tu ne me connais guère

Gij kent mij niet
gij die mij ziet !
Wie kent de zee
die ze alleen
van d’oever ziet ?

Tu ne me connais guère
toi qui me vis en rêve !
Qui donc connaît la mer
s’il ne la vit jamais
que du fil de la grève ?

Jaak Perk (env. 1890)
traduction : Michel Cliquet

pour afficher l’album, cliquer sur la photo

la vie devant la mer

Publicités

Déposez votre commentaire ici :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s