poème de la nuit

« Poème
je vis de tes mirages
tel de la mer un paludier
dont il sublime la fleur du sel »


« Parole… acte futile
vanité que bavardage
le mot mérite silence
l’émotion exige écoute
que le poème emplisse le vide »


Poésie, Poésie
convoi sans fin de mots
se frayant une trace
dans le paysage de nos questionnementsPoésie, Poésie
caravane incessante
que rythme le pas lent de nos pensées

Poésie, Poésie
troupeau des souffles innombrables
acheminés en transhumance
vers les sommets de nos idéaux

Poésie, Poésie
allègre sarabande
entraînant sans répit nos âmes
dans les tourbillons du quotidien

Poésie, Poésie
je dis ton nom !


en déshérence de ses mots
le poème erre
de berge en rive
de grève en plage
marquant le sable se ses empreintes
à peine imprimées
tantôt effacées
laisse donc, dit l’ami
ce ne sont guère que paroles
le vent s’en joue
et les jette à la mer
peut-être les sirènes s’en feront-elles une chemise…


poètes du monde
ne vous prenez la tête
la faim ne s’écrit pas
non plus la guerre
les génocides
les violences de toutes sortes
ni tout le mal qu’inflige l’homme
à son semblable
l’horreur et la terreur
se vivent par certains au quotidien
sans que personne n’en écrive le moindre mot
il est des limites au poème
il est des émois indicibles
des transes maudites
que le sage taira
car prononcer ces mots-là
ne ferait qu’ajouter
la honte à la honte
la douleur à la douleur
la tristesse à la tristesse
je suis las
et gêné de me taire
et cependant
comment encore dire au monde
la vanité du mal
et le déni de la vertu
seuls les albatros pourraient m’entendre
et les baleines peut-être me comprendre…

Michel Cliquet

8 thoughts on “poème de la nuit

  1. bonsoir pour vivre la poèsie véritable, il est  plus que grandement temps de respecter le territoire de chacun , que l\’humain cesse de croire que lui seul a le droit de posséder et de procréer à foison sans responsabilité en repoussant toujours plus les limites de la vie en servant la rapiditité de destruction et de souffrances promises à tous au nom de fausses croyances qui ne servent que le pouvoir des adeptes de l\’argent, lesqu\’els mènent les politiques du trie selectif depuis trop longtemps et tellement rapidement, le monde est à l\’endroit l\’homme est à l\’envers il croit où il ne faut pas , entrainant moindre nombre d\’hommes courage et respect avec eux vers plus aucune  poésie extinction des vies,(finalement la réalité est pire que les barbaries primaires , car elle est mensonges s\’en servant) les masses sont responsables pleinement de ce qui arrive à force de croire ce qui n\’est que mensonges, savoir écouter au -delà de ceux qui parlent afin de comprendre le dessin final travaillé depuis l\’invention d\’un seul Dieu- la sagesse est éliminée au nom de l\’argent c\’est tout. la majorité des hommes et depuis le féministe des femmes aussi ont accepté la fourberie, alors çeux qui pleurent et souffrent sont déjà morts en cette société les mauvais reignent( nos rois sont en amérique à présent ok avec les traites  ic il n\’y a pls que les arrivistes la pire des races sans sang,les autres n\’existent plus ou doivent absoluement aimer le suicide car il sont rejtés par des vendus abrutis  qui servent leur suicides, ça n\’est pas d\’aujoud\’hui la connerie de ceux qui acceptent de bosser pour le système colons ricains une des pires extermination comme celle en afrique servie par les évangiles inventés, il est ignoble de maintenir des peuples en l\’obscurantisme chaqu\’un doir obtenir la logique même si celle -ci est moins confortable pour des, qui ont si peur, de perdre leur faux pouvoirs,les animaux l\’écosystème parfait ne sont rien eux alors que l\’ensemble est supérioriété en un tout, l\’homme est erreure et j\’en suis, mais je reconnais n\’^tre qu\’une mamifère parmis tant d\’autre sans plus et déformée par ce que l\’on m\’impose suicide ben merde alors je penserai jusqu\’au bout sans avoir recours aux médecins du chimique payer des médicaments sur le fruit de mon travail d\’esclave jamais,  tétue bourrique , je souhaite la rebellion profonde et active pour le retour à la logique de vérités vraies t non celle inventées par l\’homme, aucun homme n\’est fait pour vivre ainsi cette vie proposée et qui se croient forte ainsi, maîtres du monde acceptés depuis la dernière guerre européenneet bien avant depuis le massacre du monde est si rapide, qui à voullu celà? pensez. elle perdure entrainant l\’éradication de la vie au nom de base de colombs souahitant adpater l\’envirronement, à pompes à fric en évangilisant des peuples à coup de massacre et non dans le respect  de leurs traditions  respectueuses innées obéissants aux lois de la nature  prévue sur leurs territoires ne pas procrer plus que la nature puisse nourrire, la nature régule celà pour perdurer simplement,mauvaises bases sans respect sont trop en surnombre et le savoir est devenu déchéance et mort de la vie, la vie  , ici en france le dernier pays qui ce devait digne, (  vendu à présent aux maitres des colombs puissance d\’éradication au nom des pompes à fric signe)plus assez de bons gaulois( la machine à laver jetable carrefour et dysney ont gagné trop de terrain, nos valeurs ne sont plus, comme celles  des non adaptés à nos vies baffouées hors du respect des saisons qui ne sont plus, il nous faut défendre les clans de vrais hommes encore, mais le système mis en place est la puissance de l\’argent alors depuis le temps que l\’on éradique les cerveaux en imposant la vie contre nature et dans le sublime respect du faux, l\’homme n\’a pas choisi le bon dieu, l\’homme n\’aurait jamais dû accepter celà et certainement pas la masse de pauvres qui engraissent les riche, une vie pour eut leurs richesses, les bombes les maladies la souffrance c\’est celà la loi du fric, la sagesse et que plus personne dans le monde ne croit en leur dieu unique, chaque essence de vie est rien n\’est dieu si chaque les océans les vents etc et chaque vie ici et tout est vie ici tant que nous vivons, l\’esmeple des inuits des peux rouges  issuent de sibérie à force d\’éradiquer au départ ont obtenus la sagesse il fallait bien qu\’ils donnent un nom  à ce qui leur à donné la connaissance et finalement faire avec et non contre, puis les colombs sont arrivés comme ailleurs les colombs n\’ont plus de pays ils continue à massacrer c\’est tout en imposant avec force des croyances malsaines et ils n\’ont pas fini, la mort de tous sera la leur mais la terre est promise à eux, donc ilfaut qu\’ils mentent de plus en plus payant le mensonge, car ils savent bien leur mensonge mais le reconnaitre serait leur fin avant les trompés, alors toute manipulation est bonne à présent pour faire crever, ils sont conscients que leur Diu  est leur invention et tiennent à garder un minimum voir des graines à l\’abris une fois qu\’ils auront réussi à rendre l\’humanité canibale,(nous connaissons leur but , alors) juste il faut les manger avant celà et voir ce qui est froidement en logique et capter la vérité la vérité de la vie, pourtant non vaincu par les sciences au sevice du fric, un moindre nombre d\’hommes auraient pû respecter ce paradis sans souiller son équilibre en repectznt l\’équilibre du nombre imposé, mais le mensonge continue son chemin,  la politique   et les économistes aidés depuis des religions nefastes au service d\’une seule reconnaissance un dieu fric serviteur éradicateur de tout ce qui puisse barrer son chemin vers  le carbone et le souffre) , lavie des hommes était rude face aux lois de la nature elle sera pire car la nature ne fera pas de cadeau non plus, alors que nos avancées en science combatte la logique, mais les pays riches c\’est quoi une immense pauvreté qui se détruit elle -même, nos écoles sont mauvaises la seule lois équilibre selon son bon vouloir au service de mauvaises justices et de mauvaises personnes achetées  que les peuples payent contre eux -même , après le gros bonbon promis à tous ne pensez pas à la destruction avec l\’argent vous aures tout, nickés tous à cause de ceux encore à côté de la plaque qui donnent des fleurs et embrassent leurs bourreaux, ils embarassent ils pensent être épargnés , ben non; ils seront massacrés comme ils admettent le massacre des dauphins et des autres honneur aux bourreaux qui forniquent le monde depuis la création d\’un Dieu absent. pas grave celà doit faire une ouverture de nouvelles poésies, c\’est si bon écrire à l\’abris,  ça fatigue et c\’est un risque d\’agir la mondialisation est finalement la séparation des peuples les croyances à la con doivent péréniser un jour des ont dis nous sommes le peuple élu notre paradis est ici , le vôtre croyez fort car il est ailleurs et n\’est pas. levez vous peuple ensemble le paradis ne sera plus  si vous croyez encore les judas.(bon terme employé pour celui qui est traitre à la logique de vie) ça doit être brouillon ça, mais quand cette société me bouffe mon temps me prive de neige et tente de m\’obliger à ne plus vivre selon les saisons qui souhaite m\’obliger à acheter sans cesse des merdes qui tombent en panne, voir me poussez au crédit qui bouffera encore plus ma vie, nada ici c\’est la gaule les gaulois ne sont pas chrétiens et l\’amérique est aux clans amérindiens , l\’afrique est aux clans noirs, palestine n\’est pas israêl, le territoire des hébreux est dans le desert; les églises les économistes les politiques doivent être privés d\’argent et trouver un travail salariés comme les autres, afin d\’^tre mis nez à nez avec leur saleté.programmée. mouais brouillon, pas  grave, il me faut privilégier le temps de l\’acte qui ne puisse être brouillon, lalors que mon temps est de plus en plus volé par le brouillonnage imposé. bise salut à plus, les lignes entre les lignes fais le trie

    J'aime

  2. Souvent pour s\’amuser, les hommes d\’équipage, prennent des albatros, vastes oiseaux des mers…
    Merci pour ce joli poème sur la poésie, moi qui l\’aime tant….

    J'aime

  3. FELICIDADE!!!
    "A felicidade não depende do que acontece ao nosso redor,mas do que acontece dentro de nós…A felicidade se mede pelo espírito com o qual nósenfrentamos os problemas da vida.É tão fácil sentir-se deprimido ou desesperado,portanto, a felicidade exige valentia.A felicidade não consiste em fazer sempre o quedesejamos, mas sim, em querer tudo o que fazemos.A felicidade nasce ao colocarmos nossos coraçõesem nosso trabalho e ao fazê-lo com alegria e entusiasmo.A felicidade não tem receitasCada um a cozinha com o tempero de sua própria meditação.A felicidade não é uma pousada no caminho,Mas uma forma de caminhar pela vida.Os sofrimentos…nos poluem a almaEnquanto que as alegrias lhe dão brilho."
    Beijos da amiga Hidra

    J'aime

  4. « Parole… acte futilevanité que bavardagele mot mérite silencel’émotion exige écouteque le poème emplisse le vide »« Parole… acte futilevanité que bavardagele mot mérite silencel’émotion exige écouteque le poème emplisse le vide »Voilà tout est dit….Sourires
    Bonne fin de semaine dans la paix
    Amitiés
    Nathalie

    J'aime

  5. Oui, Jonathan Livingstone c\’est certain te comprendrait, poète. Quand aux grands cétacés, ils emportent avec eux dans les grands fonds, par delà la mer de Barents et le cap Nord toutes ces sagesses de la vie que nous ne savons pas encore déchiffrer. Le coeur a besoin de dire son malheur mais la voix ou les hommes souvent ne le permettent pas. Pourtant quoi de plus universel qu\’une larme. Elle n\’a nul besoin de traduction ou de versification : elle coule sur une joue, simplement. Et tout est dit.
     

    J'aime

  6. beijinhos e um bom fim de semana
    Madalen@
     

    Com o coração emocionado
    fixamos o espaço
    numa esperança sincera
    e com os mais respeitosos sentimentos.
    Saindo do mistério
    os Génios descem invisíveis.
    Com veneração, o imperador
    e os seus ministros erguem o olhar (para eles).
    Fizemos o que foi possível fazer
    para abrir caminhos aos Génios
    para que viessem essas inteligências transcendentes,
    para as brindar com respeito
    depois de os termos invocado nas alturas azuladas
    e nas sombrias profundezas.
     
    Poema: (Dinastia Soei) Antiga religião nacional

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s