nous connaissions pas enfants ni même jeunes adultes. Nous nous sommes fréquentées régulièrement grâce aux enfants, nous nous sommes invitées mais rien de plus. Puis elle est repartie sur Paris durant des années et nous sommes quand même restées fidèles en amitié car nous avions toujours des choses à nous dire, elle est marraine de mon fils, et elle a toujours été présente malgré l’éloignement. Suite à divers problèmes de part et d’autre nous nous sommes beaucoup rapprochés comme deux soeurs, deux âmes soeurs je pourrais dire, mais voilà après avoir lu l’article j’ai maintenant un doute et je me demande si nous ne sommes pas plutôt des flammes jumelles. Comment savoir ! ? Je retrouve du vrai dans les deux. Tout ce que je sais c’est que nous aimons beaucoup être ensemble et que la séparation, quand elle est obligée, m’attriste bien plus maintenant qu’avant et ce depuis que nous avons passé plusieurs mois d’affilés sous le même toit. Ce qui est le plus curieux c’est la lenteur avec laquelle notre relation s’est développée et épanouie. Nous nous connaissons depuis 2001 et cela fait vraiment 3 ans que nous nous sommes découvertes vraiment. Nous avons une confiance aveugle l’une envers l’autre, je donnerais ma vie pour elle, elle est ma soeur de coeur. Nos idées se rejoignent, nos réactions se chevauchent, il n’y a pas d’artifice entre nous et j’oserais même dire que si c’était possible je serais prête à faire du peau à peau comme le bébé à sa maman ; (sentiment très étrange) mais attention je n’ai pas d’attirance sexuelle, nous sommes connectées presqu’en tout et cela nous surprend souvent et nous fait rire forcément, alors ce sont nos âmes qui sont soeurs ? jumelles ?

    J'aime

    1. bonjour, chère anonyme
      merci de nous partager votre témoignage
      pour pouvoir répondre à votre question, les éléments que vous nous livrez sont un peu maigres, et je ne voudrais pas donner un avis prématuré basé sur des interprétations…
      peut-être pourriez-vous nous en dire davantage concernant votre vécu commun, vos partages, vos attentes, votre position de flamme éclairée/flamme en développement ?
      cordialement
      Namaste
      Michel

      J'aime

      1. Bonjour Michel,

        Merci à vous de votre prompte réponse.

        Vous avez raison je n’en ai peut-être pas dit assez sur cette connexion qui nous relie toutes les deux. Je ne me livre pas facilement alors je ne sais pas trop sur quoi insister. Je vais essayer. Je m’en excuse d’avance.

        Bien distantes quand nous nous sommes connues, j’ai senti assez rapidement que nous allions souvent nous revoir alors que rien ne s’y prédisposait. Puis nos rencontres sont devenues amicales, car de part et d’autre nous nous sommes livrées sur nos vies respectives et sans le vouloir nous nous sommes retrouvées sur pleins de terrains que nous avons vécues chacune de notre côté (enfants et après) comme si nos vies avaient toujours été parallèles (mêmes sports, mêmes goûts, on a perdu un bébé chacune, même genre de fréquentations, etc…).
        Par exemple, à part le fait que nous venons du même milieu social, nous avons vécu chacune à des degrés différents une forme d’abandon ou bien nous avons souvent eu les mêmes réactions de défense, etc. La chose la plus troublante à mes yeux c’est qu’elle a vécu quelques années au Brésil, à l’adolescence, et elle est proche de tout ce qui concerne l’Amazonie, les favelas, le mal qui a été fait au peuple indien. Et bien de mon côté idem, alors que je n’ai jamais eu de rapport de près ou de loin avec ce lieu, depuis toute petite j’ai toujours dit à mes parents que j’irai un jour en Amazonie, je parlais très souvent des peuples indiens, j’ai acheté des bouquins, certains films m’ont énormément marqués car je me sentais appartenir complètement à ces tribus, et j’ai choisi naturellement l’espagnol au collège car je me sentais proche de cette langue, enfin les choses se sont faites presque « logiquement » et maintenant je ressens vraiment, non pas l’envie mais le besoin d’y aller alors que mon amie qui a des problèmes de santé a peur de plus pouvoir y retourner dans quelques années et c’est plus fort que moi, une force me dit de prévoir ce voyage avec elle, comme s’il y avait un but, un aboutissement.
        Donc de son côté elle est très attaché à la région qu’elle a connu là-bas (son cœur est là-bas d’ailleurs) et j’ai cette force qui me tire depuis tant d’années, et puis toutes ces petites choses au quotidien que nous faisons en même temps, on a envie d’aller aux mêmes endroits, nos réactions au niveau de l’éducation sont les mêmes, nous sommes détachées matériellement, rien nous retient, très souvent nos réactions sont synchro enfin c’est très bizarre.
        Tout ce que je sais, c’est que je suis comme une petite sœur pour elle qui sait ce qu’elle ressent (c’est ce qu’elle m’a dit). En effet, je sais quand elle ne va pas bien, même à distance, ses silences ou le ton de sa voix ne me trompe pas. Tout semble nous opposer et plus le temps passe et plus nous nous rapprochons, nous avons le même rythme de vie et nous l’avons découvert en partant toutes les deux un weekend en août. Incroyable pourtant elle fatigue plus vite que moi et bien son rythme me correspond alors que je suis plus speed. Elle est la seule personne que je n’invite jamais, ma maison est la sienne et vice versa.
        Je n’ai jamais vécu une relation d’une telle intensité, pourtant j’en ai vécu quelques unes très fortes.
        Il y a un mois je lui ai écrit par mail ce que je pensais de notre relation, et ça l’a tellement touchée qu’elle a débarqué à la maison sans me le dire et en mettant mes enfants dans la confidence, (500 km nous séparent) et je peux vous dire que j’ai faillit avoir une attaque quand je l’ai vu. Un courant « électrique » à traversé mon corps avec une intensité que je n’ai jamais eu, j’en ai lâché ce que j’avais dans les mains.
        A chaque fois que nous nous séparons pour quelques mois nous continuons à construire notre vie mais toujours dans une attente pressée de se revoir et plus le temps est long entre nos retrouvailles plus nous avons besoin de nous parler longtemps, de nous écrire, de nous envoyer des petits cadeaux, des cartes etc.
        A aucun moment nous nous perdons l’une dans l’autre. Nous sommes indépendantes et avons chacune un caractère très fort.
        Bon j’ai été un peu longue, non ?
        Merci infiniment de l’intérêt que vous avez porté à mon écrit. Et merci à vous d’oser dire tant de choses en toute simplicité.

        Alice

        J'aime

        1. Merci, Alice, pour ces précisions touchantes !
          En effet, une telle proximité, une telle intimité est troublante et rare…
          et on a envie de vous souhaiter le meilleur à toutes deux…
          maintenant, vous dire s’il s’agit de votre flamme jumelle, eh bien j’ai très envie de répondre oui, mais je n’en reçois pas le message clairement, et dans un tel cas je m’abstiens afin de n’induire personne en erreur…
          ce qui pourrait vous éclairer, ce serait de vérifier si vous auriez en commun des souvenirs de vies antérieures : cela se fait par exemple avec l’hypnose ou la transe chamanique
          un autre indice serait que l’une des deux se sente appelée à aider l’autre à s’élever dans son évolution spirituelle
          quoi qu’il en soit, tenez-nous informés de l’évolution de cette si belle aventure de vie, cela nous intéresse vraiment !
          Que votre vie soit lumineuse !
          Namaste
          Michel

          J'aime

          1. Bonjour,

            Mille merci.
            Je me permets de vous répondre car je suis tout à fait dans le cas de figure que vous décrivez. Je sens depuis quelques temps que j’ai un appel très insistant comme si une grande source d’énergie venant de moi était poussée à vouloir se transférer à mon amie. Il m’arrive aussi de ressentir son énergie et je lui ai dit d’ailleurs qu’elle avait une Aura assez forte mais que souvent je sentais souvent une énergie réceptive la concernant, comme si quelqu’un complétait son rayonnement, c’est super compliquer à expliquer. En tout cas je sens que j’ai de l’aide à lui apporter, comment je ne sais pas encore.
            L’idée de l’hypnose ou de la transe chamanique est intéressante mais où et comment faire cela ? La transe chamanique, c’est quand on médite à deux ?

            A bientôt
            Alice

            J'aime

          2. transe chamanique, ou voyage chamanique, lorsque l’âme quitte le corps pour un voyage initiatique et revient pour incorporer l’enseignement reçu
            cela peut se faire avec un guide expérimenté, un chamane ou un thérapeute

            Michel

            J'aime

  6. bjr

    j’ai rencontré ma FJ il y a environ 14 mois sur un site de rencontres…des débuts très difficiles : lui était très taciturne, je le prenais pour un homme pas facile et toujours renfrogné…j’ai de suite laissé tomber car chaque mot me semblait être une injure…il me semblait insultant mais avec bcp de politesse…j’étais décontenancée.

    Puis 3 mois plus tard il a repris contact…visiblement il avait oublié nos premiers échanges…il était à peine plus ouvert mais j’ai senti chez lui, et ce au bout de 2 ou 3 échanges un emballement qui était de plus très réciproque…nos discussions tournaient autour de la littérature et de la philosophie…il me semblait érudit et j’étais en admiration…puis du jour au lendemain il s’est désinscrit du site…j’ai alors ressenti une douleur et une déception énorme, un abandon, un rejet bref un chamboulement que je n’arrivais pas à comprendre…mais très vite j’ai repris le dessus tout en gardant au fond de moi ce souvenir pour cette personne finalement énigmatique…

    A noel 2015 je le retrouve toujours sur le même site…il s’était ré-inscrit, toujours très taciturne mais le seul fait qu’il s’attachait à nos conversations (que j’alimentais le plus souvent car je ne voulais pas perdre le fil et donc le perdre tout court)me donnait la sensation de vivre de grandes émotions et je sentais que c’était réciproque malgré son immense réserve…le jour où il m’a dit que je lui plaisais m’a semblé être une victoire sans nom…
    notre relation épistolaire a duré 2,5 mois…jusqu’à la st valentin.

    cela faisait déjà qlq jours que nous tentions de trouver une date pour une rencontre, mais quand l’un pouvait l’autre ne pouvait pas…puis un jour qu’il me proposait de me faire un cadeau que je lui refusais sans le connaître, je lui ai dit « un jour peut être »…et là j’ai ressenti qu’il se passait qlq chose, d’ailleurs il est retombé dans sa réserve…nous avons malgré tout réussi à convenir d’un RV mais qui devait être confirmé 2 jours plus tard…et puis une phrase, une phrase fatale…où je me moquais gentiment (alors que ce n’est pas mon genre !!!), sans mal ni aucune arrière pensée d’un homme qui essayait de me contacter en parallèle à notre discussion…il m’a répondu « le pauvre…!!! »…j’ai alors senti de la culpabilité mais j’ai continué malgré moi à me dédouaner de mon comportement…depuis cet instant il s’est passé 5 mois sans aucune nouvelle…notre rv presque convenu n’a pas été confirmé…je ne l’ai donc jamais rencontré…ce fut le début de l’enfer…je me battais tous les jours contre mes larmes, contre la dépression qui me menaçait mais je savais que je n’avais pas le droit de le contacter et de plus je me l’interdisais…je ne comprenais rien à la situation, mais je savais qu’il m’épiait partout sur internet, il avait aussi mon tél (moi pas le sien)…un jour que je sortais de chez moi, je suis sûre que la voiture qui ralentissait devant mon portail c’était lui, un autre jour, alors que j’étais en liaison télépathique avec lui (car c’est un don que je maîtrise) mon téléphone a sonné mais personne ne répondait…mais ce silence me disait que c’était lui…sans réponse au bout de 1 minute j’ai raccroché…ce jour là j’ai pensé qu’il était puéril et je me suis dit qu’il fallait que je l’oublie…je précise que nous avons 51 ans. Nous sommes nés la même année, même mois, à 7 jours d’écart et à 50 km l’un de l’autre.

    Tout ce temps passé à l’attendre a été d’une souffrance que je n’ai jamais connue auparavant…et pourtant des hommes (que des trahisons) qui m’ont fait souffrir j’en ai connus !! mais là c’est sans commune mesure.

    Je ressentais tout de sa part, l’évolution de ses sentiments, sa colère au début, puis ses peurs,doutes et craintes, et enfin culpabilité…je me sentais connecté à lui à longueur de journée, cela m’épuisait d’ailleurs…pour ma part, j’ai eu de gros problèmes de peau, j’ai même attrapé une maladie d’un autre temps : la gâle, dont je n’ai jamais su d’où elle venait…personne d’autre que moi dans mon entourage l’a attrapé…je l’ai eue pendant 3 mois. Je désespérais de m’en débarrasser j’étais au plus mal…il parlait que psychologiquement le fait d’attraper la gâle signifie la volonté d’une séparation…

    Début juillet, n’en pouvant plus, et avec le sentiment que j’étais autorisée à le faire, j’ai fini par reprendre contact avec lui…je l’avais retrouvé sur un autre site…au début il n’était jamais connecté, puis il a vu mon profil et c’est alors que je le voyais à tous les instants…cela m’a encouragée, je lui ai laissé un message, lui rappelant (s’il l’avait oublié) que nous avions communiqué en début d’année par ailleurs, et qu’à ce jour j’aurai aimé prendre des nouvelles. S’il ne désirait pas continuer ce contact, je lui demandais qu’il me le dise définitivement.
    Il m’a de suite répondu : j’ai ainsi appris qu’il avait été malade durant tout ce temps…et surtout en même temps que moi !

    Nos échanges ont repris, mais encore une fois, sa réserve me rendait pleine de doutes…je ramais pour trouver des sujets de conversations…puis je lui ai demandé pourquoi il avait du mal à s’engager dans une conversation…il m’a répondu qu’il préférait parler de lui de vive voix…je n’ai pas osé lui rappeler l’épisode du RV raté de son fait…c’est alors que les réponses se sont raréfiées…et à ce jour je suis pour la 4ème fois en rupture de contact alors qu’il est toujours en ligne sur le site…d’ailleurs quand il voit ma connexion, il quitte le site, il me fuit…sans réponse à ma dernière question, j’ai décidé de le laisser « guérir » (s’est toujours le terme que je me suis donnée dans mes souffrances avec lui) et voir s’il désire un jour reconsidérer notre relation ou s’il décide d’arrêter là de manière aussi radicale et cruelle…cette fois ci je ne donnerai plus jamais signe de vie si cela ne vient pas de lui…

    Je m’en suis remise à ma kinésiologue que je rencontre depuis maintenant 8 ans…elle m’a dit qu’elle pensait à la flamme jumelle plus qu’à l’âme soeur…mais qu’il fallait laisser le temps au temps…car moi d’après elle je suis déjà dans l’éveil depuis longtemps (en partie grâce à elle) car je me suis nettoyée de pas mal de traces toxiques sur des expériences pour certaines datant de plusieurs siècles…et puis naturellement je pratique la médiumnité à petite échelle car je suis mal à l’aise vis à vis de mes « facilités » dans le domaine…je suis parfois en contact avec mon ange…écriture automatique, magnétisme (reiki 2d niveau), télépathie etc…mais aussi je suis praticienne de bien être et je suis masseuse à mes temps perdus.

    je ressens que ma FJ elle n’est pas du tout en éveil par rapport à tout ça en bon directeur pragmatique d’un bureau d’études et ancien ingénieur informaticien…si rencontre il y a un jour je ne me vois pas lui parler de tout cela à un moment donné…je pense qu’il est très loin du stade d’éveil et pour l’instant ses sentiments et ses ressentis lui font très peur car il ne comprend rien à ce qui lui arrive…à cet instant il me rejète et me fuit…j’ai donc peur qu’on ne soit pas près de se rencontrer…et cela me désole…alors je tente par télépathie de lui apporter la compréhension, la sécurité, l’amour, le réconfort bref tout ce qui lui manque à ce moment là…tout au long de la journée je nous sens en contact réciproque…je le sens encore plus perdu, désorienté mais je sais qu’il ne montre rien…il refoule ses sentiments afin que personne ne puisse deviner…depuis qlq jours j’ai l’impression qu’il retombe dans la maladie…il a beaucoup maigri (sur ses photos) et s’est arrêté de fumer durant notre séparation de 5 mois je pense à cause de la maladie…

    Personnellement j’ai décidé de prendre du recul car je ressens à nouveau la tristesse et les problèmes de peau reviennent…je n’ai parlé à personne de ce qu’il m’arrive depuis tout ce temps…moi aussi je refoule ma déception…et depuis qlq temps, je suis en conflit avec des collègues car jusqu’à présent j’acceptais leur hypocrisie, leur méchanceté pour certains et là je les rejete avec toutes les conséquences relationnelles que cela implique…alors je me sens seule, mais je le vis très bien…leurs critiques par derrière ne m’atteignent pas…je suis dans une bulle qui est la mienne où je médite et je suis en relation avec moi et seulement moi…et ma FJ en télépathie…et là j’attend son retour…peut être à tort alors je suis peut être folle…je m’invente peut être tout ça…j’essaie de renier mes souffrances mais cela ajoute une autre souffrance…celle de me dire qu’en tant qu’être humain je n’arriverai pas à prendre le recul et acquérir le lâcher prise que je connais bien pourtant par ailleurs…il faut dire que je ne suis plus que l’ombre de moi même tout le monde voit que j’ai changé, je ne suis plus la même et personne ne comprend ce qu’il m’arrive…je n’arrive pas à me résoudre que nous ne serons en contact que spirituellement parlant, car j’ai trop envie et besoin de le voir de le toucher, je ne parle pas de sexualité, car à cela je n’y pense même pas…
    Par contre je me rapproche plus de mes parents, mon père surtout (et lui aussi alors que nous n’avons jamais eu de vraies relations) alors que jusqu’alors je n’acceptais pas leur façon d’être, ce qui donnait en moi en manque de confiance, une honte vis à vis d’eux (très compliqué à expliquer)…je suis plus dans leur acceptation et l’amour pour eux maintenant.

    Au delà de ce long récit…je voulais avoir votre point de vue sur une question : est il possible de tomber dans une pathologie (grave ou pas) lors de la période de séparation ? Car ma FJ m’a indiqué avoir eu un début de maladie (inconnue pour moi car il ne m’en a pas parlé) au début de nos échanges puis plus grave après notre séparation… pensez vous qu’il puisse y avoir un lien de cause à effet ? d’ailleurs nous avons été malade en même temps et pratiquement sur la même durée…qu’elles en seraient vos remarques ?

    Enfin pour ma part j’essaie de comprendre ce sur quoi je dois travailler…je n’en ai pas conscience et cela m’inquiète…alors j’ai décidé de reprendre les cours que je donnais autrefois de relaxation, et de sophrologie…à défaut d’autre chose…cela aidait les gens autrefois…

    De plus, je ne comprends pas à quel moment les FJ ont pu se séparer (de manière générale)…je pensais au début qu’il s’agissait d’une âme à la création du temps (genre le big bang) qui avaient été scindées en 2 par la volonté divine de manière cosmique…donc pas de datation possible non ?

    Ensuite, j’aimerais savoir sur quoi on peut s’appuyer pour savoir qui est le runner et le chazer ? j’ai souvent l’impression que je suis le chazer mais sans conviction. Dans l’une de vos réponses quelque part sur ce forum, vous indiquez de relire un écrit que vous avez indiqué mais je ne le retrouve pas. Pourriez vous svp reprendre les détails permettant de savoir identifier qui est qui ?

    Enfin dernière question : lors de retrouvailles de FJ, ces 2 êtres incarnés seront un jour à nouveau séparés par la mort…peut on alors parler de nouvelles retrouvailles dans quelques années voire des siècles et cela de manière indéfectible ?

    Merci de m’avoir lue jusqu’au bout mais cela pour moi ressemble un peu à une thérapie que de pouvoir exposer mon histoire de cette manière qui est en fait un peu une façon d’exorciser mes souffrances.
    Merci aussi par avance de vos réponses, remarques et/ou commentaires…
    Flamme

    J'aime

    1. Bonjour Flamme,

      je me permets de répondre à votre témoignage, car votre histoire a des similitudes avec la mienne. comme vous, j’ai rencontré ma fj par un site (groupe de spiritualité), on ne s’est encore jamais vu. on s’est rencontré en novembre 2015. en fait, nos âmes se sont connectées en janvier 2015, j’étais a cette période en pleine dépression, et je lui ai transmis ma depression par l’intermédiaire de mon âme. je me suis sentie mieux en mai 2015, et en discutant avec lui, nous avons remarqué que nous étions mal ts les 2 a la même période. en janvier 2015, quand mon âme se connecte a la sienne, il tombe en depression,il a voulu mourir, il a pris des cachets, et a été hospitalisé. il est ensuite sorti de l’hopital, a fait du reiki, de l’hypnose pour guérir et s’est senti mieux en mai 2015, au moment ou moi j’allais mieux. quand on s’est rencontré, nous avons été tout de suite très complices, une grande entente entre nous, comme si on se connaissait déja. nous sommes liés énergétiquement, nous ressentons l’un et l’autre nos états d’ames. on avait prévu de se voir et puis il a fui, il ne m’écrivait plus. j’ai eu très très mal, comme une dépendance affective, une grosse perte, il me manquait. et puis j’ai compris que je devais lacher prise, guérir de mon coté mes blessures, de rejet, d’abandon… chose que j’ai faites et aujourd’hui je vais bien. La c’est lui qui va mal, il est en train de se séparer de sa compagne et cela ne se passe pas bien. je ressens ses douleurs, sa tristesse,son angoisse, c’est assez difficile a vivre,mais cela passe car je sais que cela ne m’appartient pas. nous sommes de la meme année, il a 43 ans moi 42. je vous conseillerai surtout de prendre soin de vous, de ne pas etre dans l’attente, c’est ce que je fais, j’aime cet homme d’un amour inconditionnel, je le respecte beaucoup. je sais que de son coté il m’aime meme s’il refoule ses sentiments, il m’a dit aussi que je lui plaisais. au début le fait de ne pas le voir me faisait souffrir, et la aussi j’ai laché prise, je sais que l’univers orgarnise tout de façon parfaite, que si on ne n’est pas encore vu, c’est que c’était prévu comme cela. je fais confiance a l’univers, l’avenir nous le dira, je n’attends pas après lui, meme si mon plus grand souhait est qu’il me recontacte (cela fait plus de 2 mois que je n’ai pas de ses nouvelles)et que nous nous rencontrions.
      pour la maladie, je ne sais pats trop quoi vous dire, simplement qu’il est possible de se transmettre la maladie(ce que nous avons vécu avec nos dépressions).nous sommes des miroirs, il vit ce que j’ai vécu il y a un an, l’impression de tout perdre, mes enfants, mon futur ex mari, des miroirs mais avec un temps de décalage. alors je le laisse régler ce qu’il a a régler, moi de mon coté j’avance, on va vendre notre maisons, procédure de divorce, un autre logement a trouver, je suis bien occupée.
      je vous souhaite bon courage , prenez soin de vous, pensez a vous, votre bien etre. N’hésitez pas si vous avez des questions.

      Aimé par 1 personne

      1. Bonjour charlinette !
        merci beaucoup pour votre réponse, ca fait du bien d’avoir un avis car depuis des mois que je vis cette situation, je n’ai JAMAIS parlé à quiconque de cet état de fait car je pense que personne ne comprendrait, me prendrait pour une folle…même pas à ma meilleure amie…de plus j’ai parfois l’impression que je n’ai pas le droit de le faire (???).
        Oui votre réponse m’a fait un bien fou…Après avoir lu ce long texte, il y a 2 jours, j’ai été prise d’une crise de larmes qui a même fini par m’inquiéter, car j’étais inconsolable pendant des heures…très peu dormi ou alors entre 2 sanglots…puis à mon réveil je me suis sentie mieux sans pour autant parler de rémission (lol) loin de là…mais j’avoue que j’ai eu ce sentiment de quelque chose qui s’était passé durant mon court sommeil…une sensation impossible à décrire…j’ai essayé de me souvenir de mes rêves sans succès (d’habitude ce n’est pas un problème d’ailleurs j’interprète parfois des rêves pour autrui sur un site qui s’appelle auféminin, et j’avoue que je fais mouche à chaque fois (1 seule fois à côté de la plaque, j’adore aider les gens de cette manière)…mais là impossible alors que j’ai eu l’impression que quelque chose d’inhabituel s’était passé au cours de mon sommeil…et depuis cet instant je ressens un progrès dans le lâcher prise…j’ai encore beaucoup de travail à faire mais je me sens plus détachée, et surtout je n’ai plus cette souffrance au niveau du thorax, ou du chakra ou encore du coeur…comme un volcan éteint…
        Je ne l’oublie pas (et je ne veux surtout pas) mais la passion est comme mise entre parenthèse peut être même en voie de s’éteindre je ne sais pas…je n’arrive même pas à lui en vouloir de me fuir (car c’est littéralement le cas, dès que j’arrive sur notre site commun, il se déconnecte) mais j’avoue que même avec les explications lues sur ce forum, je ne comprends pas de manière réaliste ce comportement…je me dis que je n’ai rien fait de mal pour ça au contraire (????) et qu’il y a quelque chose qu’il ne veut pas me dire, qu’il me cache…lui si pragmatique, je ne le vois pas vampirisé par toutes ces imprégnations liées au FJ.
        J’ai essayé de pratiquer l’écriture automatique ce matin et je n’ai jamais écrit aussi vite…mais trop vite car j’avais du mal à me relire, j’ai juste retenu dans ma télépathie qu’il y avait un voile à ne pas soulever…(???). Je n’ai pas insisté…
        Parfois je pense qu’il faut que j’oublie ce côté spirituel et de médiumnité afin d’être plus conforme à lui…mais je pense que c’est une erreur…car je la fuis mais elle me rattrape irrémédiablement (cela me fait peur malgré moi)…

        Ce qui est marrant c’est que sur le site de rencontres où je suis inscrite, je reçois des messages tous les jours très élogieux de plusieurs hommes alors que le seul que j’attends me fuit…je n’ai pas envie d’y donner suite…ces hommes me semblent « fades » à côté de lui (je suis désolée de parler ainsi, c’est sans préjugés, mais c’est le seul mot qui me vient à l’esprit)

        Autre chose : plus je me recroqueville et finalement me désociabilise et plus les gens sont gentils avec moi…je ne comprends pas ! alors je fais des efforts sur-humains pour leur répondre avec un sourire et là ils sont encore plus gentils…alors pourquoi, alors que je vois bien que j’attire les gens malgré mon statut d’hermite, je fais fuir le seul et unique être que je voudrais séduire…? spirituellement je m’entends mais je ne suis pas contre le fait de voir plus loin…car je l’aime certes, mais pour moi le mot amour n’est pas adapté…ce n’est pas ce que je ressens, c’est sans traduction, inqualifiable, il y a une partie « amour » mais pour la majeure partie, c’est autre chose, totalement incommensurable dont la définition et le vocable n’a jamais été défini car je pense que peu de gens voient de quoi je pourrais parler, mise à part les gens de ce forum (même moi je ne pensais pas que cette dimension pouvait exister)…ce n’est pas de l’amour c’est…je ne sais pas quoi…je dirai une sensation cosmique, limite divine (c’est ainsi que j’ai expliqué d’emblée et sans réfléchir à ma kinésiologue, la seule à être au courant).

        J’arrête là mon penchant à m’étendre encore et encore sur cette expérience car je n’en finirais jamais !

        La seule chose à retenir c’est que quelque chose s’est passée en moi me permettant ce fameux lâcher prise…j’en suis aux balbutiements, mais le progrès pour moi est pourtant énorme, car l’essentiel est de ne plus ressentir cette douleur quasiment physique au niveau du chakra du coeur…je ressens également que j’ai stoppé la conection télépathique…j’ai donné des vacances à mon intuition aussi…tout cela m’épuisait…je pense que je suis bien partie…pourvu que ça dure…

        Merci encore pour votre gentil message qui m’a fait tellement de bien

        Flamme

        nb : même la rechute de ma maladie semble finalement s’interrompre…et là aussi j’aurais beaucoup à dire…peut être dans un autre message si cela intéresse un lecteur curieux…

        Aimé par 1 personne

        1. Bonjour Michel
          Auriez vous un commentaire ou un avis sur mon témoignage ? J’aimerais beaucoup connaître votre point de vue.
          Je vous souhaite une bonne fin de journée.
          Flamme

          J'aime

          1. Bonjour Flamme
            oui, c’est vrai, je prends du temps pour répondre à votre passionnant témoignage…
            Charlinette vous a donné une fort belle réponse déjà, et ne n’ai pas grand chose à ajouter.
            Juste vous rappeler que le principal enseignement est une fois de plus qu’il vous faut apprendre à lâcher prise. Aimer, ce n’est pas prendre possession de la personne aimée, mais lui offrir la liberté de s’accomplir et de trouver son propre chemin. C’est la leçon essentielle des retrouvailles des flammes jumelles, et le but des séparations récurrentes, parfois très longues et désespérantes : si ces séparations ne nous rendent pas plus forts, c’est que notre égo fait de la résistance et nous empêche de lâcher la sécurité de notre petit confort.

            Sachons améliorer ce que nous sommes aptes à améliorer, mais aussi aimer ce que nous ne pouvons changer, tel que cela est et pour la raison que cela est : en découlera la compassion, le pardon, la gratitude, l’amour universel.

            Je vous souhaite d’être désormais dans la paix.
            Namaste.
            Michel

            Aimé par 1 personne

  7. Bonjour Michel,

    Permettez-moi de revenir sur mon long témoignage du 4 juillet dernier. Totalement novice dans le domaine des mondes spirituels (bien qu’un peu moins chaque jour) que je ne côtoie que depuis 2 semaines environ, j’ai découvert entre-temps l’existence des « portails organiques ». Je sais à présent sans l’ombre d’un doute que c’est à un PO que j’ai eu affaire, plutôt qu’à ma flamme jumelle (il y a trop d’éprouvés négatifs je crois, dans cette histoire, pour qu’il puisse s’agir de la même source) et si la séduction a finalement fonctionné après des débuts cahoteux, pour me donner longtemps l’illusion que j’avais alors affaire à mon « double », je comprends aujourd’hui que c’est parce que la personne avait été maître dans l’art de mimer à la perfection absolue (et de projeter) mon propre monde spirituel, du moins au début, pour parvenir à s’aligner sur ma propre corde énergétique et s’en nourrir ensuite (mais en entrant dans le vif de conversations spirituelles, cela n’a plus fonctionné… ce qui est apparemment l’une des caractéristique des PO). La découverte de ce que sont les PO et le sentiment d’avoir compris, cette fois, ainsi que la certitude que c’est bien ce qui définit la symptomatologie que j’ai exprimée, m’a immédiatement libérée de tout souvenir de l’histoire « sentimentale » et du bellâtre, qui n’était donc certainement pas être ma flamme jumelle, bien que l’article fasse toujours profondément écho à la fois aux faits vécus, et au ressenti spirituel. A moins qu’une flamme jumelle puisse aussi être PO ?? (Pardon pour l’éventuelle contresens de la question, mais elle vient de poindre à l’occasion du commentaire !).

    Merci d’avance,
    V.

    J'aime

      1. Bonjour,

        Portail organique… Je viens de consulter les différentes définitions, mouais….
        Y a pas mieux comme notion pour juger et caser définitivement une personne, dans le genre « laisse tomber c’est un portail organique » en gros c est une m..de qui n’évoluera jamais….

        Les différents points évoqués pour qualifier un po sont des points plus moins présents chez les gens en fonction de la force avec laquelle tiennent encore au système. Il n y a pas po ou pas po, il n y pas des gens chez qui toutes ces caractéristiques sont présentes et d autres qui n’en ont aucune, tout est nuancé en fonction de l’évolution de chacun.

        Nous savons que des miracles existent aussi en terme d’ouverture de conscience, en condamnant des personnes en tant que po nous condamnons aussi le miracle qu’ils puissent évoluer et ce n’est pas ce que nous souhaitons.

        Cette notion de portail organique, n’est clairement pas une notion divine et je crois qu’il vaut mieux l’oublier.

        Cela n’engage que moi, mais il fallait que je dise🙂

        Aimé par 1 personne

        1. Bonjour David Aron,

          Merci pour votre avis. Je n’ai pour ma part pas du tout envie d’oublier la notion de « portail organique » et je ne l’oublierai pas. Vivement de ne continuer *que plus* à découvrir cette notion !

          V.

          Aimé par 1 personne

  8. Bonjour ma reference sur « Le syndrome du jumeau perdu » est livre et vidéo sur You tube de Alfred et Bettina AUSTERMANN. Belle journée

    J'aime

  9. Bonjour,

    Merci de votre attention. Je sors absolument bouleversée de la lecture de cet article, qui vient ENFIN m’expliquer, après 2 années de « parasitages » de pensée incompréhensibles, après une expérience (pourtant courte) de rencontre avec celui que je sais donc aujourd’hui avoir été ma « flamme jumelle », que cette rémanence de souvenirs anormalement longue, étrange et douloureuse (tout comme la courte histoire elle-même) et dont j’ai encore l’impression de ne jamais pouvoir me défaire, n’était pas un simple « échec sentimental », tel que je le pressentais depuis le début. Merci, merci, merci pour cet article libérateur ! Je suis d’autant plus bouleversée que l’une des conséquences inattendues et progressives de la rupture avec ma « flamme jumelle » (en mars 2015 – comme quoi j’y pense encore…) précipitée par la souffrance et des questionnements psychiques anormalement tenaces et longs, donc, après l’événement et au sujet desquels je n’ai pas reçu le soutien espéré de la part de mon entourage amical et spirituel d’alors, est de m’avoir précisément portée à également me séparer de cet entourage (le « coup » donc fut double, or comme j’étais dans une secte chrétienne de type apocalyptique-millénariste, au sein de laquelle je ne me rendais absolument pas compte être en situation d’imposture intellectuelle et spirituelle totale depuis 6 années, c’est réellement une progression). Et là, encore, je prends conscience à l’écriture même de ce commentaire, que le processus de déliaison radicale de l’emprise sectaire a commencé à intervenir exactement 9 mois après la rupture « sentimentale » d’avec la « flamme jumelle », soit juste le temps d’une gestation ! C’est tellement fort de sens ! Vraiment extraordinaire. Mais plus avant encore, mon bouleversement exulte à l’idée de penser qu’alors que je m’autorise depuis 2 semaines seulement – sans crainte de l’enfer ni de la damnation pour « occultisme » (!) – des enseignements spirituels hors Bible tels que ceux présentés sur ce site – qui m’ouvrent des cieux et une réalité sans précédents – j’ai terminé aujourd’hui même le livre d’un maître spirituel qui m’a fait prendre connaissance de l’existence de fusions et autres couples « karmiques », après la lecture duquel j’ai invoqué l’Un afin d’être enseignée sur la raison de la persistance des mes rémanences de souvenirs et de pensées douloureuses après à cette courte et déjà ancienne histoire sentimentale. Or je considère l’article comme une réponse directe à mon invocation, c’est très puissant ! Après ces longs prolégomènes, dont je m’excuse (j’écris vraiment sous le coup de la joie, après 28 mois d’obnubilation constante de mes pensées par ma « flamme jumelle », laquelle va peut-être enfin cesser !) j’aimerais vous expliquer le plus clairement possible ce qui m’est arrivé.

    J’ai 37 ans et j’ai vécu tour à tour dans un certain libertinage de 14 ans à 21 ans, puis dans la chasteté, les études et la recherche acharnée du Divin, de 20 ans (âge d’un divorce précoce, très douloureux, après un mariage tout aussi précoce et douloureux) jusqu’à mes 35 ans, âge auquel j’ai rencontré ma fameuse « flamme jumelle ». Il y a donc eu un changement de vie radical en moi de 20 à 35 ans, de longues études universitaires, une conversion religieuse, et durant toute cette période aucun homme n’a pris place dans ma vie, je les rejetais spontanément. En avril 2014, je me suis cependant laissée « tenter » par un site de rencontres, sur l’indication d’une connaissance, pour briser ma solitude. Ma « flamme jumelle » m’y a rapidement contactée (le premier) ; un jeune homme de 8 ans de moins que moi, d’une autre ethnie, qui ne me plaisait absolument pas physiquement, ses centres d’intérêt me rebutant carrément (il incarnait tout ce que je détestais) et le seul point en commun éventuel que nous puissions avoir était nos professions respectives, dans le champ de la santé. Hormis cela, absolument aucun « atome crochu » de mon côté. Je me demandais même pourquoi il venait m’importuner avec tant d’insistance… J’ai courtement répondu, par politesse, à son premier mail, mais pas au second. Il m’a dit plus tard qu’il s’était « senti poussé par une force inexplicable » à surmonter son désespoir face à mon indifférence – et à insister – car il m’avait de suite intuitivement « perçue » comme ayant un monde interne étant le reflet du sien, et je me suis finalement finalement laissée séduire, mais ce fut long, car il ne me plaisait pas et je me sentais mal à l’aise en sa présence. Au final, le plus étonnant est qu’il ne s’est même absolument jamais rien passé physiquement entre nous (!), pas même un baiser, car cette histoire ne se résume qu’à 3 rencontres réelles, de quelques heures chacune, en ville, très poliment, suivies de 7 mois de correspondance amoureuse soutenue, par e-mail, ensuite, car je suis partie travailler à l’étranger, et à terme il y a eu la rupture, à mon initiative. Pourtant, l’événement est encore chaque jour dans mes pensées, 27 mois après notre premier mail sur le site de rencontres !!! Cela ne saurait être « normal ».

    Je vivais donc, au moment de notre premier contact électronique, en situation de célibat choisi (que je voulais initialement définitif) depuis 15 longues années déjà, et ma vie était quasi monastique, sans que j’en souffre jusque là. Lui, à presque 28 ans, n’était jamais parvenu à vivre la moindre histoire sentimentale et était (peut-être l’est-il toujours, je ne sais) sexuellement vierge ; il n’avait jamais eu la moindre petite amie. J’étais très impressionnée par ce fait, qui le valorisait beaucoup à mes yeux. Toutefois, lors de nos 2 premières rencontres, il me rebutait totalement, physiquement (surpoids et disgrâces physiques multiples, « air vieux » étrange) et surtout, du fait de son tempérament. Cependant, j’ai totalement succombé à son brio intellectuel. A la 3ème rencontre, en août 2014, j’en était totalement éprise. Il était devenu pour moi le plus beau, le plus brillant des hommes, et je ne voyais plus que lui. Cependant, j’avais reçu entre-temps une proposition d’emploi pour l’étranger, que j’ai acceptée (cela était prioritaire pour moi). Je suis partie 10 mois, et il a de suite émis le souhait de m’attendre (encore une insistance « anormale »). Et là les paradoxes n’ont plus cessé. « Fuis-moi je te suis, suis-moi je te fuis ». L’absence a vite attisé mes sentiments, que je lui ai déclarés abruptement et sans ambages 2 mois après mon départ. Après un début fulgurant et un désir physique (bien que distant) graduellement puissant (il a très vite été question de mariage à mon retour) nous allions en permanence de passion et fusion absolues, en incompréhensions et disputes. De vraies « montages russes ». Je ne comprenais rien à cette situation, totalement illogique. J’étais perchée dans mes conceptions spirituelles (alors très avancées – dans la catégorie « Christianisme ») du moment, et alors que ce trait l’avait fortement attiré au début, et attisé en lui une quête profonde de spiritualité également, il ne parvenait plus à « faire face » dans nos discussions. Ses idées me paraissaient totalement « à côté » et un décalage profond se creusait. Nous avions décidément si peu de choses en commun ! Je souffrais, déjà, pourtant le lien était puissant et paraissait indéfectible. Il adulait encore pour sa part ses parents, son groupe d’amis d’enfance, et particulièrement une amie de 10 ans son aînée, qu’il avait au Québec et qui le soutenait beaucoup moralement depuis toute ce temps (que je nommais son « égérie »…), passionnée comme lui de jeux en ligne et avec laquelle il passait des heures qu’il qualifiait de « magiques » à jouer à des « mondes virtuels » via Internet (elle était toutefois en couple, et il visitait le couple une fois par an). Cette relation m’était très problématique tant elle pesait dans son discours, je me demandais s’il était bête, fou, immature, amoureux ou tout cela à la fois.

    Bref, cette relation très (trop) intense fut un véritable enfer, auquel j’ai mis un terme en mars 2015, moi-même alors toujours en Asie (pour le travail), lui en visite au Québec chez ledit couple formé par l’ « égérie » inaccessible et son compagnon de longue date. Amour… autant que haine finalement, du début à la fin. Je le HAÏSSAIS littéralement d’avoir soudainement très peu l’air de se soucier de moi lorsqu’il était là-bas. Il me dégoûtait. Je me demandais ce qui m’arrivait. Donc 3 rencontres réelles, 7 mois de mails « amoureux », une passion indéfinissable et hors du commun dans le sens où un éprouvé spirituel intense en était partie prenante avec une sorte de « télépathie » fulgurante (et même, de mon côté, de nombreux rêves prémonitoires tous actualisés à la perfection), un mariage décidé et annoncé dans les entourages respectifs, et pourtant un manque total d’adéquation de caractères et de spiritualité. Et toujours, aujourd’hui, des bribes interminables de certains des dialogues entretenus, des échanges passionnés et profondément amoureux, des disputes cinglantes et des souffrances insoupçonnées… Cela fait 28 mois que nous nous sommes rencontrés, 16 mois que tout est terminé, entre-temps au fond, pas grand chose (mon mental ne cesse pourtant de repasser en boucle nos derniers mails de rupture), plus le moindre manque éprouvé depuis longtemps à l’égard de la personne qui ne cesse pourtant plus de plus vouloir « partir » de moi (du moins de mon mental) au point que j’aie l’air totalement « dérangée » parfois en me surprenant à m’adresser directement à son « âme » avec force haine et vindicte, pour enfin ne plus y penser ! Je sais qu’il n’est pas celui que j’attendais et je ne souhaiterais pour rien au monde le revoir (mon plus cher souhait serait d’être débarrassée de ce « lien » persistant et nuisible !).

    Une chose importante : il n’a cessé de notre « vivant » (le savait-il, seulement ?) de me faire « revivre » des tensions, blessures et humiliations subtiles, déjà vécues de nombreuses fois par le passé, dans ma vie actuelle (et toujours par rapport aux figures masculines) ; pour ce qui est des vies passées, je me familiarise avec la notion et y adhère pleinement depuis peu seulement, je ne sais donc encore quel lien en établir, comme je ne sais rien de mes vies antérieures. Mais ce que je ai appris de l’article et notamment de l’effet « catalyseur » des ruptures qui interviennent inévitablement entre « flammes jumelles » au bénéfice de leur avancée ultérieure, me conforte dans l’idée que cette rencontre, profondément « extraordinaire » (au plan spirituel et de l’acuité de notre « fusion »), autant qu’ « improbable », « paradoxale », « incompréhensible » et finalement « impossible à vivre », nous était respectivement nécessaire pour sortir de schémas d’enfermement et d’erreurs profonds dans lesquels chacun de nous étions. Derniers détails (dont j’ignore s’ils sont importants ou non) : avec le recul, je perçois qu’il a été un double absolu du mari que j’ai eu à 20 ans (la flamme jumelle avec un profil de haute intelligence cognitive, le mari de jeunesse exprimant tout le contraire, sur ce plan ; pourtant, l’un dans l’autre, j’ai l’impression que le second a été un « rappel » douloureux du premier… et qu’au final c’était le même « esprit », matérialisé dans des enveloppes différentes…). Ma flamme jumelle et moi avions exactement la même « tâche brune » (ou de soleil, dite « melasma ») sur le front, au même endroit, et de même forme. En outre, la proposition d’emploi à l’étranger que j’ai eue dans le courant initial de notre rencontre, était située dans son pays de naissance (j’y retourne d’ailleurs bientôt, car dès que j’y ai déposé le pied, je m’y suis de suite sentie comme dans mon « vrai » pays natal, et parfaitement en fusion avec la culture et l’environnement).

    Si vous avez tenu la distance de ce long témoignage (dont je m’excuse une fois encore, mais tout est parti d’un seul « jet ») je ne peux manquer de clore par cette question : y a-t-il quelque chose de précis à faire pour enfin cesser d’y penser ?? Y a-t-il une piste particulière d’enseignement spirituel à défricher à ce sujet (en attendant de rencontrer mon vrai « élu », qui balayera tout bientôt, je le pressens déjà au fond de mon coeur et n’ai aucun empressement à ce sujet) ?? Je souhaite tant que les souvenirs liés à la flamme jumelle partent ! (Ou que mon âme cesse de se projeter dans la sienne, je ne sais : pourvu que cela cesse). Ils me parasitent malgré moi.

    Amitiés spirituelles,

    J'aime

    1. merci, Vinciane, pour ce long partage
      vous dites ne plus vouloir y penser… mais peut-on vraiment oublier sa flamme jumelle ?
      n’oubliez par que c’est toute notre existence qui est liée à notre flamme jumelle, et que nous retrouvons celle-ci d’incarnation en incarnation, sans que cela ne nous empêche de vivre un véritable amour terrestre avec une âme sœur ! … et dans ce cas, oui, nous pouvons peut-être ne plus penser à notre FJ… pendant un certain temps !

      Soyez sereine !
      Namaste
      Michel

      Aimé par 1 personne

      1. Bonjour, Michel, merci d’avoir eu le courage de me lire et surtout d’avoir usé de votre temps pour me répondre. Oh, mais cela est terrible, alors ! Ne pas pouvoir oublier, et y repenser constamment (et malgré soi) en de si mauvais termes, au surplus… Cette négativité n’est certainement pas bonne. Mais le pire, en me relisant… est que je me fais l’effet d’avoir été vraiment cruelle, voire impitoyable avec ma flamme jumelle ! Je ne peux qu’établir un lien avec mes anciennes « attaches » spirituelles, toutes faites de dualité et de séparativité, en même temps je me demande pourquoi il est venu au fond s’ « abîmer » en me trouvant, car je crains que ce soit ce qui ait eu lieu, en toute sincérité. J’avais relu mon mail plusieurs fois avant de le poster ici, mais sa relecture après-coup, ce matin, dégage en moi quelque chose que je n’avais absolument perçu initialement… Il me semble qu’il faut que je médite sur ce que « je lui ai fait »… Quelle prise de conscience ! Merci de tout coeur, en tout cas, cher Michel, pour ces puissants déclencheurs. J’ai le sentiment grâce à ces brefs échanges d’avoir réalisé un progrès majeur, dans la poursuite de mon chemin. Je ne veux plus être un « bourreau ».

        Avec toute ma reconnaissance,
        V.

        J'aime

  10. Bonsoir Michel, je vous lis pour la premiere fois suite a une etrange separation qui me plonge dans un etat incomprehensible. C’est aussi la premiere fois que je m’ouvre a la notion de relations karmiques.

    Voila on s’est « retrouves » cet homme et moi par un site de rencontres en decembre 2015. Je ne dirais pas qu’on s’est « toujours connu » mais qu’on s’est « re-connus » tres vite d’un autre passe oui, lui-meme le dit. Mais une etrange dynamique de rencontre s’est installee: c’est lui qui veut me voir et me demande un rendez-vous, je lui accorde, puis il repousse la rencontre, je me retrouve a l’attendre. Je me dis que ca n’a pas de sens mais c’est plus fort, nous devons nous voir. Je continue de tendre la main contre ma fierté ( celle de me voir en attente) jusqu’au jour ou un mois plus tard on se voit. Cette rencontre fut marquee par un desir hors de l’ordinaire, comme s’il fallait se melanger se reconnecter, une fusion physique intemporelle marquee par la beaute et la sensibilite, par un desir indescriptible, celui de cherir son ame. C’etait au-dela du corps et dans le corps. J’ai ete frappee par son regard, l’impression de connaitre ses yeux-la d’une autre vie. Puis on a reussi a se revoir une fois de plus un autre mois plus tard. Mais chaque fois, c’est une lutte contre les circonstances, tout nous separe, la distance, mes deplacements, nos horaires, etc. Et pourtant, je le sentais present sans etre a ses cotes.

    Et puis recemment, meme cirque, le fameux rendez-vous impossible a concretiser, beaucoup parce que c’est lui qui tergiverse, sauf que cette fois il est accompagne d’une foule de malentendus qui avant se dissipaient par la communication qui n’etait pas toujours facile mais possible. On pense tres differemment. Mais la, cela a donne lieu a une rupture de communication brutale. Je ne comprends strictement rien a ça, je souffre de me river a un emmure vivant. Il s’est emmure dans un silence pas complet mais mysterieux vis-a- is de moi… j’ai pense que je me faisais manipuler et je tente de me proteger.

    Je me vois vivre des contradictions extremes alors que vraiment il n’y avait aucune raison ( en apparence) pour qu’on se separe ainsi sur une telle incomprehension. Devant l’impuissance que je ressens a pouvoir lui adresser maintenant la parole, je m’y sens gravement obligee de me separer pour cesser d’en souffrir. La du coup c’est la pire separation qui pouvait m’arriver, la pire des souffrance, celle que je crains le plus, celle de la communication quand l’autre n’est pas mort. Quand il se tient la mais se fait impossible a atteindre. Sans explication. J’ai besoin de comprendre ce qui se joue car ce n’est pas une rencontre anodine. On s’est bel et bien reconnu mais il bloque desormais ma voix a ses cotes alors que cela nous menait vers quelque chose de beau. Est-ce une flamme jumelle? Ou quoi alors? Il a 37 moi 47. Et je sais que meme s’il m´ignore en apparence, il se tient la, car son energie persiste. On ne peut pas oublier comme ca ce type de rencontre. Et lui, encore moins car il en savait plus que moi sur les rencontres du passe. Je suis fachee, triste, perdue, car la ce ne sont plus les circonstances exterieures qui nous separent mais des circonstances interieures, c’est bien plus dur a prendre. J’ai besoin d’apprendre quelque chose de cette situation sans savoir comment, je ne veux pas recommencer le cycle de la misere ordinaire face aux ruptures. Si vous le pouvez, aidez-moi a prendre de la hauteur car je n’y arrive pas la tout de suite et cette fois cela m’est vital. Bien a vous, merci de tout coeur.

    J'aime

    1. bonjour Lali
      merci pour votre partage
      l’enseignement que je perçois dans ce dont vous témoignez est celui du détachement
      il se fait particulièrement impératif parce qu’il s’agit ici d’une urgence à laquelle vous refusez d’accorder crédit depuis trop longtemps
      je vous rappelle que l’amour inconditionnel auquel vous être appelée attend de votre part un total lâcher-prise dans l’humilité, car aimer ce n’est pas prendre possession ni accaparer l’objet de notre amour, mais c’est lui accorder confiance et liberté, totalement et gratuitement
      c’est le sens de la séparation de flammes jumelles en général, mais dans votre cas la leçon est sévère en effet… et c’est une faveur que vous font vos guides attentifs, pour accélérer votre élévation dans la lumière
      lorsque vous serez parvenue à lâcher prise et à accepter avec gratitude les choses telles qu’elles se présentent, les blocages se dénoueront d’eux-mêmes, et votre chemin vous apparaîtra dans son évidence
      ne vous posez plus trop de questions ici et maintenant : vous vous enfoncez inutilement dans l’anxiété et ainsi vous vous aveuglez !

      je vous souhaite tout le bonheur que vous méritez !
      Namaste
      Michel

      J'aime

      1. Bonsoir et merci Michel de votre réponse. Simplement dire que cette vision de l’amour possession n’est pas ce que je recherche non plus sachant bien ce que vaut la liberté mais l’expérience du mutisme volontaire de l’autre est capable de completement me déstabiliser, et en effet, pour la vivre de facon aussi « attaché » elle me renvoie là où ma vie a commencé et où cela fait le plus mal. J’imagine que ma chance est en cela qu’on me montre exactement ce que je dois faire, éclairer ce karma qui est le mien le comprendre et m’en détacher. Heureuse de savoir que j’ai des guides. Coincidences ou pas, cette FJ ( si vraiment s’en est une) a brisé son mutisme peu de temps apres que j’aie recu votre message… Il y a bien là séparation pour indisponibilité mais ce n’est pas ce qui me touche. Ce qui me touche c’est le degré sensible quand l’autre sait en plein où frapper pour reveiller la lecon, est-ce possible de se détacher vraiment de cette douleur qui surprend si fort…ou juste la vibrer jusque dans ses tranchants pour qu’elle se transmute et cesse d’etre destabilisante? Enfin peut-etre que je m’égare du contenu de cet article, desolée,

        Namaste,
        Lali

        J'aime

        1. vous commencez à voir clair, Lali
          et c’est pourquoi je ne répondrai pas à toutes vos questions, car vous avez compris que toutes ont leur réponse en votre cœur
          Awenn
          Mitacuye oyasin !
          Namaste
          Michel

          J'aime

          1. Bonjour Michel, je pense avoir compris (et vécu, et vos messages m’y ont aidé) l’intensité de la rencontre et la nécessité de la séparation entre les âmes jumelles pour mieux s’élever … mais pouvez vous me dire si selon vous il y a un lien entre le « jumeau perdu » et « l’âme jumelle » est ce possible d’imaginer que c est cette Âme qui a fait le choix de ne pas s’incarner en même temps que nous mais à laquelle on a été « connecté » pendant plus ou moins longtemps durant la gestation qui a pu revenir par la suite et c’est pourquoi l’on se re connais ?? merci par avance pour l’attention que vous porterez à mon message
            Victoire

            J'aime

          2. Bonjour Victoire
            Votre remarque ne m’étais jamais venue à l’esprit, et je reconnais qu’elle m’interpelle !
            J’approfondirai la question prochainement, mais dans un premier temps, votre théorie de la flamme jumelle en jumeau perdu réincarné me séduit assez !
            Il serait intéressant de rassembler d’autres témoignages comme le vôtre…

            Amis lecteurs, qu’en dites-vous ?

            J'aime

          3. Bonjour Michel, et merci pour l’attention que vous portez à mon message ; je pensais à cela car j’ai souvent lu et entendu qu’entre les Âmes jumelles il y a souvent (!) un écart d’âges important (en ce qui me concerne 12 ans)…ce qui pourrait s’expliquer par l’incarnation – aprés – de cette Âme qui a choisi de nous laisser grandir seul avant de revenir…… Merci

            J'aime

          4. Bonjour, Je n’ai vu qu’une partie du message de Victoire qui parle de « de jumeau perdu » et retrouvé. Il y a une chose qui m’interpelle dans ce concept de Flammes Jumelles, tout le monde parle de la reconnaissance (que j’ai aussi vécu) de l’élévation de conscience et de vibration, mais personne ne parle de l’effet tunnel (ubiquité) et notamment de l’effet miroir, qui est assez redoutable tant que nous ne nous sommes pas harmonisés dans nos énergies polarisées respectives. Mais je n’ai jamais entendu parler de la fusion à proprement parler, on ne peut pas avoir perdu sa FJ puisqu’elle fait partie intégrante de ce que Nous Sommes.
            Par là, je veux dire que lorsque je me retrouve en présence physique avec mon Autre, la fusion se produit à tous les niveaux, la seule chose qui nous sépare en fait, est notre corps physique et nos disparités de vies dans le quotidien. Sinon, nous fusionnons réellement au niveau des corps subtils, cette fusion induit une sorte d’interférence pour notre égo, en tout cas, tant qu’il ne s’est pas habitué à la « présence » de l’autre, mais une fois que cela est fait, nous fusionnons alors à tous les niveaux, émotionnel, intellectuel, psychique, supra-mental, causal, ect. nous nous retrouvons alors à n’être qu’un seul et même Esprit mais incarné dans deux corps et donc deux corps fonctionnant avec un même et seul Esprit.

            Dès lors, il est impossible de perdre un jumeau puisque par essence, nous sommes UN … il se peut éventuellement qu’il y en ait un qui se soit incarné et l’autre pas, ou alors pas en même temps, Dès lors une partie de ce nous sommes serait en train d’expérimenter la matière sans la présence physique de l’autre, mais cela fiat aussi partie d’un chemin d’expérience.
            Ce qui est le plus troublant avec son Autre c’est cette intrication psychique et énergétique qui nous amène à parler, penser et être qu’un seul et même Esprit dans deux corps incarnés.

            A partir de là, sur le plan physique, les rôles sont interchangeables, dans le sens où si FJ1 agit de telle ou telle manière, la FJ2 aura la capacité au niveau de sa psyché de faire sien tout ce que dit ou fait la FJ1 et inversement. Pour elles (les deux flammes) à un certain niveau, tout ce que fait ou dit l’une devient vrai pour l’autre (même si sur le plan physique les faits démontrent le contraire). Dès lors une FJ peut mentir impunément à son double (alors que les faits prouvent son mensonge) mais à un certain niveau de conscience, ce mensonge deviendra d’une certaine manière interchangeable, et surtout il perdra de son sens, car entre deux personnes lambda, si la première ment et que la seconde sait que la première ment, il y a alors conflit … mais cela ne se passe pas ainsi entre les FJ, car le mensonge du premier va devenir une vérité pour le seconde, même si le second sait qu’il s’agit d’un mensonge … plus subtil encore, l’effet miroir pourra pousser jusqu’à ce que le premier qui a impunément menti, arrive à retourner la situation et reproche au second son propre mensonge.

            Difficile d’expliquer à travers des mots ce qui relève de situation vécue, de sensation et de perception, tant il faut arriver à concevoir les Flammes Jumelles qui se retrouvent ici dans cette incarnation comme des « organismes à deux têtes » … La vérité du premier peut être la vérité ou le mensonge du second et inversement … c’est subtil, terriblement confusionnant, mais assurément passionnant.

            C’est sans doute aussi pour cela qu’il y a souvent une grande différence d’âge entre les FJ, ainsi que de grandes distances, car tous ce qui les séparent les aide d’une certaine manière à mieux se retrouver, dans ce sens que les effets tunnel et miroir sont ou peuvent être hyper violent lorsqu’ils sont mis en pleine conscience pour être vécu « normalement » et sereinement, car cela est véritablement déstabilisant et troublant à tout point de vue pour notre petit mental et notre égo limité, c’est un choc qui peut nous faire « perdre la tête2 et complètement partir en vrille …

            Pour moi, il ne peut pas exister de « jumeau perdu » … un rapprochement loupé oui, mais perdu, non. Peut-être Est-ce pour cela que nous nous incarnons régulièrement, pour arriver à cette ultime fusion qui puisse nous permettre de n’être plus qu’UN sur tous les plans et devenir une Ame manifestée… Un Dieu incarné.

            Evidemment, tout ce qui est écrit là n’engage que moi et les réflexions faites dans mon propre cheminement.

            Bien à vous

            J'aime

          5. Merci Kycoo pour ce haut niveau de débat !
            Petite remarque concernant l’emploi de l’expression « jumeau perdu » :
            il s’agissait en l’occurrence de ce jumeau physique qui disparaît acidentellement, lors d’une fausse couche, une mort subite, un accident de la vie, et qui laisse au survivant un goût amer d’absence impossible à combler.
            Pour le reste, vous avez entièrement raison : les FJ sont inséparables dans les sphères éthériques.

            Namaste
            Michel

            J'aime

          6. Merci à vous Michel,
            Comme je l’avais mentionné, je n’ai vu qu’une partie du message de Victoire et juste attrapé ce terme de « jumeau perdu » sans connaître toute l’histoire. Merci d’avoir précisé, cela sera plus facile aux lecteurs pour s’y retrouver car j’ai effectivité développé un élément différent.
            Encore merci …!🙂

            J'aime

          7. Bonjour Michel,
            Ma mère a eu une fausse-couche avant mon premier ancrage terrestre (fécondation), c’était des jumeaux de 2 mois et demi. Cela pourrait se rapprocher de la perte d’un jumeau pendant la grossesse si nous étions l’âme de la fausse-couche qui a précédé notre première apparition. Je vous remercie pour votre attention.

            J'aime

          8. Bonjour Michel,
            La fausse-couche était proche, 2 mois avant la fécondation. Certains auteurs disent que les âmes des fausses-couches reviennent dans la grossesse suivante. Je vous remercie de votre lecture.

            J'aime

  11. Bonjour et merci pour cet article

    Cependant il est bien difficile de savoir qui est qui🙂

    Pour partager mon expérience, je fréquente un homme depuis 1 an 1/2
    Une relation chaotique car souvent dans l incompréhension, une bonne 15aines de ruptures et pourtant il revient toujours moi pas. Je suis sortie de la dépendance affective (amour universel et inconditionnel) et il ne comprends pas mon mode de fonctionnement. Mon monde comme il dit
    Jumelle ou soeur ?

    Juste avant j ai vécu une grande histoire d Amour avec un homme que je connaissais depuis 9ans. Un jour un déclic nos âmes se sont touchées. Mais cet homme qui n aimait pas la vie était dans toutes les addictions possibles. Si bien qu en mère de famille j ai du faire un choix après qu il m est fait 4 départs à l hôpital, 6mois après l avoir mis dehors à contre coeur il s est pendu et depuis je dis qu il vit en moi
    Jumelle ou âme soeur ?

    J aurais tendance à dire jumelle mais comment vivre alors une vie « normale » de couple avec un homme dans l attente sachant que notre jumelle est partie physiquement mais que son âme est la (dans le vas astral qui plus est )

    Merci pour vos lumières si toute fois vous pouviez m apporter réponse

    Joie et amour a tout vos lecteurs

    J'aime

    1. bonsoir Nadia
      merci pour votre partage
      pour vous éclairer, je dirai d’emblée que les flammes jumelles, ce n’est pas tout à fait une histoire d’amour
      ce serait plutôt un chemin parcouru de concert avec l’autre part de nous-même, cette part qui nous remet en question lorsqu’on s’égare ou lorsque nos questions restent sans réponse
      … et c’est pour cela que de longues périodes de séparation viennent interrompre le cours de la relation, dans le but de nous éviter l’endormissement dans le confort
      ceci explique donc pourquoi il ne faut pas espérer fonder un foyer et mener une vie de couple sur le long terme avec sa flamme jumelle

      vos deux témoignages, dans leur brièveté, me feraient pencher plutôt pour une relation d’âmes sœurs, sauf si une description plus détaillée devait argumenter en sens contraire

      quoi qu’il en soit, ce suicide ne doit pas vous culpabiliser : vous ne portez pas cette responsabilité ! chacun est responsable de ses propres actes !

      je vous souhaite une belle histoire d’amour
      « c’est du chaos que surgit la lumière »
      Namaste
      Michel

      J'aime

      1. Bonjour Michel

        Merci pour votre réponse bienveillante

        Je me suis deculpabilise depuis peu. Je commence doucement a me ré-parer consciente d avoir une mission. pour l instant je suis a decrystalise les chocs émotionnels retenus dans la memoire du corps grave à une energeticienne.
        Je lis beaucoup, en ce moment sur le Christ, afin de decristaliser mes croyances sur la Religion. Et sur tout ce qui peu nourrir mon âme

        Je suis encore décalée de mon axe (centre) et je partage autant que possible, instinctivement.

        Mener une quête spirituelle avec 3 enfants c est sport🙂

        Pour mon ex conjoint parti, depuis qu il n est plus du monde physique j ai vu des choses, ressenti des endroits, j ai cru devenir folle. J ai eu un aperçu de magnétisme par des poussées que j essaye aujourd hui de canaliser par le Reiki. Je vois les synchronicites et ne met rien dans les mains du hasard, la loi d attraction opère
        C est parceque tout est arrivé juste après que j aurais cru que c était lui. Et à mon incapacité d aimer 1 seule et unique personne d Amour (terrestre). J étouffe en couple et nous finissons par nous perdre car nous n avons pas les mêmes aspirations…

        Pour ma deuxième relation, qui dure depuis 1an 1/2, de séparation en separations. Il a été la dans chacune de mes décentes il me dit etre fou d Amour. prêt à la vie commune, pas moi. Je ne l aime pas comme ca, comme je lui ai expliqué je l aime plus grand, et même quand je ne le vois pas tout va pour le mieux
        Est il possible que la différence soit entre éveillé/pas encore éveillé ?

        Merci d aider les âmes qui se questionnent sur leur chemin de guérison
        Belle et douce journée

        Nad.

        J'aime

        1. bonjour Nadia
          en réponse à votre question :  » Est il possible que la différence soit entre éveillé/pas encore éveillé ?  »
          je dirais : oui c’est une option à envisager et je vous y encourage ; c’est une occasion de cultiver en vous l’amour universel, la compassion, la patience, la tolérance, le détachement, le lâcher-prise…
          c’est pour vous un tremplin qu’il ne faut pas négliger
          surtout, ne réfléchissez pas outre mesure… le mental n’est pas toujours le meilleur conseiller !
          dites-vous que ce qui est, ici et maintenant, constitue ce qu’il y a de meilleur pour vous…
          Namaste
          Michel

          J'aime

          1. Bonsoir Michel

            De nouveau merci🙂
            Pour vos conseils avisés, le temps que vous consacrez à nos questions et vos réponses très douces

            J'aime

  12. bonsoir,
    Merci pour votre partage, il a été partagé sur Facebook au bon moment🙂 10 min avant on me disait : « Est ce vraiment ta Flamme Jumelle? n’est ce pas plutôt ton âme jumelle? »
    je me retrouve dans tout ce que vous dites… complètement!!!! à la seule différence est que nous travaillons ensemble… donc on se voit tous les jours! mais notre relation est comme vous dites une « danse » un coup on est proche, amis… un coup on se sépare! on se fâche…
    cette relation a fait ressortir en moi mes plus gros défauts, ma part sombre… sur laquelle je travaille actuellement…
    quand je suis rentrée dans cette société, il y a 8 ans… je l’avais croisé dans le couloir… & j’ai entendu en moi « c’est lui, c’est lui, c’est lui » ! j’ai halluciné & je me suis dis « non non nous somme au travail hors de question » ! et nous avons commencé à nous rapprocher de manière significative… 2 ans après!
    ensuite très rapidement, la relation a commencé à dégénérer… un coup on s’entendait bien un coup on se fâchait! des up&down non stop & encore aujourd’hui… mais on reste proche & plus fort à chaque fois! on grandit…
    Mais car il y a toujours un « mais », il est marié, des enfants… qu’ils aiment plus que tout… & il ne quittera jamais sa femme… comme j’ai quitté mon mari! Je me suis mise au Reiki pour m’aider… pour nous aider!
    Dans mon coeur aussi c’est les montagnes russes… & parfois, je perds espoir & je me dis que tout ceci n’est que foutaise!
    j’ai besoin de vos lumières🙂
    belle & heureuse soirée
    Alex

    J'aime

    1. bonjour Alex
      merci pour votre témoignage
      ce que vous nous livrez fait bien sûr penser à une flamme jumelle
      mais quelques questions s’imposent…
      vous dites « perdre espoir »… qu’espériez-vous exactement ?

      si vous avez lu attentivement l’article, vous avez compris que les âmes jumelles ne s’appartiennent pas : elles sont une seule et même entité !
      les flammes jumelles ne sont pas destinée à partager le quotidien, mais à être séparées dans le quotidien pour se retrouver en temps utile à l’occasion d’enseignements à partager !
      les flammes jumelles s’aiment d’un amour universel, absolu, de nature divine, où tout est don gratuit, sans attente d’aucune sorte : c’est une école de lâcher prise intégral !
      il s’agit ici d’apprendre un amour de type « agapè », amour qui donne, et qui rayonne dans toutes les directions, amour qui rend libre l’être aimé, libre d’être ce qu’il a à être dans cette vie pour suivre le chemin de développement qui est le sien propre
      en l’occurence, quel est le chemin propre de votre flamme jumelle ? voilà la question à vous poser…

      s’approprier l’être aimé ne serait pas du domaine de l’agapè mais de l’éros (voir l’article sur ce sujet : https://regisliber.wordpress.com/2015/02/21/de-quel-amour-aimons-nous-eros-philia-ou-agape/)

      ouvrez les yeux
      soyez sereine
      tout est pour le mieux
      Namaste
      Michel

      J'aime

  13. Bonjour Michel,

    Je souhaiterais avoir des informations concernant et surtout vôtre ressenti à propos de mon histoire vécu. Il y a quelques temps j’ai visionné une vidéo d’ une femme et dès les premiers passages de celle-ci, il y a eu en moi une sorte d’ouverture de tout les chakras heureusement que j’étais sur le lit, car j’en suis tombé véritablement à la renverse en arrière cela était incontrôlable pour moi et j’ ai criais à voie haute c’est « ELLE » sans comprendre ce qui m’arrivé. Jamais de m’a Vie j’ai eu cette sensation et j’ai senti sa douceur et son parfum en moi et en moi et mon coeur sait mis à sprinter…. Je fait un peu m’a Vie et un jour j’ai ressenti, entendu et la même chose à mon égard, je me suis souvenu je n’ai pas vraiment cherché qui pouvais me dire ceci et par intuition car état cancer, je me trompe rarement, donc je suis revenu sur cette femme et là la connexion c’est établi et sans raison aucune… Elle était encore dans la personnalité et moi en réserve car je ne voulais plus souffrir en AMOUR pour une femme l’abandon de ma mère et des autres y ont contribuais grandement, car je connais mon pouvoir Aimer sans condition et sans faille, pour que vous sachiez me situé en tant Être spirituel je suis un pratiquant de Qi Gong et de Taï Chi et je suis aussi  » un disciple » du Maïtre Omraam que je considère comme mon Père et Maître…. Bref, je sais, sens, comprend, qu’elle me suit, et moi avec toujours dans la distance et télépathiquement, car pas l’occasion de se rencontrer pour le moment, ceci durent environ deux mois et des synchronicités son de plus en plus fréquente avec elle et mes pensés, mon état physique, conscience et sub ont aussi synchronisé avec Amma la Mère Divine et le maître Omraam, cela m’effrayer un peu car je me sentais parti pour illumination, mais j’ai toujours arrêté le processus, car en moi il y a désir de fondé une famille non conventionnel et terminer seul physiquement comme souvent ils le sont pas pour moi….. Le temps passe et l’heure de la rencontre arrive à une date que je ne peux oublié le 21 (le monde en tarot) il y a eu une attraction humaine mais vite fait le spirituel à pris le pas et naturellement la journée se passe normalement puis vient l’heure de la séparation nous nous prenions dans les bras et là choc, il y a eu un soupir de l’être tout entier le souffle de l’esprit descend dans nos centres respectif et remonte au niveau du coeur et tout ceci dans le naturel et la spontanéité, nous nous quittions et je lui avais dis que je devais l’abandonné pour mieux la retrouver car j’ai des possibilités de médium et de claiyonnance quand je vais bien et me pose pas de question et avant j’avait écrit que nous nous retrouverons et que l’éternité était notre allier… Quand je suis retourné j’étais dans un état de tendresse et d’amour sans condition aucune et elle aussi car nous communiquons à distance et nous avons su dès ce moment qu’il y avait quelques choses entre nous de hors normes…….les jours ont suivis pour moi j’étais dans un état ou tout se bousculé en moi plus de Paix, plus de travail il avait des voix dans ma tete qui essaye de ce faire entendre mais moi je ne prêter pas attention et elle m’a conctaté par mail et je lui ai dit que ma rencontre avec elle avait changer ma vie et que je ne savais plus qui j’étais…… en faites nous ressentons les choses en même sur un plan énergétique, émotionnel et intellectuel astral en fait tout car je suis un fervant travailleur de Lumière……. Je sais qu’elle me guide à distance car plus éveil vu qu’elle vit comme une none donc plus stable et moi moins car je suis en ville et mon travail et fait de sacrifies je donne tout au monde en m’oubliant……. J’ai comme des éclairs dans le coeur et elle aussi et je ne peux plus méditer comme avant ou faire du qi gong car à chaque fois on me dit à l’oreiller gauche tu attend quoi encore tu t’amuse……… Elle garde ses distance et reste très évasif sur notre relation, je crois qu’elle sait notre role mais je doit l’abandonner sur le plan humain pour affirmer mon Mon le plus profond mais je ne sais pas comment faire et peur de la perdre car c’est un amour hors du commun……un peu éclaircissement de votre pas et surtout une franchise et une vérité absolu sera pour moi bénéfique,car vous savez de ce qu’il s’agit et que le destin de l’humanité et entre nos mains à TOUS……..

    Je souhaite toute la Joie la paix la douceur et la quiétude du Monde

    M X

    J'aime

    1. bonjour Monsieur X
      merci pour votre partage !
      Ce que je lis me paraît un peu confus, et je ne saisis pas vraiment comment se déroulent vos échanges avec la personne rencontrée.
      Vous évoquez des éléments qui laissent penser à une flamme jumelle, d’autres qui font opter pour un coup de foudre envers une âme sœur…
      Quoi qu’il en soit, ma recommandation sera de veiller à ce que les choses soient clairement et pacifiquement exprimées entre vous, de manière à éviter les malentendus, les suppositions, les interprétations, tout ceci ne conduisant qu’à un monde d’illusion et de déception…
      Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement…
      Prenez la peine de faire les choses en pleine conscience, et ensuite, assumez la responsabilité de vos décisions, de vos actes et de vos paroles.

      Ainsi vous irez loin sur le chemin de lumière qui est le vôtre.
      Bien cordialement
      Namaste.
      Michel

      J'aime

      1. Re Michel,

        Je sais que cela et un peu dans le désordre, je suis assez déstabilisé en ce moment, il est vrai qu’elle reste assez évasif sur notre relation, malgré qu’elle me dise que je suis en elle et elle est en moi. Elle reste à une hauteur qui est sienne et que j’accepte… Mais je vis tout ce qu’elle vit à distance et vis vers à distance…… Vous avez touché un point essentiel pour la discutions qui n’est pratiquement inexistante et basé que sur la spiritualité……Merci prochaine fois qu’elle me contacte, j’y mettrais un point d’honneur…

        Portez Vous Bien

        M X

        J'aime

        1. Dls une question est il possible que la fusion ce crée à distance car j’en magazine du Qi avec le Qi Gong et nourrir ainsi mon corps et elle aussi fait la même chose ? retirer ce qui n’est pas louable comme commentaire pauvre de Moi

          J'aime

  14. Bonjour

    Je suis très troublé par votre article et en même temps soulagé de l’avoir lu !

    Cependant j’ai encore un doute sur ce qui m’arrive depuis quelques mois j’ignore encore si j’ai trouvé ou pas ma flamme jumelle, peut être ai je peur de la réponse !

    Voici le début de mon histoire quelque peu troublante (enfin pour moi ! ).
    A la suite d’un IRM et SCAN on m’a détecté des fibromes , de gros fibromes et surtout au nombre de 19.

    On m’a conseille un chirurgien vers lequel je n ai pas souhaite me diriger, je décide d’en chercher un par mes soins car j’ai cette impression que l’on me prend pour un « pigeon » en me dirigeant vers une clinique avenue d’Iena etc etc ….. du coup je décide de me diriger vers le public, je les contacts et je tombe sur une secrétaire extrêmement sympathique qui me dirige vers un chirurgien dont elle me fait les louanges.

    A mon premier rendez vous j’arrive avec beaucoup d’arrogance, sûre de moi, avec peu de temps à leur consacrer et surtout je souhaite que cette opération se fasse rapidement mais selon mon planning (je suis chef d’entreprise). Il est important de préciser que cette opération était importante pour moi car mon conjoint et moi désirons un enfant.

    Ce chirurgien m’écoute, sourit et lorsque je termine il prend la parole et me secoue en m’interpellant sur mon âge et surtout sur le peu de temps dont je dispose pour mener à bien cette grossesse.

    Il va plus loin en me remettant en place sur le temps que je vais devoir accorder à ce projet et que mon planning devra s’alléger. Et là d’un seul coup je sens les larmes qui montent et je me mets à pleurer devant lui (je me sens redevenir « moi »).
    La situation est devenue très étrange après ça je le regardais comme si on se connaissait depuis longtemps, je n avais aucune barrière avec lui pourtant il était entouré d’interne d’infirmières, mais à chaque rendez vous j’avais l’impression qu’il n’y avait que nous.
    Le plus étrange c’est que nous nous sommes vu qu’ une fois par mois jusqu’à l’opération pas plus et jamais seul .
    Il ne me manquait pas je n’étais pas impatiente de le voir. J’étais juste à l’aise et contente quand je rentrais dans son cabinet.

    La veille de mon opération il est venu pour le rendez vous dit « pré-op » pour me donner toutes les informations sur le déroulement de l’intervention, étant donné que c’était lui qui m’opérait. à ce moment là j’allais à la cafétéria chercher une bouteille d’eau j avais pas envie de rester dans cette chambre. A mon grand étonnement on a beaucoup échanger sur l’opération mais pas que ça sur sa vie ma vie c’était très étrange on était à l’aise comme de bon ami mon coeur était rempli de joie et j’étais apaisé.

    A son épart il m’a manqué, le lendemain après l’opération il était là à mon réveil et j’étais heureuse de le voir, rassurée de sa présence. J’ai sentie beaucoup de tendresse dans son regard à mon égard. J’ai même dit à mon compagnon qu’il pourrait être un copain pour nous tellement il est sympa!!!

    Je me suis sentie tellement bien pendant ces 4 jours à l’hôpital parce que je savais qu’il était là.
    Je le voyais tous les jours il me parlait de son épouse et de la seconde grossesse de sa femme. Ces discussions me paraissaient si naturelle.

    Par contre le soir je pleurais j’avais un manque une nostalgie, j’étais triste sans savoir pourquoi. J’ai mis ça sur le compte de cette Laparotomie ( c est une césarienne).

    Il est venu me voir avant pâque en me disant qu’il ne serait pas là le dimanche mais par contre qu’ils seraient là le Lundi. Pendant presque 48 heures je me suis mise à attendre ce moment et à préparer notre prochaine entrevue et le comble c’est qu’il n’était pas là c est une interne qui s’est occupé de ma sortie. Je ne me suis jamais sentie aussi triste abandonné, triste de ne pas le revoir, triste de ne pas avoir pu lui parler. Le plus drôle c’est que je n’ai pas d’attirance physique pour lui quand je pense à lui c’est uniquement en ami de discussion de partage….

    En rentrant chez moi j’étais malheureuse, en manque de lui ou de je ne sais quoi. Et je devais attendre un mois avant de le revoir … quelle torture.

    Il y a quinze jours j’avais rendez vous à l’hôpital, en me rendant là bas, une petite voix me disait « j’espère que je vais le voir, j’ai tant de choses à lui dire à partager avec lui » .
    En attendant devant le bureau de l’infirmière une personne m’interpelle et c’était lui , mon coeur a explosé on était content de se voir.
    On se met à échanger dans le couloir, je lui demande si il a du temps à me consacrer pour parler de ma sortie, de l opération, il m’explique qu’il n’a que 5 min à m’accorder ….au final on passe 30 min à parler de l’opération puis des énergies, c’est drôle parce que je me vois lui parler et lui dire qu’il doit me prendre pour une folle mais les maux ont des mots !!! il m’explique qu’il n est pas très au fait de tout ça mais que ça l’interrèsse d’entendre ce que j’ai à dire.

    J’aurais voulu avoir encore plus de temps je me sentais si bien et je crois que lui aussi.

    En rentrant chez moi j’étais très mal car je ne savais pas comment interpréter mes sentiments mes émotions …j’avais honte de me sentir proche de cet homme qui allait être papa moi qui souhaitais être maman, je suis heureuse et j’aime l’homme avec qui je vis. Je ne comprend pas.

    Du coup j’ai commence à faire mes recherches et à tomber sur votre article. Je dois le voir pour mon rendez vous post op Mercredi. J’ai très peur de ce qui m’attend !

    Ma vie me plait mais cette rencontre me perturbe.

    J’ai infiniment besoin d’être éclairé pour moi il s’agit de ma flamme jumelle.

    Merci encore pour votre aide

    Marie

    J'aime

    1. bonjour Marie
      merci pour votre témoignage
      en vous lisant, je cherche dans votre rédaction les éléments qui indiqueraient une rencontre de flammes jumelles… et n’en trouve guère pour l’instant.

      Âme sœur, certes, vous l’êtes !
      Mais les flammes jumelles sont liées/séparées d’incarnation en incarnation dans un but d’élévation spirituelle, chose que vous n’avez pas mentionnée dans votre description…

      alors, peut-être qu’en laissant passer un peu de temps et en observant l’évolution de votre relation, vous pourriez observer quelques détails plus précis évoquant un comportement, qui vous auraient échappé et qui davantage vous mettraient sur la voie d’une réponse

      un entretien plus approfondi m’aiderait sans doute à vous comprendre mieux…
      quoi qu’il en soit, je consulterai mes guides à votre propos, en leur demandant ce me communiquer ce qu’ils ont à vous dire en réponse à vos interrogations

      je vous recontacte prochainement
      Cordialement
      Namaste
      Michel

      J'aime

      1. Bonjour Michel

        Merci infiniment pour votre réponse.

        Je suis un peu perdue et en même temps soulagé de de vous avoir trouvé. Pouvoir en parler me fait énormement de bien.

        Si je souhaite m’entretenir avec vous comment puis je le faire ?

        encore merci

        Marie

        J'aime

  15. Bonjour. Jai eu le bonheur de rencontrer ma flamme jumelle. Jetais bien moins spirituelle. Enormement moins eveiller. Dans mon bonheur a suivie un malheur sans mot. Il est decede il y a environ 3 ans. Depuis je vie un pied dans la vie un pied de l’autre coter.le manque est difficilement suportable. Mais depuis son deces jai developé une spiritualité. Des « dons » jai totalement changé je me suis « reveiller »

    Pourquoi connaitre ma flamme jumelle pour le perdre ? Le retrouverais je dans ma prochaine vie ? Je vais devoir finir ma vie sans lui…est til parti parce que je netais pas a lepoque assez eveiller?…

    Quel leçon dois je tirer de cette tristesse infini…

    Merci

    J'aime

  16. Bonjour Michel,

    Je découvre votre site et cette article qui est merveilleux me parle beaucoup car je pense avoir trouvé ma flamme jumelle ! Mais je veux en etre sur alors cependant j’ai 2 questions !

    Est-il possible que des flammes jumelles aient pu se rencontré dans une autre vie que celle-ci ou ils ne se sont jamais incarnées ensemble ?
    Autre question, comment faire lorsque sa flamme jumelle n’est pas au meme niveau d’éveil, doit-on lui parler afin qu’elle en prenne conscience, je veux dire, essayer de la mettre sur la voie afin de l’aider, ou doit-on juste attendre en continuant a évoluer sans rien faire ?

    Merci pour votre réponse !

    J'aime

    1. bonsoir Jo
      merci pour vote intérêt
      à questions précises, réponses précises :

      – OUI, les flammes jumelles se retrouvent de vie en vie pour poursuivre leur apprentissage et leur élévation dans les énergies supérieures, et ceci depuis leur apparition dans l’univers

      – L’origine de la séparation des flammes jumelles est précisément l’écart de leur niveau d’éveil ; et la mission de la flamme éveillée est bien d’enseigner sa jumelle, ce qui est souvent un travail de longue haleine, en fonction du tempérament de celle-ci… ne pas perdre de vue que le travail est à réaliser dans tous les cas, et que les réincarnations se font dans ce but aussi longtemps que nécessaire !

      Bien cordialement
      Namaste
      Michel

      J'aime

  17. Bonjour ! Je vous recontacte pour donner quelques nouvelles suite à ma demande du 12 janvier dernier.
    J’ai beaucoup réfléchi à cette relation de flammes jumelles, et pratiqué la méditation. M. semble de plus en plus réceptif à ce que nous vivons. Notre communion est assez impressionnante, quand nous sommes dans la même pièce nous n’arrivons pas à nous éloigner l’un de l’autre, et je ressens presque constamment sa présence près de moi. Il a finalement accepté la proposition de voyage de l’an prochain… mais en la limitant à seulement un mois au lieu des deux mois prévus ! Nous avons eu de loin gués discussions ces dernières semaines, où il m’a finalement donné des réponses.
    Il m’a avoué ressentir les âmes, avec une empathie semblable à la mienne, et nous nous sommes encore une fois rendu compte que nos vies sont extrêmement similaires. En effet nous vivons les mêmes choses, quasiment en même temps ou alors il vivait les mêmes choses que moi à mon âge. En ce moment il vit des choses très difficiles psychologiquement et physiquement, ce qui se ressent sur mon état physique. Il n’essaie plus de m’éviter ou de se couper de moi, mais a finalement compris qu’il fallait faire avec ce lien…
    L’impossibilité de définir ce qui nous lie est de plus en plus présente, et nous oscillons entre tous les liens possible : frère et soeur, amis, père et fille, mère et fils, flirt… c’est cela qui me fait dire que c’est vraiment une relation de flammes jumelles.
    Je vous remercie de votre aide🙂

    J'aime

  18. J’ai beaucoup aimé lire cet article et j’en profite pour parler de mon cas afin d’essayer de comprendre ce qui m’arrive.
    Tout d’abord je suis en couple depuis presque 14 ans donc deux ans en tant que couple libre. Précision: nous avons signé pour l’achat d’une maison il y a peu.
    Il y a bientôt deux semaines, je suis partie seule en vacances dans mon pays et la rencontre qui m’a bouleversée a eu lieu dès le premier soir. Voilà comment ca s’est passé:
    J’étais dans une discothèque ou l’on danse la Kizomba et un homme africain est venu me chercher à danser. J’ai hésité car il n’était pas du tout mon type d’homme mais finalement j’ai accepté me disant qu’une seule danse passerait vite. Le fait est qu’après la première musique nous sommes restés dans les bras l’un de l’autre et ce pendant une heure. C’était comme si on avait toujours dansé avant et comme si nous ne voulions plus nous lâcher. A la fin, je lui ai donné mon numéro pensant que jamais il reprendrait contact.
    Mais, dès le lendemain, il m’a écrit et nous avons discuté un bon moment jusqu’à ce que nous décidions de retourner danser le soir. Cette deuxième rencontre a été très intense puisque tous deux avions l’impression de se connaître déjà et sentions un lien très fort et inexplicable entre nous.
    Par la suite, nous nous sommes parlés tous les jours et petit à petit j’ai commencé à me poser des questions, soit comment c’était possible une telle chose alors qu’on venait de se connaître et que physiquement, il n’était pas du tout mon style.
    Nous nous sommes entendus comme si nous nous étions toujours connus et nous avons senti mutuellement que nous serions liés pour toujours car ce que nous ressentions était plus fort qu’un coup de foudre.
    Finalement, j’ai du rentrer et depuis je me sens complètement perdue. Je sens au plus profond de moi que cette personne fait partie de moi mais tout nous sépare (mon couple, la maison et la distance). Malgré cela, nous nous parlons tous les jours et sommes comme si rien ne pouvait nous séparer.
    En lisant un peu sur le sujet, j’ai cru comprendre qu’il avait des signes qui ne trompaient pas (j’ai toujours été attirée par l’Afrique sans savour pourquoi, je n’ai pas voulu d’enfants mais je me suis toujours dit que si je devais en avoir, j’aurais aimé qu’il soit africain, sa fille est née le même jour et mois que moi…).
    Tout ceci est-ce le fruit de mon imagination où est -ce bien ma flamme jumelle? En effet, si cela devait être ma flamme jumelle, cela voudrait dire un changement de vie complet et le fait de blesser mon compagnon actuel.
    S’il vous plaît, aidez-moi!
    Merci de me lire.
    Elisabete

    J'aime

    1. bonjour Elisabete
      merci pour votre partage !

      une première réflexion qui me vient à l’esprit après lecture de ceci : il n’y a pas d’exclusive entre une âme sœur et une flamme jumelle !
      cela signifie que l’éventuelle rencontre de votre flamme jumelle, si le fait devait s’avérer, ne devrait pas forcément remettre en question votre relation conjugale existante, car les deux ne sont pas incompatibles dans leur simultanéité

      en effet, en ce qui concerne les flammes jumelles, l’amour se situe à un autre niveau, il prend un autre sens : il s’agit d’agapè, c’est à dire d’un amour cosmique, sans dépendance aucune, sans appartenance, sans possessivité, mais avec au contraire bien plus de générosité et de détachement que ce qu’il vous serait possible d’imaginer aujourd’hui !

      en revanche, dans votre relation maritale, vous développez un amour plus concret, appartenant davantage au domaine de l' »éros » ou de la « phila », et à condition que l’explication soit entendue par votre partenaire, l’un et l’autre peuvent vivre en bonne harmonie

      la flamme jumelle ne connaît pas le sentiment de jalousie, mais sur ce terrain, il conviendra toutefois de ménager l’âme sœur, qui ne sera peut-être pas encore prête à entendre cet enseignement…

      alors, oui, votre vie risque de changer radicalement, c’est vrai, mais ne dramatisez pas l’évènement tout de suite… laissez-vous du temps : dans le monde des flammes jumelles, le temps n’existe pas !

      alors, laissez le bonheur venir à vous… il n’a pas besoin d’être harponné pour trouver le chemin de votre cœur !

      que votre chemin soit lumineux !
      Namaste
      Michel

      ——————–
      ps – je vous recommande la lecture de l’article ci-dessous :
      https://regisliber.wordpress.com/2015/02/21/de-quel-amour-aimons-nous-eros-philia-ou-agape/

      J'aime

      1. Bonsoir Michel,
        Je vous remercie infiniment pour votre rapidité à me répondre.
        Malheureusement, dans mon cas, je ne pense pas que mon compagnon actuel puisse comprendre cette « théorie » d’âmes sœurs et flammes jumelles. Encore moins qu’il puisse partager mes sentiments avec un autre homme.
        Je voudrais bien laisser faire le temps mais la construction de notre maison va tantôt commencer et après il sera trop tard pour tout chambouler. Ors, je sens que cette situation risque de se solder par une séparation puisqu’en ce moment je ne pense qu’à une chose: tout laisser pour aller retrouver ma « très probable » flamme jumelle.
        Merci d’avoir prêté attention à mon souci, Michel.
        Elisabete

        Aimé par 1 personne

  19. Bonsoir,
    Le jour où cela s’est produit, la reconnaissance d’âme a été si évidente et si puissante que la connexion avec ma FJ a été instantanée dès l’instant où nos chemins se sont croisés. L’embrasement des Cœurs et l’intrication énergétique a été totale, pendant plus de 2 ans, scindée en deux (entre ciel et terre) je n’ai pour ainsi dire plus touché terre
    Les personnes qui m’ont accompagnées sur ce chemin n’ont pas arrêté de me dire que j’étais plus avancée et plus éveillée que lui, pourtant, lui aussi m’avait « reconnu » il me semblait même être bien plus perceptif que moi et n’arrêtait pas de me faire des fausses promesses de retrouvailles (physique).
    Pendant tous ces mois et ces années, sa Présence invisible était un vrai délice, même si tout ce qui se passait sur plan dense où il ne se passait jamais rien allait entièrement à l’encontre de ce qui se passait dans l’invisible. Pourtant j’ai toujours espérer, encore et toujours de pouvoir un jour véritablement le retrouver et fusionner avec lui – en conscience – sur tous les plans.
    Cette impossibilité de le voir et d’être avec lui – physiquement – a été une souffrance, car cela allait à l’encontre de tout ce que je sentais, éprouvais et de tout l’Amour que j’ai pour lui, tout était fait pour qu’on soit réuni, tout… pourtant…
    Il n’a pas cessé d’agir de manière à compliquer sa vie, de me présenter des situations toutes plus pénibles et difficiles à vivre (même à distance), en me suppliant toujours de l’attendre.
    Et puis les situations se sont faites plus dures encore (si c’est possible) et le lien dans l’invisible qui faisait que j’avais l’impression d’être deux en UN et tout le temps avec lui, s’est lentement distendu pour finalement disparaître.
    Aujourd’hui, je ne le « sens » plus du tout, il a disparu, autant de le visible que l’invisible, revenue à niveau de conscience et de perception plus que banal et ordinaire, toute la magie et l’intensité jusqu’alors ressenti n’est plus.
    Je ne souffre pas de cette douleur qui vous étreint à en mourir, non, cette douleur, je l’ai connu lorsque tout mon Etre voulait le retrouver et ETRE avec lui… aujourd’hui, je suis simplement dubitative, car avec tout le travail que j’ai fait, tout l’amour éprouvé, tout le chemin initiatique parcouru, comment se peut-il qu’il n’y ait plus rien du tout, que ce soit dans le visible comme dans l’invisible. .. le but des FJ est-elle uniquement de se re-co-naître ?
    Merci pour votre site et pour tout votre travail.
    Bien à vous

    Aimé par 1 personne

    1. bonjour Samadhi
      merci pour ce partage
      En ce qui concerne l’identification de vos buts personnels, il n’y a que vous qui puissiez le faire. Je ne peux pas vous dire ce qui doit être réalisé de concert par vous et votre flamme jumelle, cela vous appartient. Pour la majotité d’entre nous, le but final est bien la fusion, mais celle-ci ne se produit pas toujours si rapidement après la reconnaissance. L’une des deux a parfois un long travail d’identification et de libération à réaliser sur soi avant de rejoindre sa jumelle.
      La séparation indispensable dont il est question dans tous les cas peut être en effet une longue épreuve de foi et de persévérance.
      Lorsqu’il est bien établi que c’est votre flamme jumelle et que celle-ci tarde à évoluer, ce que vous avez à faire est de demeurer accueillante et l’aider avec la plus grande compassion.
      C’est ici qu’est mise à l’épreuve l’élévation de notre amour divin. Si vous constatez un tiédissement de cet amour que vous avez ressenti, ne vous découragez pas : il y a probablement une leçon à la clé… et peut-être le besoin d’une retraite de quelques années dans le silence et la méditation. Pour l’Amour, le temps n’existe pas !

      Namaste
      Michel

      J'aime

        1. Message à l’attention de Samadhi: J’ai ressenti la même chose que vous dans l’intensité puis plus rien. Aujourd’hui, je ne ressens plus les douleurs, plus la connexion, mais plutôt un vide serein, ce qui est très troublant. Voici mon interprétation: en évoluant, nous laissons derrière nous les lourdeurs et élans de l’émotionnel, il reste quelque chose de moins palpable mais beaucoup plus léger, plus libre, qui ressemble à l’amour inconditionnel. On a moins besoin de donner de l’amour, puisque l’on EST amour. Il y a un passage de l’action à l’être.
          Pour ma part, cela coïncide aussi avec le départ de mon jumeau, alors peut-être avais-je à nettoyer cet émotionnel lourd et interventionniste pour me permettre de passer à autre chose. Lui ne sait rien de tout ça, ressent peut-être, mais surtout semble aller mieux aussi, n’est-ce pas le plus important? Cela rejoint ce que Michel écrit sur le rôle des âmes jumelles, qui se retrouvent lorsque c’est nécessaire pour leur évolution.

          Aimé par 1 personne

  20. Bonsoir!🙂

    Cela va faire 1 an que je suis séparée physiquement de mon âme jumelle, depuis notre lien n’a jamais été aussi fort.
    On était dans la même classe, aucun de nous deux n’a osé aborder l’autre, j’étais impressionnée par ce qui émanait de lui au niveau vibratoire mais pas seulement, je le trouve également bel homme et son regard m’était étrangement familier… (ça restait toutefois vaporeux, je ne parvenais pas à formaliser cette sensation…).
    Malgré tout, les premiers temps, mon ego m’a joué des tours, à un moment donné alors qu’il débattait avec ferveur en classe pour faire connaître son opinion, je l’ai regardé de travers.
    C’est comme si je m’attendais à une meilleure réaction de sa part et que j’avais été déçu (mon ego ne comprenait pas d’ailleurs pourquoi je ressentais une affliction pareille).
    Une fois que j’ai commencé à accepter mes sentiments, tout s’est mis en place, j’ai commencé à ressentir des sensations de vide et de manque sans raison apparente, à me sentir bien ou rigoler toute seule uniquement parce qu’il se trouvait à proximité (je l’ai compris par la suite des événements), à m’endormir subitement comme bercée même quand je ne ressentais pas le sommeil (est ce un phénomène courant chez les FJ ?) ,à ressentir ses états d’âmes, à communiquer avec la Source (par ailleurs les synchronicités se sont enchaînés à grande vitesse pour me faire admettre et comprendre ce lien, c’était impressionnant! Merci les anges!🙂.
    Puis un beau jour, quelque chose de spécial s’est produit : un tournoiement intense au niveau du chakra du cœur et du plexus solaire tel que j’ai cru que j’allais tressaillir et tomber de ma chaise.. Là véritablement je n’en pouvais plus… (« Qu’est ce c’est que ça??! » Ai je pensé toute remuée).

    A présent qu’on traverse une longue phase de séparation (nécessaire cela dit), je sais que c’est ma flamme jumelle (comme beaucoup de monde, je ne connaissais pas l’existence de ces couples cosmiques) je travaille beaucoup sur « nous » et pratique la méditation.
    Il est également éveillé spirituellement, je pense même que c’est lui qui m’a reconnu avant moi, dans le sens ou il conservait ancré en lui le souvenir de notre vie antérieure commune qui s’est soldée tragiquement, nous avons été séparés de force et j’ai trouvé la mort…(j’ai soudain eu un flash alors que j’étais éveillée).
    Depuis, nos échanges énergétiques sont quasiment continus et se sont intensifiés (début de fusion ?), je me réveille systématiquement tôt le matin envahi par une magnifique vague d’amour et nous communiquons par télépathie par intermittence.
    Je sens sa présence enveloppante quand je suis au repos et même récemment sa chaleur, son odeur sur moi, ce qui n’est pas pour me déplaire…
    Parfois, il arrive qu’on se dispute tant notre connexion peut être envahissante, il cherche tant à me protéger..
    Je tends à fusionner avec lui sans pour autant perdre mon indépendance, ma personnalité propre alors je n’ai pas hésité à lui mettre les points sur les i.
    Petit à petit, même s’il y a des jours ou tout semble sans espoir, nous franchissons des étapes et obstacles, j’en suis trés heureuse, je prie l’archange Mickaël pour qu’il le protège…

    C’est bouleversant un tel lien, une telle intensité, je l’aime de mille façons, spirituellement, mentalement et physiquement.
    J’ai hâte de le retrouver mais je sais qu’il ne faut jamais bousculer les choses et encore moins les retrouvailles des FJ, laisser le temps faire son œuvre, j’oscille actuellement entre passion et détachement…
    J’avoue qu’une notice ne serait pas de refus ^^’ dans tous les cas je reste confiante et j’espère de tout cœur que les autres couples de flammes jumelles tiennent bons aussi!🙂

    J'aime

    1. Bonjour Arkenstone
      Waouh ! merci pour cet émouvant témoignage ! Qu’il est réconfortant et encourageant de voir une flamme jumelle aussi clairvoyante, aussi enthousiaste, aussi lucide et posée !
      Vous appelez à l’aide, mais tout porte à croire que toutes les ressources dont vous avez besoin de trouvent au secret de votre cœur… Vous êtes sur le Chemin, franche et assurée, pleine de foi et de générosité ; vous avez compris l’amour inconditionnel ; vous êtes déjà dans la lumière… Ne vous découragez jamais ! Ne doutez jamais ! Je peux vous dire que votre accomplissement est proche…

      Tenez-nous au courant…
      Namaste !
      Michel

      J'aime

      1. Je vous remercie du fond du cœur Michel pour vos encouragements !
        Vous êtes également quelqu’un de trés généreux et empli de bonté ça ne fait aucun doute !🙂
        Ne vous inquiétez pas, je ne me découragerai pas, je ne peux pas me le permettre !
        Je vais poursuivre le travail avec sérénité et je vous informerai de l’évolution de notre relation.

        Portez vous bien! ^^

        Aimé par 1 personne

  21. Bonjour,
    Je m’intéresse depuis un long moment aux âmes-soeurs depuis que j’ai rencontré la mienne et maintenant, aux flammes jumelles car je pense être en présence de la mienne mais sans pour autant en être certaine…
    C’est une femme de 20 ans de plus que moi, et qui plus est est hétérosexuelle (oui, je suis aussi une femme).
    Lorsque nous nous sommes rencontrées, il n’y avait aucune attirance (du moins de mon côté) et pourtant nous avons énormément parlé, nous nous sommes confiées l’une à l’autre.. C’est venu comme ça… Puis pendant plusieurs jours, nous nous sommes revues sans qu’il n’y ait rien de plus..
    Puis nous ne nous sommes pas vues durant un mois et lors des retrouvailles, nous avons peu discuté mais nous nous cherchions dans la salle. Un soir où nous dormions ensemble et après une soirée plutôt alcoolisée, nous sommes passées à l’acte et le lendemain nous avons continué de nous parler comme si de rien était. Nous n’avons jamais recouché ensemble, mais il y a beaucoup de non-dit et d’incompréhensions.. Et lorsque j’essaie de lui parler, alors elle se braque. Un jour j’ai compris qu’il fallait laisser du temps et voir après… J’ai passé 6 mois loin d’elle et lorsque nous nous sommes retrouvées, c’était génial, un sentiment inexplicable..
    En lisant votre article et bien d’autres, des choses m’ont frappées, comme le fait que l’on arrive pas à se regarder dans les yeux, ou encore que l’on se retrouve mieux après s’être séparées… Mais aussi le fait que les personnes qui nous voient ensemble lors des occasions qui nous réunissent trouvent que lorsque l’on est réunies, on dégage une énergie positive…
    Je ne cherche pas vraiment à comprendre mais plutôt à voir comment elle réagit au fil du temps et ce à quoi elle aspire…

    J'aime

  22. Bonsoir,
    J’étais à la recherche de réponse à mes questions quand je suis tombée sur votre article… Plus je lisais, et plus je me disais que ça correspondait à ce que je vis actuellement.
    Celui que je considère comme ma flamme jumelle, appelons-le M. est plus âgé que moi, nous en rions en disant qu’il est mon « père spirituel » mais au fond, il est bien plus que ça. Je suis en couple avec quelqu’un de mon âge (20 ans) et je suis très heureuse avec mon compagnon. Ce que je vis avec M. n’a rien à voir avec une relation amoureuse. Je l’ai rencontré alors que j’avais seize ans. Au départ, nous avions une relation compliquée, car beaucoup d’incompréhensions, de non-dit. Mais dès les premiers regards, j’ai senti ce lien entre nous.
    Plus le temps a passé, plus ce lien s’est renforcé. Alors qu’il allait très mal, il m’a confié beaucoup de choses que personne d’autre ne sait. Depuis presque un an, je suis capable de sentir quand il me ment, quand il va mal. Même à distance, car nous ne vivons plus dans la même ville, depuis septembre, je le sens. Je ressens sa présence, ses émotions parfois. Et mes sentiments pour lui sont tellement emmêlés que je ne saurais pas comment les définir. Ami ? Père ? Celui que j’aime ?
    Nous ne devions nous voir qu’une fois par semaine… mais en fait, nous en sommes incapables. Nous finissons toujours par nous voir plusieurs fois dans le weekend. La séparation est très difficile. Exemple : en novembre il est parti dix jours à l’étranger. A son retour, alors qu’il est quelqu’un de peu expansif et qui communique peu en dehors des moments où on se voit, il m’a appelé. Nous devions nous voir vendredi soir à 18h30 avec des amis, il m’a appelée à 16h30, soit deux heures avant. Pendant une demi heure, il m’a posé des questions auxquelles il connaissait déjà la réponse, juste pour me parler. Il s’est aussi débrouillé pour qu’on se voie le lendemain tout l’après midi et la soirée, et le dimanche nous avons passé la journée ensemble. A chaque période de séparation plus importante que seulement quelques jours, nous en revenons encore plus confortés dans notre lien.
    Je ne pense pas m’imaginer tout ça, mais en même temps je me pose des questions… M. va probablement partir à l’étranger l’an prochain pour au moins un an. N’étant pas vraiment conscient de notre « lien spirituel », il fait actuellement son possible pour m’éloigner de lui… sans y parvenir. Par exemple, il me dit « Non, je ne te parle pas de ce qui ne va pas. » et juste après il me touche le bras, alors que c’est quelqu’un qui déteste les contacts physiques. Il me « jette » par des paroles blessantes, puis revient juste après, avec des sourires, des excuses implicites. Il va éviter de me parler, mais ne peux pas s’empêcher de me chercher du regard, de chercher mon contact physique autant que je cherche le sien. Il souffre autant que moi de la situation, et je vois qu’il se force à s’éloigner…
    Je ne sais pas comment lui faire comprendre que nous faire souffrir n’arrangera rien. Une amie qui peut sentir les connexions spirituelles, les auras, nous a vu ensemble récemment. Elle m’a dit que notre lien était évident, qu’elle pouvait le sentir alors que nous étions séparés par plusieurs mètres. Me repousser ne nous est pas utile, et en même temps je suis terrifiée par cette séparation. Je sais qu’elle ne sera pas définitive, elle ne le peut pas, mais elle me fait peur.
    Est-ce que je ressens est normal ? Cela correspond-t-il à la relation de flammes jumelles ? Et sinon, qu’est ce que ça peut bien être… Je sais que je suis empathe depuis que je suis gamine, mais là c’est bien plus que tout ce à quoi j’ai fait face.
    Désolée d’avoir été aussi longue, mais j’ai besoin d’avoir une réponse à ce que je cherche…
    Merci🙂

    J'aime

    1. Bonjour Amarante
      Ne soyez pas désolée.
      Vous nous contez là une fort belle histoire de flammes jumelles, en effet ; car il y a toutes les chances qu’il s’agisse bien de cela.
      Mais je vous demanderai de relire l’article une fois encore, pour vous aider à identifier laquelle de vous deux est la flamme initiée et laquelle l’apprentie. Ceci est nécessaire pour bien comprendre l’évolution que vous aurez à suivre désormais.
      Vous avez compris, je pense, qu’il ne s’agit nullement d’une relation amoureuse banale, et que votre avenir n’a que faire d’une relation de couple. Vous avez compris également que votre séparation fréquente, intermittente, irrégulière, imprévisible, fait également partie de ce phénomène des flammes jumelles. Vous ne tomberez donc pas dans le piège de l’attachement comme certains, heureusement, attachement source de souffrance et de déchirure à chaque séparation. Non, vous avez compris que ce qui vous relie est de l’ordre de l’unicité spirituelle, de l’union des âmes, de fusion dans l’amour divin.
      Ne soyez pas troublée par la différence d’âge : vos âmes sont sans âge terrestre ; elle se connaissent depuis de nombreuses vies déjà.
      Soyez tous deux épanouis et heureux sans réserve aucune.
      Soyez dans la joie !
      Namaste.
      Michel

      J'aime

      1. Bonjour !
        Merci de votre réponse rapide, la mienne aura demandé un peu plus de temps. J’ai réfléchi à cette question de la flamme éveillée et je crois ne pas me tromper en pensant que je suis l’éveillée. Ce qui va être compliqué à gérer dans le sens où n’étant pas réceptif aux âmes, il faudra que je sois prudente dans ma manière de gérer les choses avec lui.
        Mais je pense avoir déjà avancé ces derniers jours grâce à votre réponse.
        Encore merci !

        Aimé par 1 personne

  23. Rencontrer sa flamme jumelle est sans aucun doute le plus cadeau de la vie !!! Au début, cette rencontre peut paraître troublante car elle n’est comparable à aucun autre schéma de relation classique. Mais après, c’est que du bonheur !!!

    Rencontrer sa flamme jumelle, c’est avoir accès à l’amour inconditionnel. Vivre dans l’amour est le but de notre existence.

    Après, ce n’est pas magique non plus, il ne faut pas se leurrer. Avant d’en arriver à la fusion, soit l’étape ultime, il y a bien des obstacles qui se dressent sur le chemin des flammes jumelles.

    La période de séparation est inévitable. Quant à la phase d’incompréhension, elle survient après les retrouvailles, le temps de s’ajuster et de finir de nettoyer ses blessures karmiques.

    L’incompréhension entre flammes jumelle n’intervient jamais au début, au contraire, c’est ce qui caractérise l’essence même d’une rencontre authentique.

    J'aime

  24. Bonjour,

    Je vous remercie pour cet article. Je suis, en effet, venue tenter de trouver un éclairage sur la situation que je traverse actuellement, à savoir aie-je bel et bien rencontré ma flamme jumelle ?

    Voilà, j’ai rencontré A. il y a deux mois et demi. Avant cela, nous nous étions connu sur un site de rencontre un an et demi auparavant. Nous ne nous étions pas rencontré réellement à l’époque, car je n’étais finalement pas prête pour cela, puis nous avons perdu contact par la suite pendant près de 18 mois en raison de sa mise en couple. Bizarrement, dès cette « rencontre » virtuelle, j’ai ressenti quelque chose de spécial, le feeling était déjà là et même si pendant cette période de « séparation » j’ai continué mon petit bonhomme de chemin, je crois qu’il n’est jamais sorti complètement de ma tête…Pour preuve, je l’ai recontacté, de mon initiative, en septembre dernier, après un an et demi sans nouvelle. Coincidence ou pas, il était en proie à une rupture toute fraîche. Nous avons repris nos échanges, le feeling était toujours très bon. Cette fois, nous nous sommes rencontrés physiquement (le soir de mon anniversaire, ndlr, coïncidence ?). Une superbe soirée. Je pense que nous nous sommes plu physiquement, en tout cas pour ma part. Cependant, de mon côté, j’ai là aussi ressenti quelque chose de spécial qui me semblait toutefois dépasser la simple attirance amoureuse, une proximité…une évidence. Ironie du sort…3 jours après cette rencontre, son ex refait surface, le relance, ce qui le perturbe beaucoup et engendre une rupture de contact – a nouveau- entre nous. Cela fait désormais deux mois et demi et aucune nouvelle de sa part depuis lors.

    Au départ, j’ai très très mal vécu cette séparation. J’en souffrais, cela me rendait mal, triste, je pensais à lui quasiment tout le temps mais sur un mode assez paralysant, omnibulant, obsédant. Cela me bouffait, littéralement, j’avais le sentiment que cela accaparait toute mon énergie. Je me sentais frustrée, je vivais assez mal ce sentiment d’inachevé, cette impression que l’on m’avait coupé l’herbe sous le pied. Je ne comprenais pas, s’il avait été sincère dans ses paroles avec moi, la raison de son silence. Je n’ai pas supporté, au départ, d’être dans l’attente, passive, je me suis sentie obligée d’être dans l’action, à tenter à quelques reprises de le contacter, d’aller au devant de lui….Echec. Depuis, j’essaie d’accepter qu’il lui faut peut-être du temps, qu’il a peut-être lui besoin d’aller au bout des choses avec sa précédente relation, de faire LUI le travail envers lui-même. Je pense que nous ne sommes pas encore au même niveau sur le plan du chemin intérieur, personnel et que, donc, peut-être, il n’est pas encore prêt…..

    En cherchant des réponses par rapport à ce que je vis, j’ai le sentiment que cela se rapproche de cette notion de flamme jumelle. En effet, alors que je n’y croyais pas du tout jusqu’a alors, face au manque de contrôle que j’avais sur cette situation, j’ai eu recours à la voyance. On m »a dit qu’il y avait des vibrations « amoureuses » des deux côté, que malgré le fait que nous nous étions vu qu’une fois et que le temps aie passé depuis, j’étais présente pour lui dans son esprit, qu’il pensait à moi, qu’il y avait une vraie attirance entre nous, que nous étions comme deux aimants (et qu’au bout d’un moment les aimants finissent toujours par se rapprocher). Mais là, il est dans le « brouillard ». J’en suis venue aussi à me questionner parce que malgré le temps qui passe, je ne parviens pas à l’oublier, je pense à lui tous les jours, plus intensément en fonction des jours ou de si mon esprit est occupé ou non ailleurs. J’ai l’impression que nous sommes « connectés » sans pour autant pouvoir affirmer que nous sommes en télépathie, que je suis vraiment capable de ressentir ce qu’il ressent etc… Mais en tous les cas, je sens qu’il est « là », tout simplement, sans que je parvienne à m’en défaire. Au départ, je trouvais cela fou, parce que je ne l’ai vu qu’une fois et cela fait deux mois et demi sans nouvelle….Mais, oui, je dois dire qu’il me manque. J’ai même la sensation de l’aimer. J’aimerais tellement avoir de ses nouvelles, savoir comment il va (tout en étant convaincue qu’il ne va pas si bien que ça…). J’espère qu’il reviendra bel et bien vers moi…..tout en étant convaincue qu’il va revenir. Et je suis partagée entre l’envie de l’attendre et la nécessité, je sais, de devoir faire ma vie….

    S’il est bel ma flamme jumelle….est-ce moi la flamme éveillée, celle qui sait ? Je pense que lui n’a pas conscience de tout cela encore, qu’il n’est pas forcément prêt, qu’il a bien davantage de choses à régler encore avec lui-même que moi….même si, au travers de ces dernières paroles, lorsque j’y réfléchis, j’ai aussi la sensation qu’il m’a délivré quelques « messages »…. Dans le processus de reconnaissance des flammes jumelles est-il possible que la reconnaissance s’effectue de manière unilatérale, par une seule des flammes ? Une des flamme peut-elle décider de couper délibérément le contact pendant une période plus ou moins prolongée ? Et si oui, comment parvenir à éveiller l’autre, à la faire revenir vers soi, en étant séparés et – pire – en n’ayant pas la possibilité de contacter l’autre ? J’aime ce principe de lien indéfectible, d’amour inconditionnel, de deux entités qui s’éveille, s’élève et se font évoluer ensemble. C’est vraiment le type de lien que je voudrais pouvoir avoir avec lui. J’aimerais vraiment qu’il puisse revenir dans ma vie.

    J’arrive encore à douter car je me demande malgré tout si ces ressenti, cette histoire de flamme jumelle n’est pas une lubie de mon esprit, une bonne excuse que je me donne pour justifier une banale obsession amoureuse…..Pourtant, je ne sais pas, si j’écoute mon intuition, ma voix intérieure, depuis le départ je ressens quelque chose de spécial vis-à-vis de lui…..

    Voilà, je suis vraiment navrée pour ce très long texte mais j’aurais vraiment aimé avoir un éclairage/ confirmation au regard de ma situation afin que je puisse également savoir un peu mieux dans quelle direction aller.

    En vous remerciant de m’avoir lue jusqu’ici ainsi que pour vos réponses éventuelles.

    J'aime

    1. Bonjour
      Merci pour votre partage
      Votre réflexion me paraît intéressante ; toutefois, je vous mets en garde quant au danger d’une éventuelle possessivité dans la relation amoureuse, qui ne correspondrait pas à l’amour universel inconditionnel caractéristique des flammes jumelles !
      Un examen en conscience vous sera nécessaire pour comprendre le vrai sens de votre relation : vous posez déjà la bonne question « je me demande malgré tout si ces ressenti, cette histoire de flamme jumelle n’est pas une lubie de mon esprit, une bonne excuse que je me donne pour justifier une banale obsession amoureuse », et il vous appartient d’y répondre sincèrement avant de poursuivre plus loin.
      Y a-t-il désir de contrôler le partenaire et les événements ? Y a-t-il jalousie ? Y a-t-il souffrance ? Y a-t-il au contraire détachement, pardon et acceptation de tout ce qui advient, avec reconnaissance et humilité ? Les réponses à ces questions seront vos phares dans la brume.

      Namaste
      Michel

      J'aime

      1. Bonjour,

        Je vous remercie de votre réponse si rapide.

        Pour répondre à vos questions, non, actuellement je ne crois pas qu’il y aie – de mon côté- de désir de le contrôler ou de contrôler la situation. Au départ, oui, le fait de ne pas avoir de contrôle sur la situation (dans le sens de ne pas savoir si ni quand il allait revenir) me perturbait beaucoup (d’où le fait que j’aie été tenté de me tourner vers la voyance). Jalousie, non, je ne crois pas, j’aimerais juste qu’il soit heureux (et je n’ai pas l’impression que cela soit le cas actuellement), je voudrais juste être sûre qu’il va bien. Souffrance, oui, un peu sans doute, ne pas pouvoir avoir de contact avec lui m’attriste quelque peu, ne pas avoir de ses nouvelles, je crois qu’il me manque en fait mais c’est paradoxal parce qu’en même temps je le ressens intuitivement présent.
        Pour ce qui est du détachement, je ne pense pas – en revanche- être complètement dans le lâcher-prise encore. J’accepte la situation, j’accepte son silence, désormais, mais je le vis encore plus ou moins bien selon les jours. En revanche, je ne lui en veux aucunement.

        Alors, je ne sais pas. Rationnellement, je ne sais pas. Intuitivement, je ressens quelque chose de spécial. Comme si, quoi que je fasse, je ne pouvais pas m’empêcher de penser à lui. Et c’est quand même « dingue » d’en être encore là avec une personne que je n’ai vu réellement qu’une fois et avec qui il ne s’est « rien passé ». Pourtant, je ne pense pas actuellement être en pleine pâmoison face à lui. J’ai le sentiment que désormais, c’est différent, plus profond que cela. J’espère qu’il va revenir et en même temps j’ai l’intime conviction qu’il va revenir. Je ne sais juste pas quand. Je sais aussi qu’il faudrait que j’arrive à lâcher prise complètement, à « faire ma vie » sans forcément l’attendre, à m’accomplir dans les objectifs que j’ai pour cette année (universitaire notamment). Il faut que j’arrive à dépasser cette appréhension que j’ai et que je lui fasse confiance…Et peut-être qu’en continuant à cheminer moi-même, je contribuerais à le faire revenir vers moi, si nous sommes vraiment liés ?

        J'aime

        1. Relisez donc votre dernière phrase : « … je contribuerais à le faire revenir vers moi… » ; si votre but était celui-là, il s’agirait malheureusement d’autre chose que d’être dans l’amour inconditionnel d’une flamme jumelle. Lorsque vous dites « j’aimerais juste qu’il soit heureux » vous êtes bien dans une approche de lâcher-prise et d’amour inconditionnel. Il vous appartient d’identifier vos attentes avec précision.
          Une rencontre de flammes jumelles est extrêmement exigeante et demande d’en arriver à une totale libération de ce monde, et d’abandonner le concept de dualité pour entrer dans l’unité : il s’agit d’une migration vers un monde supérieur. Rencontrer sa flamme jumelle est le portail de cette ascension. Aucune préoccupation matérielle ne peut vous faire obstacle sur ce chemin.
          Soyez rassurée. Vous êtes sur la bonne voie. Ne vous posez pas trop de questions sur la manière dont les choses vont se dérouler : soyez convaincue que le Créateur a pour vous le meilleur plan qui soit. Les réponses à vos questionnements vous viendront dans l’action de grâce, la reconnaissance, le pardon, l’amour divin.
          Que l’amour soit votre chemin.
          Namaste
          Michel

          J'aime

  25. Bonjour,
    Il y a deux mois je suis allée voir un magnétiseur pour des petits problèmes de santé, qui sont presque tous disparu c’est sur la bonne voie. (j’ai ressenti une impression de le connaitre déjà comme si c’était mon double, lui aussi il l’a ressenti, il ma dit vous êtes sur mon chemin)
    (Je ne crois pas au hasard, lui non plus).
    Je tiens à vous dire que je suis médium, spirituelle, depuis ma rencontre avec Bruno, il y a bcp de choses extraordinaire qui m’arrivent, j’ai gravi plusieurs marches, je monte en flèche spirituellement, c que du grand Bonheur.
    Depuis une bonne semaine, je ressens la flamme jumelle de Bruno, (je c que c lui) les sensations ressenties sont très fortes, intenses, c comme un corps à corps avec tout se qui va avec, c comme si nos deux cœurs faisaient l’amour ensemble formant qu’une seule personne, c grandiose c que du grand Bonheur…
    Quand je l’appelle mentalement ma flamme jumelle, il accours au grand galop. Maintenant j’attend que cet Amour vienne à moi, pour pouvoir former une seule personne et vivre notre mission à deux pour pouvoir accomplir de grandes choses.
    Petites question est ce que Bruno ressent les mêmes choses au même moment, est ce qu’il ressent c moment fort et très intense ?
    Est ce que vous pensez que cette rencontre se fera ?
    Je vous remercie Michel.

    J'aime

    1. Bonjour Janique.
      Merci pour votre témoignage.
      Vous me posez une question sur votre avenir, et il ne m’appartient malheureusement pas d’y répondre !
      Si vous souhaitez savoir si votre ami ressent les mêmes choses que vous au même moment, le meilleur moyen est de le lui demander. Quant à savoir si cette rencontre se fera, cela dépend en partie de vous et de votre aptitude à vous détacher des contingences et à vivre dans le moment présent. Ce qui doit se produire se produit toujours, mais à nous à recevoir ce qui nous est offert et à le faire exister.
      Namaste.
      Michel

      J'aime

  26. Bonjour,

    J’ai trouvé votre article très intéressant. Je recherche des informations actuellement concernant une rencontre très particulière qui s’est produite récemment.
    Il faut savoir que cette dernière année a été un véritable bouleversement pour moi , mais en positif . Je suis très bien maintenant seule , en paix avec moi même et avec les autres, je ne cherche plus de partenaire , je me sens comblée et jamais seule car j’ai l’impression d’être constamment connectée avec mes guides , à la « source ». toutes les choses dans ma vie me rendent heureuse , en gratitude et la vie m’apporte tout sur un plateau.
    Un jour, par une serie de hasard , je me suis reconnecté à un site de rencontre que j’avais oublié et j’ai contacté une personne qui avait visité pour profil de nombreuses fois . Tout s’est fait vraiment très facilement.
    Nous nous sommes rencontré , car même si je ne cherche personne , je n’avais pas envie de fermer la porte. Et surtout j’accueille tout ce que la vie me presente sans rien attendre.
    Mais cette rencontre a été vraiment particulière , je me suis surprise à l’accueillir comme un ami que je connaissais depuis toujours. J’ai croisé son regard que je n’ai pas pu tenir les premières fois. Je me sentais au départ très angoissée mais il a suffit que je le touche pour me sentir apaisée. j’ai ressenti comme si nos ames se sont connectées, qu’elles se sont retrouvées , j’avais l’impression d’etre observatrice et que nos ames etait entrain de discuter entre elles vraiment très étrange . Et un amour profond comme je n’ai jamais vécu. J’ai retenté de le regarder dans les yeux , et là je suis partie très très loin , à tel point que je ne voyais plus son visage , l’impression d’être dans l’espace ou je ne sais quoi. Nous nous sommes rapproché physiquement . Avant de partir on est resté dans les bras l’un de l’autre et j’ai vu une flamme dans son coeur et dans le mien . Cela m’a perturbé , donc j’ai fait des recherches sur internet et je suis tombée sur les flammes jumelles , ça a l’air de correspondre vraiment à ce que nous vivons . Nous savons tous les 2 comme une évidence que nous avons quelque chose à accomplir ensemble , pour ma part je pense que cette chose n’est pas personnelle et on va etre amené à réaliser des choses plus grande . Je n’ai jamais ressenti quelque chose de pareil , jamais une rencontre n’a été aussi évidente et naturelle . Depuis nous sommes en contact via internet car il habite loin, je ne souffre pas car je sais qu’on va se retrouver et je le vois souvent dans mes rêves et je le sens au réveil, je me sens constamment connectée à lui. Après même si il est ouvert à la spiritualité , j’hésite à lui en parler. je ne voudrais pas lui faire peur ou autre.
    Pensez vous qu’il s’agit de flammes jumelles?

    J'aime

    1. Bonjour Stéphanie
      merci pour votre beau témoignage
      tous les détails que vous évoquez laisseraient penser en effet que vous avez rencontré votre flamme jumelle… mais étiqueter cette rencontre ne change rien à votre relation : vivez-la totalement, car la vie vous fait un cadeau, et quel qu’il soit, acceptez le avec reconnaissance !

      laissez les âmes se retrouver sans impatience, s’apprivoiser sans exigences, se compléter sans rigueur…
      cette rencontre a été possible grâce à l’état de détachement dans lequel vous étiez à ce moment-là : c’est votre chemin, et la suite sera une série d’évidences. N’hésitez pas à évoquer le domaine spirituel avec votre partenaire : il ne vous fera aucun reproche tant que les choses seront dites avec sincérité.

      Il est inutile de vous dire qu’aucun sentiment négatif ne doit être du voyage… mais au contraire l’amour divin, l’amour pur, l’amour cosmique illimité
      Je vous encourage dans cette aventure merveilleuse ; soyez confiante : la lumière vous attend !
      Namaste
      Michel

      J'aime

  27. Bonjour,

    J’aurais aimé avoir votre avis sur ce qui me perturbe beaucoup actuellement.
    Déja j’aurais une question: Pensez vous qu’il soit possible, que l’on puisse avoir rencontré sa flamme jumelle sans pour autant avoir des liens karmiques avec cette personne? ( que se soit notre première rencontre dans cette vie seulement, alors que nous avons eu d’autres vies auparavant chacun de notre coté).
    J’ai rencontré le père de mon enfant il y a 8 ans, quand il a vu ma photo il s’est dit  » c’est elle » moi de mon coté je me suis dit:  » je le connais mais d’où? »….
    A notre première rencontre, il m’était impossible de le regarder dans les yeux, j’étais complètement déstabilisée , je tremblais, je le trouvais superbe, trop pour moi.
    Pourtant dès que je regardais ces yeux, j’avais l’impression de le connaître , une sensation indescriptible.
    Notre relation à été de suite très fusionnelle, très passionnelle, impossible de se croiser dans une pièce sans ce besoin de se prendre dans nos bras, et rester juste comme ça blottit l’un contre l’autre,c’était juste magique mais au fil du temps, c’est devenue une relation extrêmement destructrice de part et d’autre, on ne se comprenait pas ( je me suis toujours dit qu’on aurait du aller dans les mêmes écoles, pour avoir la même définition des mots ;-)….la jalousie, la possessivité, les séparations, les reprises, l’imcompréhension ont rythmés notre relation.
    Impossible d’être ensemble, et impossible de vivre séparés c’était une souffrance de part et d’autre, notre relation était une souffrance pour tous les deux mais nos séparations aussi.
    Un enfant est né de cette relation, puis nous nous sommes séparés, nous nous aimions encore mais la vie ensemble était devenue impossible, invivable.
    1 an après notre séparation, j’avais toujours le sentiment d’être liée a cette personne par un cordon ombilical qui était presque palpable et je n’exagère pas. Pourtant nous continuions à nous détruire même séparés.
    Nous avons retenté de nous mettre ensemble au bout d’un an, quand nous nous sommes retrouvés de nouveau, rien avait changé de nos sentiments et de cette attraction physique indescriptible. ( il nous était arrivé de voir » les étoiles » , et ce n’est pas une image, lors de nos étreintes amoureuses, surtout lui.)
    Mais nous nous sommes vite de nouveau séparés, trop de choses avaient été dites ou faites pour un retour en arrières.
    Aujourd’hui, 4 ans après nous ne nous parlons plus, il me hais, me maudit, me fuis….je suis aussi passée par cette phase, mais aujourd’hui , je suis en train de vivre mon éveil depuis 1 mois et demi et je ne sais pas pourquoi, je suis en train de chercher l’explication de se qui s’est passée et j’ai la « certitude » que c’est ma flamme jumelle.
    Depuis cette relation, je ne parviens plus à m’ouvrir à l’amour, je suis fermée…Je me suffit à moi même, mon fils me suffit, mais je n’arrive pas oublier cette relation, ni cette personne. j’ai besoin de comprendre, de savoir pourquoi malgrés tout le mal que l’on s’est fait, j’ai le sentiment d’être liée à cette personne et que l’on se retrouvera dans cette vie, ou dans une autre. Même si cela est impossible vu les atrocités que l’on s’est fait et dit, j’ai bien conscience que je ne l’attend pas et c’est cela le plus fou, je ne l’attends plus depuis longtemps, mais je l’aimerai toujours c’est dans mes tripes. (mais ça, il ne le sait pas😉
    Apparement se serait notre première vie ensemble cela pourrait -il est possible?
    Pensez vous que cette personne puisse t- être ma flamme jumelle?
    Des flammes jumelles peuvent-elles se rencontrées trop tôt ou doivent elle forcement que l’une d’elle soit en éveil et prête pour se rencontrer?
    tant de questions sans réponses……
    Est ce qu’il a possibilité que si je suis en eveil, que cette personne ,(si c’est ma flamme jumelle) puisse à un moment être en raisonnance avec moi sans le savoir et s’éveiller à son tour ?
    merci de votre réponse parce que je ne trouve pas les réponses à mes questions.
    Peut être pourriez vous m’éclairez….
    je vous remercie et vous souhaites une bonne soirée

    J'aime

    1. Bonjour Cybelle.
      Merci de nous partager votre témoignage, fort intéressant.
      Ce dont vous nous parlez ici est un bel exemple, et vos questions contiennent leur propre réponse.
      En effet : lorsque nous avons compris que, de par leur nature, les flammes jumelles sont liées depuis toujours, et ne se rencontrent pas un beau jour par hasard (ni trop tôt ni trop tard) mais ne font que se retrouver, pour se séparer à nouveau, jusqu’à l’accomplissement de l’éveil, nous n’avons plus à attendre une quelconque rédemption de cette séparation si douloureuse… celle-ci est propre au statut de flamme jumelle. C’est dans la normalité de la chose. Nous ne pourrons ascensionner qu’une fois accepté et assimilé l’enseignement qui nous est donné dans l’épreuve en question. Et vous le décrivez parfaitement : même au paroxysme du conflit et au plus profond de la séparation, vous continuez à vous sentir liés inconditionnellement et sans rémission possible.
      Alors, oui, la flamme éveillée aura une mission importante : celle de persévérer dans l’élévation de sa jumelle, et nous savons maintenant que cela ne se fait jamais sans renoncement personnel.
      Certes, il n’est pas conseillé de créer une cellule familiale avec sa flamme jumelle, sachant que les heurts sont inévitables et même parfois terriblement déchirants, au grand dam des enfants d’une telle union. Entre flammes jumelles, il s’agit d’amour universel (Agapè), d’amour absolu, et non d’amour physique (Eros) ni d’amitié (Phila), et leur destin est d’une autre dimension que la fréquence vibratoire de la matière.
      Ceci dit, une relation physique n’est certainement pas interdite, mais les enfants issus d’une pareille union seront probablement eux-mêmes des incarnations d’âmes éveillées, indigo ou cristal, ayant en ce monde des missions de haute noblesse, et qui viennent, avec amour et compassion, elles aussi nous montrer la voie de l’illumination. Sachons les reconnaître et les écouter avec humilité.
      Puisse mon humble réponse vous rassurer et vous convaincre de garder les yeux ouverts sur l’horizon.
      Je vous souhaite de trouver en votre cœur la Paix, la Force et la Joie de l’Amour.
      Awenn
      Michel

      J'aime

      1. Merci beaucoup de votre réponse Michel,
        Comme je suis en train de m’éveiller en cursus accéléré depuis peu de temps😉 c’est un vrai tsunami mais j’ai encore beaucoup de lacunes….
        Un enfant issu de cette union a forcement été « programmé et approuvé » par le divin, nous n’aurions pas, quoique nous ayons fait, pu l’éviter n’est ce pas? ( le libre arbitre existe t-il aussi pour les flammes jumelle?). Je comprends mieux aujourd’hui pourquoi nous nous reprochions mutuellement d’aimer l’autre de façon absolue, et lui qui me disait que l’absolu n’existe pas…
        je comprends mieux aussi pourquoi Il n’y a pas longtemps, mon enseignante reiki, m’a fait comprendre que la perte de ma libido depuis 8 mois, que les questions que je me posais depuis ma séparation ; Qu’est ce que c’est l’amour ? Est ce que je l’ai aimé? m’a t-il aimé? comment dois-je aimer? faut-il aimé passionnant ou pas?, qu’elle est la meilleure façon d’aimer? ……que ma sensation de plus pouvoir aimé quiconque( parce que je sais au fond de moi que je ne pourrai plus jamais aimé comme j’aime cet homme dans mon âme) et bien que c’est de l’amour inconditionnel que je donne à cet homme, que c’est le même amour
        Je ne sais pas si je suis clair, mais en tous cas pour moi ça le devient.
        Je pense que je dois aimer ma flamme jumelle en silence et l’accepter comme tel ,que mon renoncement personnel, sera d’accepter de continuer mon chemin sans lui dans l’attente de le retrouver un jour en dehors de la matière ou dans une autre vie, mais que je peux m’autoriser à aimer un autre homme simplement sans rien attendre en retour. Que lui n’est rien d’autre que moi et que nous avons choisis de vivre cela tous les deux pour nous éléver.
        Quand j’aurai bien digérer cela, ma libido reviendra peut être…;-) et j’aurai enfin compris la leçon.
        Par contre, je vois pas trop comment continuer l’éveil de ma jumelle…..dans les circonstances comme celles où nous nous trouvons….ça coule du miracle là…;-)
        bonne soirée à vous.

        J'aime

        1. oups petit bug,

          Merci beaucoup de votre réponse Michel,
          Comme je suis en train de m’éveiller en cursus accéléré depuis peu de temps😉 c’est un vrai tsunami mais j’ai encore beaucoup de lacunes….
          Un enfant issu de cette union a forcement été « programmé et approuvé » par le divin, nous n’aurions pas, quoique nous ayons fait, pu l’éviter n’est ce pas? ( le libre arbitre existe t-il aussi pour les flammes jumelle?). Je comprends mieux aujourd’hui pourquoi nous nous reprochions mutuellement d’aimer l’autre de façon absolue, et lui qui me disait que l’absolu n’existe pas…
          je comprends mieux aussi pourquoi Il n’y a pas longtemps, mon enseignante reiki, m’a fait comprendre que la perte de ma libido depuis 8 mois, que les questions que je me posais depuis ma séparation ; Qu’est ce que c’est l’amour ? Est ce que je l’ai aimé? m’a t-il aimé? comment dois-je aimer? faut-il aimé passionnant ou pas?, qu’elle est la meilleure façon d’aimer? ……que ma sensation de plus pouvoir aimé quiconque( parce que je sais au fond de moi que je ne pourrai plus jamais aimé comme j’aime cet homme dans mon âme) et bien que c’est de l’amour inconditionnel que je donne à cet homme, que c’est le même amour que l’on porte à son enfant, que l’on ne se remet pas de la perte d’un enfant , et que du coup je me suis interdit d’aimer un autre homme de peur de trahir cet amour que j’ai perdu.
          Je ne sais pas si je suis clair, mais en tous cas pour moi ça le devient.
          Je pense que je dois aimer ma flamme jumelle en silence et l’accepter comme tel ,que mon renoncement personnel, sera d’accepter de continuer mon chemin sans lui dans l’attente de le retrouver un jour en dehors de la matière ou dans une autre vie, mais que je peux m’autoriser à aimer un autre homme simplement sans rien attendre en retour. Que lui n’est rien d’autre que moi et que nous avons choisis de vivre cela tous les deux pour nous éléver.
          Quand j’aurai bien digérer cela, ma libido reviendra peut être…;-) et j’aurai enfin compris la leçon.
          Par contre, je vois pas trop comment continuer l’éveil de ma jumelle…..dans les circonstances comme celles où nous nous trouvons….ça coule du miracle là…;-)
          bonne soirée à vous.

          J'aime

      2. Bonjour,il m’est arrivé une drôle d’histoire il y a 20 et je croie que j’ai rencontré ma flamme jumelle hélas je suis quelqu’un de pas tres sur en moi!!!! Toujours cette peur de mon tromper poutant quelque chose me dit que je ne me trompe pas. Je voudrais savoir avant de raconter mon histoire si je peux trouver une aide en vous, car parfois j’ai vraiment l’impression d’être folle!!!!!.

        J'aime

        1. Bonjour Baffioni. Bienvenue sur ce blog. Vous pouvez vous y confier en toute sécurité : personne ne vous traitera de folle ! Nous sommes tous ici pour nous entr’aider !
          Au plaisir de vous lire.
          Namaste.

          J'aime

          1. Bonsoir Michel,

            Où pourrais-je vous parler ailleurs qu’ici ? Merci d’avance, à bientôt.
            PS : C’est important.

            J'aime

        2. Bonjour Marie Laurence.
          Que voila un avis bien agréable à lire!
          Vraiment, lorsque toutes les flammes jumelles en seront arrivées à ce stade, ce sera l’aboutissement de l’enseignement, et l’avènement de l’ère nouvelle!
          Namaste.
          Michel

          J'aime

  28. Bonjour et déjà merci pour votre texte.
    je l’ai trouvais tres interessant meme si je reste sacrement confuse par rapport a ce que j’ai vécu…
    En vous lisant, je pense pouvoir dire sans trop me tromper que mon copain est mon ame jumelle. Et malgrés le fait que ce se soit moi la femme, je pense que c’est lui le plus eveillé. Il lit dans mes pensées (meme si il essaye de le « planquer ») depuis le 1 er jour. Mon amour pour lui est pur et fraternel mais il n’y a pas de passion dévorante ni d’attirance physique de ouf (il est d’ailleurs l’exacte opposé de mon « physique de prédilection ») Pourtant avec lui un de ns rapport tantrique, un truc incroyable s’est produit, ma propre énergie m’a complétement dépassé, a son contact qq chose s’est reveillé en moi, il y avait plus grand que moi en moi et tout d’un coup une compréhension du divin complémentaire s’est eveillé genre « je suis le tout et le rien, le commencent et la fin, je suis énergie… » je suppose que ca aurait du etre un moment absolument fabuleux a vivre a 2, sauf que c’est partit grave en cacahuète…j’ai bien eut conscience de le reconnaitre et de le retrouver(j’ai pleuré d’ailleurs en disant que j’avait enfin trouvé ma complémentarité alors que je savat meme pas que je la cherchais) j’ai eut une vie tres dure (drogue dure, violence, déchence…) et meme si j’avait réussit a m’aimer pleinement seule, a vivre dans le présent etc… j’ai vécu un acte d’une violence ignoble peu de temps avant cet expérience de kundalini, mon passé meme si j’avais réussit a le mettre a distance etait encore trop « frais », et comprendre en s’eveillant que « tout est expérience » m’a renvoyé au viol et j’ai pété un cable au milieu de cet eveil, c’st partit en vrille dans ma tete, j’ai arrété le rapport, ce qui a rendu mon chéri horriblement triste, comme tout spiritualité etait inconnu pour moi a ce moment la, je n’ai pas compris que le déchirement dans le coeur que je ressentait était sa tristesse, j’ai cru que sa divinité voulait me tuer (alors qu’il était juste terriblement triste) bref je n’était pas prete, et faire une crise d’angoisse en pleine kundalini est putain de tres déroutant!

    Depuis on est tjs en couple, il refuse de parler avec moi de tout ça mais j’ai mis ca de coté et j’essayait de ne plus y penser. Et petit a petit notre quotidien a repris le dessus… un quotidien cool, agréable et sympathique mais pas tres passionnant. Est ce mon égo ou est ce moi meme je ne sais pas mais je rêve de passion dévorante en ce moment et je remet enorement mon couple en question aujourd’hui (surtout que si j’ai bien compris la différence je pense avoir rencontrer une sorte d’ame soeur qui me perturbe enorement).
    Je remet mon couple en question certe mais je ne peux pas oublier cet eveil… Alors je me pose milles questions: mon copain est il mon ame jumelle? peux-on vivre la kundalini qu’avec son ame jumelle? la kundalini qu’on a vécu « prouve-t’elle » qu’il est mon ame jumelle?? en vous lisant je pense vraiment qu’oil est mon ame jumelle mais ca veut dire alors que je suis « obligé » de rester en couple avec lui sinon mon ame va péter un plomb? Pourquoi j’ai envie d’une relation plus passionnelle alors? Est ce mon ego qui essaye de me perdre en cherchant toujours « plus »? Pourquoi cette passion nouvelle pour un autre si cet autre n’est pas mon ame jumelle? Si je ne veux pas quitter mon ame jumelle, ai-je comme même le droit d’aimer une ame soeur aussi? Est ce que tout ca n’est pas complémentaire? Le polyamour ne serait-il pas indispensable? Si oui comment le mettre en pratique dans le quotidien pour qu’il satisfasse notre ame mais sans blaisser notre égo (et surtout celui de l’autre)

    Bref beaucoup de questions bouillonne dans me tête, je sais que j’intellectualise trop en ce moment mais c’est parceque je me sens paumé dans toutes ses nouvelles donnés.
    Merci pou ce texte qui éclaire tout de meme, bien a vous🙂

    J'aime

  29. Bonjour,
    J’aurais aimé avoir votre opinion sur l’expérience que je vie en ce moment. Je viens de découvrir la notion d’âme jumelle et je ne sais que penser… Voila j’ai rencontré un homme dans le cadre professionnel, un Homme charmant mais pour lequel je ne ressent pas une attirance flagrante Au contraire sa présence me perturbe de façon systématique avec des réactions physiques violentes : tremblement, tachycardie…. moi qui suis habituellement très empathique avec lui impossible de ressentir la manière dont il se positionne face à moi, impossible de cerner ses attitudes. Et pourtant quelque chose m’a poussé à l’inviter à nous rencontrer hors du travail, moi qui ne fait jamais se genre de démarche !! Et là catastrophe : j’ai complètement perdu mes moyens, là aussi encore une première pour moi. Comme si mon corps prenait le contrôle, je tremblais, je répondais complètement à côté comme si on ne se comprenait pas !! Mais après cette rencontre j’ai senti de profond changement en moi : j’ai repris ma vie en main, je me sent en paix, je mange moins, j’ai plus d’énergie… Pourtant ce rendez vous a été très difficile a vivre pour moi, il a été comme un miroir de mes failles, ça a brisé mon ego mais ça m’a fait du bien (là aussi, des retours très importants pour au final un rendez vous qui pourrait paraître foireux et plutôt quelconque !!). Le souci c’est que cet homme ne quitte pas mon esprit, pourtant je ne me sent pas amoureuse du tout, nous sommes tellement différents, je ne comprend pas…. Dans le cadre de mon travail je rencontre énormément de gens, à ce jour je suis célibataire mais j’ai déjà vécu en couple à plusieurs reprises, mais je n’ais jamais ressenti ça, auriez vous des conseils pour moi ? Merci d’avance

    J'aime

    1. Bonjour Caty
      merci pour votre partage
      l’expérience dont vous parlez évoque en effet une rencontre de flamme jumelle : il n’y a pas dans ce cas d’explication à attendre, mais une communion à vivre
      vous comprendrez rapidement qu’il s’agit pour vous de faire un pas gigantesque sur votre chemin d’évolution ; laissez-vous porter par vos ressentis, tout en lâchant prise en face des événements dont vous ne pouvez contrôler le déroulement
      vous dites : « catastrophe ! j’ai perdu mes moyens »… il s’agit ici d’une exclamation de l’Ego qui perd le contrôle de votre vie : c’est un premier signe de cette énergie qui vous bouscule et travaille pour vous, pour votre initiation, et qui est canalisée pour vous nettoyer et vous libérer
      votre flamme jumelle ne vous ménagera pas ; elle vous offre une opportunité d’ascension rapide sur votre chemin spirituel ; il vous appartient maintenant d’accepter ou non de prendre la bonne décision : profiter de cette opportunité ou reporter les choses à plus tard, mais rien ne dit qu’une autre occasion vous sera offerte une nouvelle fois dans cette vie
      je vous répète : la recommandation est de lâcher prise face à cette rencontre, accepter de recevoir ce cadeau, et suivre le chemin qui s’ouvre devant vous

      nous serions heureux de recevoir de vos nouvelles de temps en temps
      namaste
      Michel

      J'aime

      1. Bonjour,
        Merci beaucoup pour votre réponse, je doutais d’avoir eu la chance de rencontrer ma flamme jumelle, cela me semble si rare et si précieux. Et puis je n’ais pas non plus ressenti cette connexion, cette impression de connaitre la personne dont on entend parlé concernant la rencontre des flammes jumelles. Mais d’autres signes sont là et le ressenti et les changements qui en découlent sont si forts ! Ainsi, vous confirmez mon intuition… Vous dites « votre flamme jumelle ne vous ménagera pas » et que c’est vrai !! C’est moi qui ais une formation en psychologie et c’est pourtant lui, qui de manière tout à fait inconsciente j’en suis sure, a saisi mes mots au vole pour mettre le doigt là où ça fait mal, comme si j’avais un miroir de mes failles égotiques en face de moi. J’ai lu que les flammes jumelles ne pouvaient s’unir qu’une fois qu’elles avaient atteint un niveau spirituel élevé (je n’aime pas le mot élevé mais a l’instant je n’en trouve pas d’autres !!) Me confirmez vous cette information ? Cela fait trèèèès longtemps que je suis sur un chemin spirituel (et cet homme m’a dit qu’il était très cartésien lol) mais je ne suis pas sure d’être à la hauteur… De plus, après ce rendez vous je me suis sentie poussé (l’expression est bien choisi, c’était + fort que moi) à lui envoyer un message pour lui dire que j’avais trouvé cette rencontre sympa ( c’est faux mais bon..) et que je serais ravi de remettre ça quand il aurait le temps. Je n’ais jamais eu de réponse. L’absence de réponse me laisse présager qu’il n’y aura pas de suite (ou dans une autre vie).. La suite est entre les mains du divin…
        Namaste

        J'aime

  30. Bonjour je m’appelle Hugo j’ai 22 ans et actuellement il se passe beaucoup de choses assez intéressante dans ma vie spirituelle .

    Voyez vous tout à commencé, dans mon enfance j’ai le souvenir d’avoir fait beaucoup de rêves prémonitoires, j’ai anticipé avec 14 ans d’avance l’AVC de mon père par exemple et d’autre événements plus ou moins important .

    Je veux en venir au faite que, quand j’avais 7 ans un jour j’ai rêver ( de moi en plus vieux , environ avec mon âge actuel plus ou moins ) , et je me dirigeais vers une jeune femme dans la rue devant des escalier, une belle jeune femme , cheveux mi-long le visage doux, les yeux flamboyants de tendresse, et comme si je la connaissant je me suis approché d’elle et l’ai tendrement embrassé tout en la prenant dans mes bras ( ps:… n’oubliez pas que j’avais que 7ans et que je n’avais jamais embrassé une fille à mon jeune âge).

    Ce fût la plus belle sensation que j’ai pu éprouvé durant ma vie, un bonheur si intense, un extase , juste Parfait!.

    Actuellement je sens mon taux vibratoire, en pleine expansion depuis 1 semaine, et il s’avère que je pense avoir retrouver cette jeune femme , laquel j’avais rêvé il y a fort longtemps, pour le moment je n’ai pas pu la voir en vrai, mais j’essai d’organisé tout ça, mais j’ai le pressentiment qu’on est connecté.. je médite souvent , et parfois j’ai l’impression d’être auprès d’elle et de ressentir les sensations et pensées qu’elle pourrai avoir à ce moment présent.

    Je sais pas quoi en conclure actuellement, merci pour votre temps.

    J'aime

  31. Bonjour,

    Votre article est intéressant mais tous ces témoignages me laissent perplexe. Comment peut-on être sûr que cette attirance pour une personne vienne du fait que leurs âmes sont jumelles plutôt que simplement penser que vous avez été attiré par elle parce qu’elle répond à un besoin dû à des blessures psychologiques anciennes ou que grâce à elle, vous parvenez à soulager certaines angoisses ? Je suis quelqu’un de pas très normale dans ma manière de penser, je vis ma vie dans une grande solitude car je ne peux pas me faire comprendre des gens dans ce que je suis vraiment. Il y a de nombreuses années, j’ai rencontré un homme par l’intermédiaire d’un ami. Ca n’a pas été le coup de foudre, mais d’emblée, je me suis sentie différente avec lui. Il était, et est encore, la seule personne avec qui je peux être moi-même, enlever mes multiples masques, et mes discussions avec lui ont été des moments de délivrance. A l’époque, je tentais de comprendre ce qui se passait entre nous, ce que je ressentais pour lui, je suis tombée sur ce concept de flammes jumelles et sur le moment, ça a été comme un déclic, la seule certitude de ma vie. Pour quelqu’un de sceptique qui doute de tout, ça a été dur d’ailleurs à accepter et j’ai vite remis tout ça en doute. Je lui ai parlé mais il n’a pas surenchéri bien sûr. Après quelques années à se mettre ensemble et se séparer pendant un certain temps, j’ai rompu définitivement les contacts. C’était il y a 5 ans. Et nous ne nous verrons sans doute plus jamais. Même si je ne parviens pas à le sortir de ma tête, et que je souhaiterais plus que tout pouvoir le revoir, être moi-même ne fut ce que une journée, avec le recul je ne peux m’empêcher de me dire qu’il s’agit juste d’une attirance obsessionnelle, rien de plus. Pas une attirance physique en soi, car souvent j’imagine même pouvoir le voir juste régulièrement, vivre avec luii même platoniquement, mais une attirance quand même. Je n’ai plus jamais rencontré d’autres hommes importants, alors je me dis que je m’accroche à son image à lui. Vivre sans lui est déjà difficile, savoir que lui m’a oublié n’aide pas alors pourquoi s’imaginer des flammes jumelles ? La seule réminescence de ma rencontre avec lui sont les rêves que je fais de lui. Ils sont toujours d’une intensité étrange, et extrèmement fort, ils me laissent toujours le sentiment d’être enfin à ma place dans le rêve. Malgré cela, je préfère croire qu’un jour, il ne comptera plus.

    J'aime

    1. bonjour Lozen
      merci pour votre intervention

      d’accord, vous êtes libre de vos interprétations des événements, c’est clair
      pour ma part, je peux vous dire que lorsqu’on a rencontré son âme jumelle, il n’y a aucune place pour le doute
      nous savons avec certitude de quoi il s’agit, sans nous poser la moindre questions
      et je sais que vous savez
      mais on n’accède pas à l’essence des choses et à la compréhension des événements qui nous adviennent en les intellectualisant et en cherchant à tout contrôler

      en vous lisant, une intuition me vient : vous m’évoquez le syndrome d’Asperger ; en avez-vous entendu parler ? vous êtes vous intéressée à la question ?
      vous feriez bien : vous découvrirez ainsi par vous-même quelques réponses à vos doutes
      il est extrêmement ardu pour les personnes telles que vous de parvenir à lâcher prise face à l’inattendu, mais ce n’est pas une chose impossible ; peut-être serait-ce une des tâches que vous avez à accomplir en cette vie (une des épreuves à surmonter)

      tel que je ressens votre récit, il s’agit pour moi en effet d’une flamme jumelle, et la séparation en est un aspect inéluctable
      il serait intéressant de parvenir à identifier laquelle des deux est la flamme éveillée, pour ainsi savoir laquelle a besoin de l’autre pour progresser vers l’éveil ; s’il ne s’agit pas de vous, ne persistez pas dans la fuite et l’isolement ; répondez à cet appel intérieur qui se manifeste avec insistance, et soyez patiente autant qu’il vous sera possible ; il me semble que l’autre partie de vous est en attente de votre ouverture et d’un appel de votre part.

      la suite des événements est entre vos mains
      tenez-moi au courant de vos avancées
      si vous souhaitez échanger sur le phénomène Asperger, je suis à votre disposition

      Soyez dans la lumière
      Namaste
      Michel

      J'aime

      1. Merci de votre réponse, Michel.

        Je suis effectivement quelqu’un qui essaie d’intellectualiser tout..Et lui est exactement pareil ! Et comme vous le dites si bien, c’est très difficile pour moi de lâcher prise. Je vais donc me renseigner sur le syndrome d’Asperger, que je ne connais pas. Concernant le fait de savoir qui est l’éveillé, j’ai d’abord pensé que c’était moi, et puis je me suis rappelé les débuts de notre rencontre. Et le fait est que c’était lui a l’époque qui me répétait que ce qui se passait entre nous n’était pas normal, que c’était différent, et c’est moi qui ne surenchérissait pas et ne voulais rien voir. Donc, je réalise que c’était peut-être finalement moi qui n’était pas prête, ou plutôt les deux. Depuis 5 ans, j’ai rencontré quelqu’un avec qui je vis, et j’ai tellement bien rationalisé mon passé que je parvenais à jouer un rôle de mépris envers lui, sans jamais être capable de passer à autre chose. Ce qui m’a amené à mon message sur votre site, c’est le fait que ces dernières semaines, mes rêves m’échappent complètement. Je rêve sans arrêt qu’on se retrouve, et comme je l’avait dit précédemment, cela créé un sentiment de félicité que je ne connaissais pas. Ca devient insistant. J’ai réalisé qu’il reste la seule personne vraiment importante pour moi. Je ne sais pas quelle sera la prochaine étape mais je vous tiendrai bien sûr au courant de mon avancée. Merci encore de votre message.

        Namaste,

        J'aime

        1. Vos rêves vous échappent, dites-vous ?
          c’est donc bien le début de votre libération !
          c’est le début de l’acceptation du lâcher-prise.
          vous êtes en marche sur le chemin de l’ouverture.
          votre jumelle aura de quoi être fière de vous…
          laissez-vous à présent vous imprégner de l’amour divin qui entre en vous progressivement, et vous inonde peu à peu : vous verrez que c’est une expérience merveilleuse, qui vous exaltera, et dont j’espère que vous témoignerez ici !
          et tout ceci grâce à la persévérance de votre flamme jumelle éclairée, qui s’est obstinée patiemment à vous nourrir de lumière, dans l’humilité, le silence et la foi, sans jamais rien exiger de vous !

          je vois un bel horizon devant vous !
          Mitacuye Oyasin
          Michel

          J'aime

      2. Bonsoir Michel,
        J’ai besoin de vous parler de mon histoire en privé .
        Seriez-vous d’accord ainsi pourriez-vous me communiquer une adresse mail ?
        Merci
        Jo

        J'aime

          1. Bonjour Michel,

            puis je me permettre de vous envoyer un mail aussi, pour vous parler de ce que j’ai vécu ? peut être pourriez vous m’aider ?

            je vous remercie d’avance.
            Cordialement
            Sandra

            Aimé par 1 personne

          2. Bonjour Michel, avez-vous reçu mon mail ? J’imagine que vous avez tout un tas de demande..Merci par avance, j’attends votre réponse sur ce que je vous ai écris…

            Cordialement,

            Aimé par 1 personne

  32. Bonjour, je m’appelle Mélodie.

    Depuis 3 ans je crois que j’étais hanté par un esprit qui s’était accroché à moi, ou c’est moi qui le retenait, je sais pas trop.
    Il y a quelque jour, j’ai réussis à le délivrer et toute ces impressions de déjà vu sont partis.

    Je crois que c’est un esprit que j’ai connu dans ma vie antérieure ( on n’aurais vécu, je pense quelque vies ensemble ) et qui est mort il n’y a pas longtemps dans ma nouvelle vie mais dans cette nouvelle vie je ne l’ai jamais connu. C’est compliqué à expliquer, c’est peut-être dur à croire mais c’est ce que je ressens au plus profond de moi.
    Aujourd’hui la douleur que j’ais, c’est la même douleur que lorsque l’on perd un être cher. Je me sens vide, je n’ai plus d’envi, j’ai l’impression qu’on m’a arraché le cœur comme un deuil et j’ai tellement de question en suspend.

    Les deux vies qui me sont revenues. La première, il y a 3 ans, au mois de Novembre, correspondait à la préhistoire et la seconde, l’année dernière au mois de novembre sur la seconde guerre mondiale et c’est celle ci qui me faisait le plus mal.

    En faite, il y en a 3 mais l’autre était un flash dans un rêve. A chaque fois j’ai été une femme et notre amour c’est fini en échec pour les 3 vies. Soit un de nous meurt, soit les deux ou bien alors on est séparés. Je suis sûr que les 3 vies sont liées.

    Je voudrais savoir pourquoi ça me fais aussi mal alors que c’est un esprit d’une vie antérieure, il était peut-être vivant encore il n’y a pas longtemps ( je peux pas vous dire comment je le sais, vous ne me croiriez pas ) mais je ne l’ai jamais vu ?

    Toutes ces sensations, émotions me manque, alors que je devrais être heureuse qu’elles soit partis mais tout semble tellement fade à présent et sans intérêt

    Et je suis sûr que c’est un esprit ou quelque chose comme ça, quand je l’ais délivré, je l’ais sentis partir. Mais je crois encore aujourd’hui qu’il essai de communiquer et je n’arrive pas à capter ses messages c’est pour ça que j’ai besoin d’aide.

    Je sais que ça a l’air vraiment bizarre si le mot est bon et parfois je me dis moi aussi que c’est absurde mais c’est ce que je ressens au plus profond de moi. On m’a dit de suivre mon intuition première et c’est ce qu’elle me dit. Et croyais moi je préfèrerais vivre une vie normal plutôt que de ressentir ça en permanence parce que c’est douloureux et que ça m’empêche de bâtir mon avenir mais je vous assures que je n’invente rien et que je suis très sérieuse.

    Je n’arrive pas à me l’expliquer.

    Je vous remercie d’avance pour votre réponse.

    Cordialement

    J'aime

    1. Ok, j’attendrai que vous me contactiez pour éviter de vous déranger.
      Je vous remercies pour votre réponse
      Bonne soirée

      J'aime

  33. Bonsoir Michel et un grand MERCI pour votre article sur les Ames Jumelles…. en ce qui me concerne tout le contenu me parle : le ressenti ; la différence avec une Ame soeur…..
    Mon Ame Jumelle est un jeune homme qui a 12 ans de moins que moi, un homme solaire😉 que j’aime sans attente il me fait découvrir une forme d’amour inconditionnel et m’a permis de me connecter à la partie « lumineuse » de moi que je ne voulais pas voir
    MAIS ce qui me fait souffrir ce n’est pas d’attendre un coup de fil, un rendez vous etc…. mais le fait qu’il semble vouloir rationaliser notre rencontre du coup j’ai l’impression qu’il fait tout pour ne pas me reconnaître comme pour se protéger : cette forme d’amour est tellement atypique et inclassable qu’elle ne peut exister!!! il dit avoir peur de me faire mal s’il me donne trop ou comment ferons nous lorsque nous serons en couple…
    Est -il déjà temps pour nous de nous séparer? cette relation peut elle m’empêcher de m’ouvrir à un autre homme?
    Merci Michel pour l’attention que vous porterez à mon récit.
    Véronique

    J'aime

    1. Bonjour Véronique

      oui, cet amour est atypique et inclassable, car il ne nous a jamais été enseigné !
      et pourtant ! de grandes âmes nous en ont parlé par le passé : Bouddha, Jésus…

      non, l’amour inconditionnel ne fait pas mal ; il ne génère pas la souffrance, mais il libère et vous plonge dans la joie

      Et puis, vous parlez déjà de couple ?
      Alors, attention !
      Les flammes jumelles doivent bien savoir que leur destin est d’être séparées, ceci afin d’être libres d’élever leur taux vibratoire, à leur rythme, et d’accéder à des niveaux de conscience supérieurs, tout en guidant et en encourageant leur moitié. Entrer en amour inconditionnel, c’est libérer l’autre. C’est dire si chacun aura à rencontrer une ou plusieurs âmes-sœurs qui seront des phares sur le chemin vers la lumière, en pointant du doigt les carences, les manques, les faiblesses, les ignorances, les paresses, qui sont autant de cailloux sur le sentier…

      Ne soyez pas dans le doute : l’amour est une certitude.

      Je vous souhaite de connaître la Paix, la Force et la Joie de l’Amour !
      Namaste
      Michel

      J'aime

      1. Merci Michel pour votre réponse, oui je me suis mal exprimée … il se dit comment ferons nous tous les 2 lorsque nous aurons un partenaire par ailleurs?? en effet lorsque nous nous voyons , nous avons besoin de nous toucher d’exprimer une proximité (mais pas sexuelle).

        Je me sens entre l’étape 3 ou 4 du lien recommandé « Un ou les deux jumeaux deviennent émotionnellement et mentalement inondés d’une profonde douleur de rejet et d’abandon. au niveau de ce qui ressemble à l’âme.
        L’insupportable douleur au niveau de l’âme mène un ou les deux jumeaux à se retirer physiquement et à bloquer la communication dans la peur et la futilité. Un ou les deux jumeaux peuvent, sans succès, essayer de recréer l’harmonie originelle unifiée. » …. et c’est ça qui est souffrant….j’ai peur que l’on ne se retrouve plus!

        Par contre la connexion à l’amour inconditionnel me met en joie ; j’aime cet homme et semble avoir compris qu’aimer c’est bel et bien laisser l’autre LIBRE.

        Aujourd’hui je vois que j’essaie de m’effacer pour ne pas le déranger mais je lutte contre moi est ce juste Michel?
        Merci

        J'aime

        1. j’ai envie de dire : non, ne lutte pas contre toi-même…
          mais après tout, tu agiras pour le mieux en écoutant ton ressenti !

          et si vous en parliez tous les deux ?

          J'aime

  34. Bonjour,

    Hasard ou destin ? C’est en suivant un lien posté sur Facebook que j’ai trouvé votre article sur les âmes jumelles. Je n’étais pas à la recherche de quoi que ce soit, je ne posais pas de question, mais le lien m’a intrigué. Et j’avoue que je reste très troublée par sa lecture. Je suis tentée de vous raconter ce que je vis en ce moment.

    Cela a commencé il y a 3 mois. Je me suis inscrite sur un site de rencontre pour personnes à sensibilité écolo / Végé / nature. Je ne suis pas spécialement à la recherche de l’amour mais ma vie a beaucoup changé ces dernières années suite à une opération pour m’aider à perdre du poids, et ma prise de conscience de ma mauvaise alimentation s’est accompagné d’une ouverture spirituelle inattendue. Je suis reconnaissante en l’univers pour me faire vivre et découvrir toutes ses palettes de vies. Donc, inscrite depuis quelques jours, j’ai eu la visite d’un homme sur mon profil et celui-ci m’a gratifié d’un « coup de cœur », sorte de petite pastille que l’on peut accrocher sur un profil qui nous plait. Je suis donc allée voir sa fiche. Un profil intéressant, des photos qui m’ont laissées indifférente (internet, vous savez, je ne suis pas là non plus pour juger quelqu’un sur son apparence) mais des intérêts communs et un descriptif plein de mots qui résonnent en moi. D’ailleurs, il finit sont texte en parlant « d’écho » ! Autant, vous dire que ce mot résonne furieusement en moi de façon persistante. Je lui met donc un coup de cœur moi aussi. Quelques jours passent sans nouvelle. Je décide donc de prendre les devants et de lui envoyer un message pour l’inviter à dialoguer. Il me répond que mon profil lui a bien plu mais que moi habitant la région parisienne et lui étant dans le nord cela posait un problème de distance et il me souhaitait de trouver quelqu’un qui me corresponde. Entre temps, à la recherche d’un emploi, j’avais reçu une offre dans le nord et devais m’y rendre quelques semaines plus tard !!! Je lui demandais donc si à cette occasion nous pourrions nous retrouver autour d’un verre en toute amitié, vu que je ne connaissais personne là-bas. Bien sûr, il a répondu par l’affirmative.

    Quelques jours plus tard je suis partie à la campagne me ressourcer auprès de ma famille. J’en profitais pour lui envoyer un message car nous avons en commun un grand amour de la nature, des oiseaux et des plantes sauvages. En retournant sur le site, je découvrais qu’il avait changé son statut de « célibataire » à « en couple ». Mais cela ne me gênais pas, je ne suis pas de celles qui s’enflamme sur un simple contact, surtout sur internet ! En plus, ma démarche était vraiment, sincèrement tournée vers l’amitié (si jamais j’étais appelé à aller dans le nord, ça permettait de connaitre quelqu’un sur place !). Je lui parlais donc de mon week-end, lui demandait comment ça allait, lui posais des questions concernant les plantes, lui souhaitait beaucoup de bonheur dans sa nouvelle relation et lui demandais si l’a porte de l’amitié était toujours ouverte surtout si je venais vivre dans le nord. Il me répondit quelques heures plus tard, et là j’eu une réponse étonnante, comme quoi il avait mis par honnêteté qu’il était en couple mais que pour des raisons diverses cela ne durerait surement pas, me fit savoir qu’il devait se rendre en province la semaine suivante et à Londres le week-end d’après. J’étais estomaquée. J’avais un RDV pour du boulot dans la même ville de province et devait me rendre à Londres le même week-end !!! De là, il me proposait qu’on se rencontre à Londres…lui qui m’avait repoussé au début à cause de la distance ! Nous nous sommes donc rencontrés à Londres.

    Je n’étais pas stressée, aucune appréhension, je me foutais de lui plaire ou non, je n’étais pas dans cette démarche. Quand il est arrivé, il était souriant, les yeux pétillants et plutôt bel homme. J’avoue qu’à ce moment-là je me suis dit que c’était dommage pour moi qu’il soit en couple ! Puis nous avons été boire un verre et discuter pendant une 1h1/2. Il était en plein divorce, ça relation avec sa femme était inexistante depuis 5-6 ans, ils avaient essayé la thérapie de couple mais que cela n’avait rien donné et qu’ils avaient décidé de se séparer en septembre de l’année dernière. Entre temps, une amie qu’il avait rencontré il y a 1an 1an1/2 s’était rapproché de lui en sachant que son couple n’allait pas bien et ils venaient de démarrer une relation. Mais là aussi, il y avait des choses qui le gênait, elle a 15 ans de moins que lui (il a 44 ans et moi 45 mais je fais plus jeune que mon âge d’apparence, chanceuse !), elle a un herpès labial qui le bloque pour l’embrasser voir sexuellement. Bref, je me disais qu’il avait pas mal de choses à régler avant d’arriver à la plénitude ! Mais, je le comprenais car moi aussi j’étais passé par là 10 ans au par avant… presque le même schéma… la fin d’une relation où je m’étais isolée, renfermée et la rencontre un homme de 15 ans mon aîné. Mais, je n’ai jamais pu commencer une relation avec ce jeune homme, j’étais trop brisée par ma précédente relation et j’avais besoin de me reconstruire.

    Bref, nous avons gardé le contact et nous nous sommes revu plusieurs fois, dans le nord car j’ai eu plusieurs entretiens depuis ( !), à Paris car il est amené à venir 1 à 2 fois par mois pour son travail, et le destin a voulu une fois de plus que nous nous trouvions en Espagne au même endroit au même moment !!! Là où j’ai commencé à avoir du mal c’est quand il m’a raconté avoir rencontré une autre femme sur le même site où nous nous sommes rencontré et que cette femme était médium et qu’elle lui disait beaucoup de choses sur moi… Un jour il m’a envoyé 2 messages me demandant si des évènements précis m’étaient arrivé à des moments précis… et cette femme avait tout juste ! Elle était aussi capable de lui prédire des évènements exactes comme le voyage en Espagne ou la première lettre du prénom de sa jeune amie… surtout elle lui disait que j’étais un être de lumière, que j’étais exceptionnelle et rare… j’avoue que cela m’a mis très mal à l’aise. A ce moment-là, j’avais commencé à me sentir troublé par cet homme. Je ressentais des envies physiques, il réveillait des sensations que je n’avais pas eu depuis longtemps. Je lui demandais donc que cette femme arrête de lui parler de moi, j’avais l’impression d’être seule dans cette histoire, qu’il se faisait influencer par elle et que sa vision de moi était faussée. Je voulais qu’il m’apprécie pour moi et pour ce que nous vivions. Il m’a assuré qu’il ne lui parlait plus car elle était à fond sur moi mais pas très sympa avec lui.

    Plus, nous nous parlions et plus nous nous découvrions des points communs, sur notre vie, nos blessures, nos envies, nos goûts et surtout sur notre sensibilité et notre ressenti. Une impression de jumelité qui se renforce à chaque discussion, à chaque fois que nous abordons un sujet c’est étonnant de se retrouver à dire à l’autre « moi aussi ! ». A un point que vous ne pouvez imaginer. Nous avons même des origines asiatiques qui se voyaient étant jeune alors que nous venons de familles parfaitement européennes ! Nous avons même fait ce jeux « granola ou pépito ? » « chat ou chien ? »… Devinez ? tout juste Auguste ! Mais à un moment, j’ai dit stop. Je ne savais pas et ne comprenais pas pourquoi je me sentais attiré par cet homme, pourquoi j’avais cette envie de le prendre dans mes bras quand je le voyais (et pourtant je suis quelqu’un de très chaleureux, je prends et serre mes amis dans mes bras). Alors, juste avant le voyage à Barcelone, le jour de son anniversaire en plus !, je lui ai dit que nous n’allions plus nous revoir, que j’avais besoin de temps…et je vidais mon sac. Il a réagie doucement en me parlant de sa situation (comme quoi il était en couple), je lui disais que je savais parfaitement que ce n’était pas réciproque, que je savais que je n’étais pas jolie (et encore grosse malgré la perte de 50Kg depuis mon opération), que j’avais besoin de temps pour comprendre et pour revenir (peut-être !) vers lui en tant qu’amie, sincère, véritable, qu’on restait en contact par sms ou email mais que c’était surtout le voir qui me posait problème. Il comprenait et respectait tout à fait mon choix. C’est fou parce qu’au fur et à mesure que je disais tout ça je me sentais allégée à tel point qu’en arrivant à la gare je lui envoyais un message pour m’excuser du bordel que je foutais, que je comprenais s’il ne voulait pas resté en contact. Il m’a envoyé un sms mais je n’ai pas voulu le lire… ça m’embêtait à ce moment-là qu’il me dise qu’il ne voulait plus me voir lui non plus.

    J’ai laissé passer le week-end et surtout, j’ai écrit, tout, c’est ma façon de m’analyser. Je savais que je n’étais pas amoureuse de cette homme, il avait juste quelque chose d’inexplicable. En me relisant, je découvrais que je n’arrêtais pas de dire qu’on se ressemblait, que je j’avais l’impression qu’on était des jumeaux, que je revivais ma douloureuse histoire… Le lundi suivant je prenais mon courage à 2 mains pour lire son message et là mon cœur s’est serré. Il me disait que mon message lui faisait plaisir car il s’était senti triste en arrivant à son travail. Il m’a fallu la journée pour m’en remettre, égoïste, je n’avais pas pensé que cela pouvait l’impacter et surtout je n’avais pas pensé qu’il pouvait avoir de l’attachement pour moi ! Je lui renvoyais un message pour lui dire que tout était ok et que je voulais qu’on se voit en Espagne (car évidemment je lui avais dit que niet ! mais je trouvais tellement idiot in finé, si le destin nous mettait encore au même endroit au même moment !). Nous nous sommes revu en Espagne et nous étions tellement contents de nous revoir. Il me confiait à ce moment-là il s’était senti orphelin !!! Ce à quoi je lui répondais que c’était normale puisqu’il perdait son jumeau ! C’était la 1ère fois que je le formulais à haute voix, et cela ne nous a pas quitté depuis.

    Nous nous sommes revu et je dois avouer que je ressens des choses pour cet homme. Des choses fortes et douloureuses. Nous avons cette pleine confiance, nous nous racontons des choses intimes, des blessures très profondes et nous nous sommes confié des choses que nous n’avions dites à personne avant (pour lui, même pas à sa femme, juste à ses psys !). Mais il est amoureux de cette jeune femme, ou du moins il croit l’être. Il sont dans une psychothérapie de couple (déjà ?) car il n’arrivait pas à formuler des choses vis-à-vis d’elle comme le fait qu’elle est trop jeune et ça le met mal à l’aise, qu’ils ne sont pas dans la même attente, qu’elle voudra des enfants et que lui en a déjà et qu’il ne se voit pas repartir dans ce schéma, qu’il ne veut pas qu’elle vienne tout de suite s’installer avec lui (il vient tout juste d’avoir sa maison, et encore, il n’y habite pas car il y a des travaux et donc il vit encore avec son ex-femme en attendant ! Quand je vous dis qu’il a des choses à régler, des chapitres à finir !). Mais à moi, il me dit qu’il est amoureux d’elle, qu’il regrette de lui avoir dit ça, qu’elle lui rappelle un amour de jeunesse avec qui c’était super, qu’elle est nature, qu’elle aime la botanique et l’ornithologie comme lui, qu’elle est dans son délire… et hier j’ai compris que je devais m’éloigner, le laisser vivre sa vie, que je devais sortir et le laisser. Je n’arrive pas à le comprendre, je n’arrête pas de lui dire qu’il faut qu’il passe par une période avec lui-même, seul, qu’il sache vraiment ce qu’il veut, qu’il ne faut pas qu’il se précipite dans une relation pour combler celle qu’il n’a pas eu avec sa femme, qu’il faut qu’il sache qui il est, j’ai beau dire ci et ça…j’arrête pas de lui dire que je ne devrais pas dire tout ça justement, qu’il faut que je le laisse vivre cette relation. Il veut essayer de construire quand même quelque chose avec cette fille et cela me rend triste. Triste parce que j’ai le sentiment qu’il va à nouveau s’enfermer, s’oublier. Une fois de plus, je ne comprends pas pourquoi je me sens ainsi, je ne me sens pas amoureuse. J’ai plus le sentiment que je sais ce qu’il vit, cette peur d’être seul, cette envie d’être aimé (c’est un hyper affectif, tout comme moi d’ailleurs !). Mais je sens aussi que je prends des décisions par rapport à lui et ce n’est pas bon, pas bon du tout. Je suis en plein doute, dois-je partir dans le nord si je trouve du boulot là-bas ? Je ne sais pas pourquoi mais je n’arrive pas à entendre ma petite voix intérieure. J’ai aussi peur de perdre cette amitié, mais quelque part je sais qu’il faut que je le perde et c’est très douloureux en ce moment.

    Désolée pour ce texte très long, mais je garde tout ça depuis longtemps bien au chaud à l’intérieur et lire votre article m’a vraiment chambouler. Je me pose beaucoup de questions, nous nous ressemblons tellement, j’ai beaucoup d’ami(e)s, de relations mais jamais je n’ai connu quelque chose comme ça, et aussi pourquoi le destin nous a mis tant de chemins qui se croisent comme si on nous disait que nous avions pas le choix que de toute façon on devait se rencontrer (Londres, le nord, Paris, l’Espagne… )… pour mieux se séparer en suite…

    Namasté

    J'aime

    1. bonsoir, amie
      j’ai dévoré votre récit !
      et vous ne nous dites pas comment vous vous sentez à présent ?
      vous sentez-vous flamme jumelle de cette âme en recherche ?
      la séparation est évidente, ainsi que le respect, la non possession dans le détachement de votre côté, votre patience, votre compassion… vous sentez-vous flamme éveillée ?

      J'aime

      1. Bonsoir Michel,

        Merci pour votre réponse. En fait, bouleversée par la lecture et la découverte de votre article, je me pose mille et une questions. Je sens que cette homme et moi avons quelque chose de pas ordinaire en commun, sommes-nous pour autant des âmes jumelles ? Je viens tout juste de découvrir ce que c’est et j’ai encore besoin de lire et relire pour être sûr de ne pas me tromper mais en vous lisant, je me disais, c’est tellement ça ! J’en ai pleuré ! J’avais l’impression que soudain tout s’éclairait ! Je me suis reconnue dans la flamme éveillée mais je reste pleine de doutes. Cette séparation que j’envisage me déchire. Je le sais très seul, il a déménagé il y un an dans le nord et n’a pas d’amis et je sens bien que, du coup, il va s’accrocher encore plus à cette histoire avec cette fille de par sa peur d’être seul. Je sais que lorsque je viens, il se débrouille toujours pour libérer de son temps pour que nous le partagions. Il m’a même invité à visiter sa maison encore en travaux lors de ma venue ce vendredi. Et là nous sommes restés à parler. Comme toujours, nous pourrions rester des heures à parler, nous ne voyons pas le temps passer. J’ai l’impression de vouloir m’éloigner égoïstement parce que c’est moi qui souffre de cette situation, mais j’ai peur qu’il souffre aussi de mon éloignement. Nous nous ressemblons tellement que je sais ce qu’il va ressentir. Il se sent déjà « vide », je culpabilise à l’avance de l’abandonner… il s’est déjà senti orphelin de ma présence et cela m’avait déjà transpercé le cœur la première fois où j’ai voulu prendre du recul. En même temps, j’ai peur de le perdre définitivement. C’est comme si je retrouvais un être que je connais et qui m’a manqué, j’ai peur de ne plus pouvoir vivre sans lui malgré tout. Il va terriblement me manquer… Du coup, je suis perdue en ce moment précis. Je ne sais pas vraiment comment je me sens, ni ce que je dois vraiment faire. Si je m’éloigne, Est-ce définitif ? Ne vais-je plus jamais le revoir ? Cela me paraît inconcevable ! Mais en même temps je sens qu’il faut que je me fasse violence…je garde l’espoir que nous nous retrouverons dans quelques mois. Je ne peux imaginer cette séparation définitive maintenant que nous nous sommes trouvés. Et je crois que c’est ce qui me terrifie, ne plus jamais le revoir… Vous voyez, je n’arrive pas à répondre catégoriquement à vos questions. Je suis encore dans le flou, ou peut-être pas mais suis encore dans le refus d’admettre l’inévitable… Je sens tellement triste… ce cadeau de la vie, cette incroyable rencontre…

        Paix et lumière sur vous

        J'aime

        1. Amie
          vous parlez bien d’Amour
          et l’Amour ne génère pas la souffrance mais la joie !
          pourquoi alors parler de violence et de culpabilité ???

          je vous conseillerais de commencer par « lâcher prise », maintenant, sans conditions, et vous constaterez que l’amour, le vrai, l’universel est généreux, libérateur, et transcendant ; il est source de paix, de force et de joie ; rien ne sert de chercher à contrôler la situation : on ne contrôle pas l’objet de l’amour, on ne possède pas l’être aimé, mais au contraire, on lui offre d’accéder à sa propre libération.

          si vous ne les avez pas encore lus, je vous recommande la lecture des articles suivants :

          https://regisliber.wordpress.com/2015/02/21/de-quel-amour-aimons-nous-eros-philia-ou-agape/

          https://regisliber.wordpress.com/2013/07/17/lego-letre/

          … et continuez d’y croire : votre mission est belle, elle sera de longue haleine, il s’agira, à deux, en marchant dans la lumière, d’accéder à des niveaux de conscience insoupçonnés !

          Namaste
          Michel

          J'aime

          1. Namasté Michel,

            J’espère que vous allez bien. Je suis venue vous raconter mon histoire il y a un an en découvrant par hasard votre site. Je ne suis pas revenue déposer d’autre message avant car j’avais besoin de prendre du recul, mais aussi d’avancer et de vivre ce que j’avais à vivre. Il y a eu plein d’évènements et ‘ai vécu des moments très difficiles comme la perte de ma grand-mère qui était comme une mère pour moi. Je suis venue lire et relire cette page et celles que vous m’avez recommandées pour essayer de comprendre ce qu’il se passait. Vous avez raison, il se passe des choses auxquelles je n’arrive pas donner de logiques, je vis des émotions qui me transportent et me transforment. Je me pose énormément de question. Serait-il possible de discuter en directe ? Vos mots m’ont accompagnés jusqu’ici mais je sens que quelque chose de plus important m’attend…

            Paix et lumière sur vous

            J'aime

  35. Bonsoir Michel,

    J’ai découvert votre article sur les flamme jumelles, j’en ai pleuré, certains détails me parlent beaucoup.

    J’ai rencontré un homme il y a plus d’un an et demi. Je ne lui ai parlé que 3 fois.
    La première fois, ce n’était qu’un simple entretien concernant la scolarité de mon enfant, je l’ai simplement trouvé charmant, j’ai senti que je l’attirais mais je n’étais pas du tout à l’aise, car mon fils était présent. En partant j’ai senti comme une forte chaleur de sa part se diriger vers moi.
    Un mois après, un autre entretien et je m’y suis rendue seule. Nous avons parlé. J’ai senti de mon côté une attirance de plus en plus forte. Et nous nous sommes regardés. Je ne sais pas si c’était un coup de foudre, mais j’en avais le souffle coupé, du mal à respirer, le coeur qui bat la chamade, envahi d’une chaleur, de frissons et d’un bien être presque irréel. Je n’arrivais plus à le quitter des yeux. De son côté ça ressemblait à la même chose. C’était un moment tellement intense. Puis il s’est approché de moi, mais j’ai douté au fond et je n’ai rien fait. Il a coupé disons ce contact, ça m’a fait mal. J’ai su que je l’aimais.
    Au troisième entretien, un mois après, il a fait comme si rien ne s’était passé. Ca m’a beaucoup troublé, car j’avais besoin de savoir, comprendre. J’avais encore plus de doute en sortant. Le hasard a fais que je me suis garée près de sa voiture, et je suis retourné le voir. Lui demandant ce qui s’est passé, parce que moi, je suis tombée amoureuse. Mais lui est marié, même si il m’a trouvé très belle, il était marié. Il m’a proposé de boire un verre que j’ai accepté. Je ne me suis pas cachée de parler de mes sentiments, un amour pas comme d’habitude. Nous nous sommes séparés en bon terme, c’était il y a un an. Nous ne nous sommes plus reparlé.

    Je suis passée par une période de profonde tristesse, je pensais tout le temps à lui. Je n’ai jamais été aussi malheureuse. J’avais perdu une très grande confiance en moi, la joie, mes repères et moi même. Je le croisais souvent avec d’autres femmes, dont certaines proches de moi. Ca été très violent pour moi, je me suis sentie trahie, abandonnée. La douleur était toujours plus forte, et ma sensibilité est devenu trop forte : l’impression de ressentir les gens, la jalousie ou surtout l’amour des hommes. Alors j’ai fait des séances de soins quantique, cela m’a énormément aidée à m’apaiser, reprendre confiance. Mais depuis peu j’ai aussi dû comprendre que les douleurs que j’avais en partie proviennent de cet homme. Un lien s’est comme créé et j’avais trop mal pour m’en apercevoir. En ce moment, je le ressens toujours, mais j’arrive mieux a savoir à qui appartiennent ces émotions. Il y a beaucoup d’amour et beaucoup de souffrances. Je sens qu’il me cherche, on se croise souvent en voiture sans le vouloir. Pour ma part, je l’aime toujours autant, même si il n’y a pas eu de relation.

    Merci de pouvoir m’éclairer un peu, c’est une période toujours difficile.

    J'aime

    1. Bonsoir, amie

      Merci pour votre récit : il évoque à première vue ce que l’on appelle un coup de foudre…

      Pour savoir vraiment si la personne dont vous parlez est votre flamme jumelle, il vous faudra lui en parler de manière claire, sans ambiguïté. Vous savez à présent, après la lecture de cet article, ce qu’impliquent les retrouvailles avec sa flamme jumelle : une reconnaissance comme évidente, une impossibilité de partager le quotidien, une séparation douloureuse, un manque, une communication télépathique, un sentiment de communion profonde… tout ceci n’étant pas forcément réciproque à 100%…

      Il vous appartient de répondre à la question : « ceci correspond-il à mon expérience ? »
      Je ne souhaite pas le faire à votre place : vous avez avantage à vous découvrir vous-même par vos propres moyens, car toute aide extérieure mettrait un frein à votre avancement spirituel.

      Que l’une des deux (ou même les deux) soit mariée représente une situation récurrente chez les flammes jumelles ; cela constitue un obstacle majeur à la fusion amoureuse dans une relation physique, et c’est une bonne chose : la finalité n’est pas de faire sa vie avec sa flamme jumelle, ou alors exceptionnellement, après de nombreuses réincarnations.

      S’il devait se confirmer qu’il s’agit bien de votre jumelle, l’amour que vous lui porterez sera de type « universel », absolu et humble, total et gratuit, sans aucune attente de quoi que ce soit en retour : la générosité pure. Les Grecs désignaient cet amour du nom de « Agapè » (l’Amour qui donne). C’est l’amour qui offre à l’autre la liberté, la délivrance, l’épanouissement, la joie.

      Pour rappel, je vous invite à lire ou relire l’article suivant : https://regisliber.wordpress.com/2015/02/21/de-quel-amour-aimons-nous-eros-philia-ou-agape/

      Il n’y aura pas de miracle à attendre : retrouver sa flamme jumelle, perdue lors de la naissance, est le début d’une expérience très forte, douloureuse lorsqu’elle est mal comprise et mal assumée. Alors, je vous en conjure, soyez sereine, voyez les choses de haut, très haut.

      Et faites-nous donc part, dans ces colonnes, de l’évolution de cette relation : vous pourriez ainsi éclairer d’autres personnes, en souffrance et en recherche !

      Je vous souhaite la Paix, la Force et la Joie de l’Amour
      Namaste.
      Michel

      J'aime

  36. Ho’oponopono… c’est le sujet du premier contact avec mon âme jumelle qui a été un moment intense sans qu’on comprenne véritablement pourquoi. il a été téléphonique et cette voix, de l’autre côté, m’a remplie de joie profonde et de sérénité. j’ai eu l’impression immédiate que je n’avais pas affaire à un inconnu…
    je travaille sur moi depuis près de trois ans, mes vibrations énergétiques et spirituelles s’intensifient chaque mois… Ho’oponopono a été une révélation, la base de mon travail.
    mon autre s’interrogeait sur cette méthode.
    je suis une rêveuse, créative et contemplative. mon autre est un chercheur cartésien qui a besoin de réponses à ses questionnements…
    nous avons 12 ans d’écart.
    nous avons communiqué de manière virtuelle pendant près de 5 mois. chaque échange renforçait une évidence : celle de la connaissance commune et celle aussi que l’autre était là pour aider à l’accomplissement de ce « double », l’aider à s’élever spirituellement…
    cette intensité a fait que nous avons décidé de passer LE cap, celui se voir physiquement.
    cette première rencontre a été très particulière, lorsqu’il est apparu dans mon champ de vision, le temps et l’espace se sont arrêtés d’un coup. ma vision s’est rétrécie et je n’ai vu que lui, sans rien autour, plus rien n’existait à cet instant. j’ai croisé son regard, nous nous sommes souris et le temps a recommencé à exister.
    cette première relation physique a été une véritable fusion car préparée par nos âmes, exactement comme c’est écrit dans l’article, et totalement acceptée par nos corps physiques. je pense que sinon, il aurait été assez catastrophique…
    nous sommes différents sur beaucoup de points, mais nous avons compris, et ce très vite, que 1+1=1, que nous devions nous accepter tel que nous sommes et que notre propre épanouissement devait impérativement venir de notre propre travail intérieur. nous ne sommes que des révélateurs l’un envers l’autre, on pourrait dire la cerise sur le gâteau. lorsque l’un est en baisse énergétique, l’autre le ressent mais n’est pas impacté physiquement et spirituellement. il est là pour l’autre tout simplement. nous sommes parfaitement complémentaires.
    nous ne vivons pas ensemble, ce qui fait, qu’effectivement, nous continuons notre cheminement spirituel en parallèle sans que cet éloignement ne nous blesse car nous avons la sensation (bien réelle) que l’autre est en nous. mais nous nous retrouvons pour quelques jours, chaque mois et ces rencontres sont de plus en plus magiques. chaque fois, notre évolution apporte quelque chose de nouveau à l’autre et au tout que nous sommes également.
    entre chacune de ces rencontres, nous échangeons, de plus en plus fréquemment, par téléphone, et chaque échange s’intensifie. le fait d’entendre la voix de l’autre, apaise, donne une sensation de vide serein et plein à l’intérieur de soi.
    nous nous concrétisons l’un et l’autre chaque jour qui passe.
    et notre tout se construit, pas à pas, doucement, sereinement et dans une sensation d’amour absolu… universel, celui qui permet d’aimer l’autre tel qu’il est, dans toute son intégrité, son être, sa conscience…
    je souhaite cette rencontre à chacun d’entre nous car c’est un cadeau de l’univers extraordinaire et d’une pureté et joie merveilleuses…
    j’ai 45 ans et lui 57.
    nous aurions pu nous dire que l’univers a été long avant de nous réunir mais non en fait nous sommes heureux de nous rendre compte que notre travail personnel nous a permis cela et que, quelque soit le temps qu’il nous reste dans cette vie terrestre, nous sommes bel et bien 1+1=1 et notre vie a changé et ce, quoi qu’il puisse se passer entre nous dans l’avenir, nous serons là, l’un pour l’autre, d’une manière ou d’une autre et c’est bien.

    J'aime

    1. Waouh! merci Severine pour ce merveilleux témoignage! Bravo pour cette expérience fabuleuse : c’est cela que je souhaite du fond du cœur à chacun. Oui, c’est bien la description d’un amour universel, l’amour « Agapè », l’amour qui donne sans rien attendre en retour, l’amour divin. Merci. Que ceci puisse encourager les lecteurs qui s’arrêteront sur ce blog, et les nourrir de foi en la lumière!

      Paix, force et joie!

      J'aime

    2. Oui ca fait plaisir, ca fait plaisir aussi que des jumelles puissent se réunir sans vraiment de souffrance, ce qui n’est pas le cas de tout le monde et de loin, trèèèèèès loin. Tant mieux pour vous, certainement une histoire de karma plus léger…

      Aimé par 1 personne

        1. Bonjour Séverine, oui bien entendu du travail sur soi, mais je fais la différence entre le travail sur soi et les intenses souffrances qui sont souvent éprouvées par ceux qui retrouvent leur jumelle. Après 15 années de travail presque acharné sur moi, acharné dans le sens ou j’ai presque la sensation de n’avoir fait que ca dans ma vie, la vie m’a jeté dans la cage aux lions, avec des crises émotionnelles de folie à ne plus pouvoir dormir, un nombre incalculable de périodes d’insomnies de plusieurs semaines successives tous les jours, à péter les plombs en cognant les murs de toutes mes forces, j’ai du changer 5 fois de télécommande en 6 mois (ouai j’aime pas les télécommandes ;)),a n’avoir que la force d aller travailler quand je le pouvais, j’ai du vouloir me suicider plusieurs centaines de fois (je ne pense pas exagérer), a passer des périodes de plusieurs mois a ne pas pouvoir sortir de chez moi, a n’avoir aucune vie sociale, ca doit faire presque 15 ans maintenant et j ai a nouveau des amis que depuis 3 ou 4 ans, a me retrouver à plus de 40 ans avec un travail précaire, habitant chez mes parents, dormant sur un canapé depuis 4 ans. J’ai passé ces 15 années a vivre télépathiquement avec 5 femmes successives (oui je sais je suis un donjuan ;)) a ressentir toutes leurs émotions/pulsions a longueur de journée. Et tout ça sans que personne ne puisse m’expliquer ce qui m’arrive. Le pire c est que j’y ai toujours cru et defois j me dis qu’il faut être fou pour avoir une foi pareil. Dans mes 150 lectures je n’ai touvé que deux phrases d’Eckhart Tollé qui traduisent très bien mon cas « il est des cas rares ou cette ouverture de conscience se fait subitement et définitivement, accompagnée de souffrances intenses et d’un lâcher prise total » Merci à toi Eckhart. J ‘ai bien souvent dit que ce processus était une formation au lâcher prise, bien avant d’avoir lu ses lignes.
          Bref je vide un peu mon sac, ça fait du bien des fois😉
          Joyeuse route à vous deux

          J'aime

  37. Bonjour, je me permets de vous écrire car j’ai l’impression de ressentir les symptomes de la flamme jumelle éveillée. j’ai rencontré un homme à mon travail, on a été attirés réciproquement l’un par l’autre, on a sympathisé, on s’est rapproché amicalement, j’ai eu une impression de déja vu avec lui, comme si je le connaissais sans le connaitre.on ne se voit plus du tout. je l’ai rencontré en sept 2014, et en janvier, j’ai commencé a avoir des sensations bizarres, de la chaleur ds le coeur et au plexus solaire, et j’ai des relations d’amour a distance, j’ai des orgasmes et je sens aussi des orgasmes masculins. la première fois que cela m’est arrivé, j’ai eu la vision de cet homme, comme un flash. j’ai ressenti un jour comme de l’amour inconditionnel ou universel, et j’ai eu la vision de ma mère avec moi bb. c’était très fort, très puissant. je sais que lui ne ressent rien, j’ai l’impression d’etre connectée souvent a lui, j’ai eu une dépendance affective envers lui, quand je ne le voyais pas, j’avais des crises d’angoisses, et dès que je le voyais, j’étais apaisée, je rayonnais. se pourrait il que je sois la flamme éveillée et que lui ne ressent rien ? il est lui aussi bcp ds la spiritualité, il se pourrait qu’i ne ressente jamais cela,? je voudrais arrêter d’être connectée tout le temps à lui, pourriez vous me dire comment je dois faire ?. je ressens son coeur, ses émotions….je suis hypersensible et empathe. je voudrai me libérer de lui, c’est une souffrance pour moi, d’autant que je suis mariée et que cela ne va plus avec mon mari. serait il possible que je me trompe et que ce ne soit pas avec lui que j’ai des rapports amoureux a distance ? je ne vois pas qui cela pourrait etre car je n’ai rencontré personne d’autre a part lui, ou alors peut etre que je n’ai pas encore rencontré ma FJ mais que je sente quand meme ses orgasmes ? pouvez vous me dire comment cela fonctionne ? je vous remercie par avance.

    J'aime

    1. Je te répond en fonction de mon expérience. Des sensations d excitation sexuelles j en ai eu aussi, soit par ce qu elle couchait avec son compagnon, ou soit parcequ’elle avait envie de moi. Les angoisses que tu ressens son ses angoisses a lui, mais qui te renvoie aux tiennes. Par cette manifestation tu peux comprendre dans quel état d esprit il est voire même sentir ce qu’il pense. Mais cette certitude vient avec l expérience, mais pour cela il faut un minimum de contact afin de pouvoir vérifier ces sensations chez l autre. Je te propose de lire la description de mon chemin que j ai faite plus bas, mon premier message.
      Tout ce qui t’arrives est un processus de purification qui se passe chez toi, l’émotionnel, le fait d etre attachée à lui (attache a la matière au corps). Tu peux t’en détacher mais si tu veux suivre la voie de la lumière je ne te conseille pas de le faire. Accepte cette situation, tes ressentis, ta situation avec ton mari, tout cela est du karma a nettoyer. Ton mari ne vis pas cette situation pour rien.
      Il te dit qu’il ne ressent rien, te dit-il la vérité? Peut être qu il le ressent vraiment mais qu il ne veut pas te le dire ou qu’il veut même se le cacher à lui même. Il peut le ressentir inconsiemment sans s en rendre compte.
      As tu la sentation qu’il te rejette ou qu’il t’évite? C est normal puisque tu es attachée à lui. T’es t il deja arrivé de rejetter un homme sur le coup et après coup de te dire, mince mais pourquoi l’ai je rejettée, pourtant il me plait bien, je m’en veux d avoir reagit comme ca. Tu l’as inconsciemment rejetté car il s’est accroché à toi, au niveau énergétique c est comme une prise de pouvoir sur l autre, tu le ressens, l’égo fait surface et provoque une réaction de rejet. Quand on dit que les choses viennes quand on y pense plus bein c est pareil. Dans ton cas tu es attachée à lui et lui se ferme.
      C’est une souffrance pour toi, car cela est entrain de te nettoyer, sois courageuse. Je ne pense pas que tu te trompe c est bien lui que tu as en contact.
      Tout cela m est arrivé avec des âmes, qui n étaient pas ma jumelle, c était un pré travail, aussi une pré formation pour accueillir la jumelle. Tout ce que j ai vécu avant avec les 5 autres femmes, m on appris beaucoup de choses a travers ces sensations et me servent aujourd’hui a bien comprendre ce qui se passe avec la jumelle a travers ces sensations. A force tu ressentiras des choses mais en ne souffrant plus, en observant simplement et en comprennant ce qui se passe. Lis mon premier texte bien plus bas celui qui commence par Un énorme merci pour votre texte.
      Courage a toi
      David

      Aimé par 1 personne

      1. Bonjour David,

        merci pour ton message. en fait, cela fait plusieurs semaines que je ne ressens plus rien. Je pense comme toi que mes sensations devaient être un nettoyage intérieur, ce qui m intrigue c est que j ai vécu cela quand j ai rencontré cet homme et pas avant. en fait j ai perdu mon père il y a un an et j ai eu du mal à gérer mon deuil. je suis une thérapie et je vais mieux.
        je pense aussi que comme toi j ai vécu une sorte de préparation, une personne m a déjà parlé de cela.
        j ai lu ton message et je comprend qu au début on a l impression de devenir fou, on ne sait pas ce qui nous arrive et on se sent seul; en tout cas c est ce que j ai ressenti… je me dis aussi qu il n y a que moi qui ai eu ces sensations, lui ne ressentait rien je pense…
        ma relation avec mon mari ne me convient plus, on est mal ts les 2, peut être que notre histoire arrive au bout. on a besoin d une personne extérieure qui nous aide a trouver les bons mots pour qu on se comprenne.

        j espère que tu vas mieux toi aussi.
        A bientôt .

        Aimé par 1 personne

        1. Bonjour Charlinette
          As-tu besoin de parler de tes soucis de couple dans un cadre plus discret ?
          Je serai volontiers à ton écoute par messages privés, si tu le souhaites…
          Namasté
          Michel

          J'aime

  38. Bonjour,

    Je suis tombée sur votre article qui a tout de suite fait tilt en moi. J ai 30 ans j ai rencontré ma flamme jumelle a l âge de 16 ans évidement je ne savais pas que Ç etait elle.
    Au premier abord il ne m a pas plus du tout (crâne rasé, tout comme dans votre article…). Si je l avais rencontré dans la rue jamais je ne me serais dit que je vivrais une histoire avec lui. Mais on a tenté notre histoire qui a duré 4 ans. Il m a quitté en me disant que je serais son seul amour et moi heureuse d etre libéré d une relation qui me rendais prisonnière.

    Sauf que Voila il y a 3 ans, sont revenu à moi des rêves, des lapsus, des signes me rappelant à lui, sauf que j étais en couple. Nous étions toujours en contact mais cela faisait quelque temps que j avais envi d etre un peu plus proche de lui sans oser lui dire.
    Les signes et cette douleur provoqué par le manque m ont poussé à vouloir couper les ponts, une bien belle erreur. Je lui es dis pourquoi, il m a dit ressentir la même chose mais il acceptait la séparation. Malheureusement moi non, je suis revenu de nouveau vers lui ne sachant pas quoi faire avec mon conjoint, perdu dans mes doutes et mes peurs. Mais je décide de tout plaquer pour lui, il en fait de meme. Je n ai tenu qu une journee, culpabilisant du mal que j avais fait. Je suis retournée avec mon conjoint…

    Cela fait 2 ans que je n ai plus de nouvelles pourtant les signes sont toujours la. Je l ai croisé une fois, j ai voulu lui parler mais il n a pas voulu me répondre, apres cette rencontre j ai eu 2 accidents de voiture, des problèmes financiers, beaucoup d objets cassés et j en passe.

    Il ne se passe pas un jour sans que je pense a lui. Malgres cela, cette seconde séparation m a conduite à une trouver ma vocation professionnelle dont je n aurais même pas imaginé la possibilité il y a 2 ans en arrière. Mon éveil spirituel se fait egalement de plus en plus rapidement.

    Je sais aussi que je vais le revoir, a ce moment la, je sais que j aurais encore le choix de tenter cette fusion mais je sais aussi que cela finira en séparation de son côté (merci la voyance…. De plus nous serons egalement tous les deux en couple…). Je me sens prête a l accepter comme il est et de vivre cette histoire, ça me chagrine que cela ne soit pas le cas de son côté. Je l aime tellement.

    Je lui envoie mon amour tous les jours et je laisse le destin décider de nos futurs retrouvailles ou non d ailleurs…

    Merci pour cet article qui m a bien fait pleurer mais egalement ouvrir les yeux sur ceux que je vis et ressens.

    Bonne soiree.

    J'aime

  39. Bonsoir à tous ou bonjour cela dépend🙂
    Dans mon cas, je doute énormément sur le fait qu’il puisse être ma fj…
    Une partie de moi me dit que j’ai besoin d’être rassuré et que je m’accroche à cette très belle histoire de flammes jumelles mais d’un autre coté tout semble correspondre dans ce que j’ai pu lire jusqu’ici. Cela fait maintenant plusieurs années que nous sommes « séparé » puisque enfaite nous n’avons jamais été ensemble. Chacun continue sa petite vie de son coté. J’ai réussi à avoir de ses nouvelles récemment via un membre de sa famille… Il serait toujours seul et apparemment très difficile en matière de femmes.
    Pour moi le hic dans cette histoire c’est que j’me sent complètement abandonné, je ne ressent même pas que ce soit encore réciproque. Je sais qu’il a éprouvé des choses pour moi, il fut un temps, je l’ai vu dans son regard mais je pense qu’il m’a délaisser par la suite. Bref, cette histoire me tue littéralement.

    J'aime

    1. Bon depuis mon message il m’arrive des choses très, très étranges…
      & je crois bien que ça correspond à l’éveil spirituel si on en lis tous les symptômes.

      J'aime

      1. Bonsoir Pauline,

        moi aussi je vis des choses étranges , je crois aussi que je suis en plein éveil spirituel, je ressens physiquement des sensations, au niveau du coeur & du plexus solaire, et j ai des orgasmes, surtout quand je pense a ma peut être FJ, je ne sais pas s il l est mais cela y ressemble, et si c est lui ma FJ, ns sommes a l’opposé l un de l’autre coté personnalité.

        J'aime

  40. Bonjour a vous. Je voulais partager avec vous mon témoignage d une rencontre improbable.
    Cela fesait quelques temps que je ne me faisait plus à mon cadre de travail et souhaitait pousser la la connaissance de moi même encore plus loin. Je suis donc partie 1 mois au Népal. J ai commencé à discuté avec un homme qui me disait avoir beaucoup souffert avec les femmes. Il buvait l alcool local tous les jours depuis deux ans. Des le matin un litre. Au fur et à mesure que nous parlions il s etonnait de mes mimiques où de gestes qu il me disait faire qui faisait son identité. Plus nous parlions et plus il s etonnait. Il me demande « who are You? » Et pourquoi je veux son bien. Il est convaincu que Jésus lui parle à travers ma voix. Des moments je sors des phrases en anglais qui n ont pas de sens pour moi mais qui ont énormément d échos pour lui. Il arrête l alcool des le lendemain de notre rencontre. Il se sent heureux lorsque qu il me voit heureuse. Il me demande de sourrir tout le temps. Suite à cela, je passe les 5 dernières journées de mon périple avec lui. Il ne me lâchera pas un instant. Et chaque moment m éveil et me rapproche de la connaissance totale. De l amour inconditionnel. Baignée de synchronicites nous nous quittons. Aujourd’hui j ai repris un billet pour y retourner car je veux en savoir Plus sur mes « pouvoirs magiques »

    J'aime

  41. Une chose qui m’étonne quand je parcours les réponses sur différents sites traitant des relations entre flammes jumelles, c’est l’empressement, la fierté presque, de nombre de personnes à revendiquer connaître pareille situation !
    Est-ce qu’ils se rendent bien compte de ce dont il s’agit ? Est-ce qu’ils ont bien lu les descriptions de ce que l’on peut « pressentir » ? Et je dis pressentir car comprendre ou formaliser verbalement un phénomène pareil relèvera toujours -à mon sens- d’un exercice plus ou moins malheureux tant cela nous dépasse.
    Est-ce qu’ils se rendent bien compte de tout le travail que cela va induire ? On ne ressort pas le même de ce genre de rencontre : oh non ! Mais ce n’est pas avec un coup de baguette magique que le changement s’opère, c’est à force de travail dans la matière, à coup de doute, à coup de souffrance inénarrable !
    C’est suite à la séparation forcée, suite à la tentative de fusion parfaitement loupée que je suis passé ici.
    La séparation, tout le monde connaît. Les fusions loupées, je ne sais pas. Il existe sans doute autant d’histoire que de « flammes », mais je crois que lorsque l’on est pas « prêt » et que de surcroît la fusion (même platonique) risque de faire mal à d’autres (les conjoints officiels), cela échoue, jetant l’un et l’autre dans une détresse immense plus importante encore que la séparation.
    Et même si nous avons connu des moments si beaux qu’aucun mot ne pourrait décrire, même si l’espoir et la foi furent bien présents d’être un jour assez « grands » que pour y arriver, la douleur, le changement exigé -avec beaucoup d’implication dans le matériel même- est tel, qu’à certains moments j’aurais préféré ne rien connaître de tout cela !

    Cela fait plus de trois mois que j’étudie le sujet, forcé et contraint par ce qui fut mon état, en fait.
    Recherche allant jusque dans des textes anciens, souvent hors de notre piètre culture judéo-chrétienne qui ne connaît rien à l’amour et qui pose ses pitoyables fondements dans le péché et le pardon!! Plus de trois mois à tenter de comprendre ce que c’est l’amour, quelle sont ses formes, ses manifestations plus étonnantes…
    Et ce en parallèle d’un suivi psycho-thérapeutique, car tous les outils peuvent être bons dans ces cas là.
    Il est d’ailleurs étonnant de faire le lien entre les flammes jumelles et la fusion jungienne, ou le vide freudien suite à la séparation de la mère. Ce n’est pas nécessairement à rejeter, cela peut vraiment aider à se comprendre, à se construire, à se préparer.
    Aujourd’hui le ciel s’éclaircit. Des frissons de félicité traversent régulièrement mon corps même si -chose qui parût longtemps parfaitement impossible- nous sommes forcés de ne plus nous voir. Moi qui ne nommait le mot amour qu’avec beaucoup de pudeur, il se décline à présent en moi comme des cloches qui sonnent joyeusement à tout rompre, avec cette force et cette puissance qui dépasse -et de loin- mon corps, mon histoire et mon ancienne conception des choses.
    Mais je ne veux toujours pas poser de mot sur ce qu’elle est, sur qui elle est. Je ne veux pas nommer cette relation qui me dépasse et en fait je m’en fous : seules ces lumières dans le ciel m’intéressent.
    Et ces lumières, nous les offrons à tous ceux qui ont mal, à tous ceux qui ont peur, à tous ceux qui doutent…

    J'aime

    1. Je reste sans …. mots Espoir. Vous n’êtes pas seul et je vous souhaite de tout cœur que vous puissiez vous re-joindre un jour.

      J'aime

    2. Merci Eclair pour votre témoignage,

      Eclair, volcan ou tsunami ? Je n’ai pas de mots pour décrire ce qui se passe. Ca fait un an que je cherche : philo, spiritualité, développement personnel… chez les catholiques chez les protestants, chez les bouddhistes, chez les chamans… partout !

      Les frissons de Félicité dont vous parlez sont suivis de moments d’une paix extraordinaire ou de moments de souffrance intense et le mot est faible, avec l’impression que la tête ou le cœur va imploser.

      Quitte à être terrassée, et par respect pour mon conjoint justement, j’aurais préféré que ce fut par un dragon ou au moins par quelque chose ou par quelqu’un de désincarné !

      La psychothérapie, je n’ose même pas. Trop peur de passer pour une folle en plein délire mystique.

      J'aime

      1. Au bout d’un certain temps je ne cherchais même plus, je savais que je devais passer par là et j’acceptais et le divin me faisait automatiquement parvenir les textes qui allaient éclairer ma route, sans que je n’eu rien à faire. Comme je l’expliquais plus bas, mon chemin dans ce domaine à été plus que particulier, après avoir lu nombre de témoignages de rencontres fj. même si l’expression est vulgaire, je me suis littéralement fais « défoncer la gueule » et arracher les tripes pendants plus de 6 années avec très peu de périodes de répit, à en vouloir sauter par la fenêtre pour en finir, mes bras en portent encore les traces et tout cela en étant connecté à des âmes qui n’étaient même pas encore ma fj. Il m’était totalement impossible de vivre normalement. Il m’a fallut 6 années pour entrapercevoir, les premiers tout débuts de frissons de petite Félicité.
        Ce sont des souffrances violentes et très difficiles à vivre, mais elles sont libératrices et il existe bel et bien une fin (quand on y est et que ça dure on a l’impression que ce ne terminera jamais), mais la seule clef est l’acceptation, l acceptation d endurer ces souffrances et l’acceptation de la situation, de la notre et de la situation dans laquelle se retrouve notre entourage proche, tout à une raison d’être, rien ne se passe jamais pour rien, rien n’est gratuit. La jumelle est là pour nous faire devenir nous même, pour faire émerger le je suis en nous, pour libérer l émotionnel, pour nettoyer l ego, le karma…
        Sauf exception, il est effectivement inutile de vouloir chercher des explications dans des voies officielles, tant tout cela est hors de notre monde « civilisé ».
        Beaucoup de courage et d’amour, ce sont nos seules armes que nous ayons à notre disposition.
        Alors courage!!

        J'aime

        1. Bonjour David et merci pour votre témoignage.

          Quand je dis que j’ai cherché : j’ai avalé tous les bouquins qui me tombaient sous la main et tous avaient un sens, tous m’ont apporté un petit bout de compréhension. Quand je lisais, ça allait encore.

          Le problème, c’est que je suis un peu lente au niveau des neurones. J’ai besoin de temps pour cogiter. En mai, j’ai fait une recherche sur internet avec les termes « âmes sœurs » qui ne correspondaient absolument pas à ce que je recherchais. J’ai laissé tomber.

          Entre temps, mon fj, puisque à priori, cela s’appelle comme ça (et je le déplore : flamme jumelle a un petit côté romantique qui ne sied guère à la situation !) continuait sa descente aux enfers, dans tous les sens du terme : alcool, hôpital psychiatrique, graves problèmes de santé, j’en passe et des meilleures…

          J’ai repris mes recherches sur internet début mars avec les mêmes termes « âmes sœurs » et là, bingo, j’ai trouvé. Je pensais avoir enfin la solution : ni une ni deux, je suis allée le voir ou la voir, persuadée et ça me fait rire, quel manque d’humilité ! d’être la flamme éveillée ! Je lui ai donc expliqué que grâce à lui, j’avais expérimenté « l’Amour de Dieu », que l’amitié que je lui avais proposé était en bien un amour inconditionnel, que je tenais à lui en faire part pour lui éviter de se détruire davantage, mais que j’étais mariée et entendais le rester, que cette relation était hors norme et le resterait à tous points de vue.

          Depuis, j’ai l’impression d’être harcelée par le diable. Que se passe-t-il ? Tous les plus petits évènements de ma vie prennent sens, la bible prend sens (l’histoire de Job, je l’aimais beaucoup cette histoire quand j’étais gamine, eh bien justement, je n’ai plus rien : j’ai tout donné à mes enfants il y a trois semaines ; il me reste quelques fringues données par les copines (j’ai toujours détesté le shopping) et une voiture qui tombe en panne tout le temps), je sens des choses alors que je n’avais jamais eu la moindre intuition, mon mari fait des cauchemars épouvantables, je tremble, j’ai froid, mal à la tête dès que je résiste à la moindre intuition… Que se passe-t-il ?

          De quel côté le diable se cache-t-il ?

          J'aime

          1. Bonjour LN,
            Je vous réponds par rapport à mon expérience. Ce que vous qualifiez être le diable est à mon avis justement cette énergie d’amour qui vous connecte avec votre fj. Cela peut être très déstabilisant quand on ne connait pas, sensation d être manipulé. Cette énergie vous connecte donc à l’énergie d’amour qui vous connecte au divin et donc à votre je, qui d’une part vous guide, l’aspect intuitif, pour être guidé il faut être connecté, donc si vous résistez à cette guidance, vous vous déconnectez et cette énergie vous quitte et vous avez froid et le corps exprime ses douleurs.
            Cela fait dix ans que je suis connecté avec des femmes, autant lorsque la connexion est bonne je peux me balader en teeshirt par 0° autant lorsque la connexion est rompue, que la jumelle ne m’alimente plus je grelotte en doudoune a coté du radiateur brûlant.
            Et d’autre part cette énergie nettoie votre karma, voiture qui tombe en panne et autre. Cette énergie vous alimente en amour et vous le rayonnez autour de vous, vous transmettez cette énergie à votre entourage rien que par votre présence et cela a donc un impact sur le nettoyage énergétique (émotions, karma, donc le corps aussi) des personnes que vous côtoyez, le mari fait des cauchemars car cette énergie lui fait remonter des mémoires. De même que votre fj risque de continuer à sombrer et inconsciemment de choisir la mort si elle n’est pas prête à lâcher ses mémoires, à moins que cette énergie l’aide à transmuter au fur et à mesure pour finalement réussir à guérir son corps, la maladie étant une chose karmique aussi.
            Quand on pense à l’amour on imagine quelque chose de doux de tendre, mais le processus de nettoyage peu très facilement revêtir un aspect d’une violence extrême et même si cela est le cas cela est là pour nous apprendre aussi la foi, traverser des choses difficiles tout en sachant que nous sommes guidés et qu’au bout du compte nous en sortons grandis. Entrer dans l’énergie d’amour est loin d être de tout repos.
            D’après votre récit, je pense personnellement que c’est vous la flamme éveillée, l’éveil étant une chose très relative, les degrés d’éveil sont certainement infinis.
            Lorsque je parlais de voies officielles inutiles, je partais du principe qu’il était difficile d’imaginer un thérapeute exerçant une voie officielle, vous parler de fj et de toutes les caractéristiques de ce type de relation.
            Courage à vous.

            J'aime

    3. Comme je te comprend Espoir, je suis en pleine turbulence de mon côté, c’est un tsunami dans ma famille (je suis mariée), je ne sais pas si cet homme rencontré au travail est ma FJ, mais je vis actuellement ds la douleur et le bonheur quand je ressens ses vagues d amour…
      Douleur car j’ai l’impression de détruire ma famille, et bonheur immense quand l’énergie de l’amour m’envahit… Que s’est il passé lors de ta tentative de fusion ? tu n’es pas obligé de répondre si tu ne le souhaite pas, je comprendrai.

      Bon courage à toi.

      J'aime

  42. Bonjour, je souhaiterais savoir si on peut avoir plusieurs flammes jumelles? Et si les deux flammes jumelles vont s eveiller les deux ou qu une des deux?

    J'aime

    1. Bonjour Stephanie
      Les flammes jumelles sont associées par 2. Leur niveau d’éveil dépend de leur karma. En général, l’une des deux conduira l’autre sur le chemin de l’éveil. Il peut cependant y avoir des jumelles déjà très éveillées toutes deux, en fonction de leurs antécédents karmiques.
      N’hésitez pas à partager ici votre expérience.
      Nous vous souhaitons de marcher dans la lumière.
      Namaste.
      Michel

      J'aime

      1. Bonjour Michel, je vous ai posé ces deux questions car j ai rencontré ma flamme jumelle par internet il y a plus d une année. On ne s est jamais rencontrée pour le moment. Je sais que c est bien elle car plusieurs personnes me l ont confirmées. on a une ressemblance incroyable, des personnes nous confonde sur les photos, meme ma propre mere m a confondue avec elle car on est deux femmes. On s achete le meme genre d objets ou habits sans le savoir, on a les memes chiffres dans notre date de naissance mais inversé, on s envoie presque a chaque fois des messages en meme temps, elle commence une phrase et je sais la fin sans qu elle me dise et vice versa, on a fait nos etudes au meme endroit sans le savoir mais pas la meme annee, on a fait le meme metier, on a la meme couleur de cheveux, de yeux, la meme coupe de cheveux, la meme facon de parler, on habite a coté alors qu elle n etait pas censé etre ici, je ressens ses emotions et elle aussi… et peut etre encore d autres choses… mais ce n est pas toujours rose car malgé tout ca j ai tout fait pour la rencontrer mais de son coté ca bloque, on peut s aimer comme se detester, s ecrire comme s eviter mais meme avec les erreurs les plus difficiles on revient toujours a se parler. Je suis passee par plusieurs stades, au debut lorsque j ai vu sa photo et en video j ai pleuré pendant 2 jours non stop, ca ne m etait jamais arrivee. Puis pendant une annee je pleurais tous les jours, la ca commence a aller mieux. On a eu des moments geniaux, des moments de s envoyer balader, des moments parfaits… je suis l eveillee mais elle pas ou pas beaucoup, en plus on ne s est jamais vue donc c est ca qui me fait peur, c est que si on ne se rencontre pas, peut etre ne s eveillera elle jamais? Pour moi c est impensable j ai besoin de la voir meme si avec les jours j arrive de mieux en mieux a gerer. quand je regarde sa photo c est presque genant car j ai l impression de me voir. Vous en pensez quoi de mon experience?

        J'aime

        1. Bonsoir Stéphanie.
          Votre expérience est enthousiasmante, et quelque peu marginale en comparaison des autres témoignages sur le sujet : en effet, vous n’avez rencontré votre flamme jumelle que de manière virtuelle.
          Vous direz que c’est dans l’air du temps, avec l’usage maintenant répandu de l’Internet.
          Soit. Mais ce qui est intéressant en particulier dans votre partage, c’est cette conviction d’une similitude poussée à son paroxysme, sans que vous vous fussiez jamais rencontrées physiquement.
          En outre, vous vous impatientez devant la résistance de votre jumelle à évoluer comme vous le souhaiteriez, vous la flamme éveillée.
          Surtout, ne perdez pas de vue que rien ne vous contraint, ni l’une ni l’autre. Les résistances seront probablement tenaces (surtout si comme je le pressens vous avez toutes deux un caractère bien trempé), et c’est dans la nature de votre relation.
          Surtout, pas d’impatience !
          Pas d’exigences !
          Aimez ce qui est, tel que cela est, dans la compassion et dans l’amour universel (Agapè, pour les Grecs : l’amour qui donne)
          À trop vouloir forcer les choses, le résultat risquerait d’être la fuite de l’autre, avec la peur de se sentir prisonnière, manipulée, forcée à sortir de son rythme d’évolution, à devoir courir plus vite que ses jambes ne le lui permettent.
          Envoyez-lui de l’amour, encore et encore. Même en silence. Vos pensées chemineront et feront leur travail par la voie quantique.
          je suis convaincu que vous en serez vous-même illuminée, et rayonnerez d’amour partout autour de vous : vous verrez les autres se pacifier, se rasséréner, se détendre, devenir plus joyeux, et vous verrez les conflits se résoudre comme par enchantement… c’est là le vrai visage de l’amour universel… il n’y a rien de plus contagieux !
          Je serais heureux que vous nous teniez informés de l’évolution de votre relation, car tel que je le vois, d’autres personnes pourraient en tirer un enseignement profitable.
          Je vous souhaite la Paix, la Force et la Joie de l’Amour !
          À bientôt…
          Namaste

          J'aime

          1. Oui je vous tiendrai au courant. La ca fait 5 fois de suite qu au moment ou je lui envoie un message que je recois le sien en meme temps et ca de plus en plus. on va jusqu a s acheter sans le savoir le meme papier cadeau pour noel, les memes vestes. D ailleurs ca m avait choquee jusqu ou ca a pu aller. On a aussi les memes interets, souvent quand je veux qu elle me reponde 30 secondes apres je recois un message. Comme si elle ressentais mon besoin. Tout a l heure je me connecte sur facebook, et ca tres souvent, je lui ecris un message et je me dis : je suis sure qu au moment ou je vais lui envoyer mon message elle va se connecter et paf elle se connecte, et ca presque a chaqus fois que je lui en envoie un c est comme ca. Ca m impressionne toujours, je me dis dieu sait si on se voit qu est ce que ca va etre… des fois je me reveille la nuit en sursaut car je sais qu elle s est connectee sur facebook et je me connecte et elle venait de se connecter aussi… si j ai d autres signes je vous en informerai car ca peut vous aider…. pour ceux qui cherchent leur flamme. Merci de m avoir repondu ☺

            J'aime

          1. J ai lu votre article qui est bien decrit. Je ne sais pas ou je me situe exactement mais avec le temps peut etre je le saurais…☺.
            j avais oublié un detail hier dans mon experience. Quelques mois avant de la connaitre j ai connu 5 personnes avec le meme prenom, et j ai commencé a avoir des flashs d une femme et je ne comprenait pas pourquoi et des que je l ai vue en photo c etait le choc car elle etait exactement comme dans mon flash. Ca m a emmenee sur le bom chemin et j espere que le chemin m amenera a elle…

            J'aime

  43. Bonjour Michel,

    je viens de terminer votre article sur les AS et les FJ, et donc je tiens à vous remercier pour l’éclairage de la situation que je suis en train de vivre.

    J’ai rencontré un homme cet été, 2 fois en tout et pour tout. On s’est bien plu, nous avons beaucoup discuté, comme de vieux amis, le courant est très bien passé. Vivant en Provence et lui travaillant en région parisienne, chacun est retourné à sa petite vie…

    Le temps passant, j’ai remarqué que je pensais beaucoup à lui, qu’il y avait autre chose qu’une attirance physique. Je sentais la même chose de son côté, quand je lui envoyais un texto, il me répondait dans la minute qui suit. Suite à cette rencontre je suis devenue canal (bien entendu, On me préparait à ça depuis un moment !), et de fil en aiguille, j’ai établi un contact avec son ange gardien avec qui je suis toujours en communication.

    Mon intuition me disait que cette rencontre était particulière, que nous sommes appelés à nous revoir et à faire un bout de chemin ensemble. Pour autant, comment expliquer que je pense à lui tout le temps ??? Et l’amour profond que je lui porte, un homme que j’ai vu 2 fois à peine ??? Etrange…

    Fin novembre je lui ai envoyé une lettre dans laquelle je lui explique ce qui se passe, pas de réponse. Nous n’avons plus aucun contact « matériel », ce qui, bien entendu, me chagrine au plus haut point ! Dans les grands moments de tristesse, j’ai demandé à être aidée pour qu’il sorte de ma vie, pour l’oublier… et le lendemain, je recevais un message le concernant, bien !

    Suite à un soin quantique, je me suis mise à chercher des infos sur internet sur les flammes jumelles. Tout ce que je lis confirme ce que nous sommes en train de vivre: la séparation, l’incompréhension (paroles et écrits), la flamme éveillée, moi donc, qui vit des choses étranges et bouleversantes, le fait qu’on ait pu se regarder « qu’en surface »… et le lien télépathique. Au début je n’y croyais pas, je me disais que mon imagination faisait des siennes, maintenant que j’ai lu votre article, tout prend sens !

    Aujourd’hui je suis soulagée, car je comprends, enfin, la raison de cette séparation, ô combien douloureuse, mais nécessaire ! Je vais donc continuer mon chemin d’éveil, et aider mon jumeau de par mon amour.

    Merci.

    Claire

    J'aime

    1. Bonjour Claire.
      Merci de nous partager ce bel enthousiasme. Oui, vous l’avez compris, le passage obligé est le Lâcher Prise intégral. Et nous le savons tous: c’est l’épreuve la plus difficile, la plus exigeante, et aussi la plus sanctifiante. Et n’oubliez jamais que les ressources nécessaires sont en vous.
      Que votre chemin soit de lumière.
      Namaste.
      Michel

      J'aime

  44. Bonjour Michel,

    J’ai rencontré ma flamme jumelle il y a près d’un an. Une rencontre qui s’est rapidement avérée être une magnifique découverte (ou re-découverte) et comptant plusieurs caractéristiques décrites sur de nombreux sites. On ne correspondait pas au style recherché chez le sexe opposé et bien qu’il n’eut pas de coup de foudre, il y a eu une intense attraction, un grand sentiment de bien-être et par la suite des rencontres physiques hors du commun et une chimie que nous nous n’avions jamais expérimentée dans d’autres relations. Nous éprouvions aussi une certaine incompréhension face à cette attirance car nous avions des styles très différents (lui, hippie et moi conventionnelle) et pas le même âge (moi, 51 et lui 43). Et, inévitablement comme toutes les rencontres de flammes jumelles, il y a eu séparation.

    Notre relation a toutefois duré plusieurs mois. On se voyait plusieurs fois par semaine, toujours heureux de se retrouver. Nos rencontres étaient très fortes tant sur les plans humain que physique. Nous étions séduits par la beauté du coeur et de l’âme de l’autre. Bien que fort différents en société, nous avions des goûts semblables et des valeurs identiques. Nous nous respections et jamais nous n’avons tenté de changé l’autre, et c’était plutôt l’opposé siot une acceptation complète et totale de l’autre. Je lui disais avoir cette certitude que l’on se connaissait de d’autres vies et il avait la même certitude. Sans même connaître à ce moment la réalité des flammes jumelles, je lui répétais que ce que nous vivions était d’un autre monde, hors du temps et je lui ai aussi avoué qu’il était le plus grand amour de « toute mon éternité», c’était la meilleure formulation que j’avais trouvée. Il était à la fois ébahi et ravi de l’entendre. Mais notre relation nous semblait sans avenir compte tenu des différences de notre statut social et, de plus, il voulait tenter sa chance pour devenir père. Nous avons donc convenu que nous devions tenter de trouver une personne qui nous correspondait davantage. Lui disait qu’il n’était pas à la hauteur de mon statut social et moi je n’avais pas le courage d’affronter le jugement des autres. Il a donc rencontré quelqu’un qui lui correspond mieux mais dont il n’est pas amoureux. Nous continuons à nous écrire et à nous voir à l’occasion.

    Cette séparation est partielle car nous n’arrivons pas à couper les ponts. Nous sommes donc toujours en contact et cela me réconforte. Nous n’arrivons pas à nous exclure de la vie un de l’autre, nous ne le pouvons tout simplement pas! Nous nous sommes avoués nos sentiments mais de façon timide comme si nous n’étions pas prêts à aller de l’avant et à surmonter les différences entres nous, du moins pour le moment.

    Pour sa part, il me dit : « Je n’ai pas renoncé à toi. J’ai l’impression que nous allons nous retrouver pour être ensemble dans plusieurs années ». Pour ma part, je ressens cet énorme volcan d’amour pour lui. C’est un amour d’une grande pureté et beauté comme jamais je ne l’aurais cru possible.

    J’ai débuté des lectures sur les flammes jumelles et je lui en ai parlé mais pas en détail pour le moment. J’ai décidé de laisser les choses aller et de faire confiance à la vie. Je suis heureuse d’éprouver cet immense amour. Je peux rester assise, là à écouter une douce musique et me laisser bercer par cet immense amour. Il est vrai que ce sentiment rejaillit dans mes relations avec les autres mais c’est aussi par la même occasion douloureux d’être aux prises avec tous les questionnements que cela engendre.

    J’aimerais TELLEMENT savoir la route que je dois emprunter face à ma flamme jumelle. Il est parfois difficile de démêler les messages de notre coeur et celui du mental. Je sais que cette rencontre je l’ai demandée à l’univers car ma flamme jumelle m’a permis de retrouver l’amour de soi que je recherchais tant et je l’ai maintenant retrouvé. Je me demande parfois si je dois surmonter mes peurs du jugement des autres et être avec lui malgré tout, et si c’est cela en partie le défi que j’ai à relever mais en même temps nous avons tellement des styles de vie différents, serions-nous heureux!!

    Bref, ma conclusion pour le moment, est que le but de la vie n’est pas de souffrir à ce point et que si j’ai autant de difficultés à faire face à une vie ensemble c’est que ma voie n’est pas là pour le moment et que si cela doit changer je le saurai. Je ne peux toutefois me résigner à cesser de le voir complètement et je trouve donc difficile de m’intéresser à d’autres hommes. Peut-être que si tout cela ne me semble pas si évident d’être avec ma flamme de façon permanente c’est que j’ai encore des choses à vivre sans lui.

    Merci de m’éclairer!

    Céline

    J'aime

    1. suite…

      Je viens tout juste de publier mon message et je ressens une réponse au plus profond de moi que je voulais partager avec vous…

      À ce stade-ci de mon évolution, je crois que ma relation avec ma flamme jumelle est ce qu’il y a de plus beau et de plus réel. Toutefois, la partie qui se vit sur le plan terrestre sera difficile à concrétiser et l’amour que je ressens pour elle se situe dans une autre dimension, plus élevée. C’est un cadeau et un bonheur immenses d’avoir fait sa rencontre dans cette vie mais sur le plan terrestre je ne crois pas qu’il y aura fusion entre nous

      Mais l’important c’est que je l’ai retrouvé et que cet immense amour m’habite à nouveau et pour toujours!

      Céline

      Aimé par 1 personne

    2. Bonjour Michel,
      Je vous ai fait parvenir une note le 4 février 2015 à 00:40 (Céline) mais je n’ai pas eu de réponse de votre part. Je remarque que vous prenez le temps de répondre à tous alors je me dis que peut-être il y a eu un problème d’envoi. Voici à nouveau mon message du 4 février. En attente de vos commentaires. Merci!

      Bonjour Michel,

      J’ai rencontré ma flamme jumelle il y a près d’un an. Une rencontre qui s’est rapidement avérée être une magnifique découverte (ou re-découverte) et comptant plusieurs caractéristiques décrites sur de nombreux sites. On ne correspondait pas au style recherché chez le sexe opposé et bien qu’il n’eut pas de coup de foudre, il y a eu une intense attraction, un grand sentiment de bien-être et par la suite des rencontres physiques hors du commun et une chimie que nous nous n’avions jamais expérimentée dans d’autres relations. Nous éprouvions aussi une certaine incompréhension face à cette attirance car nous avions des styles très différents (lui, hippie et moi conventionnelle) et pas le même âge (moi, 51 et lui 43). Et, inévitablement comme toutes les rencontres de flammes jumelles, il y a eu séparation.

      Notre relation a toutefois duré plusieurs mois. On se voyait plusieurs fois par semaine, toujours heureux de se retrouver. Nos rencontres étaient très fortes tant sur les plans humain que physique. Nous étions séduits par la beauté du coeur et de l’âme de l’autre. Bien que fort différents en société, nous avions des goûts semblables et des valeurs identiques. Nous nous respections et jamais nous n’avons tenté de changé l’autre, et c’était plutôt l’opposé siot une acceptation complète et totale de l’autre. Je lui disais avoir cette certitude que l’on se connaissait de d’autres vies et il avait la même certitude. Sans même connaître à ce moment la réalité des flammes jumelles, je lui répétais que ce que nous vivions était d’un autre monde, hors du temps et je lui ai aussi avoué qu’il était le plus grand amour de « toute mon éternité», c’était la meilleure formulation que j’avais trouvée. Il était à la fois ébahi et ravi de l’entendre. Mais notre relation nous semblait sans avenir compte tenu des différences de notre statut social et, de plus, il voulait tenter sa chance pour devenir père. Nous avons donc convenu que nous devions tenter de trouver une personne qui nous correspondait davantage. Lui disait qu’il n’était pas à la hauteur de mon statut social et moi je n’avais pas le courage d’affronter le jugement des autres. Il a donc rencontré quelqu’un qui lui correspond mieux mais dont il n’est pas amoureux. Nous continuons à nous écrire et à nous voir à l’occasion.

      Cette séparation est partielle car nous n’arrivons pas à couper les ponts. Nous sommes donc toujours en contact et cela me réconforte. Nous n’arrivons pas à nous exclure de la vie un de l’autre, nous ne le pouvons tout simplement pas! Nous nous sommes avoués nos sentiments mais de façon timide comme si nous n’étions pas prêts à aller de l’avant et à surmonter les différences entres nous, du moins pour le moment.

      Pour sa part, il me dit : « Je n’ai pas renoncé à toi. J’ai l’impression que nous allons nous retrouver pour être ensemble dans plusieurs années ». Pour ma part, je ressens cet énorme volcan d’amour pour lui. C’est un amour d’une grande pureté et beauté comme jamais je ne l’aurais cru possible.

      J’ai débuté des lectures sur les flammes jumelles et je lui en ai parlé mais pas en détail pour le moment. J’ai décidé de laisser les choses aller et de faire confiance à la vie. Je suis heureuse d’éprouver cet immense amour. Je peux rester assise, là à écouter une douce musique et me laisser bercer par cet immense amour. Il est vrai que ce sentiment rejaillit dans mes relations avec les autres mais c’est aussi par la même occasion douloureux d’être aux prises avec tous les questionnements que cela engendre.

      J’aimerais TELLEMENT savoir la route que je dois emprunter face à ma flamme jumelle. Il est parfois difficile de démêler les messages de notre coeur et celui du mental. Je sais que cette rencontre je l’ai demandée à l’univers car ma flamme jumelle m’a permis de retrouver l’amour de soi que je recherchais tant et je l’ai maintenant retrouvé. Je me demande parfois si je dois surmonter mes peurs du jugement des autres et être avec lui malgré tout, et si c’est cela en partie le défi que j’ai à relever mais en même temps nous avons tellement des styles de vie différents, serions-nous heureux!!

      Bref, ma conclusion pour le moment, est que le but de la vie n’est pas de souffrir à ce point et que si j’ai autant de difficultés à faire face à une vie ensemble c’est que ma voie n’est pas là pour le moment et que si cela doit changer je le saurai. Je ne peux toutefois me résigner à cesser de le voir complètement et je trouve donc difficile de m’intéresser à d’autres hommes. Peut-être que si tout cela ne me semble pas si évident d’être avec ma flamme de façon permanente c’est que j’ai encore des choses à vivre sans lui.

      Merci de m’éclairer!

      Céline

      J'aime

      1. Bonjour Céline
        Désolé d’avoir tardé à vous répondre
        À vous relire, je sens que votre question n’en est pas vraiment une, mais un appel à l’aide devant le bouleversement qui se présente à vous. Et la réponse, vous la connaissez…
        Vous êtes suffisamment lucide pour comprendre que cette flamme jumelle et vous ne partagerez pas le commun de la vie. Jamais. En tout cas pas sur terre et dans cette vie. Oui, dans votre cas, la séparation est le maître-mot qu’il vous faudra accepter, car l’amour universel que vous avez découvert grâce à votre jumelle est destiné à être partagé de manière universelle, c’est à dire à l’humanité entière, et non au sein d’un couple fermé. Rayonner, briller, donner, inspirer la confiance, communiquer la foi, induire la paix : voilà votre mission désormais. Remerciez votre jumelle, tous les jours et envoyer-lui votre amour en premier, mais ne vous attendez pas à partager autre chose dans cette vie. Et ce sera bien ainsi, croyez-moi. L’amour que vous entretiendrez mutuellement, l’un chez l’autre, sera à la lumière de votre double message : être Amour, et donner sans limite. Au point où vous en êtes à présent, il vous reste à répondre sans réserve à l’appel céleste, afin de devenir cette parabole, ce réflecteur, cette chambre d’écho de l’amour divin qui a besoin de personnes telles que vous pour accomplir son plan d’expansion de la lumière dans l’univers.
        Vous êtes Amour. Alors, soyez-le résolument !
        Merci pour votre foi. Vous êtes merveilleuse !
        Mitacuye Oyasin
        Namaste
        Michel channel

        J'aime

        1. Merci Michel! J’ai cheminé dans ma réflexion depuis que je vous ai écrit début février et je suis tout à fait en accord avec votre réponse. Quoi de plus merveilleux que de s’aimer et d’aimer!

          J'aime

  45. Bonjour Michel,
    Un énorme merci pour votre texte mais surtout pour votre assistance, en ces temps merveilleux mais difficiles à vivre. Mon témoignage qui se trouve être aussi une demande d’aide, est un peu particulier à comparer à tous les autres témoignages (j’en ai lu la moitiée) puisque qu’il s’agit de rencontre de flamme jumelles/ames soeurs, mais également lié à un profond, très profond, travail spirituel que la vie m’a amené à faire.
    Pour simplifier les choses, pour la partie rencontres, je me permet de copier coller un texte que j’ai déjà écris que voici:
    —————————–
    Cela fait dix ans que je ressens tous les jours la présence d’une femme qui m’envoie son amour ou ses doutes/peurs. Il y a eu plusieurs femmes et au jour d aujourd’hui c est la cinquième…. Ce sont pour moi des liens hyper forts, puisque je ressens tout ce qu elles ressentent. Lorsque je me manifeste par ex par sms je ressens de suite la réaction a tel point que je comprend ce qui la chagrine dans ce que j ai écris, ce que je rectifie dans un deuxième sms et je sens l apaisement. Au début je croyais devenir fou, après 10 ans ça devient de la routine a tel point que je me dis « encore une de plus ». En tous cas je n en souffre plus vraiment.
    Lors de la première, sa présence était obsédante, j y pensais presque a chaque instant, de quoi avoir envie de sauter par la fenêtre et cela s est calmé jusqu’à la troisième a laquelle je ne pensais plus que de temps en temps et maintenant la cinquième de laquelle je me sens complètement détaché, malgré tout l’amour qu elles sont capable de m envoyer. Pour exemple, la troisième, lorsque je lui ai avoué sincèrement ce que je ressentais, elle m’a envoyé une dose si énorme d’amour que cela m’a fait dormir 36h d’affilé, je ne tenais plus sur les pieds, cet amour à été un nettoyage pour moi… Ou la quatrième lorsque je lui ai dit une chose qu elle a vraiment apprécié, une pareil si grande dose que je devais m asseoir car j avais la tête qui tournait.
    La différence entre la première « obsédante » et la quatrième « détaché » c est tout l émotionnel, karma, attache a la matière (le corps physique étant de la matière) que j’ai nettoyé.
    Un autre phénomène, lorsqu’une de ces femme m’envoyait beaucoup d’amour je pouvais me balader dans la rue en tee shirt par -5° et lorsqu’elle était en crise et que je ne la sentais donc plus, j’étais assis en doudoune avec mon bonnet grellotant à 50cm du radiateur brûlant!!! C est assez lourd a vivre et c est encore le cas aujourdhui.
    Et lorsque je surprend les gens me dire « mais t’as pas froid », je sais d’ou vient cette chaleur😉
    Et toutes ces femmes, sentent de suite lorsqu’une autre femme rode autour de moi. SI j ai le malheur de lui envoyer un peu d’attention (a cette autre), sur le coup elle m’envoie plus (+) d’amour comme pour me dire qu’elles sont là, et peu de temps après elles disparaissent, car j’imagine que ça leur fait monter des peurs, peur de me perdre j’imagine. Bref tout ça est un film si hallucinant que je pourrai sans crainte contacter spielberg😉
    A chaque fois qu’une nouvelle apparaissait, l’autre disparaissait au niveau télépathique, comme si l’âme se rend compte que la place est prise par une autre et cela se fait a chaque fois sans aucune souffrance pour ma part et je pense que pour elles non plus.
    Et bien entendu a chaque fois j’étais persuadé que c’était ma jumelle et bien non. Je pense que c’était des âmes sœurs avec lesquelles j avais des choses à nettoyer, nettoyage qui a pu se faire par ce biai sans qu’il n y ai eu besoin de relation. En réalité c’était toutes des relations, mais pas physiques uniquement télépathiques. Ca fait dix ans que je vis avec des femmes mais je suis seul à la maison🙂
    Y en a même eu une des quatres qui était mariée avec des enfants. Elle m’a donc envoyé tout cet amour alors qu’elle vivait avec son mari. Cela m’a paru incroyable, même si je m’efforcais de ne pas la juger.
    Il a été aussi intéressant de se rendre compte a quel point leurs réactions physiques (lorsque nous étions en contact physique) reflétaient quasiment l inverse de ce qu’elles m’envoyaient. AU début je me disais que je ne tournai pas rond ou que j’étais manipulé par quelques êtres non incarnés et mal intentionnés. Mais avec le temps j ai compris que c’était l ego qui faisait barrière lors du contact physique. Ego que nous activons nous même chez les autres par nos attentes et nos attachements (expérience vécue!)
    Je crois que je pourrais écrire un livre de tout ça.
    ——————————————-
    Voilà pour la partie rencontres. Je disais donc que parallèlement à tout ça j’ai été amené à faire un énorme travail sur moi qui a duré plus de 10 ans et qui finalement à déclenché une période de crise monstrueuse, hyper violente, qui elle aussi a durée une dizaine d’années, c est pendant cette période que j ai rencontré toutes ces femmes. Le jour ou j’ai senti le bouchon, je le suis dit, bon faut passer par là, on va passer par là, on va en baver 6 mois et ça ira mieux. Bein non pas 6 mois mais dix ans!
    Cela à été tellement violent que sans l’aide du divin je ne serai plus là, clairement. Je me demande d’ailleurs aujourd’hui comment j’ai fait pour passer tout ça. Un jour dans le cadre d’un travail la personne m’a dis de demander à l’univers de ne plus avoir de libre arbitre, donc plus d »égo et c’était bien la raison de tout ce nettoyage. Tout cela à été tellement violent que je ne pouvais plus travailler normalement, 2x6mois ou je ne tenais pas sur les jambes, en dix ans j’ai du passer 2 à 4 années de nuits blanches, je dormais donc le matin et ne travaillait que l’après midi (je suis à mon compte), des crises émotionnelles à en vouloir sauter par la fenêtre. A chaque fois que j’étais sur le fil ils étaient là pour calmer la chose afin d’éviter que le pire n’arrive. Bref je pourrai écrire plusieurs pages à ce sujet. Au début je n’avais plus de vie sociale, je ne pouvais plus sortir de chez moi, la haut on me donnait un créneau d’une demie journée par semaine pour aller faire mes courses. Dès que je sortais je me chargeais de la souffrance du monde et c’était hyroshima en rentrant à la maison. Je me rappelle avoir discuté dix minutes avec une copine, j’ai mis 2 mois à m’en remettre, à redevenir moi-même.
    Cela à duré sept ans, sans que je ne vois aucune évolution, 7 années de folie pure et je ne parle même pas des dizaines de signes qui me harcelaient à longueur de journée, juste un exemple, je zappai a la télé et les quelques mots qui apparaissaient sur chaque chaîne additionnés aux mots des chaines suivantes donnaient une phrase qui voulait me dire quelque chose, bref de la folie pure. Le jour ou j ai eu la chance de pouvoir passer une semaine à la mer, je me suis rejouit me disant que les poissons eux ne me feront pas de signes, une semaine de repos. comme je le disais plus haut je pourrais facilement contacter Spielberg.
    Mais depuis 3-4 ans je remonte la pente doucement, je vais de mieux en mieux, de nouveau une vie sociale, depuis 1 an je peux sans problème assumer mon travail, j ai des amis et des projets.
    Et me voilà aujourd’hui, 40 ans, chez mes parents depuis 3 ans à dormir sur un canapé (il y a quelque mois j ai dormis chez un ami dans un vrai lit, c’était tellement bon que j’en ai remercié le ciel), situation professionnelle limite, même si je peux assumer mon travail, mon incapacité passée ne m’a pas permis de développer suffisamment pour pouvoir en vivre en toute autonomie.
    Malgré l’étendue des dégâts matériels😉, je me retrouve aujourd’hui avec une force incroyable en moi, une sérénité à toute épreuve un détachement sur les événements et mon cœur qui n’arrête de me murmurer depuis mon jeune age et aujourdhui encore que j’aimerai tellement vivre un merveilleux amour avec une femme, un amour pure remplis de tendresse et d’affection. Ça fait 20 ans que j’attends la femme de ma vie.
    Tout ce processus me dit que l’on me prépare à accueillir la flamme jumelle, pour l’amour inconditionnel, en même temps je lis un peu partout que les jumelles ne sont pas faites pour vivre ensemble, defois je me dis qu’il m’est interdit de vivre mon rêve, ou peut etre que l’on me prepare afin de pouvoir justement accueillir et vivre avec la jumelle, quand à avoir des enfants avec elle, ou en avoir tout court, j’ai vraiment le sentiment que cela m’est interdit, mais je continue d’y croire. Flamme jumelle ou ame soeur, je veux vivre mon rêve et je ne casserai pas ma pipe avant de l’avoir vécu.
    Aujourd’hui je me sens fort, mais comme un enfant qui n’a aucune expérience de la vie et qui n’a encore rien vécu!!
    Même si je ne suis pas réellement en détresse aujourd’hui, a part en détresse de mon rêve, toute parole me réchauffera encore davantage le cœur.

    Grand merci à vous Michel.

    David

    J'aime

    1. Le pire dans tout ça, c’est que jamais personne n’a pu me comprendre ni m’expliquer ce qui m’arrive. La seule chose à laquelle j’ai pu m’accrocher c’est à ma foi et aux 150 livres que j’ai pu lire. La seule explication que j’ai trouvé vient d’Eckhart Tollé qui dans un de ses ouvrages dit « Il y a des cas rares ou cette ouverture de conscience se fait brusquement et de manière définitive, mais c’est un processus accompagné d’intenses souffrances et d’un lâcher prise total » et c’est exactement ce qui m’est arrivé, les intenses souffrances et concernant le lâcher prise, j’ai bien souvent dit que le processus que je vivais est une formation au lâcher prise…

      Merci à vous

      J'aime

    2. Merci, David, pour ce beau témoignage, et pour cette joie de vivre et cette foi en la vie !
      Vous avez raison : à l’occasion de son passage sur terre, l’être humain a pour mission d’assumer sa part animale, qui l’oriente vers une vie en couple et vers la création d’une famille, histoire de perpétuer la race… Ceci dit, les être plus évolués, ayant été éclairés et instruits, illuminés et initiés, peuvent être appelés à vivre une autre forme d’amour, celui que les Grecs appelaient « Agapè » : l’amour universel, impliquant le détachement, la libération et le lâcher-prise total, tel que le pratiques les « bodhisatvas » après de nombreuses incarnations. Je vous souhaite de connaître cet état, lequel est inexplicable et inaccessible à ceux qui se complaisent dans la matière.
      Que votre vie soit lumineuse !
      Namaste.
      Michel

      PS — pour rappel, relire l’article sur l’égo, ici >>> https://regisliber.wordpress.com/2013/07/17/lego-letre/

      J'aime

      1. Merci pour votre réponse Michel, même si ce n’est pas celle à laquelle je m’attendais, c’est certainement celle que je devais entendre. Comme quoi quand on attend quelque chose😉
        Je suis au courant de ce que vous évoquez, mais ce désir est si profondément ancré que je ne pourrais pas accéder à autre chose avant de l’avoir vécu et je m’en réjouis vraiment même si je sais que tout cela est rempli d’illusions. Rien que d’y penser, mon cœur bat la chamade.
        A bientôt dans la lumière, mais avant ca….😉

        J'aime

          1. Je viens de lire votre lien sur l’égo, ce sont des notions que je connais déjà en grande partie par mes lectures et un sacré travail à déjà été fait à travers ce processus. Mais après ces 10 années de paralysie, je crois que j’ai besoin de bouger encore un peu😉 et de prendre un peu pour moi…
            Ça me rappelle une anecdote au sujet de l’ego. Un jour mon ego me regarde et me dit « je ne veux pas mourir », sur le moment pour le rassurer je lui répond « mais non tu ne vas pas mourir », puis je me rappelle des enseignements et rectifie « bein si, tu vas mourir ». C’est pas très sympa pour lui, mais c’est le chemin de l’amour, je crois que j’avais de la compassion à son égard.
            Merci et à bientot

            J'aime

  46. Bonjour Michel
    Merci pour votre article et vos réponses, cela m’a beaucoup aidé et éclairé sur ce que je ressens pour un homme avec lequel j’ai eu une relation pendant 3 mois puis une rupture violente que j’ai provoqué par possessivité. J’ai eu de suite le sentiment qu’on se connaissait déjà tellement c’était énorme, évident et magique…jamais je n’ai été aussi à l’aise avec quelqu’un que je n’avais jamais vu, tout était naturel ; nous sommes instinctifs et n’avons pas besoin de mots pour se comprendre.
    Seulement nous sommes entre les deux flamme jumelle et âme soeur … Il est mon miroir, ses défauts et ses qualités sont les miennes exprimées de manières différentes. C’est très perturbant, ça pose beaucoup de questions.. Nous avons repris contact depuis peu, moi je suis prête mais lui hésite … Je suis sûre que ça lui fait peur et que je l’ai profondemment blessé par mon attitude.
    Alors âme sœur ou flamme jumelle ?? J’avoue que je me retrouve dans vos deux descriptions… J’ai du mal à lâcher cette relation parce que suis certaine d’avoir quelque chose à vivre avec lui et que c’est mon alter égo, vraiment ! Mais peut être a t’il été mis sur mon chemin pour simplement me faire prendre conscience de certaines choses me concernant, ce qui est fait effectivement et jamais quoi qu’il arrive je n’oublierai cette expérience ! Comme il sera très difficile de retrouver cette fusion incroyable avec quelqu’un d’autre …
    Céline

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Céline,
      Depuis combien de temps connaissez vous cette personne ? votre commentaire m’interpelle car je ressens la même chose, je pense qu’il sera difficile de retrouver cette fusion, ou pour ma part ce sentiment de complétude, de plénitude, de « zéro doute », de confiance absolue, je n’ai même pas de mot pour décrire vraiment mon ressenti. Parfois j’ai peur et je suis déçue de l’issue de cette relation car je ne la comprends pas et j’ai l’impression qu’elle est injuste surtout, mais je préfère faire confiance en l’univers, je n’ai jamais été déçue😉
      Bon courage !!

      Aimé par 1 personne

      1. Bonjour Colombe,
        Vous avez incroyablement trouvé les mots justes pour exprimer ce que je ressens …. Mais le plus fort et vrai est le zéro doute !
        Nous nous sommes vu pendant 3 mois avec une fusion immédiate dès la première fois et un aveux de nos sensations la deuxième…. Ensuite il a fuit tout en me tenant au chaud à distance, ça m’a rendu folle !!! Après deux mois d’absence je l’ai violement quitté parce que je n’avais pas compris. Aujourd’hui ça fait plus de 5 mois que je ne l’ai pas vu, j’ai tout fait pour me faire pardonner, il répond de temps en temps à demi mots mais il n’est toujours pas revenu.
        Je pense que je dois respecter son silence mais c’est horriblement difficile pour moi, et je ne peux pas m’empecher de me demander s’il ressent ce vide ou pas ? Mais comme il ne dit rien je ne sais rien, je ne peux que ressentir, parce que ce qui est le plus fou c’est que je le ressens même quand il n’est pas là….. Alors ma vraie question c’est ai-je un avenir avec lui ou pas ?? Merci pour votre soutien

        Aimé par 1 personne

      2. Bonjour Xéliane,
        Ce qui me manque c’est lui et c’est vrai moi à travers lui, les deux sont indissociables. Ce qui me manque c’est ce bonheur et cette plénitude absolue quand je suis avec lui. Ce qui me manque c’est la personne que je suis devenue grâce à lui et que je ne connaissait pas… Cette sensation d’intense légèreté, ce flottement aérien… Notre relation est très physique et très passionnelle ce qui ne parait pas être le cas des flammes jumelles, elle est aussi très introspective, chacun fait prendre conscience à l’autre de ses erreurs et de ses travers pour le faire progresser, ce qui ferait penser à des flammes jumelles… Ce qui est le plus difficile ce n’est pas son absence, c’est son silence, c’est de ne pas savoir s’il ressent vraiment la même chose alors qu’on fond de mon âme je sais, et je suis sûre que oui, pas parce qu’il me l’a dit, mais parce que je l’ai ressenti avec une certitude que même des actes contraires ne peuvent ébranler, il y a une certaine « violence » entre nous… Mais je ne peux forcer les choses, je vais essayer d’avancer, de ne plus penser, et nous verrons si nous nous retrouverons un jour. Mais je n’ai pas de réponse à ma question, simplement la certitude que nous avons quelque chose à vivre… mais peut être l’avons-nous déjà vécu tout simplement…

        J'aime

    2. Bonjour,

      Votre histoire ressemble étrangement a la mienne!

      Un homme rencontré initialement il y a 16 ans, et déjà a cette époque une attraction, un bien être incroyable en la présence de l’autre, mais lui n’était pas libre. Quelques années plus tard, nous nous croisons de nouveau, comme si nous ne nous étions jamais quittés, tous deux à parler au milieu de tous comme dans une bulle, et cette fois-ci lui libre et moi en couple avec une enfant. De nouveau nous sommes retrouvés cote à cote il y a 2 ans a un péage d’autoroute, moi divorcée et lui en couple de nouveau avec une enfant! Re-rencontre furtive 6 mois plus tard, enfin 6 mois après lors d’une nième rencontre, il m’annonce sa séparation, puis plus aucunes nouvelles pendant 6 mois.
      Un jour contre toute attente il m’appelle, invitation, et dès là 2ème entrevue il se passe une véritable fusion, tout se passe naturellement entre nous, les choses coulent de source nous sommes en phase, la relation se développe et il y a un bien-être infini entre nous.
      Je ressens la sensation avec lui d’être avec une partie de moi-même, l’osmose parfaite, et du coup de donner le meilleur de moi-même.
      Il m’annonce brutalement il y a 2 mois qu’il souhaite arrêter car il n’éprouve rien, même si je n’en crois pas un mot. 2 mois de silence total.
      Voici quelques jours je reçois un long appel de sa part, il me présente ses excuses, me dit qu’en fait il a eu très peur car il n’avait jamais connu cela avant! Que je lui manque qu’il pense toujours a moi, qu’il m’a dit ces horreurs pour arriver à s’isoler sans que je revienne et qu’il soit tenté.

      Pensez-vous qu’il s’agisse d’une âme sœur ou de flammes jumelles ( nous sommes nés a 8 jours d’écart)? Nous avons tous deux la sensation de ne jamais pouvoir revivre cela, mais pour l’instant il me dit ne pas être prêt à vivre cette histoire qui lui fait peur.

      Julie

      Aimé par 1 personne

      1. Bonjour Julie
        Ce que vous partagez ici est typiquement une rencontre d’âmes jumelles
        Eh oui, c’est une rencontre fabuleuse, merveilleuse, avec toutes les frustrations du manque lors de l’éloignement, avec les peurs, les ressentis partagés sans un mot échangé, la sensation de fusion… tout y est, y compris la séparation inexplicable et abhorrée !
        Vous êtes devant l’opportunité de connaître le plus beau de l’Amour : l’amour cosmique, l’amour divin, le vrai, absolument généreux et sans aucune attente, l’occasion d’un don de soi christique… l’amour qui rend l’autre totalement libre d’être soi !
        Alors, oublions nos peurs, lâchons prise, n’attendons rien de personne : il nous suffit d’accepter l’univers entier tel qu’il s’offre à nous, car nous savons que c’est ce qu’il y a de meilleur pour nous sur notre chemin, ici et maintenant…

        J'aime

      2. Bonjour Julie
        Mois aussi je lui ai dis volontairement des choses horribles pour ne pas qu’il revienne…. parce que je ne comprenait qu’il veuille s’éloigner sans couper complètement notre relation, alors que l’osmose était si parfaite…. Je m’en veux beaucoup et je le regrette, j’aurai du le laisser faire, nous laisser faire, au lieu de tout vouloir de lui…
        Aujourd’hui je suis prête et je ne referai pas la même erreur, et peu importe quand et comment…Si un jour il trouve « le courage » de revenir, parce que je pense qu’il lui en faut car il sait qu’il perdra le contrôle à ce moment là comme je le sais aussi, je lui dirai oui sans réserve et sans question. Je n’imagine pas passer le reste de ma vie sans au moins le croiser à nouveau et ce sera déjà le plus beau des cadeaux, l’avenir le dira…

        Aimé par 1 personne

    3. Bonjour Céline,
      Je réponds à ce commentaire là, mais j’ai également lu les autres, plus récents..
      Je voulais te dire, tout d’abord de ne pas culpabiliser de ton comportement avec lui, ce comportement qui l’a fait fuir, car comme tout est parfait dans l’univers, cette rupture a une raison d’être. Je me suis posée, et je me pose exactement les mêmes questions, je me demande ce qu’il ressent vis à vis de moi, de la relation, sachant qu’il m’avait dit que pour la première fois de sa vie il n’avait pas de doute de vouloir se marier, avoir un enfant etc… (il a 39 ans, et j’en ai 31). Je pense qu’il ne ressent plus rien maintenant, je crois juste que je lui fais peur, et qu’il n’imagine pas être avec quelqu’un qu’il ne peut pas contrôler. Effectivement, comme toi, cette rencontre m’a fait prendre conscience de plein d’autre choses, l’Amour a une toute autre signification, j’ai également quitté mon job pour me mettre à mon compte etc…je deviens mon vrai moi, tout comme toi je pense.
      Cela fait 5 mois que tu ne l’as pas vu, et bien comment te sens tu ? Le mien a rompu il y a 5 mois aussi, mais cela fait 3 mois que je ne l’ai pas vu et que je n’ai pas trop de nouvelle, je sais juste qu’il a une copine, et ça m’a fait vraiment du mal de le savoir, mais chaque chose qu’il a pu dire ou faire m’ont fait travailler sur mon égo, donc tout est POSITIF, j’apprends à accueillir ma souffrance, et a me dire que je l’ai choisie pour mon évolution.
      Quel âge avez vous tous les 2 ?
      Pour ma part et pour répondre à une de tes questions, je pense que cette relation doit mener quelque part, et c’est la raison pour laquelle tu n’arrives pas à lâcher. Lorsque je lâche prise quelque temps, et que je me raisonne, je me sens bien sur le moment mais quelques heures plus tard il revient s’incruster encore plus fort dans mon esprit comme si la vie conspirait à me présenter des événements qui sont en corrélation avec lui, c’est presque insupportable, j’ai plein d’exemples ! dans mon cas le temps n’efface rien, au contraire. On verra bien comme tu dis !
      Courage & Patience😉
      Belle journée à tous
      XXXXX

      Aimé par 1 personne

      1. Bonjour et merci de ton retour, ça me fait du bien de savoir que ce que je ressens est aussi partagé.. J’ai 46 ans et lui 54, donc tu vois nous sommes dans « une deuxième vie » ou tout devrait être plus simple …. Tu me demandes comment je suis ? Enfermée dans une bulle, dans mes pensées, je le sens à distance quelque fois sans même que j’y pense, c’est un complètement dingue… Le pire c’est que nous avons repris contact mais il allume la mèche…. pour disparaitre à nouveau. Chaque jour je change d’avis en me raisonnant, puis c’est plus fort que moi …. il me manque terriblement comme si je ne pouvais pas avancer sans lui et pourtant il va falloir, et je vais le faire je le sais. Mais j’ai l’impression que si je le fais je vais le laisser définitivement derrière moi …. C’est comme si je savais que j’ai un pouvoir sur lui et qu’il était ce contre pouvoir, parce qu’il ne veut pas ! Et effectivement je pense que c’est pas peur de perdre le contrôle ….
        Et à d’autres moments je me dis que je suis complètement folle et qui si il avait le même sentiment que moi il serai déjà là …..

        Aimé par 1 personne

    4. Re Céline,
      Cette impression que si tu avances, tu vas le laisser définitivement derrière toi je la connais très bien, c’est drôle parce que je me suis dit exactement la chose : j’avais peur d’avancer, et même de rencontrer quelqu’un d’autre car j’avais peur de perdre l’amour que j’avais pour lui etc…(c’était lorsqu’il m’a quittée il y a 5 mois). Puis, je me suis raisonnée, je me suis dit que je n’allais pas continuer à m’apitoyer et à aimer quelqu’un qui ne m’aime pas apparemment, même si je n’avais jamais ressenti autant de pureté et de d’amour en moi. Donc, j’ai avancé, j’ai rencontré d’autres hommes, et je continue à en rencontrer d’ailleurs, mais franchement, c’est bien la première fois que quelqu’un que j’ai vu si peu de temps et si peu de fois reste ancré en moi aussi fortement, plus que n’importe quelle autre personne. Et moi aussi, je me suis cru folle, mais maintenant je ne me crois plus folle, je suis convaincue qu’ il y a définitivement quelque chose qui me relie à cette personne, et je ne sais pas ce que c’est, et je peux assurer que ce n’est pas lié à une blessure, ou à un manque ou toute autre cause psychologique. Je me sens très bien lorsque je suis seule, et je ne ressens pas le besoin d’être en couple pour être heureuse. Avant de rencontrer cet homme, pour moi une relation amoureuse était simplement une cerise sur le gâteau, un « bonus » dans la vie, rien d’autre.
      Désolée je parle de moi, mais c’est juste pour que tu puisses faire une comparaison avec ton ressenti propre. Si ça peut aider, j’ai la conviction également qu’il ne sert à rien de forcer les choses, d’essayer de lui faire comprendre ce que toi tu as compris, les choses se feront en leur temps, tu perdras juste de l’énergie. A mon avis, il est plus profitable à la relation de se concentrer sur soi même, continuer à apprendre, devenir qui on a profondément envie d’être.
      Qu’en penses tu ?
      J’ai créé une adresse email pour discuter si besoin : paloma.fj1976@yahoo.com

      Aimé par 1 personne

  47. Bonjour,
    Je vous remercie pour votre article fort interressant.
    Pour la premiere fois, je vais partager ce que je vis, ce que j’ai vécue. je m’excuse par avance, de la longueur de mon texte, mais c’est trés dur d’en parler avec des raccourcis. A vrai dire, je me sent parfois désemparée. J’ai découvert l’existence des ames jumelles il y’a environ 1 an;
    en surfant sur internet, à la recherche de la moindre explication qui pourrait m’aider à comprendre ce que j’ai vécu. Ma vie a changée le 19 Février 1999. J’avais alors 16 ans seulement.
    A 16 ans, ma vie était déja plus ou moins cahotique, galères, parents divorcés, plus ou moins livrée à moi meme, mais grace à ma foi, je nourrissai de grands espoirs pour mon avenir,
    et surtout je voulais déjà à l’époque « changer le monde »,du moins comprendre comment participer à un monde meilleur, sans injustices et avec le respect de notre Terre Mère.
    Je me sentai en décalage avec mes amies de mon age, j’étais comme à la recherche d’autre chose. Et je me demandai si quelqu’un sur Terre pourrais me comprendre.
    Je pratiquai et étudiai déja une forme de bouddhisme, ayant toujours été « spirituelle », du plus lointain de mes souvenirs, j’ai toujours sentie l’amour de l’univers, comme la présence bienveillante de la vie lorsque l’on prend la peine de regarder les étoiles, d’écouter le vent, d’écouter son âme en quelque sorte.

    Ce jour là, avec une amie nous sommes parties nous promener en ville, comme ca nous arrivais des fois. Et puis, alors que nous étions assises, je ne sais pas ce qui m’a pris, étant d’un naturel timide d’habitude, je me suis mise en tete qu’il fallait que j’adresse la parole a un(e) inconnue (comme un défi); et les premieres personnes passant devant nous, étaient deux hommes d’une trentaine d’années, des Marin Americains en civils, du porte-avion qui était au port pour deux jours.
    Je l’ai vite compris, lorque j’essayai de demandai une cigarette a l’un d’entre eux, et qu’ils ne comprenaient pas le français. C’était surprenant comme situation, mon amie n’était pas d’accord que j’agisse ainsi, car cela aurait pu etre dangereux, nous n’avions que 16 ans, et eux une trentaine d’années.
    Mais je ne me sentais pas du tout en danger. J’avais envie de discuter, d’échanger. Au premier abord cela était compliqué, car je n’ai pas un bon niveau d’anglais, mais mon amie essayai de traduire.
    Nous parlions de tout et de rien, je restai finallement unpeu en retrait, au bout d’un moment, car ne comprenant pas grand chose. L’un des deux Marin, se tourna vers moi, avec un regard que je n’oublierai jamis, un regard si bienveillant.
    A notre grand désarroi, on essayai de communiquer ensemble, mais on finissait par en rire.
    Il m’a demandé mon prénom puis j’ai essayé de prononcé correctement le sien, en vain,
    je l’ai appelé « Sugar » car ca ressemblait a son prenom et que c’était plus facile a dire; ca l’a fait beaucoup rire, et j’aimai le faire rire; car son regard et son sourire semblait tout illuminer autour de lui.
    Puis mon amie a voulu faire un tour juste elle et moi, pour me faire la morale, que je ne devais pas parler avec un homme de cet age, que c’etait trop d’écart. Je la comprenais bien, mais c’était plus fort que moi,
    je sentai que Lui il n’était pas comme les autres, sans aucune arrieres pensées ni ambiguités, je voulais passer du temps prés de lui. Nous revenions sur nos pas, lorsque nous avons été témoins, d’une agression verbale de propos racistes venant d’un vieil homme envers un groupe de marins afro américain. J’étais révoltée, n’ayant jamais supporté les injustices. Mon amie ma tirée de là, car je voulais intervenir…
    Nous sommes ainsi revenus à l’endroit ou j’avais rencontré mon étrange inconnu, et il était là avec son ami qui voulais partir, lui m’attendais d’un air trés inquiet. Il a souris en me voyant arriver, et je lui ai raconté ce qu’il venais de se passer. Lui même étant d’origine afro, il comprenais d’autant mieux ma colère.
    Nous en avons parler, mais nos regards etaient de plus en plus limpides, nous nous regardions dans les yeux que de brefs instants, mais ce que j’y voyais… c’était comme « magique » comme si nous nous comprenions entièrement avec les yeux, les mots ne servaient plus à rien. Et je sentai que plus je restai prés de lui, plus je comprenais toutes les raisons d’y être, c’était comme tellement logique! Hors de question, que je parte malgré l’insistance de mon amie, qui voulais partir rejoindre son petit ami. J’ai réussi à la convaicre, de rester au moins encore 1 heure avant de rentrer.
    J’ai proposé qu’on marche vers la plage tous ensemble, en traversant la route, il s’est mis devant moi, pour me proteger d’une voiture qui passée vite, nous marchions l’un a coté de l’autre,et je ressentai de plus en plus que je le connaissai depuis toujours.il m’a demandais mon age, et je lui ai menti en lui disant que j’avais 17 et presque 18. Il pensais que j’en avais 19…
    (C’est vrai que je faisais beaucoup plus que mon age, a l’epoque! )
    Il m’a demandé si j’étudiais, on a parlés de nos vies, de musique aussi , car nous écoutions la même chose.
    j’ai essayer de lui poser des questions, mais il ne comprenais pas.
    Lui en avais 28 et semblait a mes yeux le plus bel homme que j’avais rencontré. Sa gentillesse, son sourire, son âme brillante, se sentiment de protection que je sentai de lui.
    Je ne pouvais quasiment plus le regarder dans les yeux, et lui non plus. Nous avons rejoins les autres. Son ami essayé de draguer mon amie trés ouvertement, mais sans aucun gestes deplacés, mon amie prenais cela avec de l humour.
    « Sugar » fit la morale a son ami, il lui dit que on avait que 18 ans, il semblait trés désapointé par le comportement de son ami. Mon amie en me voyant arrivée m’a dit que je semblais resplendissante, et que nous étions beaux moi et sugar.
    Je lui ai dit ce que je ressentai pour lui. Elle m’a dit de lui en parler, mais je n’y parvenais pas. Je n’arrivais plus du tout a le regarder dans les yeux et c’était réciproque. Mon amie lui a dit qu’il me plaisait, il lui a dit que lui aussi, mais que j’étais beaucoup trop jeune.
    Mon amie a insisté en plaisantant en lui disant que c’était la majorité en france, que ca n etais pas 21 ans. Bref, il a fini par accepter, mais lui a dit qu’il etais timide. Elle nous a envoyés tous les deux a nous parler.
    Nous regardions par terre tous les deux, en riant.
    Il a finit par me demander si j’avais un boyfriend, je lui ai répondu que non en riant. Puis il m’a dit que j’étais belle, que j’avais de beaux cheveux. Je lui ai dit merci et je lui ai dit que lui aussi. Il a rit, puis aprés un silence, il s’est tourné vers moi, et m’a demandé si il pouvais m’embrasser.
    Et c’est là que précisemment ma vie a changée… J’ai beaucoup de mal a exprimer ce que je ressentai. Nous nous sommes embrassées, carressés par des gestes trés tendres, serrés dans les bras, sans jamais aucun gestes déplacés de sa part, rien de sexuel. Je lui ai dit que je me sentai tellement bien avec lui.
    Quand nous étions l’un contre l’autre, je me sentai comme prise dans un tourbillon avec lui, le temps n’existait plus, je ne savais plus ou nous étions, c’était « surnaturel ». Et surtout ce qui m’a marqué, c’est que je l’ai reconnu, avec tout mon être.
    Comme si nous nous connaissions depuis toujours et meme plus, comme si on se retrouvait apres une tres longue séparation. J’essayai de mentaliser ce que je ressentai, mais c’était compliqué. Je me suis dit clairement: c’est mon mari que je retrouve.
    Maintenant je suis là ne t inquiete pas, je veille sur toi. Je pleurai, j’ai été prise de tremblements, comme des petites convulsions, la tete qui tourne, comme si nous n’étions plus sur terre. J’ai ouvert les yeux, pour regarder au tour de moi, pour réaliser ce que je vivais
    et je me suis dit que je ne pourrais plus jamais vivre sans lui, maintenant que on s’était retrouvés. C’était un miracle. Je lui ai dit à l’oreille: You and me forever. Il m’a serré encore plus fort, puis il ma regardé, il a vu mes larmes, les a essuyai, et j’ai vu que lui aussi pleurai.
    J’ai carressé la courbe de son visage, de sa nuque pour mémoriser cet instant, je me disais: n oublie jamais ce moment, c’est trés important dans ta vie.
    J’ai regardé le ciel, et j’ai remercier l’univers, et j’ai promis d’agir au mieux, de réaliser ma mission sur terre, j’ai tout a coup pris conscience de beaucoup de choses. Je me disais que nous étions un couple pour la Paix. Et que rien ne pourrai nous séparer.
    J’ai chuchoté à son oreille un mantra bouddhiste, pour le protéger quand il serait loin de moi. Il n’a pas compris, il ma sourit et serrer de plus belle. Nous ne pouvions plus nous séparer.
    Je voulais le protéger de tout mon être, du haut de mes 16 ans. Et je sentai toute la protection et le respect qu’il m’envoyai aussi. Je me sentai enfin complète, entièrement moi. J’avais l’impression que nous étions entourrés de lumière, et que nos cordes d’argent
    s’entremelées pour ne faire qu’une.( a savoir qu’a ce moment là je n’avais aucune idée de ce qu’étais une corde d’argent, encore moins une âme jumelle.)
    Je croyais a la réincarnation, et j’en ai conclu que je le connaissai peut etre d’une autre vie. Je ne savai plus quoi penser, je me laissai aller a l instant present, entierement moi meme, sans peurs, au contraire, je me sentai tellement a l aise.
    Je ne maitrisai absolument plus rien, je pleurai, riais en meme temps, me nourissai de toute cette energie qui traversait nos corps.
    J’ai posé mon oreille sur sa poitrine, et j’ai écouté son coeur battre, et je trouvai que c’était la plus belle musique que j avais jamais entendu. Nos coeurs battai a l unisson et semblait se melés, nos mains s’emmelées, et semblaient faites l’une pour l autre.
    Nous avons dû nous décollés, lorsque nos amis nous ont ramenés a la réalité,et là dans nos yeux c’est l’angoisse qui est apparue. Il me disait: come with me.. but it’s impossible. Puis il pleurai.
    Moi je me disais que c’était pas possible que l on se quitte qu il y’avait forcemment une solution. Je lui disais que rien n’est impossible. Mais il semblait écoeuré par la réalité.. nous allions devoir nous dire adieu.
    En effet, c’était impossible que je parte avec lui, sur le porte avion, et puis j’étais mineure, impossible aussi qu il déserte son équipage, et reste sur terre avec moi. La réalité nous tombait dessus, une souffrance a la meme mesure que notre émotion de nous retrouver.
    Mais au fond de moi je me moquai de la réalité aussi dure soit elle, je me disais que absolument rien n’éffacerai ce moment, et que quoi qu il arrive on se retrouverait, ça j en avais l immense conviction. Et j’essayai de lui remontai le moral.
    Je lui ai proposé qu on echange nos adresses, pour s’écrir. Il était dépité, je lui ai proposé d aller chercher un papier et un stylo au bar en face, mais mon amie a refusé, elle insistait de plus en plus pour que l on partent. Nous avons commencés a nous disputés elle et moi.
    Finallement, pour mettre tout le monde d’accord, comme elle possedait un telephone portable, je lui ai demandé d’écrire l’adresse, dans son répertoire. Il lui a dicté son adresse en vérifiant qu elle ne fasse pas d’erreurs, mais elle trépignait, et nous avons fait cela avec précipitation.
    Je ne sais pas pourquoi a un moment donné, devant son désarroi, je me suis sentie agacée, je ne comprenais pas pourquoi il était aussi pessimiste… Je lui ai laché la main et jai avancée seule. Je ne sais pas ce qui ma pris, comme d’un coup une energie inverse.
    Un ressenti que je semblait avoir déja vécu avec lui, un agacement de son manque d’espoir.
    Je me sentai trés forte, pleine d’énergie, sure de moi tout a coup. Je lui ai laché la main en me disant tant pis pour toi. Et puis il essayai de me reprendre la main, mais je l ai repoussé.
    Je ne comprenais pas moi meme mon attitude. Je me disais, mais il se rend pas compte que l on se retrouvera de toutes facons.

    Nous nous sommes approchés du scooter de mon amie. Lui essayait de cacher sa tristesse, son ami essayait de le reconforter, et moi, tellement confiante, je lui ai juste dit que j’allai lui écrire. Il m’a demandé de lui promettre. Je lui ai promis. Je l’ai embrassé, et suis montée derriere mon amie sur le scooter.
    Il est partit seul a quelques metres, comme pour éviter mon départ. Il avait la tete dans les mains, il pleurait deseperement et essayer de se cacher. Son ami ne comprenais pas son attitude, il essayait de lui remonter le moral, mais il le repoussa. Mon amie aussi essaya de le reconforté.
    Moi je realisai enfin, que c’était un moment grave. Que peut etre lui avais conscience vraiment des choses. Je finis par aller le voir, et je le pris dans les bras, une derniere fois, il voulais cacher ses larmes, gêné, je lui dit que je lui écrirai et que on se reverrai que c’était sur. Et puis, je lui ai chuchoté un i love you.
    Il ma serré fort dans les bras, a pris une grande inspiration,
    et m’a raccompagné au scooter, il ma pris la main et ma regardé droit dans les yeux, en me disant de promettre encore que je lui ecrirai, je lui ai promis plusieurs fois, il ma dit de faire attention a moi, de lui promettre que je prendrai soin de moi. Je lui ai dit que je ne l oublierai jamais. Je ne voulais pas qu il s inquiete.
    Et puis il m’a tourné le dos en baissant la tete comme pour accellerer nos adieux qui lui provoquai autant de souffrance. Mon amie a allumé le moteur, et voyant que je ne mettai pas mon casque, il est revenu vers moi, il ma mis le casque sur la tete, en me disant de lui promettre encore de prendre soin de moi.
    Et puis nous sommes parties, il est tombé en larmes, son ami le pris par l’épaule, je le regardai en m’éloignant, et lui regarda ailleurs. Sur la route, tout en longeant la mer, l’univers m’est comme tombé dessus, je me suis mise a trembler, a pleurer, a rire… j ai regardé le ciel, et la j ai tout a coup pris conscience que cette rencontre etait extraordinaire, et que ca ne se vie pas tous les jours.
    Je regardai la lune et comme si je m adressai a lui, je lui dit ne t inquiete pas. Je me disais aussi, au fur et a mesure que je m’ eloignai de lui, que j etais entrain de faire la plus grosse erreur de ma vie. Mais mon amie me dit que nous ne pouvions pas faire autrement. J’ai tout a coup eue envie de descendre et de courir vers lui.
    Mais, la vie devait suivre son cours, notre relation unique ne pouvait coller avec la réalité. Il fallait que je me fasse une raison. Mais je me remontai le moral en me disant que ca allait rouler, que nous allions nous écrire. Je ne voyais pas comment notre relation aurait pu evoluer, avec tant de distances entre nous, notre difference d age..
    Mais je savai que je le connaissai et que je le reverrai dans cette vie ou une autre… Nous sommes arrivées chez mon amie, j ai regardé le ciel et j’ai vu une étoile filante. Il me semblait etre en totale harmonie avec la vie, l univers. Depuis cet instant Il n’est jamais sorti de mon âme, de mes pensées, de mon coeur, malgré toutes mes tentatives d’oublis, en vain.
    Je me suis dit: J’ai rencontré un ange ce soir. Je me reveillai doucement de ce concentré d’émotions qui m’avait tellement secoué. Etait ce un rêve? Une chose est sure c’est que je ne me sentai plus seule au monde.
    Voila 16 ans aprés, me voicie…31 ans et absolument rien de cette soirée n’est sortie de ma mémoire. J’ai biensur essayé de lui écrire, mais mon amie, a sans faire expres effacé une partie de son adresse, la plus importante car son nom de famille. Jai quand meme tenté de lui écrire, mais les lettres me sont revenues.
    J’en ai voulu a mon amie, a la terre entiere d’ailleurs. Plus le temps passé, plus j’ai pris conscience de ce que j’avais vécu. Je savais que ca n’était pas une rencontre ordinaire. Et que peut etre plus jamais je ne vivrai ca.
    Le temps a passé, et il n’ya pas un 19 février, ou je ne repense pas a tout ca. J’ai fait ma vie, eue des enfants, j’ai été amoureuse j’ai vécue de belles histoires mais rien du tout de comparable. Il a toujours été là quelque part en moi et plus le temps passe, plus je sais qui il est. Il fait comme partie de moi, il me donne le courage, la force, la joie, lorsque ca ne va pas, je me reconnecte a lui, et alors plus rien ne m’effraie je ne ressent pas d’instincts de possessivitées pour lui.
    Depuis que j’ai pris conscience de cela il y’a environ 1 an, ma vie a comme décollée. J’agis a une vitesse impressionnante, toujours dans l’optique de réaliser ma mission, c’est a dire, respecter les autres, aimer la vie quoi qu il arrive, avancer combattre ses peurs, evoluer, se révolutionner, en arrachant mes angoisses, en transformant mon karma.
    Voila, il est toujours la, pres de moi, il veille sur moi, et je veille sur lui. Il ma fallut un long chemin avant de comprendre tout ca. Je suis passée par des moments de souffrances, de sentiment de culpabilité, je lui avais promis de lui ecrire. Il a du attendre mes lettres…Alors je me suis dit que je lui avais promis aussi de prendre soin de moi, c’est ce que j’essaye de faire.
    Je suis passé par des moments de manque de lui, de colere, d’injustice, d’essayer de l’oublier pour ne plus souffrir, mais il reviens de plus belle dans mon coeur, car en réalité il ne s’en va jamais, il fais comme parti de moi.
    Il y’a environ 2 ans, j’ai décidé de transformer mon karma affectif, et forcemment cela a eveillé cette blessure. Je me suis retrouvé face a moi meme, en pleine depression, en plein dans une histoire de couple tres dure a vivre au quotidien, et dans le néant de mes peurs, mes prières m’ont comme réconciliées avec lui.
    J’ai cherché mon carnet d’ado ou j’écrivais tout, j’ai comme enquêter sur mon passé pour comprendre, j’ai ressorti le portrait que j’avais fait de lui de mémoire quelques jours après notre rencontre, je ne me sépare jamais de ce portrait et le regarde de temps en temps pour me reconnecter a lui.
    J’ai prié pour son bonheur ou qu il soit. J’espere du plus profond de mon coeur qu il va bien, qu il est en vie, qu il est heureux. J’ai tremblait en silence, lorsque je voyais a la tv les marins envoyés unpeu partout sur les conflits et les guerres. J’ai toujours pensé a lui a vrai dire.
    Aujourdhui dès que je souffre de son absence je prie, et là tout va mieux, je le sent heureux, et donc le suit aussi. Je ne peux pas le chercher en dehors de moi meme. Il m’apporte tellement… je sais cela peu paraitre etrange. C’est dur de ne pas pouvoir en parler…Parfois je me dit que je frole peu etre la folie, mais en meme temps je n’ai jamais aussi bien avancée dans ma vie, que depuis que je l’accepte en moi. Depuis que j’ai lu les articles sur les ames jumelles, je suis comme apaisée, j’ai enfin mis un mot sur ce que je vivais. Rien n’est gagné, mais j’avance chaque jours, avec l’amertume parfois de me dire que je ne le reverrai plus en cette vie, et en meme temps la joie immense de l’avoir rencontré, d’avoir vécu cette etrange rencontre. Lorsque je me connecte a lui, parfois j ai l impression d etre avec lui et je resent une immense chaleur dans mon dos, des frissons dans mon corps, et comme des vibrations que j envoie a l univers par ma corde d’argent.
    D’aprés vous, tout ces sentiments et vécus sont ils ceux d’ames jumelles? Si oui que pouvez vous me conseiller pour vivre au mieux avec ca, et réaliser ma mission . Est ce que le retrouver physiquement serai juste? Est ce que je dois le chercher en dehors de moi…est ce que je dois continuer de me poser des questions?
    Je vous remercie de votre attention, cela fait du bien de tout poser a plat. Je ne pense pas etre folle, puisque je me pose la question… Je vie de plus en plus en phase avec moi meme. Je vous remercie par avance, de vos conseils ou ressentis sur mon experience. Toute aide est la bienvenue.

    J'aime

    1. Merci, Claire,pour ce merveilleux témoignage !
      Il semble bien, en effet, s’agir d’une belle rencontre de Flammes Jumelles.
      Et votre récit témoigne d’une véritable maîtrise dans l’acceptation de ce qui est, tel que cela est, ici et maintenant.
      Vous me demandez conseil pour agir, mais je sens que tout ce que je pourrais vous dire est déjà en votre cœur. Je n’ai rien à vous apprendre : vous avez compris le sens de cette retrouvaille ; c’est un repère spirituel éclairant votre chemin de vie. L’important est d’avoir pris conscience de l’existence de cette Flamme Jumelle, qui est une autre facette de votre propre âme. La séparation que vous vivez n’est pas un accident, ni un caprice du destin. C’est le lot de (presque) toutes les flammes jumelles : celles-ci n’ont pas à partager les soucis et les épreuves du quotidien ; le but de cette rencontre est d’allumer les feux de votre conscience, afin de vous conforter, pour le reste de votre vie, dans la poursuite du chemin de lumière qui est le vôtre, avec conviction et détermination.
      Je vous souhaite toute la clairvoyance dont vous aurez besoin, jusqu’au bout du chemin de cette vie.
      Sans aucun doute possible, vous retrouverez votre Flamme Jumelle lorsque vous repasserez le miroir de cette vie, pour entrer dans une dimension plus élevée, où n’existera plus de dualité telle que nous la connaissons sur cette Terre. Notre chemin, à tous, se dirige vers ce monde-là : le Cinquième Monde. Ce sera un monde d’Amour inconditionnel et de fusion des âmes.
      Mon conseil, puisque vous me le demandez, sera de vous encourager à poursuivre ce chemin de rayonnement intense qui est le vôtre, et de continuer, avec Force, dans la Joie et la Paix, à être un phare pour ceux qui croisent votre route.
      Je vous remercie pour ce partage lumineux.
      Namasté.
      Michel

      PS — je vous recommande la lecture d’un article plus ancien, via ce lien : https://regisliber.wordpress.com/2013/07/17/lego-letre/

      J'aime

      1. Bonsoir à toutes et à tous
        Je voudrai simplement par ces quelques lignes vous faire partager mon bonheur et donner un message d’espoir à ceux et celles qui ne comprennent pas encore pourquoi le chemin peut être si difficile alors que tout est évident.
        J’ai rencontré ma flamme jumelle il y a 9 mois, je l’ai reconnu immédiatement (je suis la flamme éveillée). Nous avons vécu cet amour inconnu et passionnant pendant 3 mois… moi avec certitude, lui avec surprise et émerveillement à la fois, mais surtout avec des peurs… Il a pris volontairement ses distances et je ne l’ai pas compris… Ma jalousie, mon égo, mon impatience et ma possessivité ont eu raison de notre belle histoire. Nous sommes restés séparés plus de 6 mois qui ont été pour moi, à la fois bénéfique parce que j’ai pris conscience de mes erreurs et à la fois insurmontable de souffrances, de doutes et de déchirements. Je ne comprenais pas qu’il puisse ne pas vouloir de cet amour là dont j’étais si sûr. Nous avons finis par nous retrouver… nous recommençons doucement cette belle et unique histoire. Moi j’ai pleinement conscience de qui il est, de qui nous sommes, nous sommes un. Je l’accueil avec ses défauts, ses qualités, ses envies, ses différences parce qu’elles sont les miennes. Il a fait du chemin aussi sur son état de conscience je le sais, je le sens parce que c’est inévitable, c’est incontrôlable et indépendant de notre volonté puisque c’est une évidence. Quand nous sommes ensembles nos âmes se réunissent et se retrouvent, quoi que l’on décide d’en faire, nous ne pouvons pas lutter, nous ne pouvons que nous laisser transporter par une spirale d’amour qui s’élève de plus en plus haut. Je sais que nous allons encore progresser, que ce sera de plus en plus fort et beau.
        Je voudrai dire à ceux qui passent par la période de séparation qu’effectivement c’est un passage obligatoire, qu’il ne faut pas perdre espoir, qu’il faut s’aimer soi même et travailler sur soi pendant cet période, sur ce qu’il nous faut améliorer. Rien de sert de forcer votre flamme jumelle parce que vous avez zéro doute sur la réalisation de votre union, elle aussi doit progresser et plus lentement que vous. Elle ne s’éloigne pas parce que vous vous êtes trompés ou qu’elle se désintéresse de vous, elle s’éloigne pour se retrouver parce que c’est perturbant, que ça remet en cause beaucoup d’idée préconçues pour elle…. Ce passage est une prise de conscience pour les deux âmes. Ce n’est qu’à partir de là que vous comprendrez que vous faites vraiment partie l’un de l’autre. Ne faites pas comme moi, soyez patients, garder un simple lien, aimez là à distance elle le ressent … et elle ne reviendra que plus vite et d’elle même. J’ai beaucoup de chance, je n’ai pas appliqué ce que je viens de vous conseiller, et elle est revenu quand même, encore chargée de ses doutes et de son égo et cette fois j’ai conscience que le chemin sera long, semé d’embuches sûrement mais pour rien au monde je ne gâcherai à nouveau ce bonheur immense et ce sentiment de plénitude que vous apporte l’amour inconditionnel. Quand nous sommes ensemble je suis entière parce qu’il me complète totalement. Dans l’abandon il n’y a pas de place pour l’égo.
        Nous avons été séparé 6 mois, mais je pense que nous aurions pu être séparés beaucoup plus longtemps, la reconnexion est immédiate, la reconnexion des âmes… alors soyez tolérants pour la reconnexion mentale il peut y avoir des décalages …. Abandonnez vous et aimez vous tout simplement.
        Céline

        Aimé par 1 personne

  48. Bonjour. J’aimerais vous faire part de mon histoire. Il y a environ 1an et demi, j’ai rencontré un homme. Nous nous plaisions tout les deux, et nous nous sommes embrassé (juste une seule fois, sans rapport sexuel). Le problème était qu’il avait déjà quelqu’un en vue. Moi je ne le connaissait pas plus que ça mais je le voulais lui, je n’avais jamais ressenti ça pour quelqu’un, je l’ai très très mal vécu. Ayant des amis en commun, lorsque l’on se voyait, je me sentais très mal à l’aise et j’avais ce sentiment que lui aussi. Maintenant nous sommes amis, lorsque nous nous parlons, je me sens réellement bien, je me sens moi, et je sais qu’il m’écoute et me parle car il en a envie et tient à moi. Même si maintenant il est en couple avec la personne qu’il avait en vu depuis le début où l’on s’est rencontré.

    A la période de notre rencontre, pendant environ deux mois, nous nous parlions H24 par message, même pour des banalités, juste le fait d’être en contact. Malheureusement, on s’engueulait assez souvent ,mais, il revenait toujours me reparler. Comme nous avions des amis en commun, pour des raisons X, nous nous sommes vu tout les vendredis (pendant la période où nous parlions beaucoup par message). Je faisais donc toujours en sorte de me faire la plus jolie possible. Mais étrangement, nous parlions tout le temps par message mais lorsque l’on se voyait on se disait juste bonjour et l’on n’arrivait pas à discuter ensemble, il m’ignorait, par timidité je pense alors qu’il ne l’est pas du tout d’habitude (ce qui m’énervait beaucoup).
    Puis, sa copine lui à demander de ne plus me parler sinon elle le quittait. Il a donc coupé les ponts avec moi. Une période affreuse de ma vie, où toute sorte de galères se sont enchaînées.

    Un jour il m’avait avoué que je n’étais pas comme les autres. Une phrase qui m’a touché, l’une des plus belle chose qu’on m’ait dite. Et-il possible que lui ressentais les mêmes choses que moi et en avait peur, ce qui expliquerais pourquoi il est avec cette femme? J’en doute. Pour moi, il ne ressent pas cette attraction que j’ai pour lui.
    De plus en y repensant, je pense qu’une relation avec lui ne marcherait pas maintenant mais plutôt dans 5-10ans. Je me sens déjà faire parti de la famille ayant son cousin pour meilleur ami (C’est à cause de lui que j’ai commencé à parlé à son cousin, je pense qu’au début c’était une manière de ne pas casser notre lien, inconsciemment).
    Pour finir, je pense que le lien que nous avons est vraiment fort. Car je suis l’une des rares personnes à cerner sa personnalité, j’arrive à lire en lui, a le comprendre mieux que personne. Cet homme à une carapace que peu de personne savent ce qu’elle cache.
    Je n’avais pas préciser mais je suis moi même en couple depuis 7mois, mais je me sens coupable vis à vis de cette personne que j’aime, certes, mais que je ne désire pas de cette manière.

    Selon vous qu’en est-il de notre relation ? Me ferais-je des films (comme on me l’a souvent dit) ou existe t’il vraiment un lien entre nous deux ? Et qu’elle en serait la nature?
    Merci de votre écoute.

    PS: Sa copine m’a fait énormément de mal, elle est maintenant en colocation avec ma meilleure amie et c’est comme si elle voulait me voler ma vie, mes amis.. Je pense qu’elle ressent une rancœur par rapport à moi qu’elle cache. On peut dire qu’elle me casse beaucoup de sucre dans le dos, parle de moi en mal dès qu’elle en à l’occasion etc etc.

    J'aime

    1. bonsoir Lisa
      j’ai lu ton témoignage avec intérêt
      ce qui transparaît de ceci est peu clair, dans la mesure où la rencontre dont tu parles pourrait être autant une âme-sœur qu’une flamme jumelle.
      en effet, l’impossibilité apparente de la concrétisation de la rencontre pourrait bien témoigner d’une retrouvaille de flamme jumelle, mais dans ce cas, rien ne sevirait de mettre dans cet événement l’espoir d’une relation de couple dans la vie quotidienne : ce serait simplement le signe d’une complicité de vie à partager, en acceptant la séparation et l’éloignement comme un fait, lié à la nature de votre relation, c’est à dire le partage de vie d’une seule âme sous deux aspects complémentaires non fusionnés, qui doivent faire leur propre expérience d’apprentissage d’un enseignement particulier.
      en revanche, s’il s’agit d’une de tes âmes sœurs, le temps de la jonction est incontrôlable, et la patience sera le maître-mot de cette rencontre ; les choses se produiront lorsque tous les ingrédients seront rassemblés pour que l’expérience soit le plus profitable à chacun.
      surtout pas d’impatience, ni de jalousie, ni de découragement !
      nous ne somme jamais propriétaires de l’objet ni de la personne aimés.
      il nous appartient de nous offrir à eux, totalement, dans la liberté et la gratuité,
      et de nous abandonner à la volupté de l’Amour Universel, quoi qu’il advienne
      soyons présents ici et maintenant, sans attente ni prétentions
      l’amour est gratuit, et infiniment généreux

      le bonheur n’est pas le but : il est le chemin
      je te souhaite la Paix, la Force et la Joie de l’Amour
      Namasté
      Michel

      J'aime

      1. Merci beaucoup de votre réponse Michel! Existe t-il un moyen de savoir si cette personne est l’une de mes âmes sœur ou si elle est ma flamme jumelle? Ou seul le temps me le dira ?
        Encore merci !

        J'aime

        1. la vie vous le dira
          soyez patiente
          les choses se font, avec ou sans nous : par conséquent, laissez le temps faire son travail
          et vous ne serez pas déçue, croyez-moi !

          une seule règle à respecter : demeurer dans l’amour universel en lâchant prise
          (l’amour universel est sans limite, et il n’attend rien)

          si vous avez la moindre inquiétude, n’hésitez pas à en parler ici
          cordialement

          J'aime

          1. Lâcher prise, Lisa… oui
            Nous ne sommes propriétaires de rien ni de personne. Et il ne nous appartient pas de tout contrôler. Le bonheur réside dans une attitude où nous acceptons ce qui nous arrive, en étant reconnaissant de ce qui est, car nous savons que c’est ce que nous pouvons connaître de mieux pour notre évolution personnelle.
            Aucune rencontre n’est le fruit du hasard. Chaque personne croisée sur notre chemin fait partie du plan divin pour nourrir notre développement spirituel. À nous de saisir ces opportunités pour apprendre les leçons qui nous feront croître en sagesse.
            Et remercions sans cesse, dans la Paix, la Force et la Joie de l’Amour.

            Vous êtes sur le bon chemin.
            Namaste.
            Michel

            J'aime

  49. Bonjour à tous,
    J’ai envie moi aussi de dire quelques mots sur mon expérience.
    J’ai fait, voilà bientôt 30 ans (oui ça date), en pleine crise d’adolescence, une rencontre merveilleuse, improbable, pas comme les autres. Tout entre nous semblait couler de source, tout a été compliqué. Et très vite.
    Il y a eu rapidement rupture de toute communication (notre relation était amicale).
    Puis la vie nous a remis en présence, et nous n’avons cessé de nous retrouver et de nous éloigner.
    Malgré les déceptions, les échecs de nos relations, nous avons au fil du temps admis que rien entre nous n’était sali, abîmé. L’attraction (je devrais dire l’amour) n’a jamais cessé de grandir. Chaque retrouvaille a toujours été magique.
    J’ai compris depuis peu de temps (2 ans environ) qu’il est, très probablement, mon âme jumelle.

    J'aime

    1. Vous voulez dire votre flamme jumelle? C’est en effet ainsi que nous les reconnaissons. Au tout début cela nous apparaît comme un amour merveilleux et exceptionnel
      Puis, progressivement, nous nous apercevons qu’ il s’agit d’autre chose. Une relation sur un autre plan. Dans un autre univers. Et nous comprenons vite qu’ il ne sera pas question de vivre ensemble et que, malgré cela, tout vécu sera toujours partagé, compris, et accepté par l’autre, comme étant expérimenté en simultanéité.
      Merci pour ce franc témoignage.
      Et que l’Amour vous porte!

      J'aime

      1. Oui je voulais dire ma flamme jumelle, merci pour votre réponse.
        Nous avons pris conscience de quelque chose de particulier d’abord parce que nous sentions entre nous un lien que nous ne parvenions pas à briser. Ce lien n’était pourtant ni passion, ni dépendance, une attirance certes mais difficile à définir.

        J'aime

  50. Article très intéressant ! ça donne vraiment envie d’y croire. J’ai déjà identifié des âmes sœurs mais flammes jumelles, j’en suis pas 100% certain(e) que c’est la personne à laquelle je pense. Je ne la sens pas une âme sœur. Je retrouve beaucoup de points communs assez troublants avec vos descriptions (remarquer cette personne sans conviction, puis elle prend de la place dans notre cœur, notre vie, on est intimidé par son regard, on devient soi-même enfin, on ne la cerne pas tjrs verbalement mais l’aimons quand même pour ce qu’elle est, touché par ce qu’elle dégage, on sent une énergie, un lien invisible pour les yeux)

    J’ai des questions :
    -Est-ce que cette séparation est forcément physique? Par exemple, rencontrer une personne une personne sur son lieu de travail, s’attirer mutuellement, la remarquer sans penser qu’elle prendrait de + en + d’importance et pendant longtemps etre intimidés tous les 2 mais passer par pleins de phases de doutes, éloignements, quiproquos… Et rapprochements à chaque fois de + en + forts?

    -Est-ce qu’il y en a forcément 1 qui est + élevé spirituellement? Ou ça peut être un qui évolu + que le 1er et le 2ème à son tour se remet en question et évolu + aussi pour devenir lui-même?

    -Est-ce qu’on peut ressentir (au début au moins) de la passion, de la jalousie, possession(pas la peur spirituelle de la perdre mais physique)? Car on reste des êtres humains qui ignorons encore l’amour inconditionnel et donc il n’y a rien de mal de vouloir un amour absolu, intime, exclusif (si on est F.J dans le cadre du couple rechercher la fidèlité physique réciproque mais accepter que cette personne en aime d’autres évidemment. Vouloir etre avec pour l’éternité.
    -On peut désirer cette personne autant que l’aimer?

    -Est-ce qu’on peut douter du bonheur, de l’amour, de CET amour? Avoir peur? Tout en sachant qu’au fond il nous aime. Mais avoir peur de se tromper, d’être fou..

    -Peut-il y avoir plusieurs séparations dans la séparation, qui rapprochent? Ou n’en a t-il qu’une?

    Merci d’avance pour votre réponse

    J'aime

    1. Bonjour, et merci pour votre intervention.
      Petit rappel sur la question : on n’est pas amoureux de sa flamme-jumelle !
      Cette dernière est une partie de nous-même, et la caractéristique principale est une séparation physique
      On ne fais pas sa vie avec sa flamme-jumelle, contrairement à une âme-sœur…
      La flamme-jumelle est une autre face de nous-même, dont le destin est lié au nôtre et dont les chemins d’enseignement diffèrent, et sont donc parfois plus rapides chez l’un que chez l’autre.

      Je redonne ici un texte que j’avais posté il y a quelque temps: « merci à vous d’être passés dans ma vie » >>> https://regisliber.wordpress.com/2010/05/24/merci-a-vous-detre-passes-dans-ma-vie/
      Il s’agit, dans cette description, des différents aspects de nos rencontres avec nos multiples âmes-sœurs : pour un instant, pour une expérience ou pour une vie.

      Quant à notre flamme-jumelle, la seule et unique que nous ayons jamais, toute fascinante que puisse être sa rencontre ou plutôt ses retrouvailles, elle ne sera probablement pas un compagnon de vie (une compagne) ; ne fantasmons pas sur ce bonheur spirituel, qui est exceptionnel : il n’y a rien ni personne à posséder ; l’enseignement à en tirer serait l’apprentissage du « lâcher prise » total et inconditionnel.

      notre flamme jumelle peut, elle, mous montrer la voie que j’évoquais ici : celle de l’apprentissage de la distinction entre l’Ego et l’Être >>> https://regisliber.wordpress.com/2013/07/17/lego-letre/

      Ceci dit, oui, chacun peut douter de son bonheur, dans la mesure où la confiance en soi a pu être érodée pour des raisons d’expériences de vie propres à chacun. Mais justement, c’est là que la rencontre avec la flamme-jumelle nous apprendra, si nous sommes prêt, à retrouver cette confiance absolue en l’Amour, et à nous offrir totalement et pleinement à cet Amour Universel.

      Je vous recommande chaleureusement les deux articles ci-dessus, et vous en souhaite bonne lecture.
      Que l’Amour soit votre véhicule !
      Michel

      J'aime

      1. Merci de votre réponse. C’est beaucoup plus clair comme ça : « on ne tombe pas amoureux de son âme-jumelle ». L’amour spirituel n’à rien à voir et dépasse celui que nous pensons connaitre, idéalisons (couple par exemple)..

        Merci, je vais lire ces deux articles qui semblent tout aussi intéressant avec plaisir🙂 Merci beaucoup, oui que l’amour soit notre véhicule, à tous !

        J'aime

    2. Bonjour Mounn,

      je me permets de t’écrire car ce que tu décris ressemble étrangement à ce que je vis actuellement. je m intéresse aux FJ car je pense avoir rencontré la mienne sur mon lieu de travail aussi, et je me suis posé les mêmes questions que toi.

      as tu avancé dans tes recherches ? cette personne est elle ta FJ ? as tu parlé de cela avec elle?

      en ce qui me concerne, je ne vois plus cette personne mais je suis connecté a lui en permanence, est ce ton cas aussi ?

      bon courage en tout cas.
      merci d’avance pour ta réponse.

      J'aime

  51. Bonjour,
    Merci pour ce texte…
    Je pense que j’ai rencontré ma flamme jumelle… C’est lui qui m’a retrouvé grâce à internet… A l’époque, sans vraiment discuter avec lui, je sentais que quelque chose allait arriver mais étant en couple et lui aussi, nous nous parlions très peu… C’était plus des excuses pour garder le contact… Puis je me suis séparé de mon compagnon, et là l’eveil spirituel c’est fait… Puis deux mois après les conversations avec cet être devenaient enrichissantes pour mon âme et ma vie humaine… Je le trouve magnifique, divin… Sa lumière était mienne… Tout a été fait pour que l’on se rencontre physiquement furtivement mais depuis ca a enclenché des sentiments etrange… Nous sommes sortis ensemble qu’une seule fois, c’est comme ci nous étions un vieux couple… Pas de séduction rien… Notre relation a plus été basé sur l’énergie, nos âmes fusionnaient en dansant physiquement loin l’un de l’autre… Nous étions plus que connectés, l’amour jaillissait tout autour de moi… Mon entourage ne me reconnaissait pas… Sa compagne soupçonnait quelque chose et lui faisait du chantage, ppourtant c’est vrai physiquement il n’y a rien eu… Tout s’est passé au niveau des âmes et ressentit humainement… On ne parlait pas de sexe, que des conversations spirituelles et un jour lors d’une danse de l’âme, je l’ai ressenti comme un mariage consentant, chaque âme repondait oui puis l’énergie s’est propagé sur la Terre… Après ce fut la dernière conversation où j’ai senti et il l’a dit, il avait peur, il ne comprenait pas et lui donner du temps… Depuis silence radio, ce fût brutal comme si on m’avais annoncé sa mort… Le lien est là, les pensées sont là mais c’est comme si il y avait une barrière… Je peux me passer de lui physiquement mais cette danse me manque… Physiquement on sait que ça va être divin… 5mois c’est horrible, mais rien qu’en pensant à lui et ce qui s’est passé mon sourire radieux revient, le temps c’est quelque chose…. Ca ne m’empêche pas de grandir…mon 11.11 je t’aime inconditionnellement…

    J'aime

    1. quelle belle histoire…merci de la partager…..je comprends tout ce qu’on peut ressentir physiquement avec notre âme jumelle…merci à toi

      J'aime

  52. Bonjour Michel, bonjour à tous,
    Tout d’abord merci pour ces articles, mines d’information incroyables.
    Je m’intéresse au sujet des FJ depuis quelques mois maintenant et j’aimerais raconter mon histoire également, et potentiellement obtenir des réponses..
    Si je me suis intéressée et documentée sur le sujet des FJ ce n’est pas un hasard, je ne savais même pas que cela existait d’ailleurs! C’est en effet en cherchant des explications à ce que je ressentais que je suis tombée sur des articles expliquant ce phénomène.
    J’ai rencontré cette personne, cet homme, par hasard, dans un bar, alors que je sortais boire un verre avec un ami. Il m’a regardé, et m’a dit « bonsoir », j’ai compris que je lui plaisais, je le trouvais charmant pour ma part, mais rien d’extraordinaire.. nous avons un peu discuté et il m’a laissé son numéro. Je décidai de le revoir et nous avons déjeuné ensemble le lendemain (il avait d’ailleurs eu la même idée que moi sur le lieu du déjeuner). Pendant ce rdv je me suis aperçue d’une multitudes de coïncidences et de similitudes, professionnelles d’une part, et personnelles d’autre part dans ce que nous avons vécus avec des ex compagnons. A ce moment là, il était déjà en couple depuis très peu de temps, donc rien de sérieux et moi je venais de rompre une relation que ne me satisfaisait pas. Sa relation ne le satisfaisait pas non plus, mais il voulait pourtant aller au bout, donc je ne comprenais pas pourquoi vouloir me revoir dans ce cas. Il me disait qu’il fallait qu’il me voie et que c’était plus fort que lui, même si rien ne devait se passer entre nous. De toute façon, je lui avais dit que si quelque chose devait se passer, il devrait rompre. Nous nous écrivions presque tous les jours depuis. Je ne me sentais pas amoureuse, mais un jour une attirance pour lui m’est apparue très soudainement, comme un déclic, j’avais envie de le voir et de passer à l’acte ! qu’il soit déjà dans une relation m’exaspérait, mais l’envie d’être avec lui était plus forte, donc nous nous sommes revus quelque fois… et je me sentais plus attirée par lui rencontre après rencontre.
    Mais cela n’a pas duré très longtemps, car je dus partir pour mon travail dans un pays étranger, et c’est à ce moment là qu’il s’est révélé, il a rompu sa relation, et nous avons décidé d’officialiser notre couple, à distance. Cette relation sans se voir était pourtant très forte je sentais des vagues d’amour me parcourir le corps, je n’avais jamais rien ressenti d’aussi pur et d’aussi beau. Je n’avais jamais été aussi sure d’avoir rencontré la bonne personne, celle qui est faite pour moi.
    Je l’aimais, et je pouvais ressentir son amour toute la journée, le soir, la nuit, j’avais l’impression de vivre dans du coton. Nous étions connectés, je ressentais lorsqu’il m’écrivait des messages la nuit (décalage horaire).
    Nous n’avions pas de doute de vouloir construire quelque chose ensemble à mon retour même si nous ne nous connaissions que depuis très peu de temps (2 mois). Mais par moment il me disait ne pas supporter mon absence, ça le rendait très malheureux et désemparé. Il a parcouru la moitié de la planète pour venir me rendre visite 2 jours, les retrouvailles étaient vraiment merveilleuses, mais à son retour il a préféré rompre prétextant la distance, et le fait qu’il était malheureux de ne jamais avoir une relation normale comme tout le monde. Nous n’avons pas coupé les ponts pour autant, mais j’étais anéantie, je n’ai jamais connu une telle souffrance, une sensation de vide à l’intérieur, j’étais devenue l’ombre de moi-même pendant plusieurs semaines.
    Je suis revenue quelques mois plus tard, et j’ai adoré nos retrouvailles.
    A ce jour, nous continuons à nous voir de temps en temps, de plus en plus souvent, comme des amis qui couchent ensemble. Il se confie beaucoup, nous parlons de tout, mais nous ne sommes pas en couple, car je crois qu’il attend la relation parfaite qui comblera ses attentes, et ce n’est pas moi apparemment. Au départ, ça me faisait beaucoup de mal et je pensais qu’il était préférable qu’on ne revoit plus du tout, mais à chaque fois, je surmonte la douleur et je préfère le voir malgré tout même si la relation ne me satisfait pas en l’état, car c’est un vrai bonheur d’être juste en sa présence. Je suis assez sollicitée par d’autres hommes, qui ont les qualités pour me plaire, j’ai essayé, mais je n’y arrive pas, toutes mes pensées vont vers une seule et unique personne malgré mes efforts, je suis quelqu’un de raisonnée en temps normal, je ne comprends pas ce qu’il m’arrive.
    Qu’en pensez vous ? que dois-je faire?
    Merci

    J'aime

  53. Bonjour,

    je suis l’auteure de cet article et de quelques autres. Je crois que vous utilisez désormais une adresse qui n’est plus valide.

    http://www.eveil-flammes-jumelles.com n’existe plus et n’en demeure que le blog sur webnode. J’ai désormais importé une grande partie de mes articles et de nouveaux à cette adresse : flammes-jumelles.org

    Par contre vous citez en source de cet article une page facebook dont je ne suis pas l’auteure.

    En tout cas merci de participer à leur diffusion afin d’aider un maximum de personnes.

    Bien amicalement.

    J'aime

    1. Bonjour,
      merci pour cette précision !
      j’apporte la modification immédiatement…
      je sujet est très débattu en ce moment, et je trouve que votre article est particulièrement clair
      je le partage avec joie !
      cordialement
      Michel

      J'aime

  54. Bonjour,
    je viens de lire l’article sur les âmes soeurs et flammes jumelles. Cela m’a bouleversé et j’ai pleuré intensément, ça faisait très longtemps que je n’avais pas pleuré com ça et ça m’a fait bcp de bien…c’est la première fois que je m’exprime sur le sujet et que je m’exprime d’ailleurs « ouvertement » sur internet. J’ai rencontré mon âme jumelle le 7 juin 2014. C’est une évidence pour moi. Cette rencontre que je n’ai pas comprise au départ me bouleverse et est un vrai « chamboulement » pour moi, c’est un évènement qui risque de changer bcp de choses dans ma vie. J’ai rencontré mon àme jumelle dans un autre pays (il est espagnol), juste le temps de deux jour, et pourtant je me sens complètement lié à lui… dès le 1er jour, une complicité s’est installée, j’étais avec des amis et j’avais l’impression qu’il n’y avait que lui et moi nous étions comme connectés. Je n’ai pas compris ce qui m’arrivait, mais j’étais certaine qu’il partageait la même ressenti que moi. Quand nous nous sommes quittés, j’ai ressenti une immense tristesse et un énorme « vide », mais curieusement j’ai le sentiment d’être toujours « lié » à lui, comme si nos esprits étaient tjrs « connectés ». Je ne conçois pas le fait de ne pas le revoir, j’ai déjà programmé une date pour que l’on se revoit, et il sait qu’il me reverra, il a cherché à savoir. Cette rencontre m’a complètement éveillée, en cherchant à savoir ce qui m’était arrivé (merci internet), j’ai fini (très certainement avec le soutien de guides spirituels… et par vous également) par découvrir de nombreuses « vérités » ou « évidences » et gràce à mon âme jumelle je suis probablement au tout début de mon cheminement vers l’éveil spirituel. Je souhaite que cela arrive à chacun de nous. Que l’humanité tout entière se réveille enfin!
    j’ai déjà mené un bon « bout de chemin » avec mon âme soeur, qui est d’ailleurs mon mari avec qui j’ai 2 enfants, je n’ai sais quasiment rien de la vie de mon âme jumelle si ce n’est qu’il est lui aussi marié. Il est donc possible qu’il n’y est aucune relation physique avec lui dans cette vie ci. Une chose est sûre c’est que ni l’un ,ni l’autre ne voulont faire souffrir nos proches. Je pense que pour l’instant nous attendons patiemment de pouvoir nous revoir… il est très loin de moi et pourtant je le sens si près de moi…

    J'aime

    1. Bonjour
      Notre âme jumelle étant notre partie complémentaire séparée de nous à la naissance, rien ne dit que nous devons absolument la rencontrer sur terre dans cette vie.
      Cela se fera si la nécessité se présente, pour le bien de notre cheminement.
      Toutefois, rien ne nous interdit de lancer un appel à l’Univers, en demandant que survienne cette rencontre, non pour le « fun », mais pour nous aider dans notre développement personnel…
      Ceci dit, une âme sœur nous apportera également des enseignements, qu’il nous appartient de décrypter et d’assimiler.
      Je vous souhaite le meilleur de la vie !
      Michel

      J'aime

  55. Bonjour j’ai déjà écrit dans ce forum suite à la rupture de ma flamme jumelle il y a 7 mois, personne que je côtoie sans aucun contact à mon bureau. Une chose que j’ai lue sur le regard m’interpelle et je prie de trouver la réponse ici. Elle et moi avons un problème de vue assez assez pénible ; j’ignore si elle souffre encore. Je m’explique sensation de voir en décalage d’être là sans être ; là c’est très très fatiguant ; quand j’ai réalisé mon mon attachement l’an dernier, cela avait disparu. Pour elle qui a compris bien avant moi, c’était parti depuis longtemps. Aujourd’hui encore, quand je la regarde dans les yeux, ce flou s’apaise même si elle évite mon regard. Que pensez vous de cela? Merci

    J'aime

    1. Je peux absolument comprendre cette réalité car lors de mes retrouvailles avec ma f.j je venais d être hospitalisée 4 mois pour une leucémie chronique. En peu de temps à son contact, les marqueurs ce sont inversés. Miracle ou énergie réunie par la fusion de 2 âmes jumelles. ..il paraît que l amour guérit tout, j en suis persuadée.
      De nouveau séparés aujourd’hui, cette énergétique demeure à mes côtés.

      J'aime

  56. Bonjour,
    Je n’ai vraiment pas l’habitude de publier sur les forums, mais le sujet m’interpelle. Je me dis que peut-être enfin je pourrai mettre une explication sur cette histoire.

    Voilà, je crois bien connaître mon âme jumelle. Nous nous sommes rencontrés très très jeunes ( il avait 13 ans et moi seulement 17 ans). Ça été une rencontre bouleversante. J’avais l’impression de le connaître depuis toujours. Nous savions exactement comment l’autre réagirait devant une situation ( ou comment susciter une réaction chez l’autre) C’est un amour qui dépasse l’entendement. J’avais l’impression qu’un lien si fort nous unissait. Un lien qui dépasse largement l’espace-temps. En sa présence, je me sens complètement vivante. Nous avons une attirance physique explosive ( s’il me touche, ça me brûle littéralement). Nous avons alors vécu cette relation pendant quelques années tout en étant jamais capable de se mettre ensemble ( nous vivions nos histoires d’amour de nos côtés respectifs se repoussant chacun notre tour tout en revenant inévitablement l’un vers l’autre à cause de ce lien si fort)

    Profondément, je savais que c’était LUI. Intuitivement, je savais aussi que si l’on se mettait ensemble ce serait pour toujours. En lisant votre texte, je comprend maintenant l’ampleur que le toujours représentait pour moi à l’époque. Inconsciemment, je savais aussi que nous ne pouvions pas nous mettre ensemble parce que nous devions vivre nos expériences chacun de notre côté.

    Je crois que son âme a aussi reconnu la mienne, mais qu’il en est moins conscient ou du moins il n’a jamais osé m’en parler ouvertement. Je sais qu’inconsciemment il le sait parce qu’une fois il m’a dit : toute notre vie ce sera comme ça entre toi et moi, probablement jusqu’à temps qu’on est 80 ans passés. Alors il  » sait » qu’un lien très fort nous unis, même si nous vivons nos expériences chacun de notre côté.

    Un jour son oncle qui ne me connaissait pas plus qu’il le faut m’a dit : tu sais, un jour il va comprendre. Et je lui ai répondu : je sais. Cette histoire a duré environ 8 ans. Et puis, j’ai fait ma vie et depuis environ 1 an et demi nous n’avons plus de contact.

    Je rêve de lui presque tous les soirs depuis 6 mois. Je crois qu’il vient dans mes rêves. Mes rêves sont remplis d’amour. Depuis que je rêve de lui notre séparation est très très douloureuse pour moi ( j’imagine que pour lui aussi). C’est notre plus longue séparation depuis notre rencontre et la douleur est vive, autant que l’amour probablement. Sa présence me manque affreusement. J’ai essayé de reprendre contact avec lui dans les derniers mois, mais je n’ai aucune réponse ( ce qui n’est pas étonnant puisque ça toujours été dans notre dynamique.

    Donc, en essayant de trouver des réponses sur internet à : comment après 10 ans il puisse encore hanter ma vie à ce point, je suis tombée sur les âmes jumelles.

    Bien que j’aie maintenant 2 petites filles extraordinaires et un copain formidable, sa présence dans ma vie me manque horriblement. Je suis entière, complète et vivante que lorsque nous sommes ensemble.
    Je me suis toujours dit que le temps atténuerait cette souffrance. Le temps passe et j’ai plus l’impression du contraire.

    Croyez-vous que nous arriverons à vivre séparément à la suite de cette rencontre sans en souffrir toute notre vie?

    J'aime

    1. oui, pour moi cela ne fait aucun doute !
      ce qui vous arrive est une épreuve de foi
      même si vous restiez 10 ans sans nouvelles l’un de l’autre, cet amour ne changerait en rien
      (je parle de vécu)
      courage !

      J'aime

  57. Bonjour,
    Ça me fait un peu bizarre de partager mon histoire mais bon. Je me lance!
    Il y a quelques années j’ai décroché un job, et quand j’ai vu mon nouveau collègue j’ai eu comme physiquement mal, enfin pas vraiment mal mais j’ai ressenti un choc. Je ne savais pas pourquoi. Je me suis tout naturellement demandé si je n’étais pas simplement attirée par lui! Autant physiquement que dans sa façon d’être il est vrai que c’est le genre de personne qui me plaît en général. Mais pas à ce point là.
    Bref, j’ai laissé passer le temps en essayant de ne pas trop me préoccuper de ce sentiment bizarre.
    Au fil des jours j’étais de plus en plus intriguée, parce que j’avais l’impression de le connaître depuis toujours, mais vraiment toujours. Tout me semblait familier en lui, et pourtant je ne ressentais aucun amour, aucun désir de vivre quelque chose de romantique avec lui.
    Le plus étrange, c’est que de son côté, il était toujours distant voire désagréable avec moi. J’ai même eu l’impression qu’il cherchait à créer une ambiance pourrie pour me pousser à démissionner.
    Et puis assez rapidement j’ai commencé à rêver de lui absolument chaque nuit. Dans ces rêves, nous étions très proches, très complices. Jamais amants cependant, à part deux fois où j’ai rêvé qu’on s’embrassait, mais un baiser très pur, presque fraternel.
    Je me souviens d’un rêve où nous étions à une fenêtre dans une grande bâtisse ancienne et nous regardions le paysage, et il me disait “j’aimerais qu’on puisse rester ici pour toujours, mais on ne peut pas”.
    Les mois ont défilé comme ça, avec moi qui vivait seule cette expérience, cette impression de le connaître par coeur sans pour autant être amoureuse de lui, à rêver de lui, et la réalité chaque jour dans laquelle nous étions tous deux très distants (de moins en moins cela dit, à la fin nous avions presque une relation normale de collègues de boulot).
    Puis j’ai changé de travail, un jour je suis revenue pour dire au revoir à tout le monde, il savait que je devais venir ce jour là mais il ne s’est pas présenté de la journée. Je ne l’ai jamais revu, on ne s’ est jamais dit au revoir et je pense que je ne le reverrai jamais. Ça ne me rend pas triste, pas vraiment.
    Ce qui me fait de la peine, c’est que je crois que je ne saurai jamais s’ il a ressenti quoi que ce soit d’inhabituel de son côté.
    Ce que je crois c’est qu’il est possible qu’il ait lui aussi ressenti quelque chose d’étrange et qu’il se soit du coup complètement fermé à moi.
    Mariés tous les deux, rien n’aurait été possible de toute façon, si jamais il avait ressenti exactement la même chose que moi, je pense qu’il se serait comporté exactement comme il l’a fait! C’est ce qui rend difficile l’interprétation de ce que j’ai vécu.
    C’était il y a longtemps, mais il m’arrive encore de rêver de lui alors que je n’ai pas la moindre nouvelle (je n’ai pas cherché non plus à avoir de ses nouvelles ni à garder le contact).
    J’ose à peine m’avouer tout cela à moi même, durant cette expérience j’en ai parlé à très peu de gens et ne suis pas rentrée dans les détails, consciente que personne ne comprendrait ce que j’avais moi même du mal à comprendre.
    J’ai fini par me faire une raison, quand j’ai entendu parler d’âmes jumelles je me suis dit que c’était cela que j’avais vécu.
    Je sais que je le ressens encore, comme s’il était moi. Avec l’impression d’avoir toujours vu juste dans ses émotions à lui, l’impression de savoir que c’est ensemble que nous avons décidé de n’aller jamais plus loin dans la relation terrestre…
    Désolée d’habitude je garde ça pour moi, là j’ai l’impression que je vais passer pour une folle :p
    Mais vous, que pensez-vous de mon histoire? Merci d’avance!

    J'aime

    1. J’aurais encore beaucoup de détails à apporter… Comme le fait qu’on évitait soigneusement de se regarder dans les yeux, autant lui que moi, ça je l’ai clairement remarqué dans son cas c’était flagrant. En ce qui concerne mon attirance envers lui, comme je l’ai déjà dit ça n’avait rien de romantique ou encore moins de sexuel. C’était plutôt comme une attirance magnétique teintée de sensualité. J’avais parfois envie de l’enlacer, souvent même enfin ça n’était pas très clair pour moi! Mais je m’en serais sentie incapable. En fait j’osais à peine l’approcher, je pense que c’était parce que ce sentiment était si étrange et si familier à la fois que ça me faisait peur! Au travail je saluais tout le monde, que ce soit simplement en faisant la bise ou simplement en serrant la main. Avec lui, une seule fois, la dernière fois que je l’ai vu je crois.
      C’était un mélange d’attraction et de répulsion.
      Je n’ose pas m’étaler d’avantage, c’est très troublant pour moi d’en parler mais c’est vrai que même après tout ce temps, j’aimerais avoir des réponses… c’était l’expérience inter-humaine la plus déroutante et etrange de toute ma vie, ça ne ressemblait à rien de ce que j’ai pu connaitre ou simplement voir (dans des films par exemple).
      Je pensais qu’avec le temps et la distance je n’y penserais plus, mais voilà, comme je rêve encore de lui parfois ces souvenirs refont toujours surface! Suis-je normale? Svp aidez-moi!

      J'aime

  58. Bonsoir,

    A mon tour d’apporter mon témoignage.
    Il y a un peu moins d’un an et demi maintenant, j’ai fait une rencontre via un site internet. Rencontre « prévue » pour être sans lendemain.
    Cela faisait des années que j’étais inscrite sur ce site. Incorrigible célibataire. Lui, de son côté, marié sans amour et volage. Il m’avait contactée à maintes reprises pendant tout ce temps, sans réponse de ma part. Et puis ce soir là, je lui ai répondu, et en l’espace de quelques minutes nous sommes rentrés dans une conversation qui nous a captivés, sans qu’aucun de nous deux ne soit capable de se rappeler ce jour de quoi nous avons parlé.
    C’est lui « l’éveillé » de nous deux. Dès qu’il m’a aperçu il a été littéralement subjugué et il se souvient encore des moindres détails de cette soirée, et dit qu’il avait l’impression de me voir bouger dans une sorte de ralenti.
    Il est passé très souvent devant mon travail en espérant me croiser, et quand c’est arrivé, je ne l’ai pas reconnu.
    Il m’a recontactée, et nous nous sommes revus. Sans relation charnelle pendant un certain temps (même si nous avions « consommé » lors de notre première rencontre, sans que ça soit formidable par ailleurs).
    Petit à petit (il m’a fallu environ deux mois), je me suis rendue compte que j’étais amoureuse. Et surtout, je sentais depuis un bon moment qu’il y avait de l’amour de son côté. Il m’avait demandé rapidement : « crois-tu aux âmes soeurs ? »
    Les choses se sont accélérées. Au hasard (bien que j’ai compris maintenant que rien n’est hasard dans notre relation) d’une lecture, j’ai découvert la notion de flammes jumelles. Ca a été une révélation. Parfois j’avais des « visions » de lui ailleurs, des ressentis, lui également, mais c’était encore furtif à cette époque.
    Il a annoncé à sa femme son souhait de divorcer. Elle l’a très mal pris. Et il m’a quittée.
    Deux jours après, il a souhaité me parler. Il était en pleurs, tremblant, blanc comme un linge, et m’a dit qu’en prenant cette décision il avait eu l’impression de mourir. Moi, j’avais fait une grosse chute de tension et étais alitée.
    Depuis, notre histoire est bercée aux rythmes des séparations et retrouvailles. J’avance, il avance, mais il a beaucoup plus à régler que moi.
    Il a entamé une thérapie après notre dernière séparation et en choisissant un psy « au hasard », il est tombé sur un spécialiste en spiritualité qui lui a immédiatement parlé des flammes jumelles, et lui a dit qu’il ne servait à rien de lutter contre ça, que les âmes n’avaient pas de mort, et donc pouvaient détruire ceux qui luttait contre leur évolution.
    Chaque séparation marque une grosse avancée. Notre lien spirituel est de plus en plus fort. Nous ressentons toutes nos émotions mutuelles, même à distance. Nos relations charnelles deviennent un mélange de nos propres ressentis et de ceux de l’autre. Très troublant.
    Le problème, c’est que ses nombreuses allers et venues (c’est quasiment toujours lui qui est parti, parfois avec des mots très durs, même s’il n’est jamais resté plus de 48 heures avant de revenir (ou tenter de revenir, j’ai parfois maintenu une distance)) m’ont énormément fragilisée.
    J’ai perdu confiance. Cette instabilité dans la relation (même si séparés nous ne nous sentons pas séparés) m’a ébranlée. Moi qui avait toujours été du genre « c’est fini c’est que ça ne pouvait pas marcher », j’ai découvert les abîmes de la souffrance dans ces moments là. Le sentiment de mourir, d’être morte, les pensées suicidaires, l’impression de me détruire. Ce qui fait que j’ai énormément travaillé, et nul doute que ça doit faire partie d’une de mes missions permettant la fusion, à ne pas passer un coup de balai et passer à autre chose.
    Lors d’une de nos séparations, j’ai fait l’amour avec un autre homme. je n’en avais pas vraiment envie mais c’était plus fort que moi. Comme si ça allait l’appeler à moi. Et ça a été le cas. C’était à la fois désagréable pour moi, mais à ce moment là, son âme était fusionnée à la mienne donc il était là, avec moi. Très troublant et dérangeant.
    Et là, au moment où tout est sur le point de se régler (divorce engagé, vente, séparation des biens…Etc), au moment où il me fait une de ses plus belles déclarations d’amour, il enchaine avec un de ces comportements déroutants qui m’ont fait fuir auparavant, et qui sont à deux doigts de me faire fuir à nouveau.
    C’est un homme qui ne s’aime et ne se respecte pas, qui a toujours beaucoup menti. Il a beaucoup progressé, mais il avance lentement, et je ne supporte certaines attitudes. Tout en sachant que si je le quitte ça va me détruire. Et en même temps il y a quelque chose de plus fort que moi.
    J’ai trouvé un site qui explique bien tout ce processus.
    J’ai rencontré ma flamme jumelle, et c’est merveilleux, tout comme c’est épuisant et parfois démoralisant car je me demande si nous allons finir par stabiliser notre relation ou si elle est faite pour n’être qu’allers et retours.

    J'aime

    1. Bonjour
      merci pour ce témoignage
      selon vous, s’agit-il d’une âme sœur ou d’une flamme jumelle ?
      avez-vous le sentiment de vous être déjà connus dans une vie antérieure ?

      J'aime

      1. Bonjour,

        C’est clairement ma flamme jumelle. J’ai vécu 15 ans avec une âme soeur, et j’ai un ami aussi qui en est une. Ca n’a rien à voir.
        J’avais fait le test sur le site éveil-flammesjumelles (qui ne marche plus actuellement).
        Ici il y a une connection à distance impressionnante (ressenti des émotions, visions, sentiment de présence de l’autre).
        Et puis nous parcourons bien toutes les « étapes », dont les séparations (nous sommes à nouveau séparés), qui, chaque fois nous font grandir, ressentir de nouvelles choses, évoluer spirituellement.
        Au début c’est comme si on s’était toujours connus sans se connaitre, alors qu’avec mes âmes soeur il y a ce sentiment de toujours se comprendre.
        Il y a clairement des choses que l’on ne comprend pas chez l’autre, mais que l’on accepte comme tel.
        Il y a le pardon de chacune de nos erreurs mutuelles, parce nos sentiments sont au dessus de ça, l’amour qui perdure que nous soyons « ensemble » ou non, puisque même « séparés » nous ne le sommes jamais vraiment.
        Les « rappels à l’ordre », physiques ou autre quand on se sépare. C’est assez compliqué à expliquer, et difficile à vivre ces étapes de réunion/ séparation, même si nous savons qu’elles sont nécessaires pour grandir et régler nos comptes karmiques pour arriver à la réunion ultime.
        Et difficile aussi car il est difficile d’en parler à l’entourage, car seul quelqu’un qui connait ce phénomène le comprendra. Et en même temps, c’est sûrement aussi parce que toutes ces étapes doivent se franchir seul(e)s.

        J'aime

        1. Bonjour Marion

          Quand vous parlez de séparation parlez vous de rupture? Mon Mon âme jumelle a rompu avec moi brutalement il y a 7 mois. J ignore si un retour est possible je desespere merci

          J'aime

          1. Oui. Nous en sommes à 7 ruptures en un an et demi (4 fois de son fait, 3 fois du mien). Sachant qu’à chaque rupture qu’il ne s’est pas passé plus de deux jours avant que l’un des deux reviennent.
            Mais il semblerait que ce soit un processus « normal » au début des histoires de flammes jumelles (ce ce qui est écrit dans l’article ci-dessus), et que si on ne connait pas ces phases de séparations, c’est que nous avons affaire à une âme soeur, et non une flamme jumelle.
            Il y avait un site qui expliquait très bien tout ça : eveil-flammesjumelles.com mais il semble ne plus fonctionner.
            Il s’agirait de temps nécessaire pour les flammes pour comprendre et assimiler, et régler leurs comptes karmiques, leurs histoires non réglées et permettre la fusion.
            Je pense, c’est une conviction profonde, qu’à partir du moment où l’on rencontre physiquement sa flamme jumelle, on la recroisera toujours. Mais dans quel délai ? La fusion, la vraie histoire d’amour inconditionnel sera t’elle vraiment possible dans cette vie ? Nous n’avons pas de réponse à ces questions et je suppose que chaque histoire est différente.
            Peut-être que votre flamme a besoin de ce temps pour « comprendre ». Nous, nous l’avons compris, mais lui a beaucoup, beaucoup de choses à régler. Je ne sais pas non plus ce qu’il va advenir de notre relation « physique ».
            Je dis « physique », puisque de toutes façons, ensemble officiellement aux yeux de la société ou pas, nos âmes restent unies et nous ne sommes pas vraiment séparées, nous le ressentons profondément tous les deux, mais la suite ?
            Il a très envie que l’on continue, moi aussi, mais pour l’instant j’ai constaté qu’il avançait moins vite quand j’étais à ces côtés, alors je le laisse régler seul ce qu’il a à régler, même si je sais que ma décision le fait souffrir le martyre, et que je souffre terriblement moi aussi, mais nous sommes arrivés à un stade où nous n’avons pas d’autre choix.
            Soyez confiant(e), si c’est vraiment votre flamme jumelle, il(elle) est toujours là et vous le (la) recroiserez forcément, c’est la certitude que j’ai acquise dans cette merveilleuse et douloureuse découverte.
            Mais j’imagine bien votre désarroi, chaque minute, chaque heure, chaque jour est une souffrance, alors 7 mois….

            J'aime

          2. Merci Marion je travaille avec elle alors imaginez comme c’est compliqué de se voir je ne sais pas ce qui lui a pris. Nous avions eu un déjeuner bizarre elle s’inquiétait que je sois amoureuse d’elle ma demande si je quitterais mon mari pour elle et pour la rassurer rassurer j’ai dit non. J ignore si c’est la raison de la rupture car elle refuse tte discussion

            J'aime

          3. Bonjour Marion

            Quelques compléments: nous avions conscience elle surtout que nous nous étions ames jumelles. Elle l’a compris très vite a beaucoup espéré et j’ai fini par comprendre. Tout était super durant 6 mois. Puis à Noël elle s’est éloignée ma dit qu’elle devait faire un choix de vie que ca risquait d’être très dur. En debut d’année je lui ai ai demandé pourquoi elle était si distante . Elle m’a dit qu’elle etait au bord de la dépression qu’elle était aussi distante avec son ami. Puis elle m’a dit qu’elle ressentait qu’on était ds l eros qu’elle m’aimait de façon désintéressée mais que moi j’étais ds la possession. Que Que c’était malsain. Puis elle m’a demandé si j’aimerai vivre avec elle si j’en étais amoureuse que cela lui faisait peur. J’étais bien embêtée car elle venait de parler d’Eros pour la rassurer j’ai dit non que je ne quitterai jamais mon mari pour elle. Elle m’a demandé alors pourquoi je m’étais fâchée 6 mois plus tôt quand elle n’était pas prête à quitter son ami. J’ai encore menti en disant que la question ne se posait plus. Ensuite elle a fondu en larmes soit disant pour autre chose. Puis 2 jours après le jour de mon anniversaire elle m’a écrit un mechant sms me sommant d’aller me trouver une autre proie. Que pensez vous de cela??

            J'aime

          4. Je ne sais pas. Vous cherchez des réponses que seul votre coeur, et celle de voter flamme peuvent vous donner.
            Bon courage

            J'aime

        2. Je comprends bien, pour nous aussi il y a eu pas mal de temps de confusion et il faut parfois du temps pour réaliser tout ça.
          Par contre, vous lui avez menti, et je pense, mais ça n’engage que moi, que le mensonge va à l’encontre de la pureté d’une relation de flammes jumelles qui doit être dans la confiance absolue, d’autant que vous avez menti sur ce que vous disait votre coeur, et que si c’est votre flamme jumelle elle l’a forcément ressenti.
          C’est pour des mensonges aussi que j’ai quitté ma flamme…
          Mais si elle a « compris » des choses que vous n’avez pas encore comprises de votre côté, elle finira par le comprendre également. Chacune a son rôle, et ses propres problèmes à régler…

          J'aime

          1. Merci Marion. Pensez vous qu’après 7 mois en me temoignant du jour au au lendemain une telle indifférence et un un évitement marqué ( elle se montre incapable de tenir une minute ds la mm ma pièce que moi c’est assez impressionnant) elle puisse revenir?

            J'aime

          2. L’évitement peut-être parfois une façon de fuir ses sentiments.
            Je pense que des flammes jumelles peuvent se retrouver après de très longues séparations, mais je n’ai pas de réponse ni d’avis concernant votre histoire qui vous est propre…
            Méditez, connectez-vous à son âme, écoutez votre coeur, et vous trouverez sûrement des réponses à vos questions…

            J'aime

          3. Merci Marion. Vous pensez donc qu’il faille garder espoir. J’avoue que je n’en ai plus. Pensez vous que le déjeuner mentionné ait joue un rôle? Avant elle avait tjs été très avenante avec moi puis d’un coup plus rien

            J'aime

  59. bonsoir

    Cela fait cela quelque mois que je suis entrain de travailler sur mon moi supérieure j ai eu une période d’élèvement je l ai senti cette période s est enchaîné avec la j ai rencontre il y a 3 mois d’ une personne avec qui je pense avoir un lien particulier ,j ai lu plusieurs articles sur le sujet mais je n arrive pas encore a savoir si c est bien mon âme jumelle ou mon âme sœur ou autre ..? il y a eu une suite de coïncidences troublantes l’ors de notre rencontre comme si on était fait pour se rencontré ( rencontre par hasard dans LE même bar paumé quelque jours après notre 1er rencontre a une soirée ou on s’était pas donnés nos cordonnées , le 22 avril : jour de ma fête : st Alexandra .,il est du même signe astrologique que moi vierge et sa date de naissance étant le 9 et moi le 18 , 9+9 =18 je sais pas si c est un signe haha mais moi j aime a y croire🙂 ) la fusion sexuel était au rendez vous ,ainsi qu’une forte connexion je l ai senti ; au niveau des rêves  » en commun  » que je pense avoir fait avec lui dés le premier soir ou je lui est révélé la maison de son enfance avec sa famille que je l’ai connaissez pas . Après tout s est enchaîné très vite en l espace d’un mois comme si on était une relation de couple sans l être avec les jalousie et les dispute car il arrive a ressentir a distance ce que je ressent et moi aussi . j ai eu l’impression d’Être passer par tout les stades en un mois seulement avec toujours des visions différentes de percevoir et sentir les choses . comme le dit l article plus haut :

    « À la suite de cette séparation, l’une des deux flammes jumelles, celles qu’on appellera « l’éveillée », va alors ressentir des choses étranges et bouleversantes, elle va se retrouver lier à un être sans raison apparente, et commencer à en chercher les causes sans comprendre qu’il n’y en ait aucune.

    j ai fait des erreurs de choix et lui aussi , j ai rencontré un autre homme j ai était troublé je me sentais aussi lié a lui sans aucune raison j ai vite coupé court a la relation , on a eu nos petite  » séparation  » , bizarrement c était pendant ces périodes latente que j ai pu réalisé mes erreurs et que j ai eu les meilleurs moments d »éveille ou j ai pu être MOI , ou mon moi supérieure a refait le plus surface , j ai eu un déclic c’ était magique . mais je sais pas pourquoi je sens qu’il fera parti de ma ligne de ma destiné et j ai pas envie de le perdre , un lien fort est la , sans l AMOUR avec un grand A car il ne m a jamais avoué ses sentiments encore et pourtant il m a montré par tout ses geste qu’il tenait a moi ( apparemment du a son » hyper sensibilité qui le pousse a se protégé par peur de souffrir )  » . On a 5 ans d’écart , au début il s était dit qu’il refuserai toute relation beaucoup plus jeune que lui et pourtant j ai était l exception ; il est de polarité plus féminine et moi plus de polarité masculine on se complète bien a ce niveau la aussi , j ai cette impression de ne faire qu’un quand nos peau son en contact , comme si son corps était une continuité du mien , auquel s’ajoute de nombreux point commun dans nos personnalités , en gros que de nouvelles sensations toute différentes que j ai jamais connu avec d’autres qui ont défilé en l’espace de quelques mois

    a l heure actuel s est assez bizarre nous somme toujours pas  » en couple  » tout en l’étant encore plus , c est plus la même relation de fusion sexuel mais plus une entente qui tend vers l’amour et une certaine stabilité qu ‘il y avait pas avant. je sais pas la tournure que vont prendre les choses pour nous deux .mais si quelqu’un pourrai m’éclairé sur ma moitié ? qu en penser vous ? , j ai eu cette première impression de déjà le connaitre mais j’ai pas vécu notre rencontre comme un coup de foudre alimenté de passion romanesque..

    que la lumière soit avec vous !🙂
    cordialement
    alexandra

    J'aime

    1. bonjour Alexandra
      votre histoire est intéressante
      elle a tous les aspects d’une rencontre d’âmes-soeurs qui ont une mission d’enseignement l’une envers l’autre
      à vous de découvrir quel sera cet enseignement
      ne perdez pas de vue que l’amour est don total de soi et n’est jamais possession de l’autre !!!

      je vous recommande la lecture des deux articles suivants :
      https://regisliber.wordpress.com/2013/07/17/lego-letre/
      https://regisliber.wordpress.com/2010/05/24/merci-a-vous-detre-passes-dans-ma-vie/

      soyez heureux à deux !
      cordialement
      Michel

      J'aime

  60. Bonjour, âme soeur ou flamme jumelle ?
    Depuis le mois de mai j’ai rencontré quelqu’un ou plutôt je l’ai rencontré. Sur un site il m’a contacté et nous avions convenu de se voir en ami pour concerts ou autres car il est en couple. Seulement, nous avons passé 1 h au 1er rv, c’était comme si on se connaissait déjà, comme si on avait branché 2 prises, j’ai eu pendant ce moment, une onde électrique, un courant, qui m’a traversé tout le long de mon bras. Physiquement on s’est plus, on partage beaucoup de choses en commun. Au 2ème rv on s’est donné un baiser, magique, comme toutes nos rencontres qui ont suivi. Nous avons passé 2 nuits ensemble mais pour lui ce ne fut pas évident car blocages. J’ai tout arrêté parce que je culpabilisais beaucoup, moi même avec mon ex j’ai été trompée pendant des mois et là je n’avais pas les épaules pour supporter silences et savoir qu’il vit avec quelqu’un d’autre, même s’il n’y a plus rien entre eux. Au bout de 2 semaines ce fut tellement horrible le manque que j’ai repris contact et nous nous revoyons et c’est encore plus fort. Cependant, il n’est pas prêt pour l’instant à quitter sa compagne, ils ont un enfant, il veut continuer à me découvrir et à ma connaître. Tout en sachant qu’un jour il aura un choix à faire et que je ne resterai pas longtemps dans cette situation. Moi je souffre lorsqu’il est loin de moi, et dès que nous sommes ensemble je suis la plus heureuse, c’est très fort mais on se voit peu. Il a peur de sa compagne, et ne ment pas pour passer plus de temps avec moi.
    Il dit qu’il ressent un tel bien être et que c’est magique et il a un très fort désir, moi aussi d’ailleurs. Même lorsque nous nous prenons simplement dans les bras c’est fort. Je suis désemparée dans quoi me suis-je fourrée ? Mais cela dépasse tout ce que j’ai vécu jusqu’à maintenant.

    J'aime

      1. Merci de votre réponse. A 42 ans cela m’arrive pour la première fois et j’ai l’impression d’avoir un cœur chamallow mais je suis bel et bien amoureuse et je rêve qu’il partage mon quotidien m’endormir et me réveiller dans ses bras, le pur bonheur….

        J'aime

  61. Bonjour, votre article était très beau, et j’ai un besoin de vous parler alors je me lance !
    Voilà 2 ans que je vis avec mon âme sœur, j’ai absolument tout quitter pour le rejoindre, je sais qu’il l’est au fond de moi et suite à de nombreuses descriptions sur différents sites : Le coup de foudre, l’attachement et l’attirance, et l’impression de l’avoir déjà connu en font partie.
    Cependant, voilà un moment que je repensais à une personne que j’avais rencontré lorsque j’étais avec mon âme sœur avant que j’aille le rejoindre. Je me sens définitivement liée à lui, et je n’arrête pas de rêver de lui ces derniers temps, et plus je le vois en rêve, plus la journée je pense à lui. Aujourd’hui alors que je pensais à lui, un message m’est apparu : Flamme jumelle. J’avais déjà entendu parler du sujet mais je ne m’y étais pas intéressé, je suis allée chercher sur internet et j’ai trouvé tout ce qui pouvait définir <> et ce que je ressens à son égard. Je comprends aussi très bien ce que Kify peut ressentir. C’est vrai que la plupart du temps où je le voyais je n’étais pas capable de le regarder dans les yeux, car ce que je ressentais était bien trop fort, et j’étais tout le temps intimidée par sa présence, il ne s’est jamais rien passé entre nous, j’éprouve beaucoup de respect et je ne cherchais pas à blesser mon compagnon. Nous étions amis pendant un temps puis j’ai décidé de mettre de la distance entre nous, car j’avais peur de ce qu’il pouvait se passer si nous nous rapprochions. Je suis partie car j’avais besoin de prendre des distances avec mon lieu d’origine et les personnes que j’avais pu rencontrer, j’avais besoin de grandir et d’avoir une certaine indépendance. Nous avons le même âge à un an près, et physiquement c’est assez difficile à expliquer. Pour ce qui est de la distance, je fais confiance en la vie/l’univers. Alors qu’en pensez-vous ? J’ai l’impression que l’on essaie de m’envoyer un « message ».

    J'aime

    1. Bonjour
      En effet, votre histoire est très belle.
      Mon message serait le suivant :
      Reconnaître son âme jumelle n’oblige personne à tout quitter pour vivre avec elle !
      En revanche, le temps de vie que l’on est amené à partager avec une âme sœur est limité dans le temps, et il ne s’agit pas là de trahison, loin de là : l’enseignement reçu de la part de cette âme une fois assimilé, votre chemin se poursuit vers d’autres enseignements à recevoir pour le plus grand bien de votre développement personnel, et le plus grand bien de votre entourage si vous êtes capable de l’assimiler.

      Quoi qu’il en soit, avoir la chance de se trouver en présence se son âme jumelle est une immense grâce, qui doit nous encourager à développer en nous ce sens de l’Amour universel au profit de tous les êtres.
      Que votre chemin soit de Lumière !
      Cordialement
      Michel

      ps – si je puis me permettre, je vous recommande également la lecture de ces deux textes :
      https://regisliber.wordpress.com/2010/05/24/merci-a-vous-detre-passes-dans-ma-vie/
      https://regisliber.wordpress.com/2010/04/16/etre-pareil-a-leau/

      J'aime

      1. Je vous remercie de votre réponse, peut être me suis-je mal exprimée et je m’en excuse, je ne vis pas avec mon âme jumelle mais avec mon âme sœur actuelle.
        Je tiens encore à vous remercier pour votre message qui me réconforte à propos de notre relation avec notre âme sœur car j’ai le sentiment de faire une ascension spirituelle et lui et moi ne sommes plus du tout ‘sur la même longueur d’ondes’.
        Beaucoup d’Amour et de Lumière à vous aussi !

        J'aime

          1. Bonsoir, je reviens vers vous aujourd’hui …🙂 J’ai beaucoup de choses à vous annoncer et à vous demander ! Depuis la dernière fois que je vous ai parlé, il s’est passé beaucoup de choses très rapidement pour moi ! J’aurai sûrement besoin que vous puissiez m’éclairer sur ce qu’il m’arrive🙂 : Une grande histoire d’âme sœur pour ma part ! Je m’excuse d’avance si vous n’avez pas le temps de la lire…

            En Août, je suis retournée chez mes parents pendant les vacances, je vous avais parlé du fait que mon âme sœur avec laquelle je vivais nous n’étions plus sur la même longueur d’ondes, et bien pendant ce mois d’août, je n’avais plus de contact avec lui, et j’ai senti un ‘Changement’ dans mon âme, je me suis sentie mal pendant un mois entier, et j’ai eu une remise en question complète sur moi même et sur la relation que je voulais avoir.
            J’ai fais une dépression, j’ai très mal vécue cette période, et j’ai finis par me dire que ce n’était plus la relation que je voulais malgré les sentiments qu’il y avait et le fait que nous avions vécu ensemble.
            D’abord vers fin août je suis tombée ‘miraculeusement’ sur l’école qui faisait la section où je voulais aller et qui m’a prise de suite, quelques jours seulement avant la rentrée, et lorsque j’y suis allée et bien je peux vous dire que j’ai vraiment ‘senti’ qu’il fallait que j’y aille et que c’était un signe de l’univers !
            Je devais normalement rejoindre mon copain, et finir mes études là bas mais je ne pouvais pas, je Sentais vraiment que je ne devais pas y retourner. Quand je lui ai annoncé que je ne revenais pas ça été un choc pour lui, je lui ai vraiment brisé le cœur, même si ce n’était pas mon intention et que je ne supporte pas faire souffrir les autres. Ainsi qu’à sa mère avec qui j’étais très proche. Malgré tout je ne pouvais me résoudre à le quitter car il me restait encore quelques sentiments pour lui, et que je souffrais de lui faire du mal.
            A ma rentrée j’ai aperçu quelqu’un dans la cour, et j’ai eu l’impression de le connaître et ça m’a encore plus frappé lorsque je l’ai regardé dans les yeux. Puis on annonce qu’il est dans ma classe. Première impression bizarre.
            Au début de l’année je faisais en sorte de l’éviter car il y avait quelque chose qui me dérangeait chez lui, il dégageait quelque chose ou ‘son énergie’ me mettait mal à l’aise. Puis nous n’arrêtions pas de nous surprendre en train de se regarder l’un et l’autre, et nous nous croisions de plus en plus souvent, notre classe est divisée en deux groupes et j’ai eu l’opportunité de changer de groupe (vu que je ne connaissais personne dans ce groupe) mais j’avais le sentiment qu’il fallait que je reste pour lui, bien que je ne le connaissais pas et que je n’aimais pas son énergie, et on s’est enfin parlé vers la fin du mois, et nous nous sommes rapprochés à vitesse grand V !
            Tout s’est enchaîné hyper rapidement, nous voulions Tout savoir sur la vie de l’autre, apprendre tout d’un coup, on se passionnait l’un et l’autre, il y a eu une grande attirance entre nous très forte, un sentiment qui nous liait et en à peine quelques jours nous nous sommes rapprochés très très vite et nous n’arrivions plus à nous passer de l’un et de l’autre. Très peu de temps après il m’a dit qu’il voulait être en couple avec moi, mais je lui ai essuyé plusieurs refus pour la personne avec qui j’étais en couple. Sauf que je suis devenue de plus en plus ‘accro’ et dépendante de lui, et me suis attachée très vite et ai finit par avoir des sentiments amoureux. Ce rapprochement n’a duré qu’une semaine.
            Un jour il s’est complètement éloigné de moi et m’a ignoré toute la journée, ça m’avait vraiment déprimée et je m’étais jamais aussi sentie mal pour ça, je ne comprenais plus ce qui m’arrivait, comment j’étais capable d’aimer autant une personne que je connaissais aussi peu. Le soir il est venu me parler, nous nous sommes disputés, il m’a dit qu’il ne supporterait jamais que je sois en couple avec quelqu’un d’autre et que lui aussi souffrait, j’en ai pleuré et il était touché car il m’a dit que c’était la première fois que quelqu’un pleurait pour lui, et j’ai fini par l’embrasser en lui disant que je quittais mon copain pour lui.
            Quelques jours à peine seulement nous nous sommes séparés. J’avais du mal à oublier mon passé et lui avait peur de s’engager dans une relation. Puis nous nous sommes remis ensemble/séparés plusieurs fois, à cause de nos peurs, de notre passé, et malheureusement souvent de personnes jalouses qui s’y sont mêlées de notre relation. Nous nous sommes rapprochés trop rapidement, nous avons fait les choses trop vite et nous avions l’impression de ne plus rien contrôler.
            Je suis passée par une période très sombre ou j’ai enchaîné les dépressions, les doutes, les remises en questions sur la vie, les erreurs que j’ai multiplié, j’ai connu une grande souffrance après une séparation qui avait mal fini à cause, de personnes qui se sont introduites dans nos histoires, et encore une fois de nos peurs à tout les deux.
            J’ai jamais eu l’impression de souffrir autant en si peu de temps, je comprenais plus rien, pourquoi l’univers me faisait vivre une telle souffrance et autant d’amour en même temps ? Malgré tout nous revenions toujours l’un vers l’autre, nous ne supportions pas d’être séparés. Pendant cette période j’ai aussi été aidé par des voyants, qui m’ont fait une ‘étude comportementale’ vis à vis de lui, des voyants que je consulte toujours, mais ça n’a pas été facile, car la personne que j’aime a beaucoup de barrières mentales, et est dans les pratiques occultes… Tout le contraire de moi. Si moi je suis l’amour, lui est la peur.
            De nombreux voyants m’ont dit qu’il ne fallait pas que j’abandonne et que je perde espoir, car il est comme ‘ma moitié d’orange’ nous sommes vraiment très complémentaires, qu’un lien rare nous unis, et certains m’ont même dit qu’il était mon âme sœur, que nous étions liés par le passé, que nos karmas étaient liés, et que c’était une relation purement karmique.
            Après je sais que beaucoup se méfient des voyants et médiums, il y en a des bons comme des mauvais, et je me fis à mon ressenti et même d’après mon intuition je suis sûre de l’avoir déjà connu dans le passé et qu’il est important pour moi.
            Une fois nous avons évoqués le sujet des vies antérieures, et lui m’a dit qu’il se rappelait des siennes, je lui ai demandé s’il se rappelait de quelque chose (lié à une de mes vies antérieures) et il m’a dit que oui. (Pour ma part je ne me souviens que d’un détail important lié à une de mes vies antérieures). Après son regard a changé et il m’a demandé pourquoi. Puis il m’a dit que ce n’était pas pour rien qu’il m’avait choisit, et m’a fait comprendre qu’il se rappelait de moi. Et m’a dit que ça s’était mal fini. Mais par rapport à cela il me cache trop de chose, il n’a plus jamais voulu m’en reparler. Mais je sens que c’est très important et que ce sont ‘des clés’ qu’il faut que j’obtienne car même si aujourd’hui nous sommes tous les deux encore en couple, notre relation est toujours très fragile (manque de communication/choses qu’il me cache/obstacles liés aux personnes) et que cela me donnera une ouverture. Voilà qu’en pensez-vous ?

            Voici mes questions :
            Avez-vous déjà connus des histoires d’âmes sœurs dont les vies antérieures étaient très présentes en elles et joueraient un rôle déterminant sur le futur ?
            Et pourquoi faisons-nous la rencontre de flamme jumelle si c’est pour vivre séparément de son côté ? Pourquoi se rencontrer alors qu’une des flammes jumelles pourrait vivre ailleurs ou être dans l’astral pour vivre une relation spirituelle ?
            Merci pour tout ♥

            J'aime

          2. Bonsoir, amie.
            Tout d’abord, recevez mes meilleurs vœux de bonheur pour cette année qui débute en trombe !
            Vous avez en effet démarré « sur les chapeaux de roues », en nous témoignant de votre expérience passionnante. En vous lisant, je réalise que vous avez une vision assez précise de votre évolution, et il me semble que vous vous connaissez suffisamment vous-même que pour voir avec lucidité quelle direction prendre dans vos épreuves.
            Le conseil que je vous donnerais, c’est de relativiser votre passion et d’approfondir ce lâcher-prise dans lequel vous vous êtes engagée, et que vous commencez d’ailleurs à maîtriser, ce en quoi je vous félicite et vous encourage.

            Oui, en effet, je connais d’autres cas que le vôtre, dans lesquels deux âmes sœurs ont pris conscience d’expériences partagées dans leurs vies antérieures, qui sont des charnières dans le cours de leur évolution. Vous n’êtes pas la seule : cela devient même de plus en plus fréquent.

            Pour ce qui est des rencontres avec notre flamme-jumelle, je ne saisis pas bien votre questionnement. Nous n’avons pas besoin de leur présence à nos côtés pour de longues périodes. Nous ne recevons leur visite que pour nous orienter, et pour éclairer notre chemin spirituel, le temps d’un bref instant. Mais il nous revient de faire ce chemin sans elle. Nous la retrouverons sans faute, une fois retourné dans l’astral.

            Je vous souhaite Paix, Sérénité et Joie.
            Michel

            J'aime

  62. Merci pour votre aide

    Je me permets de compléter un peu mon histoire. En fait nous étions de plus en plus proches. En avril 2013 elle m’avait dit vouloir vivre avec moi, avant de se raviser. Je m’étais fâchée sur le coup. Puis encore des rapprochements, mais nous nous étions dit rien de physique même si envie présente.

    En décembre elle m’explique devoir faire un choix de vie sans me dire à quel sujet. Je découvre alors qu’elle dort avec une peluche que je lui avais offerte. Nous nous écrivons de très tendres lettres etc etc

    Puis début janvier j’exige une discussion car je la sentais distante. Son ami me dit qu’elle est pareille avec lui. Lors de cette discussion, la plus bizarre de ma vie, elle commence à me dire que nous sommes dans l’éros. Elle me dit aussi s’inquiéter de me croire amoureuse. Evidemment je dis non, bien que ce soit faux. Plus tard elle me dit la phrase: Pourquoi t’es tu fâchée l’an dernier quand je t’ai dit que je n’étais pas prête à quitter Thierry?
    Selon ma psy cette phrase signifie qu’elle était prête…
    Bref je mens encore et lui dis que je ne quitterais jamais mon mari pour elle.
    10 min après elle s’effondre. Mais me dit que c’est lié à un décès.
    3 jours après elle s’en va.

    Que pensez vous de tt cela?
    Est ce que je dois faire preuve de patience?
    Je n’ai jamais vécu une telle peine. Cette fille me donnait une énergie incroyable décuplée. Les âmes jumelles finissent elles par se retrouver?

    Merci pour tt

    J'aime

    1. Vous me demandez mon avis : le voici.
      1/ l’Amour fait toujours preuve de patience
      2/ oui, les flammes jumelles finissent toujours par se retrouver, mais pas nécessairement dans toutes nos vies terrestres!
      (attention à ne pas confondre flamme jumelle et âmes-sœurs)

      je vous recommande la lecture de ces deux textes :
      https://regisliber.wordpress.com/2010/05/24/merci-a-vous-detre-passes-dans-ma-vie/
      https://regisliber.wordpress.com/2010/04/16/etre-pareil-a-leau/

      … et que l’Amour soit votre bouclier !

      J'aime

  63. Bonjour
    Je suis vraiment extrêmement heureuse de lire tout ça. En effet, étant en couple depuis de nombreuses années avec mon âme soeur, étant heureuse et à la recherche de vraiment rien d’autre, je suis tombée nez à nez avec ma flamme jumelle à l’autre bout du monde, telle une conclusion à un grand travail introspectif, d’épuration et d’alignement avec mon moi profond, entrepris depuis 2ans.

    Et absolument tout cité dans cet article y est; pas de coup de foudre, pas de passion, pas d’attirance physique particulière, mais un aimant incontrôlable, un amour instantané immense et nouveau alors que je ne le connais que très peu (encore une fois, pas de passion, pas de fusion, seulement un sentiment de se reconnaître dans ce regard, et cette voix au delà du physique, comme une connaissance en moi depuis toujours), l’intime sentiment d’avoir en face de soi un miroir parfait de toutes nos facettes, et dans le cheminement personnel: dans les études et le contexte familial, dans les déclics et dans la manière d’exprimer notre individualité au monde, l’un étant 60% rationnel 40% intuitif et l’autre l’exact inverse.

    Bref, j’ai été et suis toujours très perturbée après notre rencontre qui fut brève (car j’était en déplacement à l’étranger et je suis rentrée depuis). Et pourtant, il est et reste en toile de fond tout le temps, tout les jours dans mon esprit, et ce malgré tout l’amour que j’ai pour mon compagnon.
    Cette rencontre d’un amour indescriptible, et irrationnel, généreux et au delà du physique m’a également en très peu de temps fait prendre conscience de toutes mes blessures « égotiques » qui influençaient jusque là mes relations: peur du rejet, abandon, fusion émotionnelle, besoin de contrôle, dépendance affective, attachement et besoin de contrepartie…. tout est devenu limpide!
    Même si les blessures ne s’effacent pas en deux jours, les mettre sous lumière nous fait avancer à pas de géant. Autant dire que je n’étais plus la même dès mon retour, et que de grandes discussions à coeur ouvert avec mon compagnon s’en sont suivi. Bref, tout cet article a résonné en moi parfaitement, alors que j’étais exactement dans cette phase:
    « À la suite de cette séparation, l’une des deux flammes jumelles, celles qu’on appellera « l’éveillée », va alors ressentir des choses étranges et bouleversantes, elle va se retrouver lier à un être sans raison apparente, et commencer à en chercher les causes sans comprendre qu’il n’y en ait aucune. »

    J’ai une question qui reste en suspens. Je comprend et j’accepte désormais la « séparation » nécessaire qui m’a déchirée le coeur quand elle s’est produite après notre brève rencontre (où rien ne s’est passé d’autre que de se prendre dans les bras, j’ai du respect pour la personne que j’aime et avec qui je vis), c’est ce qui m’a fait prendre conscience de mon besoin de fusion et d’attendre de l’autre qu’il nous renvoie de l’amour alors que cette source inépuisable se trouve en nous.
    Je serais sincèrement prête au moment venu et quand les circonstances s’y prêteront, à fusionner avec cette flamme car je sens que l’impact pourrait être hautement essentiel.
    Cette fusion passe t-elle par la relation amoureuse? (mon intuition me dit que oui, pas desuite mais oui). Doit-on quitter une âme soeur pour une flamme jumelle? Ou bien la vie se charge d’orienter les chemins pour que la question ne se pose même pas?
    Honnêtement il ne correspond en rien en mes critères « physiques » ou mes standards habituels, c’est vraiment un lien spécial, comme une reconnaissance d’énergie. Néanmoins, dans ma relation plus « standard » je suis heureuse depuis de nombreuses années avec mon compagnon, et cela est plus passionnel, physique,possessif…

    Cette phrase me laisse sur ma faim:
    « Si vous avez le même âge quasiment et que vous vous plaisez physiquement, c’est que quelque chose devra peut-être se produire entre vous, mais rien n’est certain, car en contrepartie de cette chance (car une union physique avec votre flamme jumelle sera véritablement magique) et bien, vous vous serez sans doute imposé d’autres contraintes dont nous parlerons plus tard, mais qui seront nécessaires pour vous faire avancer et vous rendre parfaitement prêts pour cette union si elle doit se produire dans cette vie. »

    MERCI🙂

    J'aime

    1. Bonjour Kify.
      Merci pour ce très beau témoignage !
      En réponse à votre question, je dirais ceci : « Nous avons de nombreuses âmes-sœurs ; nous n’avons qu’une flamme jumelle »
      Il appartient à chacun d’agir en conséquence de la manière la plus juste, dans l’Amour et le Respect.
      Personne ne peut nous dicter nos comportements, et les réponses à nos questionnements essentiels se trouvent au secret de notre cœur.
      Je vous souhaite le meilleur en toute chose !
      Namaste🙂
      Michel

      J'aime

  64. Seuls les vrais solitaires, quand ils se rencontrent, peuvent s’aimer sans s’abimer parce qu’ils n’ont pas besoin de se fuir, d’exercer un pouvoir sur l’autre ou de considérer la durée comme une fin en soi – Didier van Cauwelaert –
    j’adhère
    Pâques

    J'aime

  65. Très bien détaillé , merci pour cette vérité qu’on a tous interprété différemment… c’est bon d’avoir une vision des choses plus réaliste et dite comme vous l’avez dit c’est informant et réconfortant! Merci!

    J'aime

  66. Bonjour, j’ai eu un fou rire en lisant le passage sur le physique des flammes jumelles et les ravages de l’atmosphère terrestre, vous êtes très drôle ! Ca y est, je ris de nouveau en l’écrivant !!! Merci🙂

    J'aime

  67. Je ne peux que confirmer tout cela. En effet, j’ai croisé mon âme jumelle à l’âge de douze ans et une sensation étrange en croisant son regard m’a boulversé. Jusqu’à l’âge de 35 ans, une véritable descente aux enfers s’est produite chacun de son côté, sans le savoir tout en se croisant sans réellement se voir puis enfin le retour et quel boulversement. retrouvailles, séparations…que de larmes versées et de rire partagés. Je ne peux l’expliquer mais mon âme est en paix qu’à ses côtés mais ce n’est pas pour cela que nous parvenons à nous unir…

    J'aime

    1. Bonjour Minatchy et Michel
      je suis très troublée par vos mots  » mon âme est en paix à ses côtés » si vous saviez comme je vous comprends. J’ai déjà posté sur le blog et je vis une période depuis 8 mois de plus en plus terrible. ma flamme jumelle ma bruqement quitté sans explication je pense que c’est ma faute car j’ai menti sur mes sentiments pour elle, lui disant que je n’en étais pas amoureuse car elle se disait inquiète que je puisse l’être. Nous sommes deux femmes voilà le probleme moi mariée elle ayant du mal à faire sa vie. Elle avait qq mais elle l’aurait quitté  » l’aimant ne pouvant pas être avec elle » elle a souvent écrit dans des carnets:  » j’aime …. mais je ne suis pas libre de cet amour » J’ignore si elle parlait de lui ou moi. Nous sommes collegues je me fais arrêté durant 1 mois car les choses prennent des proportions terribles ou tous les collegues se sont mises pour elle me disant de respecter son choix de non explication. Elle me traite très durement c’est quasi inhumain mais parfois je la vois pleurer…en silence et qu’en je m’apporche son regard est profond mais elle me repousse. Je lui ai dit que je voulais vivre avec elle, que c’était possible, que je quitterais mon mari s’il le fallait elle n’a pas repondu mais m’a dit de la laisser avant de revenir gentimment deux mois plus tard puis de me reclaquer la porte quand j’ai dit que j’étais en séparation je crois qu’elle ne m’a pas crois. bref je peux dire que je nage en plein cauchemar je pense à elle sans arrêt comme une obsession je ne vis que dans l’espoir de retrouver l’amour de ma vie. je ne sais guère quoi faire et si vous avez des conseils: dois je espérer? dois je cesser? tout en sachant que je ne parviens pas à décrocher c’est comme un envoutement. merci

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s